"Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Comment le monde nous voit-il, comment nous voyons le monde : apparitions dans la presse, interviews, événements, etc.
Répondre

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par Piccolo » 17 déc. 2011, 19:37

Je note que beaucoup de S ne sont pas tant attirés par le sexe que ça, contrairement à ce que l'on pourrait croire.

C'est peut-être pas si anormal que ça au fond...

Je trouve qu'il y a un décalage énorme entre ce qu'on voit à la télé (entre autres) et la réalité, l'article le dit bien d'ailleurs.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par Zimou » 21 déc. 2011, 09:13

Piccolo a écrit :Je note que beaucoup de S ne sont pas tant attirés par le sexe que ça, contrairement à ce que l'on pourrait croire.
+1, c'est ce que j'ai toujours pensé, d’où le fait que je ne m’était jamais demandé si j’étais pas anormal avant de me savoir A. Mes potes sont plus attiré que moi certes, mais pas beaucoup plus. Je pense que notre société hyper sexualisé nous renvois cette image aussi que tout le monde est hyper S... Ce n'est que peux le cas dans mon entourage (et partout ailleurs aussi je pense donc).
Piccolo a écrit :Je trouve qu'il y a un décalage énorme entre ce qu'on voit à la télé (entre autres) et la réalité, l'article le dit bien d'ailleurs.
Personnellement, je garde toujours en tête que le but n°1 d'un média c'est de faire de l'audimat. Donc la très grande majorité des émissions qui passe sont là pour "scotcher" un maximum de gens devant leur écran. plus il y aura un gros décalage avec la réalité, plus il y aura d'audimat. Finalement, je ne regarde jamais la télé car ce n'est que rarement représentatif de la réalité.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3994
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 44 fois
A été aimé : 36 fois

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par Jullianna » 21 déc. 2011, 19:40

+1 avec ce que dit Zimou

Peut-être que la société a basculé dans une vision hyper sexualisée du fait qu'il se soit passé trop de temps pendant lequel le sexe ait été vécu ou vu comme tabou et caché. On est passé d'un extrême à l'autre aidé par le rôle de plus en plus présent de la publicité(société de consommation oblige.. nous sommes aussi dans une société devenue hyper consommation) et donc par extension des médias de tout bord qui se sont emparés du sujet :roll:

La sexologue défend son pré-carré et on ne peut pas lui donner tort surtout qu'elle le fait avec un certain équilibre. Oui, il ne faudrait pas basculer dans le versant inverse ... Vous imaginez ?? :shock: :mrgreen:
En même temps, c'est un métier qui est apparu quand ? peut-être avec la révolution sexuelle ... non ?
je n'ai pas entendu parler de ça au cours des siècles passés mais par contre, il y devait y avoir de bonnes âmes pour vendre des élixir d'amour :|

Avatar du membre
Cluedo
Adepte
Messages : 169
Enregistré le : 29 août 2011, 22:23
Localisation : Lorraine

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par Cluedo » 22 déc. 2011, 11:25

Jullianna a écrit : il y devait y avoir de bonnes âmes pour vendre des élixir d'amour :|
c'est l'ancetre du viagra ca non ? /troll
"Réfléchir, ça sert à rien, tout est dans la tête."

Avatar du membre
gotzs
Acolyte
Messages : 374
Enregistré le : 05 nov. 2011, 21:15
Localisation : Genève
Pronom : il n'est pas sur
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par gotzs » 22 déc. 2011, 12:35

Julianna.. c'était pas le rôle du prêtre de faire sexologue/psychologue?

Sinon, je pense que la "sexualisation" de la société nous descends en droite ligne de Freud, le prophète des temps modernes (avec Einstein et Guevara)

Le temps que ses idées soient diffusées, on arrive en Mai 68. Les guerres de Corée, d'Indochine/Vietnam sont aussi passées par là, avec leurs lots de produits chimiques et de prostitution. et ensuite...
don't make love, just have love
ne faites pas l'amour, donnez juste de l'amour

Avatar du membre
Esteban75
Affranchi
Messages : 466
Enregistré le : 09 avr. 2011, 22:27
Localisation : Paris

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par Esteban75 » 22 déc. 2011, 19:28

Trés bon article en effet, l'encart sur nous est excellent, et traduit en effet le risque toujours présent de glisser vers un discourt puritain.

Comme disent Zim et Picco, tous les S ne sont pas des obsédés invétérés, c'est pour ça qu'il ne faut pas se couper du reste de la société et qu'on peut très bien s'intégrer à une équipe de travail ou à une bande de copains étudiants.
Jullianna a écrit : Oui, il ne faudrait pas basculer dans le versant inverse ... Vous imaginez ?? :shock: :mrgreen:
En effet, surtout que ça s’accompagnerait de tous les autres carcans d'une société moraliste.
C'est notre devoir de citoyen de rester vigilant.
Jullianna a écrit :
En même temps, c'est un métier qui est apparu quand ? peut-être avec la révolution sexuelle ... non ?
je n'ai pas entendu parler de ça au cours des siècles passés mais par contre, il y devait y avoir de bonnes âmes pour vendre des élixir d'amour :|
Oui, c'est apparu lorsqu'il a été possible d'aller parler de ça sans tabou, fut un temps ou il fallait se marier et le rester toute ça vie, même si ça marchait pas. Donner le change au regard des autres et souvent ne même pas parler des problèmes entre époux.
gotzs a écrit :Sinon, je pense que la "sexualisation" de la société nous descends en droite ligne de Freud, le prophète des temps modernes (avec Einstein et Guevara)
Tu doutes autant de la Relativité et de la légitimité d'un peuple à se libérer de la dictature de Batista que de tout ramener au sexe comme le fait papa Freud.. :mrgreen: ?
Heureusement que tu crois au moins en toi, comme tu dis, Lol ! :mrgreen:

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par CLP » 25 déc. 2011, 15:18

Moi, je trouve l'encart un peu dur à comprendre. Je me demande (et en même temps, je comprends) pourquoi les gens projettent toujours leurs fantasmes sans prendre le temps de jeter un œil sur la réalité.

Associer le mouvement asexuel au puritanisme, ça me hérisse. Quand on sait la force de la communauté transgenre à l'intérieur du mouvement, le nombre de personnes qui aiment et vivent avec des personnes de même sexe, la participation et la représentation active des personnes neuro-différentes, l'écrasante majorité des opinions pro-sexe (égalité des pratiques sexuelles), franchement, il faut vraiment être incapable de s'informer pour dire des choses pareilles !

#coupdegueule

Sinon, l'article est chouette ! :D


Edit : Merci Pierris !

Edit 2 :
le risque toujours présent de glisser vers un discourt puritain.
C'est vrai qu'il peut/pourrait y avoir un risque. Et c'est vrai qu'il faut/faudrait être vigilant. Et d'ailleurs on l'est.

saladelle
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 25 nov. 2011, 14:49
Localisation : cevennes france

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par saladelle » 27 déc. 2011, 08:06

bonjour,quelque peut il me dire ce que c'est que "trans genre" ??? comprend pas là ????

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par Voya » 27 déc. 2011, 13:18

Lis ici http://www.genrespluriels.be/Transidentite c'est assez bien expliqué.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par Syd » 08 janv. 2012, 18:28

Piccolo a écrit :Je note que beaucoup de S ne sont pas tant attirés par le sexe que ça, contrairement à ce que l'on pourrait croire.
Tout à fait, les S sont beaucoup plus diversifiés qu'on ne pourrait croire vis-à-vis de leur intérêt pour le sexe.

L'article est intéressant, et l'encart démarre pas trop mal avant de basculer dans le n'importe quoi, en nous assimilant à des rebelles anti-sexualisation de la société :roll: Et faudra qu'on m'explique comment nous pourrions faire basculer la société vers le puritanisme...
saladelle a écrit :bonjour,quelque peut il me dire ce que c'est que "trans genre" ??? comprend pas là ????
Le lexique est là pour ça ;-) http://www.asexuality.org/fr/?lexique

Avatar du membre
Esteban75
Affranchi
Messages : 466
Enregistré le : 09 avr. 2011, 22:27
Localisation : Paris

Re: "Pas ce soir, chéri(e)!" du Marianne n°764

Message par Esteban75 » 08 janv. 2012, 18:53

Syd a écrit : L'article est intéressant, et l'encart démarre pas trop mal avant de basculer dans le n'importe quoi, en nous assimilant à des rebelles anti-sexualisation de la société :roll: Et faudra qu'on m'explique comment nous pourrions faire basculer la société vers le puritanisme...
J'avais pas compris ça comme ça... l'encart disait qu'il était possible et alors regrettable de basculer dans l'anti-S et le puritanisme et je suis d'accord avec ça !

Combien de fois, Syd avons nous du rappeler sur ce forum qu'être A c’était pas être anti-S et que les S n’étaient pas des obsédés sexuels invétérés. Combien de propos anti-S, pro-pureté à t-il fallu modérés (pas en les suppriment bien sur, mais en y répondant et en expliquant...) ?
Et on est sur le forum français, dans les pays ou déjà même les S on une culpabilité au sexe, j'imagine que c'est encore pire !

Donc il existe bien une minorité des A qui pour vivre mieux l'asexualité, se persuade que le sexe c'est très mal, que la société qui les entourent n'est qu'une bande de dégénérés pervers, et que eux vivent une vrai expérience pure et épanouissante pour l'esprit... Il est inutile de nier l’existence de cette déviance dans notre communauté, il faut expliqué que c'est dommage d'avoir cette vision là du sexe et de la société.

Alors, bien vu l'article, restons vigilant en temps que A et aussi en temps que citoyens, car revenir à la société d'avant 68 personne n'y gagne ni A ni S!
Et ceux qui veulent nous faire revenir au temps de Zola au niveau du droit du travail ont la conception moraliste qui va avec....

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité