Lu sur le Net ou ailleurs

Comment le monde nous voit-il, comment nous voyons le monde : apparitions dans la presse, interviews, événements, etc.
Répondre
Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Lu sur le Net ou ailleurs

Message par Gianni » 04 nov. 2006, 02:00

Je vous propose de regrouper ici tout ce que l’on peut lire sur l’asexualité, sans que cela ait à créer un nouveau sujet sur le forum.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 04 nov. 2006, 02:03

Lu sur le net.Image Comme la personne ne fait aucun lien vers notre forum, je fais de même en ce qui la concerne ! Serait trop contente de voir le nombre de ses visiteurs en augmentation ! :p

Je proposerais tout simplement aux pro-asexualité de regarder les effets biologiques de l'acte sexuel et, l'effet de l'endorphine. Notre ami Wipipédia nous dit que l'endorphine:
"Atténuation de la douleur ;
Réduction du stress ;
Contrôle de la respiration ;
Contrôle du transit gastro-intestinal ;
Modulation de la réponse hormonale et immunitaire ;
Sensations de plaisir ;
Cause le sommeil
Provoque le sentiment amoureux
Libérées en forte quantité, elles peuvent créer un sentiment d'euphorie. Les coureurs de fond parlent même d'extase suite aux libérations importantes d'endorphines résultant de leurs gros efforts. Une sensation proche de la prise de drogue à la différence que les endorphines sont toujours bénéfiques pour l'organisme."
Et pour les religieux: si dieu a crée tout cela, c'est pour que l'on s'en serve!

Je proposerais tout simplement aux pro-asexualité de regarder les effets biologiques de l'acte sexuel et, l'effet de l'endorphine. Notre ami Wipipédia nous dit que l'endorphine:
Je ne conteste pas l’effet de l’endorphine, mais « relativise » les effets de l’acte sexuel. Tout est une question de personnalité !
Atténuation de la douleur ;
Donc, les sexuels devraient être tous des bien-portants, et nous malades… Ce qui n’est pas le cas ! Mais bon, sans être caricatural à mon tour, je vais simplement parler de mon propre exemple !

Avec ou sans sexualité, mes maux sont les mêmes, ni plus, ni moins douloureux…

SAUF, par exemple, la migraine ! Contrairement à ce qu’avancent certains chercheurs, la jouissance ne calmait pas mes migraines… bien au contraire ! Image
Réduction du stress ;
D’accord ! mais… pour les sexuels ! Lorsqu’ils sont en « manque » Image… Pour les A, cela peut être l’effet inverse, rien qu’à l’idée de devoir passer à la casserole ! bonjour le stress !
Mais il est vrai qu’une bonne éjaculation peut réduire les tensions internes… mais quoi qu’en pensent les sexuels, une petite branlette peut suffire et être plus efficace qu’un rapport complet. Tout est une question de personnalité !
Contrôle de la respiration
? Faut que j’en parle à certains de mes potes ! Pourquoi leur contrôle est-il inférieur au mien ?
Contrôle du transit gastro-intestinal
? Tout va très bien pour moi de ce côté là ! Merci ! Tiens ? Alors pourquoi un de mes potes TRES sexuel et « pratiquant », lui, a des problèmes de ce genre ? Et pas qu’un peu… Image

Modulation de la réponse hormonale et immunitaire ;
? Je vais bien de ce côté la aussi…Image
Sensations de plaisir ;
On peut avoir cette sensation autrement !
Une fois encore, tout est une question de personnalité ! Ce plaisir là ? Bof ! Je m’en passe ! Il ne m’a pas laissé une sensation inoubliable !
Si le sexe avait pour moi la même importance que pour les sexuels, je ne dirai pas que je considérais ma vie sexuelle comme une pure perte de temps ! Image

Du plaisir, j’en ai de manière beaucoup plus intense que ce que peut me procurer le sexe ! Donc je donne ma part :cake:
Cause le sommeil
Cf. le stress !
Provoque le sentiment amoureux
Mais ? Chères sexuelles et chers sexuels, vous n’avez pas le monopole de ce sentiment !

Et que dire du sentiment amoureux de certains sexuels ? Ils le sont au moment de l’accouplement … disent « je t’aime » uniquement à ce moment là, puis, pffft ! il n’y a plus personne… Il confondent amour avec désir… Méprise que nous ne pouvons avoir Image!
Libérées en forte quantité, elles peuvent créer un sentiment d'euphorie. Les coureurs de fond parlent même d'extase suite aux libérations importantes d'endorphines résultant de leurs gros efforts. Une sensation proche de la prise de drogue à la différence que les endorphines sont toujours bénéfiques pour l'organisme."
Bon… Peut-être devrions nous alors étudier si nous avons moins d’endorphine que les autres avec le sexe… mais ce serait donc physique, et non psychologique comme veulent nous faire croire les S !
Et pour les religieux : si dieu a crée tout cela, c'est pour que l'on s'en serve !
Comme çà, en passant : Il nous a donné le coccyx… Pour quoi faire ?

Dieu nous a aussi donné l’intelligence pour réfléchir, et le savoir afin que nous puissions déterminer ce qui est bon pour nous !

Alors, désolé pour ceux qui pensent autrement, mais en ce qui nous concerne, nous les A, nous nous passons sans problème de sexualité ! Acceptez notre asexualité comme nous acceptons votre sexualité ! Et par pitié, cessez de débiter des niaiseries Imagesur un sujet que vous ne connaissez pas !
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 17 nov. 2006, 03:16

Gianni a écrit :
Je proposerais tout simplement aux pro-asexualité de regarder les effets biologiques de l'acte sexuel et, l'effet de l'endorphine. Notre ami Wipipédia nous dit que l'endorphine:
Je ne conteste pas l’effet de l’endorphine, mais « relativise » les effets de l’acte sexuel. Tout est une question de personnalité !
Euh....le monsieur il est au courant qu'il n'y a pas que l'acte sexuel qui sécrète de l'endorphine :?: Tout stress, toute situation exigeant de rester en alerte, entraîne une augmentation de notre sécrétion d'endorphine. Cet apport procure du plaisir, réconforte, calme la douleur et l'angoisse. Mais il ne suffit pas de courir pour gouter aux endorphines, il faut maintenir l'effort pendant au moins une demi heure. C'est a portée de tous.
Donc mesdames, messieurs les sexuels, le petit coup vite fait entre deux rendez-vous, il va pas vous faire beaucoup de plaisir :(
En se rabaissant au niveau du "pro-sexe" ont peu également voir les effets biologiques de l'acte sexuel, les MST (je fais grâce des détails) :
Les maladies suivantes sont essentiellement à transmission sexuelle :

La mycose génitale ;
La blennorragie non gonococcique ;
La chancrelle ;
Le chancre mou ;
La gonorrhée (blennorragie gonococcique) ;
L'herpès génital ;
Le pian ;
La syphilis ;
La trichomoniase ;
Les maladies suivantes peuvent être transmises par voie sexuelle mais également pas d'autres voies :

La chlamydiose ;
Le condylome (crête de coq ou papillomavirus) ;
Le virus de la verrue humaine (condylomes acuminés);
La cystite
La gale ;
Les hépatites : hépatite B, hépatite C ;
Les poux du pubis (morpions) ;
Le sida, causé par le VIH ;
Eh oui comme dans tout il y a du bon et du mauvais, et ce n'est ni objectif ni honnête de ne montrer que les aspect positifs !
Et pour les religieux : si dieu a crée tout cela, c'est pour que l'on s'en serve !
Dieu a aussi créer les dents de sagesse que les dentistes nous arrachent gentillement parce qu'elle ne servent strictement à rien !
Image

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

L'absence de sexe favoriserait le travail

Message par Gianni » 04 août 2007, 10:23

Comment ???? 45% ?



L'absence de sexe favoriserait le travail

BERLIN (Reuters) - Plus d'un tiers des Allemandes et Allemands insatisfaits de leur vie sexuelle avouent compenser leurs frustrations en se "défonçant" au travail, révèle une étude réalisée par des chercheurs de l'université de Göttingen.

Le travail est un substitut plus prononcé encore pour ceux qui avouent n'avoir carrément aucune activité sexuelle - plus de 45% des 32.000 personnes interrogées.

"Ces résultats sont inquiétants", conclut Ragnar Beer, qui a dirigé l'étude, dont les conclusions sont publiées par la lettre médicale réputée Apotheken Umschau.

Source : http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070803/ ... 00a_1.html



Je suis curieux, cependant, de savoir qu'elles étaient les questions, et si les personnes interrogées ont réellement parlé de "frustration"...

Ce qui m'étonne alors... comment ? Comment des S frustrés pensent à autre chose qu'au sexe ???? :shock: :roll: :twisted:

Comment ? 45% ne pratiquent pas ? Mais ? Je croyais que TOUT LE MONDE; sauf les A, pratiquaient au moins 8 fois par jour ???? (j'exagère ? Qui ? moi ?) :P

Inquiétant ? Pour les frustrés, oui, mais pas pour les autres ! Ils utilisent leur énergie à des choses constructives ! Et c'est une très bonne chose s'ils arrivent à s'épanouir au travail !
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 04 août 2007, 12:24

Gianni a écrit :Comme çà, en passant : Il nous a donné le coccyx… Pour quoi faire ?
Eclora a écrit :Dieu a aussi créer les dents de sagesse que les dentistes nous arrachent gentillement parce qu'elle ne servent strictement à rien !
Le coccyx est ce qu'il reste de la queue de singe que l'on avait avant de marcher, il disparaitra avec l'évolution.

Les dents de sagesses servaient il y a longtemps, (sauf qu'on vivait pas plus de 30-40-50 ans. L'évolution les fait disparaitre (les miennent n'ont toujours pas daigné venir au grand désaroit de mon dentiste ^^.

Bref, dieu n'y est pour rien, la sélection naturel et l'évolution culinaire fait tout son boulot. Dans quelques dizaines d'années, les nouvelles générations dépasseront tous 100 ans et 2m de haut, perdront leurs dents de sagesse pour cause de réduction du prognatisme (avancement du museau) il y aurais peut-être aussi quelques orteils en moins. des doights plus longs encore, un cerveau plus lourd 'pas moins con pour autant) Et de moins en moins de pilosité avec un peu de chance. En plus, les règles disparaitrons (nouvelle pilulles à la con) la grossesse pourra être caché (ya eut des cas). Bon, je continue ou pas ?
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 04 août 2007, 15:24

galaad a écrit : la grossesse pourra être caché (ya eut des cas). Bon, je continue ou pas ?
Bah ! Il y aura des robots-porteurs... :P
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 04 août 2007, 19:24

on en est loin des robot porteur, pour le moment, le mieux pour les femmes qui ne veulent pas de congé maternité dans leur carrière mais désirent des enfant auront peut-être l'idée psychique de la cachée :D
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: L'absence de sexe favoriserait le travail

Message par Syd » 05 août 2007, 18:18

Gianni a écrit :Le travail est un substitut plus prononcé encore pour ceux qui avouent n'avoir carrément aucune activité sexuelle - plus de 45% des 32.000 personnes interrogées.
:shock: :shock: :shock:
45% ne pratiquent pas en Allemagne ? Vite ma valise ! Deutschland, ich komme sofort !
"Ces résultats sont inquiétants", conclut Ragnar Beer
Ah ouais ? pourquoi ?

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 05 août 2007, 18:28

il pense aux futures génération. Moins de sexe = moins de gosse = vieillissement de la population = moins d'actifs = moins de fric pour les retraites = ...
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 05 août 2007, 19:19

galaad a écrit :Moins de sexe = moins de gosse
Mouais, alors le type confond activité sexuelle et natalité, alors qu'ils ne sont pas forcément liés (les 45% ne pratiquant pas ont peut-être déjà des enfants, et y a pas besoin de coucher frénétiquement pour avoir des gosses).

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 05 août 2007, 19:43

Syd a écrit :
galaad a écrit :Moins de sexe = moins de gosse
Mouais, alors le type confond activité sexuelle et natalité, alors qu'ils ne sont pas forcément liés (les 45% ne pratiquant pas ont peut-être déjà des enfants, et y a pas besoin de coucher frénétiquement pour avoir des gosses).
mais si c'est lié
demande aux hommes autour de toi quelle est la période de fécondation d'une femme
tu seras surprise !!
alors pour faire un gosse, ils font souvent! :P :P :P

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 05 août 2007, 21:05

PTDRLOL. Même ma mère me dit que ce ne sont que des aneries "On a jamais vu autant de femmes enceinte jusqu'à maintenant". Donc pour elle c'est peu probable que 45% soit un bon chiffre.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 05 août 2007, 21:30

je me permets de réagir concernant le truc des endorphines qu'on raconte sur les coureurs de grand fond.
la course d'endurance favoriserait la production d'endorphines (tout comme le sexe) ce qui fait que les coureurs seraient des camés.
ce sont de pures conneries.
en réalité, comme toute activité répétitive, la course d'endurance favorise le ralentissement des pensées ou la méditation, l'introspection, le voyage intérieur, l'état second. j'ai fait de la couture pendant des heures, à la main, et j'ai ressenti la même chose que lorsque je me promenais des heures dans la nature: on laisse son esprit vagabonder.
donc, si la course rend accro aux endorphines, il n'y a pratiquement plus rien qui n'est pas susceptible de produire des endorphines et de rendre accro, il n'y a même pas besoin que ladite activité dure des heures, puisque ce sont probablement les sprinters qui sécrètent le plus d'endorphines (mais ça, personne n'en parle). et je ne parle pas des gens qui restent plantés devant la télé toutes leurs soirées.
ni des gens qui vont en discothèque TOUS les week-ends.
quand vous faites un effort de très longue durée (ce qu'il m'arrive de faire), vous sécrétez bien moins d'endorphines que ce l'on veut vous faire croire. Pire: la sécrétion ne créée pas l'accoutumance, car si sécrétion il y a, c'est pour contrer la douleur, et les endorphines administrées pour lutter contre la douleur ne crééent jamais d'accoutumance (c'est en l'absence de douleur que l'on devient accro).
dans un effort de longue distance, ce qui peut vous rendre accro, c'est la sensation de facilité que vous gagnez avec l'entraînement (c'est comme la couture: quand vous réussissez vos habits, vous avez envie de recommencer). ou alors, mais là nous parlons des cas pathologiques, c'est d'avoir été mal comme un chien à l'arrivée. c'est comme les gens qui ont été malades la première fois qu'ils ont fumé un joint et qui ont recommencé jusqu'à devenir accro. mais je ne m'explique pas ça. peut-être la quête d'une sensation hors norme?

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 06 août 2007, 18:25

cyclodocus a écrit :alors pour faire un gosse, ils font souvent! :P :P :P
Je savais que quelqu'un allait me répondre ça :lol: :lol: :lol:
galaad a écrit :PTDRLOL. Même ma mère me dit que ce ne sont que des aneries "On a jamais vu autant de femmes enceinte jusqu'à maintenant". Donc pour elle c'est peu probable que 45% soit un bon chiffre.
Ta maman vit en Allemagne ? :P En France, la natalité est bien supérieure à celle de l'Allemagne justement, probablement parce que là-bas, les mères qui travaillent sont assez mal vues.
frania a écrit :la course d'endurance favoriserait la production d'endorphines (tout comme le sexe) ce qui fait que les coureurs seraient des camés
Je n'ai jamais lu que les endorphines avaient un pouvoir addictif. Que les sportifs ressentent un mieux-être dû aux endorphines n'en fait en aucun cas des camés.

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 07 août 2007, 11:01

Non Syd, ma mère connais l'allemagne et la suisse pour 2 raisons:

1 elle a vécu son enfance dans l'est.

2 elle a travaillé en suisse.

pour ce qui est de savoir ça, même si la différence est grande, tout est relatif.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Ptite Marie et 2 invités