Etude en Suisse

Comment le monde nous voit-il, comment nous voyons le monde : apparitions dans la presse, interviews, événements, etc.
Répondre
Avatar du membre
Aluco
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 15 juin 2020, 21:38
Localisation : Suisse romande
Pronom : il et tu
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Etude en Suisse

Message par Aluco »

Hello!
J'ai trouvé un peu par hasard un article de la rts (radio télévision suisse) qui date de 2018 et qui parle d'une étude sur la sexualité des jeunes. Et même si le sujet de l'article n'est pas très réjouissant, à la fin de l'article, l'orientation des gens qui ont participé à l'étude y est détaillée et on y retrouve 0,6 % des femmes et 0,4 % des hommes ne sont pas attiré·e·s par qui que ce soit, donc ça correspond toujours à environ 1% de la population ^^.
A prendre quand même avec des pincettes, on ne sait pas si c'est des personnes asexuelles et aromantique ou juste asexuelles ou juste aromantique. Et je pense qu'il y en a plus que ça mais qui s'ignorent (genre on m'aurait posé la question il y a une année, je me serai décrit comme hétéro, je ne savais pas que ne pas avoir d'attirance était possible, et je ne connaissais pas non plus la différence entre attirance sexuelle et romantique). J'ai pas réussi à retrouvé l'étude en question, peut-être que c'est plus détaillé, on sait jamais ;-)

PS: j'arrive pas à mettre le lien de l'article, je peux pas publier le message si je le met

EDIT: voilà le lien en question: https://www.rts.ch/info/suisse/9824526- ... siree.html
Modifié en dernier par Aluco le 01 juil. 2020, 23:32, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Hestia
Atrix Revolutions
Messages : 1906
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 253 fois
A été aimé : 452 fois

Re: Etude en Suisse

Message par Hestia »

Aluco a écrit :
24 juin 2020, 16:48
PS: j'arrive pas à mettre le lien de l'article, je peux pas publier le message si je le met
Oui si j'ai bonne mémoire, c'est dû au fait que tu sois un nouveau membre du forum. Quand tu auras rédigé un certain nombre de messages, tu pourras partager des liens d'articles et vidéos. C'est une mesure de sécurité pour éviter les trolls.
Je suis une personne non-binaire. J'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes. Mais j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Aluco
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 15 juin 2020, 21:38
Localisation : Suisse romande
Pronom : il et tu
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Etude en Suisse

Message par Aluco »

ah okay, du coup je rajouterai ce lien une fois que je peux ;-)
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Aluco pour son message :
Hestia (24 juin 2020, 17:36)

Avatar du membre
Hestia
Atrix Revolutions
Messages : 1906
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 253 fois
A été aimé : 452 fois

Re: Etude en Suisse

Message par Hestia »

Aluco a écrit :
24 juin 2020, 16:48
à la fin de l'article, l'orientation des gens qui ont participé à l'étude y est détaillée et on y retrouve 0,6 % des femmes et 0,4 % des hommes ne sont pas attiré·e·s par qui que ce soit, donc ça correspond toujours à environ 1% de la population ^^.
Si le 1% se base sur ce calcul, je reste assez septique, pour la même raison que la tienne, mais aussi car ce calcul exclus les personnes non-binaires, et de ce que j'ai pu constater depuis que je suis membre de ce forum, des personnes NB, il y en a parmi les aces.
Je suis une personne non-binaire. J'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes. Mais j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Snape31
Apprenti
Messages : 51
Enregistré le : 28 mai 2020, 15:34
Localisation : Toulouse
A aimé : 6 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Etude en Suisse

Message par Snape31 »

Intéressant, après c'est déjà une évolution que l'on en parle un peu... Il y a quelque années encore, c'était pas mis en avant du tout... Après, aller jusqu'à la nuance aro ou romantique et autre subtilité, il ne faut pas leur en demander trop, trop vite. Cela risquerait de provoquer une hécatombe! ;) Nous existons, c'est déjà un début...

Le lien serait effectivement intéressant :)
"Le grand précepte qu’il faut donner aux historiens, c'est de distinguer au lieu de confondre ; car, à moins d’être varié, l’on n’est point vrai" (Augustin Thierry)

"Il n'y a pas de meilleur moyen de démanteler une personnalité que de l'isoler." (Diana Spencer)

Avatar du membre
Aluco
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 15 juin 2020, 21:38
Localisation : Suisse romande
Pronom : il et tu
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Etude en Suisse

Message par Aluco »

Je crois que maintenant je peux mettre des liens ^^
Voilà donc le lien de l'article en question:
https://www.rts.ch/info/suisse/9824526- ... siree.html

Hestia a écrit :
24 juin 2020, 17:41
Si le 1% se base sur ce calcul, je reste assez septique, pour la même raison que la tienne, mais aussi car ce calcul exclus les personnes non-binaires, et de ce que j'ai pu constater depuis que je suis membre de ce forum, des personnes NB, il y en a parmi les aces.
Effectivement, je n'avais pas pensé aux non-binaire, excuse-moi, j'essaierai de faire attention la prochaine fois ;-)

Avatar du membre
Aluco
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 15 juin 2020, 21:38
Localisation : Suisse romande
Pronom : il et tu
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Etude en Suisse

Message par Aluco »

Snape31 a écrit :
28 juin 2020, 18:51
Intéressant, après c'est déjà une évolution que l'on en parle un peu... Il y a quelque années encore, c'était pas mis en avant du tout... Après, aller jusqu'à la nuance aro ou romantique et autre subtilité, il ne faut pas leur en demander trop, trop vite. Cela risquerait de provoquer une hécatombe! ;) Nous existons, c'est déjà un début...

Le lien serait effectivement intéressant :)
Je pense surtout que la majorité des personnes interrogées ne connaîtront pas ces termes et ne peuvent donc pas s'y identifier :-/
Mais oui, même si j'ai découvert mon orientation tardivement, ça m'a quand même fait du bien de voir que ça existait, et j'estime avoir de la chance de pas être né il y a 100 ans ;-)

Avatar du membre
Orchis
Affilié
Messages : 285
Enregistré le : 29 mai 2019, 23:25
A aimé : 53 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Etude en Suisse

Message par Orchis »

Aluco a écrit :
01 juil. 2020, 23:30
j'estime avoir de la chance de pas être né il y a 100 ans ;-)
En même temps, en 1892, l'hétérosexualité était une maladie. :wink:
https://www.lhistoire.fr/lh%C3%A9t%C3%A ... ade-%C2%BB

Avatar du membre
Hestia
Atrix Revolutions
Messages : 1906
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 253 fois
A été aimé : 452 fois

Re: Etude en Suisse

Message par Hestia »

Aluco a écrit :
01 juil. 2020, 23:27
Je crois que maintenant je peux mettre des liens ^^
Voilà donc le lien de l'article en question:
https://www.rts.ch/info/suisse/9824526- ... siree.html

Hestia a écrit :
24 juin 2020, 17:41
Si le 1% se base sur ce calcul, je reste assez septique, pour la même raison que la tienne, mais aussi car ce calcul exclus les personnes non-binaires, et de ce que j'ai pu constater depuis que je suis membre de ce forum, des personnes NB, il y en a parmi les aces.
Effectivement, je n'avais pas pensé aux non-binaire, excuse-moi, j'essaierai de faire attention la prochaine fois ;-)
Ne t'inquiète pas, je ne te faisais pas de reproche.

C'est juste que ce type de sondage, se base toujours, ou quasiment toujours uniquement sur le principe que les êtres humains questionnés sont forcément soit des hommes ou soit des femmes, alors que non, il y a aussi des personne non-binaires.
En même temps, en 1892, l'hétérosexualité était une maladie. :wink:
C'est une première pour moi. :shock:
Je suis une personne non-binaire. J'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes. Mais j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Snape31
Apprenti
Messages : 51
Enregistré le : 28 mai 2020, 15:34
Localisation : Toulouse
A aimé : 6 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Etude en Suisse

Message par Snape31 »

Aluco a écrit :
01 juil. 2020, 23:30
Snape31 a écrit :
28 juin 2020, 18:51
Intéressant, après c'est déjà une évolution que l'on en parle un peu... Il y a quelque années encore, c'était pas mis en avant du tout... Après, aller jusqu'à la nuance aro ou romantique et autre subtilité, il ne faut pas leur en demander trop, trop vite. Cela risquerait de provoquer une hécatombe! ;) Nous existons, c'est déjà un début...

Le lien serait effectivement intéressant :)
Je pense surtout que la majorité des personnes interrogées ne connaîtront pas ces termes et ne peuvent donc pas s'y identifier :-/
Mais oui, même si j'ai découvert mon orientation tardivement, ça m'a quand même fait du bien de voir que ça existait, et j'estime avoir de la chance de pas être né il y a 100 ans ;-)
Entre les personnes qui suivent la tendance, sans s'y reconnaître, parce qu'ils ne connaissent pas l'asexualité, et ceux qui ne perçoivent pas les possibilité romantique ou refuse les identité de genre... La question est justement de mettre le doigt sur la différence, sa possibilité sans qu'elle soit perçu comme une attaque.

Sur une question historique, j'ai longtemps fait de l'histoire (et me suis spécialisé sur la Grande Guerre), ça ne me générais peu de pouvoir voir mon sujet d'étude un peu plus directement... Sans forcément être intéressé par le fond des mentalités. Mais, il y avait déjà de tout.
Orchis a écrit :
02 juil. 2020, 07:01
Aluco a écrit :
01 juil. 2020, 23:30
j'estime avoir de la chance de pas être né il y a 100 ans ;-)
En même temps, en 1892, l'hétérosexualité était une maladie. :wink:
https://www.lhistoire.fr/lh%C3%A9t%C3%A ... ade-%C2%BB
Bien que la société était déjà centré sur cela, elle y faisait moins référence. Hétérosexualité, homosexualité, féminisme même combat : pathologie ! Oui, oui, j'ai dit "féminisme" et ce n'était pas une maladie de la femme, soulignons qu'elles étaient déjà hystérique (sacré Charcot). Quelle époque ...
"Le grand précepte qu’il faut donner aux historiens, c'est de distinguer au lieu de confondre ; car, à moins d’être varié, l’on n’est point vrai" (Augustin Thierry)

"Il n'y a pas de meilleur moyen de démanteler une personnalité que de l'isoler." (Diana Spencer)

Répondre