Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre

Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Je n'ai jamais souffert à cause de mon asexualité.
27
36%
J'ai déjà souffert à cause de mon asexualité ou je souffre encore actuellement à cause de mon asexualité.
29
39%
J'ai déjà ressenti de grandes souffrances à cause de mon asexualité ou je ressens en ce moment de grandes souffrances à cause de mon asexualité.
11
15%
Mon asexualité m'a gâché la vie ou me gâche actuellement la vie.
7
9%
 
Nombre total de votes : 74

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par CLP » 20 sept. 2013, 22:38

C'est clair en lisant le forum que la vie des personnes asexuelles n'est pas toujours facile. Je vois bien que certaines et certains subissent une solitude dont ils ne veulent pas, que d'autres au contraire se forcent à être dans des relations qui leur font du mal et beaucoup d'entre nous ont à un moment ou à un autre ressenti une grande confusion face à leur différence. Et évidemment, ce n'est pas une liste close.

Et puisque j'ai l'impression qu'on n'en parle pas assez, j'ai eu envie de proposer un petit sondage. Le sondage ne prend en compte que les aspects négatifs. Donc si votre asexualité vous apporte aussi des choses positives, ça ne rentre pas dans le sondage.

Autre chose, c'est clair qu'on peut toujours discuter sur l'idée qu'une "souffrance est liée" à son asexualité. Après tout, rares sont les phénomènes qui n'ont qu'une cause. Donc il faut interpréter l'idée d'une souffrance liée à l'asexualité dans un sens large : à partir du moment où votre asexualité joue un rôle dans une souffrance, on peut considérer que les deux sont liées.

De mon côté, j'ai coché 3 car j'ai ressenti dans le passé des trucs plutôt pénibles.

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par Patofeio » 20 sept. 2013, 23:06

J'ai beaucoup souffert par le passé mais j'ai voté 2. La 3 me parait quand même un peu forte par rapport à mon ressenti personnel. Mais aujourd'hui, je me sens vraiment mieux, parce que même si je n'en parle pas aux gens autour de moi, je suis beaucoup moins critiqué sur ma non-activité romantique, sexuelle, séductrice... J'ai rencontré beaucoup de personnes qui m'ont apporté une vision différente des rapports humains et sociaux, et puis je me suis inscrit sur ce forum, et ça c'est aussi quelque chose de très libérateur.

Avatar du membre
Uiravaivahui
Assidu
Messages : 824
Enregistré le : 08 juin 2013, 13:23
A été aimé : 2 fois

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par Uiravaivahui » 20 sept. 2013, 23:49

J'ai voté la numéro 1.
Uiravaivahui = bébé phoque

Utiliser l'argument de la sexualité pour vendre c'est manquer de confiance en son produit.

Image

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par Zimou » 21 sept. 2013, 00:52

J'ai voté 1.
Je pense qu'il faut faire attention à la nuance "souffrir à cause de l'asexualité" et "souffrir à cause de notre différence". souffrir à cause de l'asexualité implique que l'asexualité est la cause de la souffrance. mais j'ai un peu de mal à imaginer un tel cas en faite (j'ai essayé de me l'imaginer en envisageant souffrir du fait qu'a cause de l'asexualité on a peu de chance d’être en couple, mais c'est pas l'asexualité qui fait souffrir, c'est le fait de pas être en couple, souffrance connu aussi des S, même si ils sont proportionnellement moins nombreux).
souffrir à cause de notre différence, je comprend très bien en revanche. par exemple, souffrir de ne pas pouvoir donner à une personne S qu'on aime, ou souffrir de ses demande répété. mais c'est pas l'asexualité qui fait souffrir, c'est la différence entre les 2 personnes (que le S soit S et le A soit A). pour moi, la seul souffrance qu'on pourrait ressentir causé par l'asexualité, c'est la souffrance de l'absence de relation sexuel. mais si il y a une souffrance par un manque, un besoin, c'est pas de l'asexualité je pense (quoi que, ça peut se discuter aussi).
Du coup, j'ai déjà été touché (bien que n'en ayant pas vraiment souffert) par ma différence avec d'autre, mais jamais parce que je suis asexuel. je suis pas heureux d'etre asexuel, mais j'en suis pas malheureux non plus (pas plus qu'un hétéro est heureux d’être hétéro ou pas malheureux, on se pose pas la question).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

MrWise
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 11 sept. 2013, 16:13
Localisation : Île-de-France
A aimé : 6 fois
A été aimé : 9 fois

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par MrWise » 21 sept. 2013, 01:42

J'ai voté la 2, mais la 1 aurait été bien aussi.
J'ai souffert sans vraiment souffrir.
Je suis du genre en paix avec moi même. Le seul problème qui m'a été posé c'est lors de relations sexuelles avec des S. Car je ne comprenais pas pourquoi, mes compagnes avait autant besoin de sex et pourquoi je devais autant m'adapter à leur besoin. J'avais par moment l'impression de voir la perversion incarné en face de moi ( je parle de perversion qu'au niveau sexuel pas du reste ). Ce qui me faisait/fait sentir du dégout presque pour la personne alors que je peux avoir de réels sentiments pour celle ci. Donc ce sentiment en vient presque à obscurcir mon idée de la personne face à moi etc ...
Après je n'en ai jamais vraiment été déprimé/attristé. C'est plus du 50/50
Modifié en dernier par MrWise le 24 sept. 2013, 21:16, modifié 1 fois.
Libre du désir, tu comprends le mystère.
Pris dans le désir, tu ne vois que les manifestations.
Lao Tseu

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par CLP » 21 sept. 2013, 07:52

Zimou a écrit :il faut faire attention à la nuance "souffrir à cause de l'asexualité" et "souffrir à cause de notre différence". Souffrir à cause de l'asexualité implique que l'asexualité est la cause de la souffrance. [...]
C'est pour ça que j'ai indiqué qu'il s'agissait d'interpréter la phrase dans son sens large. Il s'agit le plus souvent des conséquences sociales, émotionnelles ou personnelles de l'asexualité. Ce n'est pas l'asexualité par elle-même qui fait souffrir, mais ses conséquences.

C'est comme la jambe dans le plâtre. Même si tu n'as pas mal du tout à la jambe, il y a des conséquences (ne pas pouvoir poser le pied, ne peut pas courir, etc.)

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par Zimou » 21 sept. 2013, 11:27

CLP a écrit :C'est pour ça que j'ai indiqué qu'il s'agissait d'interpréter la phrase dans son sens large. Il s'agit le plus souvent des conséquences sociales, émotionnelles ou personnelles de l'asexualité. Ce n'est pas l'asexualité par elle-même qui fait souffrir, mais ses conséquences.

C'est comme la jambe dans le plâtre. Même si tu n'as pas mal du tout à la jambe, il y a des conséquences (ne pas pouvoir poser le pied, ne peut pas courir, etc.)
c'est pas tout à fait "ses" conséquences, mais plutôt "des" conséquences (sous entendu, pas de l'asexualité seul). pour l'exemple du plâtre, ce sont en effet "ses" conséquences, car on a besoin de marcher, courir, pour survivre (sans aide et soin, on fini par mourir de l'impossibilité de marcher). alors que la sexualité n'est pas vital ni même un besoin. beaucoup de monde, S compris, vivre très bien sans sexualité et sans souffrance (lorsqu'ils sont célibataire par exemple). même pour quelqu'un qui n'aime pas marcher (ce qui est un peu mon cas), on marche par nécessité. la sexualité est totalement différente (si on aime pas par exemple, pas besoin de pratiquer).
ce sont plutôt "des" conséquences (donc pas causé par l'asexualité seul) car la sexualité (ou l'asexualité) se pratique à 2. et la souffrance qui peut naitre dans ces cas la n'est pas causé par l'asexualité mais à la fois par l'asexualité de l'un et la sexualité de l'autre, donc de leurs différences. dans un couple A-A (ce qui est mon cas), aucune souffrance n'existe et n'a lieu d’être. dans un couple S-S, idem. les souffrances sont causé par les différences, pas par l'asexualité (vu que dans un couple A-A il n'y a pas de souffrance).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par CLP » 21 sept. 2013, 11:45

Zimou a écrit :c'est pas tout à fait "ses" conséquences, mais plutôt "des" conséquences.
Oui, c'est exactement ce que je pense. Ce n'est pas l'asexualité en soi qui est quelque chose de mal, mais c'est l'asexualité en relation à d'autres choses qui à de mauvaises conséquences.

Pour ce qui est des raisons de ce mal-être, tu parles des attentes différentes d'un partenaire S. Et je te rejoins tout à fait. Mais je pense qu'il y a mille autres raisons pour que son asexualité puisse faire souffrir. A vue de nez, je proposerais :

- Isolement : la difficulté à créer des relations intimes (solitude affective, etc.)
- La difficulté à parler de soi aux autres (Comment parler de soi aux autres si on a une vie intime/sexuelle compliquée ?)
- La difficulté à gérer les relations intimes (s'imposer le sexe, négocier son absence, s'imposer des relations pour paraître normal-e)
- Sentiment d'aliénation : difficulté à comprendre ce que l'on n'est. Sentiment d'être le/la seul-e au monde à être asexuel-le. Sentiment d'avoir un problème, une maladie, etc.
- Mauvaises réactions de proches, jugements, etc.
- ...

Jérôme a écrit :Après avoir un minimum réfléchi (ce qui est dur...), j'ai finalement voté la 4. Je me rends compte que le fait d'être A m'a et me gâche finalement la vie. Même si j'essaie de positiver un maximum, je dois bien reconnaître que je n'y vois rien de positif. Je parle de mon cas bien évidemment. C'est triste de dire ça malheureusement...
Je voudrais pouvoir faire plus, mais je te dirais simplement qu'il y a encore 2 ans, j'aurais sans doute voté 4. :bise:

Avatar du membre
Wimbly2
Amibe
Messages : 75
Enregistré le : 31 août 2013, 09:28
Localisation : Paris

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par Wimbly2 » 21 sept. 2013, 12:19

J'avais par moment l'impression de voir la perversion incarné en face de moi ( je parle de perversion qu'au niveau sexuel pas du reste ). Ce qui me faisait/fait sentir du dégout presque pour la personne alors que je peux avoir de réels sentiments pour celle ci.
Je me retrouve énormément dans ce que tu dis. Dégoût, mais aussi agacement dès que mon ancien copain venait vers moi avec une idée derrière la tête.

Pour répondre à la question du sondage, j'ai voté la 2. Je ne souffre pas de mon asexualité au quotidien, mais je souffre des conséquences qu'elle pourrait avoir sur ma future vie amoureuse.

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par Zimou » 21 sept. 2013, 13:51

Jérôme a écrit :Après avoir un minimum réfléchi (ce qui est dur...), j'ai finalement voté la 4. Je me rends compte que le fait d'être A m'a et me gâche finalement la vie. Même si j'essaie de positiver un maximum, je dois bien reconnaître que je n'y vois rien de positif. Je parle de mon cas bien évidemment. C'est triste de dire ça malheureusement...
ne rien apporter de positif et apporter du négatif sont 2 choses différente. la question posé ici est "est ce que l'asexualité t'a apporter du négatif?". car qu'elle n'apporte rien de positif ne m’étonne pas. ça n'apporte pas plus qu’être S xD
CLP a écrit :Mais je pense qu'il y a mille autres raisons pour que son asexualité puisse faire souffrir. A vue de nez, je proposerais :

- Isolement : la difficulté à créer des relations intimes (solitude affective, etc.)
l'asexualité ne complique pas les relations intime. la solitude affective existe aussi chez les S et il y a des A qui ne sont pas affectivement seul. si l'asexuel était la cause, on serait tous dans ce cas. c'est plutot un facteur qui fait partie d'un ensemble. la encore ce n'est pas l'asexualité la seul cause.
CLP a écrit :- La difficulté à parler de soi aux autres (Comment parler de soi aux autres si on a une vie intime/sexuelle compliquée ?)
on a aussi ces cas existes chez les hétéro, les difficulté ne sont pas causé par l'asexualité mais par l'incompréhension que peut apparaitre chez les autre face aux problèmes. si le monde n’était composé que de A, ces difficulté n'existerai pas (alors que si l'asexualité était la cause, dans un tel monde plus personne ne pourrai parler de soi, hors c'est le contraire qui se passerai).
CLP a écrit :- La difficulté à gérer les relations intimes (s'imposer le sexe, négocier son absence, s'imposer des relations pour paraître normal-e)
c'est aussi un soucis non lié à l'asexualité mais à sa différence entre l'asexuel et les autres. si tous le monde etait asexuel, il n'y aurai aussi plus ces problèmes. si l'asexualité était la cause, tout le monde aurait des difficulté.
CLP a écrit :- Sentiment d'aliénation : difficulté à comprendre ce que l'on n'est. Sentiment d'être le/la seul-e au monde à être asexuel-le. Sentiment d'avoir un problème, une maladie, etc.
c'est pas l'asexualité qui est en cause ici, c'est la société.
CLP a écrit :- Mauvaises réactions de proches, jugements, etc.
ici non plus ce n'est pas l'asexualité la cause, c'est les proches et leurs (mauvais si c'est une souffrance) jugement.
En faite, pour savoir si l'asexualité est la cause d'un de nos problème, il faut se demander si ce problème n'existe pas chez les S et si tout le monde serait atteint de ce problème dans un monde peuplé que de A. si une souffrance que nous subissons n'existe pas chez les S et se verrai inexistante (ou presque) dans un monde que de A, alors c'est que l'asexualité en est la cause.
il y a en effet de nombreux cas ou l'asexualité peut etre un facteur de souffrance, mais dans ce cas il faut se demander quels en sont les autre facteurs, et lequel ont été un choix (que ce soit le notre ou celui de quelqu'un d'autre). ainsi, on a une cause bien plus probable de la souffrance que l'asexualité (qui elle n'est pas un choix). par exemple, si j'avais des proche qui avait une mauvaise réaction face à mon asexualité, j'aurai le choix de me dire que c'est à cause de l'asexualité ou à cause du fait que j'avais un proche con/intolérant (qu'il a choix d’être/ de penser). donc pour moi, la cause ici sera le proche, pas l'asexualité (même si c'est un facteur). et on rencontrera des cause autre que l'asexualité dans chacun de tes exemple :
- la difficulté à avoir une vie intime est aussi causé par le fait que le partenaire est différent car si il l'était pas, il n'y aurai pas de difficulté.(bien que dans ce cas précis, l'un n'est pas plus en cause que l'autre vu que ni l'un ni l'autre n'a choisie d’être ce qu'il est, d’être différent l'autre. la cause est la différence des 2, pas l'asexualité).
- la vie intime/sexuel compliqué est aussi causé par son partenaire (là aussi, l'un n'est pas plus en cause que l'autre vu que ni l'un ni l'autre n'a choisie son orientation sexuel. la cause est aussi la différence des 2, pas l'asexualité).
- le sentiment d'etre seul est causé par la société qui expose tous les jours tout autour de nous le fait de ne pas avoir de besoin sexuel est impossible. du coup, celui qui en a pas pense être seul. ce n'est pourtant pas le cas. le fait de se sentir malade a quasiment la même cause. mais dans ce cas, la cause est aussi qu'il n'y a aucun enseignement à ce sujet (on apprend pas à l'école ni nul par ailleurs que ne pas avoir d'attirance sexuel est normal. d’où les actions/interventions de David Jay dans les écoles je pense).
- la mauvaise réaction des proche est aussi causé par ce que j'ai dit juste avant. l'absence d'information et la société qui dit qu'il faut avoir une vie sexuel, une attirance, en faire un besoin.
pour moi, aucun de ces exemple n'est causé par l'asexualité. elle n'en est qu'un facteur. j'essaye de chercher, mais je ne trouve pas de cas ou l'asexualité est cause d'une souffrance (peut être ceux qui en souffre peuvent donner des exemples?)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par Piccolo » 21 sept. 2013, 14:12

Quand je lis la question, tout de suite la réponse qui me vient est "non".

Et quand je lis le descriptif plutôt fourni de CLP, dans lequel je ne me reconnais pas...
CLP a écrit :- Isolement : la difficulté à créer des relations intimes (solitude affective, etc.)
- La difficulté à parler de soi aux autres (Comment parler de soi aux autres si on a une vie intime/sexuelle compliquée ?)
- La difficulté à gérer les relations intimes (s'imposer le sexe, négocier son absence, s'imposer des relations pour paraître normal-e)
- Sentiment d'aliénation : difficulté à comprendre ce que l'on n'est. Sentiment d'être le/la seul-e au monde à être asexuel-le. Sentiment d'avoir un problème, une maladie, etc.
- Mauvaises réactions de proches, jugements, etc.
...la réponse est encore "non".

Mais bon, je suis plutôt solitaire et je ne parle jamais de moi sur les plans privé et intime, donc c'est normal dans mon cas. Autrement, j'imagine que ça peut vite devenir difficile.

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par CLP » 21 sept. 2013, 14:48

Zimou a écrit : pour moi, aucun de ces exemple n'est causé par l'asexualité. elle n'en est qu'un facteur. j'essaye de chercher, mais je ne trouve pas de cas ou l'asexualité est cause d'une souffrance (peut être ceux qui en souffre peuvent donner des exemples?)

J'avoue que j'ai du mal à comprendre cette discussion. Mais sans doute un exemple permettra d'être plus clair.

Prenons le cas du sexisme. Encore aujourd'hui, mais encore plus dans la première moitié du XXe siècle, la France était un pays incroyablement sexiste. Les femmes n'avaient pas le droit de vote, étaient considérées mineures à vie, placées sous l'autorité de leurs pères, puis de leur mari, cantonnées à un travail domestique non reconnu, etc. Il y avait des conséquences à être femme dans cette France et on aurait pu demander : avez-vous déjà souffert d'être une femme ?

Mais cela ne signifie pas qu'être une femme est une mauvaise chose en soi. Cela ne signifie pas que "être femme" est la cause directe de la souffrance ressentie. Au contraire, c'est le contexte social (et autre) qui fait que "être femme" entraîne de la souffrance.

Et c'est la même chose avec ce que je veux dire. Je ne veux pas dire que l'asexualité est une mauvaise chose en soi (!!), je ne veux pas dire que l'asexualité "cause" la souffrance de la même manière qu'une carie cause la douleur. Je veux dire évidemment que le contexte social, amoureux, émotionnel, psychologique, etc. est responsable de la souffrance que certaines personnes asexuelles ressentent.

En plus, je le répète, c'est une évidence pour qui parcourt ces forums. Dans le monde tel qu'il est fichu, être asexuel-ne n'est pas une sinécure.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par Piccolo » 21 sept. 2013, 15:15

J'aime beaucoup ton exemple CLP, que je trouve très pertinent (et surtout ça change des analogies alimentaires...).

Il est évident, en général, qu'il est plus difficile d'être bien sa peau ou d'avoir une image positive de soi-même quand le contexte socio-culturel chercher impérativement à tout normaliser.

On dit souvent que les homosexuels sont mal dans leur peau, qu'ils sont déséquilibrés, etc. Mais comment peuvent-ils être biens quand absolument tout se rapporte à l'hétérosexualité, et ce dès leur plus jeune âge ?
Ce n'est pas une question de cause, mais de conséquence.

Après le problème des asexuels est différent: comme il est difficile de les persécuter de manière semblable à celle des autres minorités sexuelles, on cherche davantage à nier leur existence. Le déni est ainsi une façon de se rassurer pour leurs détracteurs.

Car oui, pour moi les S craignent les A, et envient leur nature plus "détachée" ainsi que leur liberté. Au fond d'eux ils ragent de ne pas être asexuels, contrairement à ce qu'ils prétendent.

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par CLP » 21 sept. 2013, 15:37

Oui, je vois que j'aurais dû être plus clair. Je ne veux pas dire que l'asexualité 'cause' la souffrance de la même manière qu'une maladie 'cause' des douleurs. Ce que je veux dire, c'est bien évidemment qu'une certaine organisation sociale ou une organisation des relations intimes est la cause de cette souffrance.

Exemple de l'isolement : c'est parce que les personnes asexuelles ont du mal à se rencontrer, c'est parce que les relations intimes sont (pratiquement) obligatoirement sexualisées, c'est parce que les relations romantiques sont obligatoirement sexuelle, c'est parce qu'on a peur de se ridiculiser si on annonce notre sexualité, etc. Bref : c'est à cause du contexte social que l'asexualité entraîne un isolement.

Exemple de l'aliénation : c'est parce que les personnes asexuelles n'ont aucune information sur l'asexualité, parce que personne ne leur parle d'asexualité, parce que l'absence de désir est considérée comme une maladie, parce que l'identité individuelle est profondément définie par la sexualité (c'est-à-dire encore une fois le contexte social) que certaines personnes asexuelles pensent qu'elles sont anormales, malades, qu'elles n'arrivent pas à avoir une image positive d'elle-même.

Je ne fais pas toute la liste, mais c'est clair que la "gestion des relations intimes" repose sur une organisation sociale...

On peut dire la même chose autrement comme le wikiaven en disant qu' "une personne asexuelle mise dans un environnement où elle serait libre de parler de désir et de plaisir, de créer des relations, et de mener sa vie sans que son manque de sexualité ne devienne jamais un problème se sentirait sexuellement "normale"" et n'aurait donc en fait aucun problème liés à son asexualité.
Piccolo a écrit :Car oui, pour moi les S craignent les A, et envient leur nature plus "détachée" ainsi que leur liberté. Au fond d'eux ils ragent de ne pas être asexuels, contrairement à ce qu'ils prétendent.
Ah ah ah !

Avatar du membre
Alia
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 26 août 2013, 14:27

Re: Avez-vous déjà souffert à cause de votre asexualité ?

Message par Alia » 21 sept. 2013, 17:17

Personnellement, ce qui m'a fait souffrir, c'était l'impression d'être la seule fille bizarre sur Terre à ne pas avoir d'orientation sexuelle. Maintenant que j'ai mis un mot sur ça et que j'ai vu qu'il y avait d'autres personnes comme moi, ça va beaucoup mieux. :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités