SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre

Souhaitez-vous que AVA se rapproche de la communauté LGBT pour améliorer la visibilité asexuelle?

Oui, je pense que c'est bien pour la visibilité car nous avons le même message (respect des minorité sexuelles)
45
64%
Non, je ne pense pas que ce soit utile pour la visibilité asexuelle
13
19%
Non, c'est contraire à mes valeurs et je ne souhaite pas être associé de près ou de loin à la communauté LGBT
12
17%
 
Nombre total de votes : 70

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par Zimou » 03 juil. 2013, 18:34

newAje a écrit :Giby dit qu'il n'a jamais reçu de deuxième avertissement.
L'avertissement est indiqué par MP. Il pourra le lire cette nuit. Comme le bannissement prend effet au meme moment que l'avertissement, il a pas le temps de le lire. Mais il a reçus un mail lui indiquant la reception d'un MP. MP + ban, on peut en deduire le 2eme avertissement.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par No one » 03 juil. 2013, 19:48

Pour avoir fréquenté énormément de forum, et en avoir géré un en tant qu'admin,
je peux vous assurer qu'ici la modération est plutôt clémente et n'a rien d'abusive.

Je ne dis pas ça pour prendre parti, c'est pas ça la question.
Mais au bout d'un moment le rôle d'un modérateur/administrateur c'est de trancher, même quand ça ne lui plait pas.
Sinon ça devient la foire plus vite qu'on ne le croit.

Enfin bref, de la routine de forum quoi. :mrgreen:
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par Zimou » 03 juil. 2013, 19:54

No one a écrit :Mais au bout d'un moment le rôle d'un modérateur/administrateur c'est de trancher, même quand ça ne lui plait pas.
Sinon ça devient la foire plus vite qu'on ne le croit.

Enfin bref, de la routine de forum quoi. :mrgreen:
En effet xD et malheureusement, ça ne me plait pas comme tu dis xD mais faut le faire pour pas qu'il n'y ai (trop) d'abus. et c'est parce que ça me plait pas (ni aux modérateurs je suppose, bien que parfois... ;-p je plaisante bien sur ^^ ) que nous sommes clément. l'ancienne admin était, à ce que j'ai compris, beaucoup plus radical (j'ai pas eu beaucoup à faire à elle) xD
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par giby » 04 juil. 2013, 11:59

Je prend cela pour un abus de modération:
Je transmet un document qui montre le rejet du lobby LGBT, y compris par des personnes homosexuels, et j'en ai rencontré même ici sur le forum. Je précise que c'est un document qui n'émane pas de ma personne pour argumenter… et vous me condamné donc pour mes opinion, qui ne sont pas haineuse. C'était pour vous montrer l'image de la ligue LGBT en dehors de votre microcosme, cependant, vous ne semblez pas capable de sortir de votre caverne.
En me bannissant, vous excluez de fait tous les asexuels qui pense différemment de vous, et donc AVA ne représente qu'une marge des asexuels… Je commence à penser de vous le même mal que je peu penser de la LGBT, et donc vous pris de ne plus parler au nom des asexuels tans que vous n'aurez pas changer votre comportement sectaire.
Votre intolérance est intolérable, surtout pour des personne qui prétendent prêcher la tolérance. Vous confondez la réticence envers un lobby et une haine contre un ensemble de personne.
De plus, je rappelle que la veille du premier avertissement j'avais demandé à pouvoir discuter avec les modérateur pour pouvoir mettre les choses au point, ce qui n'a pas été entendu. Je tiens aussi à signaler que votre méthode de bannissement semble extrêmement cavalière , je me suis connecter et j'ai le message "votre pseudo à été banni de se forum" sans aucune autre forme d'information.
Sur ceux je n'ai plus rien à faire avec vous.
Au revoir.
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par No one » 04 juil. 2013, 12:43

Ce n'est qu'un forum, ne nous emballons pas.
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par Voya » 04 juil. 2013, 13:27

Oui ne nous emballons pas, mais le bannissement est lié a des propos inappropriés répété un certain nombres de fois (de trop). La modération est très cool ici, donc la décision des modérateurs n'est pas un hasard. Après je comprend que ça ne soit pas agréable, mais faut assumer ses propos et leur conséquences. Un forum est un espace public d'expression et d'échange oui, mais avec des règles à respecter.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par Zimou » 04 juil. 2013, 16:44

giby a écrit :Je prend cela pour un abus de modération:
Je transmet un document qui montre le rejet du lobby LGBT, y compris par des personnes homosexuels, et j'en ai rencontré même ici sur le forum. Je précise que c'est un document qui n'émane pas de ma personne pour argumenter… et vous me condamné donc pour mes opinion, qui ne sont pas haineuse.
Ce n'est pas la seul raison de ton bannissement. J'attend volontairement d'avoir plusieurs raisons pour donner un avertissement pour que celui ci ne soit pas contestable. Et comme je l'ai dit, j'ai d'autre argument encore si il y a un autre dérapage pour un 3ème avertissement déjà mérité d'après la modération (et moi).
On connaît ton point de vu, tu connais celui de la majorité, il est temps de passer à autre chose, continuer de parler du sujet ne servira qu'à te faire prendre le risque de montrer de l'irrespect, que ce soit pour, comme je l'ai indiqué dans la raison de l'avertissement, pour une communauté ou qui que ce soit d'autre (car insulté de "connerie" une étude scientifique permettant de reconnaître ce que certain sont, c'est aussi irrespectueux. T'as le droit d'avoir une opinion, pas d'être insultant), sans parlé d'une image de Martine avec la manif pour tous qui à généré un rapport et a été modéré.
giby a écrit :En me bannissant, vous excluez de fait tous les asexuels qui pense différemment de vous
En te bannissant, on exclus pas les asexuel qui ne pense pas comme la majorité, mais ceux qui sont intolérant et irrespectueux. Ce qui nous convient très bien.
giby a écrit :et donc AVA ne représente qu'une marge des asexuels… Je commence à penser de vous le même mal que je peu penser de la LGBT, et donc vous pris de ne plus parler au nom des asexuels tans que vous n'aurez pas changer votre comportement sectaire.
Je vois pas le rapport avec AVA qui, de toute façon comme les LGBT, ne pourra jamais mener aucune action qui satisfera 100% des asexuels. Mais comme les LGBT, ils défendent la grande majorité. Nous concernant, on parle au nom de personne, AVEN est cité partout comme un forum réunissant des asexuels, personne ne parle au nom du forum (me semble t'il).
giby a écrit :Votre intolérance est intolérable, surtout pour des personne qui prétendent prêcher la tolérance.
Ce serai pas l'hôpital qui se fou de la charité? xD
giby a écrit :De plus, je rappelle que la veille du premier avertissement j'avais demandé à pouvoir discuter avec les modérateur pour pouvoir mettre les choses au point, ce qui n'a pas été entendu.
je n'en ai pas eu vent... Mais cette responsabilité incombe à l'équipe de modération.
giby a écrit :Je tiens aussi à signaler que votre méthode de bannissement semble extrêmement cavalière , je me suis connecter et j'ai le message "votre pseudo à été banni de se forum" sans aucune autre forme d'information.
Non, tu as eu ce message + la date de fin de bannissement + la raison dans lequel était indiqué qu'il y avait un 2ème avertissement et quelques info sur les raison de ce 2ème bannissement (incomplète par manque de place) + un MP pour le 2ème avertissement que tu n'as pas pu lire mais qui a généré l'envoie d'un mail avertissant le MP. J'ai pas pour habitude de bannir des gens, les gens qui ont une opinion différente sont généralement toujours respectueux. Je me rôde donc, j'enverrai un mail en plus de tout ça si c'est pas suffisant la prochaine fois...
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Léna
Affable
Messages : 145
Enregistré le : 11 avr. 2013, 01:25
A été aimé : 4 fois

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par Léna » 10 août 2013, 01:12

buzzbeni a écrit :https://www.facebook.com/pages/Rencontr ... n=timeline

Après avoir découvert mon assexualité sur le tard et ouvert ENFIN mes yeux en grand, après avoir dialogué avec d'autres A le plus souvent Femmes, certaines déchirées par l'attitude et le raisonnement phallocrate de leur conjoint, j'ai ressenti un intérêt nouveau pour ce que je pouvais apprendre des combats de féministes.
Tant et si bien, je suis allé aidé du fait qu'une A pour qui j'ai une grande estime(que je connaissais grâce à ce au combien précieux forum), ai acceptée de m'y accompagner, c'était :
Samedi 22 Juin à 16H30, Osez le féminisme ! organise en partenariat avec l'Inter LGBT, Cineffable (le Festival International du film lesbien et féministe) et la Mairie du 2ème, sa 2nde édition de Projection-Débat LGBT ! Le thème de cette année est : Le rôle des lesbiennes dans les combats féministes et LGBT.

Nous vous invitons toutes et tous à l’Espace Jean Dame (17 rue Léopold Bellan, 75002 Paris) pour visionner une sélection de films chocs et débattre ensuite avec nos intervenant-e-s : l’entrée est libre !

A une semaine de la Marche des Fiertés et 2 mois après le vote du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, cette Projection-Débat évènement permettra de nous interroger plus largement sur le rôle des lesbiennes dans les luttes qui ont conduit aux grandes réformes de société, telles que le droit à l’IVG et le droit au mariage et à l’adoption pour tou-te-s. Malgré leur forte présence au cours de ces derniers mois dans la lutte pour l’égalité des droits, force est de constater que les lesbiennes ont été lésées dans ce projet de loi a minima : la procréation médicalement assistée (PMA) ayant été retirée de ce dernier.

Doublement discriminées en tant que femmes et homosexuelles (=lesbophobie : conjugaison du sexisme et de l’homophobie), les lesbiennes ont toujours mené de front un double combat : féministe et LGBT, au sein desquels elles ont dû lutter et doivent encore lutter pour gagner en visibilité.

Au cours de la Projection-Débat seront présentés des moyens et courts métrages mettant en exergue le rôle des lesbiennes dans les combats féministes et LGBT :

- « Lesbiana, une révolution parallèle » (2012) de Myriam Fougère : ce documentaire canadien retrace l’existence du mouvement lesbien des années 1975 à 1990, à travers les témoignages des femmes qui ont participé à cette révolution.

- "Itty Bitty Titty Committee", (2007) de Jamie Babbit. Cette fiction déjantée est le premier film produit par l'association américaine Power Up, œuvrant pour la visibilité des lesbiennes dans les médias. Il s’agit d’une comédie féministo-punk qui retrace le parcours d’un groupe activiste de jeunes lesbiennes féministes radicales (la CIA : « Clits In Action ») qui décident de faire des actions trash et commandos pour lutter contre l’hétéropatriarcat. On y retrouve notamment Daniela Sea (Max de L Word) et Guinevere Turner (Go Fish).

je peux dire que j'ai senti l'utilité d'intégrer en tant qu'Assexuel le mouvement LGBT qui dans un monde qui ne peut être ni tout blanc ni tout noir, aide à asseoir notre différence au même titre que les autres minorités, j'ai apprécié d'être parmi des personnes montrées du doigt qui partagent au moins deux Valeurs communes à nous ASSEXUELS: l'absence de JUGEMENT de l'AUTRE et l'OUVERTURE D'ESPRIT.
Peut être que parmi dans des situations de vie prolongée en tant que célibataire, des personnes ayant raté le prix Nobel de la délicatesse vous considéraient comme Homosexuel ou Lesbienne, personnellement ça m'est arrivé et pourtant je n'ai rien d'efféminé dans mon apparence, ma voix ou que sais-je. Oui l'ASSEXUALITE A BESOIN D'ETRE DAVANTAGE CONNUE, RECONNUE

T assures.
Je t'embrasse (chastement) pour la peine :bise:
Dommage que je n ai pas vu ce message plus tot.
"Le pouvoir ne doit pas être conquis,il doit être détruit"

Avatar du membre
GoGoGo
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 28 déc. 2013, 19:29

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par GoGoGo » 29 janv. 2014, 11:17

Ma réponse est oui.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par Zimou » 17 févr. 2014, 15:26

Je remonte un peu ce sondage car, vous l'avez peut être appris, Ellen Page (que je ne connaissait absolument pas) a fait son coming out publique concernant son homosexualité. Son discourt, bien que déjà touchant pour la plupart des gens, m'a touché un peu plus car toutes les problématique auquel elle dit (elle et la communauté LGBTQ) être confronté sont quasiment les même que les notre (nous et l'association AVA).
Elle remercie tout d'abord un asso grâce à qui elle était là (asso LGBTQ) dont les membres passent leurs vie à rendre celle des autres meilleur en les aidant à se soigner (j’entends par là qu'on peut se sentir malade, autant en tant qu'homosexuel qu'asexuel qui s'ignore, alors que non) et à trouver leurs voix (ce que nous essayons aussi de faire de notre mieux, en tout cas c'est la raison d’être d'AVEN : rendre la vie asexuel meilleur). Elle dit qu'elle représente une société qui nous écrase de tout ses standards, qui nous écrase tout autant si ce n'est plus nous aussi les asexuels. Elle explique qu'elle est ici parce que nous pouvons faire beaucoup de choses tous ensemble, plus qu'individuellement (tout comme ce serais notre cas dans un rapprochement LGBT). elle indique qu'il y a des jeunes qui vont à l'école tous les jours et qui se font traité comme de la merde sans aucune raison et qu'ils ne peuvent pas en parler à leur parents en rentrant. Je sais pas si il y a de jeunes asexuel qui ont fait leur coming out à leur école comme le font certain homosexuels, mais si ils ne le font pas c'est assurément pour ne pas subir tout ça. Si il y en a qui l'ont fait, je doute que le traitement soit meilleurs pour eux, probablement même pire vu la méconnaissance de la société sur le sujet. Elle explique que c'est aussi difficile pour eux et qu'ils ont peur pour leur avenir, chose que j'ai d’ailleurs personnellement ressenti lorsque j'ai fais mes premiers interviews : et si ça me pénalisait dans mon travail présent ou futur? Et peut être mes relations amicale? Je sais que ces informations personnel sur moi ont fait (et font toujours) le tour de l'entreprise dans laquelle je travail. et je doute que ce soit pour en dire du bien connaissant le coté critique/commère de certains employé ici.
Elle explique que c'est toxique, douloureux et injuste. et je suis d'accord, ça s'applique aussi à nous. Elle dit qu'il y a des stéréotype concernant les hommes et les femmes qui définissent comment nous devons agir. Là encore elle a raison et je pense même que ces stereotype sont bien plus présent concernant la sexualité (ne serais-ce que l'idée que la sexualité est un besoin primaire)... Elle indique que malgré ça, il y a du courage autour d'elle, en citant les célébrité qui ont osé faire leurs coming out. Et même si nous n'avons pas bien de célébrité parmi les asexuels (enfin qui ont fait leurs coming out), j'estime que ceux parmi nous qui l'ont fait n'en sont pas moins courageux, ainsi que les familles qui soutiennent leurs enfant (mes parents sont artisan et certain de leurs clients leurs parle de moi. ça ne touche donc pas que moi, et eux aussi doivent faire preuve de courage pour accepter qu'a travers moi, je les expose à de possible problème dans leurs vie social et professionnel).
Elle explique que chaque personne présente à sa conférence était la parce que leur motivation principale repose sur la conviction que le monde serais bien meilleur (notamment pour sa communauté) si nous faisions tous un effort pour être moins horrible les un envers les autre. enfin j’entends par "nous" les personnes qui sont horrible envers les LGBTQ, mais aussi envers les asexuels. Elle explique qu'elle a fait son coming out car elle espère pouvoir ainsi changer les choses. Ce que nous sommes nous aussi tous capable de faire même si c'est évidement à plus petite échelle. Pour aider les autres à vivre une vie plus simple, avec plus d'espoir, ce que de nouveaux membres nous montre de temps en temps ici (et qui m'est aussi arrivé personnellement). elle dit aussi qu'elle le fait égoïstement car elle en a marre de se cacher, de mentir. Beaucoup d'entre nous mentent aussi lorsque certain sujet sont abordé. Elle explique qu'elle a eu longtemps peur que ça se sache, son esprits en a souffert, ainsi que sa santé mental et ses relations. chose parfaitement susceptible d'arriver à un asexuel. Elle explique que l'amour, sa beauté, sa joie et ses douleurs sont les cadeaux les plus incroyable qu'un être humain puisse donner et recevoir et que nous méritons tous de le vivre pleinement, à égalité, sans honte ni compromis. qu'Il y a trop d'enfant (surtout d'adulte concernant l'asexualité) qui souffrent des brimades, d’être rejetés ou maltraité pour ce qu'ils sont. Même si on a pas encore beaucoup eu de cas de maltraitance envers les asexuels, j'ai peur que ça finissent par arriver un jour. ça m’étonnerai pas vu les propos qu'on lit sur l'asexualité un peu partout.

Bref, ce discourt montre quel sont les point dont les asso LGBT souffrent toujours aujourd'hui et permettra à ceux qui en doute toujours de comprendre que nous souffrons pour des raisons très similaires aux leurs. Peut être même de façon plus violente étant donné que leur visibilité est bien plus développé que la notre, donc plus accepté.

http://www.koreus.com/video/ellen-page-coming-out.html
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par Piccolo » 17 févr. 2014, 16:21

Je suis désolé Zimou, mais tu ne peux pas mettre l'asexualité sur le même plan que les autres minorités sexuelles.

Les LGBT (je parle des minorités sexuelles au sens large, pas de la communauté officielle en tant que telle) ont une attirance au sens strict, visible, qui "défie" visuellement les normes en vigueur. Eux ont peur de s'afficher en pleine rue, de s'embrasser, de se faire agresser, de se confronter en permanence à d'éventuels regards méprisants...
En revanche, un asexuel, par définition, n'a littéralement rien à cacher et rien ne peut le distinguer du reste. La preuve, pour beaucoup ça n'existe pas. C'est une minorité au sens statistique certes, mais qui n'a aucun rapport avec les autres dans le sens où elle ne se définit pas en tant qu'orientation "réelle". C'est à dire que le fait d'être attiré par rien du tout, n'est en soi, pas une orientation au sens "s'orienter vers quelque chose".

Les LGBT sont directement persécutés pour leur différence, alors que tout le monde n'en a rien à foutre des asexuels (à juste titre ?).

Bref, c'est pas comparable. Toi tu raisonnes uniquement au sens "minorité".

Quand je lis ton message, je comprends parfaitement que les LGBT soient réticents à intégrer l'asexualité, car leur souffrance n'est définitivement pas comparable avec les éventuelles remarques ou réflexions dont on peut potentiellement être l'objet.
Zimou a écrit :Elle explique que c'est aussi difficile pour eux et qu'ils ont peur pour leur avenir, chose que j'ai d’ailleurs personnellement ressenti lorsque j'ai fais mes premiers interviews : et si ça me pénalisait dans mon travail présent ou futur? Et peut être mes relations amicale? Je sais que ces informations personnel sur moi ont fait (et font toujours) le tour de l'entreprise dans laquelle je travail. et je doute que ce soit pour en dire du bien connaissant le coté critique/commère de certains employé ici.
Mais...mais...mais...mais quel est le problème au fond ? Je crois qu'au fond de toi tu fantasmes pas mal sur la persécution. Il faut garder à l'esprit que derrière toute confession se cache un besoin d’extérioriser ses problèmes pour la plupart des gens. Donc tu as toi-même alimenté un sujet de discussion qui n'avait pas lieu d'être.

Tu vis en couple avec une femme avec laquelle tu es sexuellement sur la même longueur d'onde, dans une monogamie hétérosexuelle, et en plus tu as, il me semble, le projet d'avoir des enfants. De plus tu n'es pas antisexuel ni même rebuté par le sexe. Donc tu es totalement "inattaquable" socialement. Quel est le problème au final ?
Tu dis à moitié que tes parents sont courageux de supporter cela, mais en quoi exactement ?

Ce n'est pas une attaque contre toi, je tiens simplement à ce que tu relativises tes sentiments et ta situation. En fait ton problème n'est pas tant l'asexualité que la banalisation de la sexualité dans la société, ce qui est la conséquence directe de tes soucis. Mais dis-toi que tes détracteurs sont potentiellement des victimes malgré le fait que ce soit eux qui t'attaquent verbalement. Eux se sentent sur la défensive, donc en te critiquant cela les réconforte.
Alors effectivement, de ce point de vue, même un couple hétéro-asexuel peut se sentir à part dans un environnement comme celui-là, mais c'est définitivement pas comparable (encore une fois) avec les persécutions dont sont victimes les LGBT.

De même, on oublie de parler des femmes qui sont encore victimes de discriminations. Bah oui, l'"équivalent" du Don Juan ou du Casanova chez les femmes, c'est encore la trainée ou la salope.

Mais sinon le vrai "problème" de l'asexualité, c'est plutôt le fait de trouver un compagnon ou une compagne "compatible". Je veux dire pour un hétéro-A, car pour les homo-A ou bi-A, il n'est pas marqué sur leur front qu'ils ne veulent pas de sexe ou qu'ils n'ont pas de rapports.


A titre personnel je n'apprécie pas l'association LGBT qui, selon moi, n'est qu'un petit lobby qui dessert la cause des minorités sexuelles plus qu'elle ne les aide réellement à se sentir mieux dans la société.
Je suis personnellement un allié des minorités sexuelles (malgré mes sentiments envers la sexualité et les pratiques sexuelles que tu connais très bien) et l'idée que des personnes se cachent et se sentent mal m'est insupportable.

Etre asexuel n'est pas forcément aussi facile que d'être hétéro, j'ai pas dit le contraire, mais ce n'est pas comparable avec le fait d'avoir une orientation qui diffère visiblement de la norme.

lamanon30

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par lamanon30 » 17 févr. 2014, 17:02

je suis d'accord entièrement avec piccolo , je sais pas si vous vous rendez compte comment faire son comming machin est stupide , est ce que certains S font leur comming machin d'une particularité qu'ils préfère (telle position , telle préférence d'age etc ... ??? tout ça est ridicule et les A n'ont pas a le dire (mais enfin ou est passé l'intimité ???)
d'autan plus qu'un A ne peut pas affirmer aujourd'hui qu'il le sera pour toujours .
l'alternative existe , je la pratique au quotidien en refusant les avances d'untel ou untel parce qu'il ne me fait pas envie
le terme " asexualité" ne doit avoir qu'un sens entre nous içi par exemple , pour discuter de nos préférences mais en aucun cas se définir et s'afficher comme tel .je met en garde tout les A qui voudraient plonger dans cette "relativement nouvelle minorité" , vous cherchez a vous caser dans des cases , vous plaignez pas après si on vous considère comme faisant partie de cette case .
perso mes amis me pousse évidemment a me mettre en couple "ta pas envie de te caser???" :lol: ben pour l'instant j'ai pas de flash qui me convienne .
alors bien sur (surtout les meufs) me demandent "mais comment tu fait pour ta libido ?? " ben je répond la vérité : ceux que j'ai croisé ne me font pas envie .
conclusion : la personne qui s'inkiète pour le jour ou elle va dire a tout le monde qu'elle aime pas le cul , s'inquiète pour son avenir professionnel , familial et compagnie , se fou dans la merdoum toute seule (quelle idée d'aller raconter sa) mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par CLP » 17 févr. 2014, 18:49

C'est super les gens pour qui touuuuut va bien et qui refusent systématiquement d'entendre la parole des autres pour qui ce n'est pas le cas. C'est pas du tout égoïste, c'est chouette.

J'aime bien ce discours : "pour moi tout va bien et j'ai jamais eu de problème donc celles et ceux qui ont mal peuvent bien aller se faire cuire un oeuf"...

Ah oui, c'est là : sondage. Ah oups moins de la moitié, dommage.

Alors on peut discuter des moyens et de la pertinence d'un rapprochement avec des groupes LGBT mais nier directement la parole de gens ça sert à quoi ? :ouhla:

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par Piccolo » 17 févr. 2014, 20:09

CLP a écrit :C'est super les gens pour qui touuuuut va bien et qui refusent systématiquement d'entendre la parole des autres pour qui ce n'est pas le cas. C'est pas du tout égoïste, c'est chouette.

J'aime bien ce discours : "pour moi tout va bien et j'ai jamais eu de problème donc celles et ceux qui ont mal peuvent bien aller se faire cuire un oeuf"...
Je n'ai absolument pas dit ça, à ma dernière phrase j'ai au contraire dit qu'il n'était pas forcément aussi facile d'être asexuel que d'être hétéro.

Mais...je suis désolé, quand on met l'asexualité dans le même panier que les autres minorités sexuelles, c'est qu'on n'a vraiment pas conscience de ce que peut représenter l'homosexualité (principalement) dans l'ensemble des sociétés encore aujourd'hui. C'est un sérieux manque d'empathie qui m'étonne de toi d'ailleurs.

Les minorités sexuelles aspirent à calmer la haine et à passer inaperçu sans se cacher pour autant, comme la plupart des gens. D'ailleurs je trouve que LGBT fait vraiment un boulot dégueulasse à l'égard des minorités sexuelles car ils ne font que renforcer une certaine hostilité selon moi, un peu comme nos "élites intellectuelles" renvoient une sale image du juif du quotidien. Il y a de plus en plus d'antisémitisme sur internet, avec beaucoup d'amalgames.
Pour ce qui est de l'asexualité c'est l'inverse: l'objectif n'est pas tant d'apaiser une certaine haine que de renforcer la visibilité; l'inverse en gros.
Et puis LGBT fonctionne par le lobbying, donc je doute que l'asexualité puisse les intéresser.

Qu'être asexuel ne soit pas toujours facile certes, encore une fois, mais ça n'a rien à voir avec ce que peuvent vivre les minorités sexuelles reconnues.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: SONDAGE: AVA et rapprochement communauté LGBT

Message par Zimou » 18 févr. 2014, 13:49

Je donnera mon point de vu sur les réponses donné des que j'ai un moment, mais pour le moment je répond à Lamanon30 qui dépasse, encore, certaine limite.
lamanon30 a écrit :je sais pas si vous vous rendez compte comment faire son comming machin est stupide
J'ai fait mon coming out auprès de ma famille et mes amis. Tu dis donc que je suis stupide, tu m'insulte ainsi que tout ceux qui ont fait leur coming out. Tu nous manque de respect. je vais discuter avec les modérateur pour savoir ce qu'on fait pour ce manque de respect, ainsi que celui ci :
lamanon30 a écrit :voila :lol: bon je sais , on a pas le droit d'écrire ça içi , mais je m'en fou
ensuite,
lamanon30 a écrit :est ce que certains S font leur comming machin d'une particularité qu'ils préfère (telle position , telle préférence d'age etc ... ??? tout ça est ridicule et les A n'ont pas a le dire (mais enfin ou est passé l'intimité ???)
l'asexualité n'est pas une particularité, c'est une orientation. oui, les S homosexuel font des coming out pour annoncer à leurs proche qu'ils sont homosexuel. Les A peuvent avoir besoin de parler de leur asexualité, ne serais ce que partager les problème qu'ils peuvent rencontrer, ou pour d'autre raison. c'est pas parce que toi tu es capable de garder ça pour toi que tout le monde le peut.
lamanon30 a écrit :d'autan plus qu'un A ne peut pas affirmer aujourd'hui qu'il le sera pour toujours .
tout comme un homosexuel ne peut pas affirmer qu'il le sera toujours. ça n’empêche pas d'avoir besoin d'en parler et de ne pas avoir envie de mentir quand on leur pose des questions pour certain.
lamanon30 a écrit :le terme " asexualité" ne doit avoir qu'un sens entre nous içi par exemple , pour discuter de nos préférences mais en aucun cas se définir et s'afficher comme tel .je met en garde tout les A qui voudraient plonger dans cette "relativement nouvelle minorité" , vous cherchez a vous caser dans des cases , vous plaignez pas après si on vous considère comme faisant partie de cette case .
personne ne se plaint de faire partie de cette "case". Je me définit asexuel, je ne me range pas pour autant dans un case. Je me considère avant tout humain, avant d’être asexuel. faut arrêter de croire que se définir asexuel = s'enfermer dans une case. Je ne crois pas beaucoup d'asexuel comme ça.
lamanon30 a écrit :conclusion : la personne qui s'inkiète pour le jour ou elle va dire a tout le monde qu'elle aime pas le cul , s'inquiète pour son avenir professionnel , familial et compagnie , se fou dans la merdoum toute seule (quelle idée d'aller raconter sa) mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
c'est pas parce que toi tu n'as que des amies qui ne se pose que ces questions que c'est le cas de tous les asexuel. Dans mon cas, déjà je répondrai pas "parce qu'aucun ne m'a encore attiré sexuel" mais la vérité : "parce que jamais personne ne m'a attiré sexuellement". déjà en disant la vérité, en ne mentent pas par omission, on aura pas du tout la même réaction. Ensuite, quand on agis pour la visibilité asexuel, il est impossible de cacher son asexualité, ni dans sa vie personnelle, ni professionnelle. Donc oui, on choisie d'agir pour la visibilité, mais ça devrai pas nous inquiéter pour l'avenir professionnel, familiale et compagnie. et pourtant, il y a de quoi, la preuve.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité