Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre

Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

Passage à l'acte
15
21%
Sorties répété avec une autre personne
7
10%
Sortie avec une autre personne
3
4%
Échanges avec une autre personne ( sms, mail, ... )
2
3%
Embrassade
7
10%
Simple flirt
11
16%
Remarques indiscrètes en votre présence
1
1%
Demande de sa part pour aller en boite échangiste
9
13%
Vous le surprenez à se masturber en pensant à un(e) autre
5
7%
Vous le surprenez à regarder des vidéos X
1
1%
Je le laisse faire sa vie
3
4%
Autres : à préciser
6
9%
 
Nombre total de votes : 70

Isilua
Amène
Messages : 414
Enregistré le : 13 oct. 2012, 21:45
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

Message par Isilua »

A chaque fois on entend "passer à l'acte c'est tromper", "embrasser c'est tromper", and co.
Vue que l'on a une vision légèrement différente des relations, je me posai une question.

Pour vous, à partir de quand peut on considérer que notre conjoint nous a trompé ? :void:
Que ce soit en relation A/S ou A/A.

Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

Message par Nastasia »

Cette question me fait penser à une discussion très intéressante que nous avions eu à ce sujet sur le tchat, au sujet des relations A/A :)

Après moult réflexions, on en avait déduit que pour un couple A, il y a "tromperie" dès lors que le ou la partenaire partage des moments d'intimité avec une autre personne ....bon après encore faut-il pouvoir définir ce qu'est l'intimité.... :mrgreen:
Image

Avatar du membre
Tyane
Ascendant
Messages : 917
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 5 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

Message par Tyane »

Il y a tromperie dès lors qu'on a trahi la confiance de l'autre, dès qu'il y a du mensonge. Je pense qu'un S qui se met à s'intéresser à quelqu'un d'autre que son compagnon, mais qui avoue ses sentiments ne trompe pas. Tromper implique de mentir, dissimuler, se cacher... et ensuite, il existe plusieurs degrés de gravité de tromperies, si je ne me trompe pas moi-même.

Avatar du membre
shunette
Affable
Messages : 126
Enregistré le : 03 nov. 2011, 22:28
Localisation : Würzburg et Normandie en alternance
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

Message par shunette »

Appartenant à une famille dans laquelle les couples libres sont considérés comme les meilleurs relations possibles, je ne dois pas avoir le même point de vue...
Dans une relation A/S, rationnellement il est pour moi or de question de rendre mon partenaire abstinent (pour nos santés mentales respectives :P) ou de me forcer, donc il pourra aller voir ailleurs (si ça reste purement sexuel :D !).
Dans une relation A/A, tout dépend de ce qui est définit/accepté entre nous avant... Mais disons que dès que l'autre commence à éprouver des sentiments pour l'autre, alors c'est qu'il est trop tard (autant j'admet l'aromantisme, autant je ne pense pas que l'on puisse aimer plusieurs personnes... donc si mon partenaire éprouve des sentiments pour un/une autre, c'est qu'il n'en a plus pour moi, cqfd).

Tout dépend aussi de son degré de jalousie (donc de confiance). Plus on est jaloux et plus on a tendance à mal interpréter les choses les plus simples, donc un simple mail peut prendre des proportions incroyables...
''Le sexe est toujours une relation de pouvoir. Il faut une lutte, une domination de l'un sur l'autre!'' Monique Larue
''Le sexe n'est pas un moyen de communiquer, chacun vit les choses de la manière la moins partageable qui soit.'' Catherine Millet
Voilà qui me rend fière d'être comme je suis...

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

Message par Voya »

shunette a écrit :(autant j'admet l'aromantisme, autant je ne pense pas que l'on puisse aimer plusieurs personnes... donc si mon partenaire éprouve des sentiments pour un/une autre, c'est qu'il n'en a plus pour moi, cqfd)
je pense que des personnes poly amoureuses, ne serait pas d'accord avec ça. Autant tu peux ne pas être d'accord et ne pas l'accepter de ton conjoint, car ça ne correspond pas a tes valeurs, mais dire que ça n'existe pas, c'est faux. Etre A n'empêche pas qu'une personne peut être poly attachement, poly amoureux... appelé ça comme vous voulez.
Modifié en dernier par Voya le 07 nov. 2012, 15:19, modifié 2 fois.

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

Message par Voya »

Tyane a écrit :Il y a tromperie dès lors qu'on a trahi la confiance de l'autre, dès qu'il y a du mensonge. Je pense qu'un S qui se met à s'intéresser à quelqu'un d'autre que son compagnon, mais qui avoue ses sentiments ne trompe pas. Tromper implique de mentir, dissimuler, se cacher... et ensuite, il existe plusieurs degrés de gravité de tromperies, si je ne me trompe pas moi-même.
Je serais plus dans cette vision des choses. Pour moi c'est trahir la confiance et avoir brisés les règles établis dans le couple. Bien sur les règles peuvent évoluer aussi avec le couple dans le temps. Donc ça peut être très différent selon chaque couple. Ca ne sera pas pareil dans le cas d'un couple libre, exclusif, poly amoureux, S/S, A/S... faire une généralité qui s'appliquerait à tout les couples est absurde à mon avis. Donc si les règles du couple ne sont défini des le début pour convenir à chacun, il est fort probable que ça pose souci à l'un des 2 un jour, si ils n'ont pas la même vision des choses.
Une bonne communication, de la transparence et de la confiance sont les bases d'un couple durable. Pour ça que les gens très jaloux n'ont pas d'avenir avec moi et je les fuis directe. Car si je donne ma confiance à une personne, je demande la même chose en retour. Si cette personne n'est pas capable de me faire confiance, c'est un peu insultant pour moi, car je suis toujours une personne très réglo, donc rien ne justifierais ce manque de confiance. Et le souci des jaloux maladifs, c'est qu'il voit toujours de quoi alimenter leur jalousie même quand il n'y a aucune raison, car souvent comme ils n'ont pas confiance en eux, ils ne peuvent pas avoir confiance dans leur relation avec l'autre.

Avatar du membre
Sven L.
Aguerri
Messages : 541
Enregistré le : 05 avr. 2010, 13:32
Localisation : Belgique, petit royaume
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

Message par Sven L. »

Je dirais comme Voya et Tyane(tout en étant de nature à beaucoup pardonner), le tout est de rester dans les règles fixées avec notre/nos partenaire/s.
Mais, par expérience, je dirais que "les règles" doivent être verbalisées autant que possible et être réciproques.

Ou bien les situations de ce genre abonderont(troll inside)
Sur le chat je suis la vengeance,
Je suis la nuit,
Je suis...
Batman !

La normalité n'existe pas, surtout ici.

Avatar du membre
Svane
Affable
Messages : 124
Enregistré le : 17 juil. 2012, 09:12
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois

Re: Quand considérez vous que votre ami(e) vous trompe ?

Message par Svane »

Personnellement je dirais que je laisse l'autre faire sa vie, je n'impose rien.

En revanche je suis profondément exclusive car j'ai été habituée à avoir toute l'attention depuis mon plus jeune âge (et à côté ça fait partie de mon caractère déjà à la base, ça a dû amplifier). mais j'ai un détachement hors norme qui fait qu'on me dit insensible, même si j'adore énormément la personne je peux tourner les talons et partir sans jamais me retourner si ça a atteint un point de non-retour à mes yeux.

Pour moi tout est trahison ou presque, si la personne se rapproche de quelqu'un d'autre, si elle fait des projets avec quelqu'un (c'est le summum de la trahison là).

Il est rare que je fasse une crise de jalousie, j'intériorise, je ne laisse rien paraître, et si vraiment c'est trop pour moi je fonds en larmes mais je ne dirais rien. Je peux me sentir "trompée" pour des détails. on peut même tromper en amitié à mes yeux.

Mais je trouve ça horripilant les gens qui font subir leur exclusivité et leurs états d'âmes aux gens autour d'eux, c'est aberrant ! Donc je préfère me taire, subir, et si vraiment ça atteint le point de non retour je me contente de partir.

(Je n'aime ni les contraintes ni les règles, alors je connais mes idéaux relationnels, et j'y serais éternellement fidèle. C'est pour cela que je ne veux pas que les gens aient toute la dimension de ce que je suis sur ce plan là, car savoir ce que voudrait la personne c'est avoir une tendance à s'y adapter si on l'aime.
Or je ne veux que de l'inné, donc en ne disant rien et en pétant très rarement des câbles je laisse la personne la plus libre possible et je pars si ça s'est trop éloigné de mon idéal et que je ne veux pas de ça.

De plus, je pense que c'est la meilleure manière d'être véritablement "bien" vis-à-vis des gens, rester soi, sans concession, sans débilité, sans égoïsme aussi. respecter les autres en ne leur imposant rien (ni une soirée avec musique intempestive en habitant dans un appart' étudiant, ni des règles dans une relation ni quoi que ce soit.) s'arranger pour suivre ses idéaux en nuisant le moins possible aux autres.

De plus, se respecter soi c'est aussi passer par là... Être vrai, sincère, entier, ne pas faire des concessions et des compromis comme tant de couples au début de leur relation et au fur et à mesure ils ont de plus en plus de mal et ... patatras ! être sans concession c'est montrer son vrai visage dès le début, sans aucun mensonge, sans aucune sublimation, c'est un filtre. Pas de frustrations, ou si peu. Tout montrer de soi, non. Il ne s'agit pas de ça, mais ne pas afficher sa plus jolie facette. être entier tout simplement, je ne pourrais mieux résumer. être entier à mes yeux ce n'est pas exhiber toutes ses dimensions, c'est simplement ne pas se sublimer, être naturel.)

Répondre