Les allergies et l'asexualité

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !

À quel point suis-je allergique ?

Mes allergies m'handicapent au quotidien. Elles influencent fortement mon mode de vie.
2
3%
J'ai plusieurs allergies et elles m'handicapent parfois, mais j'arrive à vivre normalement.
12
20%
Je suis un peu plus sensible que la normale, mais je n'ai jamais eu de grave réaction allergique.
12
20%
Mon corps tolère à peu près toutes les substances non-toxiques dans des quantités normales.
18
30%
Je suis exceptionnellement résistant(e), une vraie force de la nature.
16
27%
 
Nombre total de votes : 60

Avatar du membre
Eresh
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 31 août 2012, 09:17
Localisation : Paris
A été aimé : 1 fois

Les allergies et l'asexualité

Message par Eresh » 24 sept. 2012, 05:30

En discutant avec certains avenistes, je me suis rendu compte que plusieurs d'entre eux sont aussi touchés par les allergies que moi, et ce n'est pas peu dire. Aussi, je me suis demandé s'il se pouvait qu'une corrélation indirecte existe entre les deux. Pensez-vous que la présence et la gravité de nos allergies soient des conséquences directes de notre psyché et de notre relation à notre corps ?
Pour en savoir plus sur moi, c'est ici !

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Dexter » 24 sept. 2012, 08:15

aucune allergie, et je tombe rarement malade même quand mon entourage ont des gros rhumes.... comme y a pas longtemps, ils l'ont tous attrapés sauf moi :mrgreen:
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Alban » 24 sept. 2012, 13:15

Je n'ai pas d’allergies mais je ne peux pas dire que je suis résistant comme Dex niveau maladie. J'enchaine migraine, rhume. lol
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Enregistré le : 01 janv. 2012, 23:14

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Beliefs » 24 sept. 2012, 13:29

Si je suis allergique? De ton topic probablement ;-) Le prends pas (trop) mal, mais je trouve totalement absurde d'émettre l'hypothèse d'un lien entre asexualité et allergies.

Les allergies ne font qu'augmenter dans la population à cause de l'importance exagérée accordée à l'hygiène, de la pollution et du fait que ceux qui font de grosses crises en meurent moins souvent grâce à la médecine, ce qui permet la transmission des gènes à la descendance. Car il faut le savoir, les allergies ont une part génétique importante. Des parents ayant des allergies auront davantage de chances d'avoir des enfants allergiques. L'environnement joue également un rôle comme dit au début. De ce fait, les enfants ayant grandi dans des fermes sont généralement plus résistants aux allergies.

Les allergies que je peux avoir sont légères : les premiers contacts avec certaines peaux humaines, l'air co et certains poils de chats. Certains pensent qu'il faut alors s'éloigner de l'origine de ses allergies, alors que la désensibilisation progressive permet de se débarrasser ou d'atténuer certaines allergies.

Piccolo
Atrix
Messages : 1734
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Piccolo » 24 sept. 2012, 13:38

J'étais (je ne le suis plus depuis longtemps maintenant) allergique aux poils de chiens quand j'étais petit, ce qui n'a pas empêché d'en avoir toujours eu à la maison. Pourtant je n'ai pas suivi de traitement particulier.

Comme dit Beliefs, l’environnement joue un rôle essentiel dans la formations des allergies.

Après je suis plus ou moins d'accord avec Eresh: Mon allergie à la sexualité a surement fait de moi un A...lol. Et hors de question pour que je me fasse désensibiliser !

Avatar du membre
Oups
Affable
Messages : 126
Enregistré le : 06 avr. 2012, 22:42
Localisation : Picardie (80)
A été aimé : 1 fois

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Oups » 24 sept. 2012, 18:35

Bon moi j'ai répondu la réponse 3 car c'était ce qu'il y a de plus proche.
Je ne suis pas allergique mais hypersensible (à quoi ? j'en sais rien ! A part que les fois où j'éternue c'est dans le salon, pièce où je passe pas mal de temps ! ).

C'est quoi une réaction allergique "grave" ?

(un purpura rhumatoïde ça compte ? c'est ce que j'ai fait comme réaction à une classe d'antibiotiques)

Comme les allergies sont en augmentation dans la population générale, ce n'est pas étonnant de trouver pas mal de A. allergiques !
"Les êtres vivants ont été créés pour être aimés.
Les choses pour être utilisées.
La raison pour laquelle le monde est un chaos.
C'est qu'aujourd'hui les choses sont aimées.
Et que les êtres vivants sont utilisés."

Avatar du membre
Eresh
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 31 août 2012, 09:17
Localisation : Paris
A été aimé : 1 fois

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Eresh » 25 sept. 2012, 02:48

Beliefs a écrit :Si je suis allergique? De ton topic probablement ;-) Le prends pas (trop) mal, mais je trouve totalement absurde d'émettre l'hypothèse d'un lien entre asexualité et allergies.

Les allergies ne font qu'augmenter dans la population à cause de l'importance exagérée accordée à l'hygiène, de la pollution et du fait que ceux qui font de grosses crises en meurent moins souvent grâce à la médecine, ce qui permet la transmission des gènes à la descendance. Car il faut le savoir, les allergies ont une part génétique importante. Des parents ayant des allergies auront davantage de chances d'avoir des enfants allergiques. L'environnement joue également un rôle comme dit au début. De ce fait, les enfants ayant grandi dans des fermes sont généralement plus résistants aux allergies.

Les allergies que je peux avoir sont légères : les premiers contacts avec certaines peaux humaines, l'air co et certains poils de chats. Certains pensent qu'il faut alors s'éloigner de l'origine de ses allergies, alors que la désensibilisation progressive permet de se débarrasser ou d'atténuer certaines allergies.
À part moi, personne dans ma famille, même chez mes grands-parents, n'a d'allergie à ma connaissance. L'un de mes frères en a eu tout petit, mais elles ont totalement disparu de façon naturelle... Attention, je ne nie pas le facteur génétique, et je sais que rien n'est systématique en ce domaine, mais je pense juste qu'il n'est pas toujours une explication suffisante.

En outre, je comprends que mon idée te révolte à ce point, mais je tiens à appuyer sur les faits que d'une part je n'affirme rien, et que d'autre part je n'ai parlé que d'un lien indirect. J'aurais peut-être dû le dire de façon plus radicale : un lien très indirect, oui. Je ne veux pas dire que l'asexualité rend allergique ni que l'allergie rend asexuel, pas du tout. J'ai juste trouvé, peut-être par simple coïncidence, que certains mécanismes de pensée, liés par la suite à l'asexualité mais originellement sans rapport avec elle, ont l'air d'être un peu trop souvent liés à la présence d'allergies. Je pense en particulier à un certain rejet du corps, profondément ancré dans la psychologie de l'individu. Est-il si irrationnel d'émettre l'hypothèse d'une sorte de somatisation, en version extrêmement tenace et durable, au point de participer à l'identité de l'individu ? Je me pose juste la question suivante : et si les allergies avaient une origine beaucoup plus psychologique qu'on ne le croit à premier abord ? Si elles étaient l'effet d'une certaine relation à soi-même ? Si le rejet physiologique avait pour origine le rejet psychologique ?

J'ai, très certainement, fait le lien avec l'asexualité un peu vite, et je te présente mes plus sincères excuses si cela t'a heurtée ; il est indéniable que seuls quelques A possèdent ces traits de caractère et que des S également le portent en eux. Mais chez ces A précis, il semble (c'est du moins mon impression) que l'asexualité soit en rapport avec ce type de caractère. Et encore une fois, ce n'est pas un lien de nécessité, juste une corrélation indirecte - mais pourquoi pas réelle ? Je pose la question en toute humilité. Ne voyez-là aucune volonté de ma part d'arriver à un résultat particulier. C'est de la simple curiosité, je n'accorde aucune importance à ce sondage, si ce n'est celle de nourrir un peu ma réflexion par des suppositions un peu plus que totalement imaginaires...
Pour en savoir plus sur moi, c'est ici !

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Enregistré le : 01 janv. 2012, 23:14

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Beliefs » 25 sept. 2012, 10:46

Pas de souci ;-)

Oui pour l'impact psycho sur la somatisation, ça c'est reconnu :-) Je comprends donc mieux le lien indirect que tu exposes ;-)

Piccolo
Atrix
Messages : 1734
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Piccolo » 25 sept. 2012, 13:03

Beaucoup de S sont repoussés par la sexualité (au point de trouver ça dégueulasse), mais disons que leurs pulsions et les sensations promises à l'arrivée leur permettent de passer outre.

De même chez les A, il y a des personnes qui sont indifférentes à la sexualité, tandis que d'autres (comme moi) sont repoussées.

Tous les S ne sont pas identiques, idem pour les A.

Avatar du membre
Eresh
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 31 août 2012, 09:17
Localisation : Paris
A été aimé : 1 fois

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Eresh » 25 sept. 2012, 14:24

À l'évidence :p
Pour en savoir plus sur moi, c'est ici !

Avatar du membre
lilienliseuse
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 04 oct. 2015, 16:07
Localisation : Paris
A aimé : 19 fois
A été aimé : 2 fois
Contact :

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par lilienliseuse » 05 oct. 2015, 23:59

Pour le moment je ne crois pas être allergique mais je n'ai pas fait de test pour le savoir.
Désolé de déterrer d'anciens sujets mais lorsque j'arrive sur un forum j'aime bien lire et répondre à ce qui s'est écrit avant.

j'aime les séries, les animaux, le chocolat, la musique. Je suis Parisienne et je travaille dans l'aide à la personne

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4211
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par cyclodocus » 06 oct. 2015, 11:06

l'allergie à la conn...rie
ça compte ?







:bip:

Avatar du membre
L. Kennedy
Affable
Messages : 121
Enregistré le : 09 août 2016, 06:53
A aimé : 4 fois
A été aimé : 10 fois
Contact :

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par L. Kennedy » 11 août 2016, 17:14

J'ai été malade deux fois dans ma vie, et j'avais une allergie aux acariens, j'en ai plus. Donc tranquille :D
"Les métaphores c'est comme les tractopelles, parfois c'est approprié, parfois non."

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par didou » 11 août 2016, 21:04

J'ai la chance de n'être allergique à rien de ma connaissance. Même à la TV je ne suis pas allergique puisqu'en vertu de la définition d'allergie:

Code : Tout sélectionner

Réaction anormale et spécifique de l'organisme au contact d'une substance étrangère qui n'entraîne pas de trouble chez la plupart des sujets.
, je m'évite tout contact avec elle :mrgreen:

Sinon, pour ce qui est de ma constitution physique, je n'ai pas à me plaindre, malgré de multiples tentatives farouches, la Faucheuse n'a toujours pas réussi à me faire la rejoindre :lol: J'ai la chance de n'avoir été que peu souentv malade, mais les rares fois ça valait le détour. Des dents en béton (1 toute petite carie dans ma vie, 2 dents un peu cassées -- une fois en courant pour éviter une munition pour éviter que l'instit' ne me voie, et l'autre en serrant un boulon avec les dents :roll: oui, je sais, il ne faut pas être net :lol:) Un squelette a priori résistant (aucune fracture ni entorse ... et pourtant :roll:)

Comme pour équilibrer, Dame nature m'a doté d'un psychisme un peu plus compliqué que la normale et un peu moins bétonné :? On ne peut pas être bon partout :D
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Pinky Pow
Aspirant
Messages : 37
Enregistré le : 02 août 2016, 20:33
A aimé : 6 fois
A été aimé : 9 fois

Re: Les allergies et l'asexualité

Message par Pinky Pow » 12 août 2016, 00:13

L. Kennedy a écrit :J'ai été malade deux fois dans ma vie, et j'avais une allergie aux acariens, j'en ai plus. Donc tranquille :D

Comment il se la pète, bouuh! :sick: :mrgreen:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités