Votre rapport relationnel avec les enfants

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre

Votre rapport relationnel avec les enfants ?

J'aime les enfants et j'en veux (préciser combien)
73
29%
J'aime les enfants mais je n'en veux pas
68
27%
J'ai déjà donné, merci ! (préciser combien)
10
4%
J'aime po les enfants mais j'en veux quand même pour que ma mère me lâche avec ça
1
0%
C'est sympa deux minutes... pas plus.
50
20%
J'aime pas les enfants et surtout pas le petit con de la voisinne qui effraie mon chat
53
21%
 
Nombre total de votes : 255

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par Voya »

Pour torturée de l'esprit que je suis, ma raison est que je ne veux pas mettre un enfant au monde dans ce monde là.
Je sais, j'ai eu le droit aux " Mais tu te rends compte, si tout le monde fait comme toi, il n'y aura plus personne !" Mais bien sûr, comme si je demandais à la planète entière de ne plus faire de gosses ..... non mais franchement ....
ça ne concerne que moi. Au contraire, j'adore les enfants, mais moi je n'en veux pas c'est tout.
Ma mère est au courant et me dit que je changerai peut-être davis un jour. Pourquoi pas, c'est toujours possible. Mais quand elle me dit qu'elle me verrai bien avec un petit de moi ....... ça me rend triste car elle aimerait bien. Mais je suis pas triste pour moi.
Ce que tu as dit, ça fait aussi parti d'une de mes raisons. Et comme si on se devait obligatoirement de faire des enfants pour sauver l'humanité... c'est un choix que chacun prend, il n'y a aucune raison qui puisse nous obliger à en avoir si on a pas envie. Mon père m'a dit aussi la même chose "faut pas que je sois pressé d'avoir des petits enfants avec toi". Il en aura surement mais par les enfants de sa femme, pas par moi.

tortue1976
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 27 janv. 2011, 19:04
Localisation : balleroy
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par tortue1976 »

Bonsoir,

Moi je rêve d'être mère et je vais tout faire pour le réaliser, surtout que j'arrive à 36 ans et l'horloge biologique tourne :?

J'ai trouvé un donneur et j'ai rendez vous avec lui dans une dizaine de jours pour une insémination artisanale. Je sais la procédé peut paraître "barbare" mais étant célibataire, insémination artificielle ou adoption ne sont pas pour moi (vive la france et ses préjugés). Ou alors il faut aller à l'étranger et cela coûte cher (1700€ en espagne juste pour l'insémination, il faut après compter le voyage et l'hébergement). Le donneur lui ne demande qu'une compensation kilométrique (une dizaine d'euros).

Je ne serais pas la première à élever un enfant seule et puis je ne désespère pas de rencontrer un homme un jour qui m'accepte comme je suis. Donc je me lance... :wink:

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 43 fois

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par Divine »

J'aime pas les enfants et je n'en veux pas. Je changerai peut-être d'idée un jour..Mais la, ca me dit vraiment rien, même loin dans le futur.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Jin'ei
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 11 janv. 2012, 19:53
Localisation : Metz (57)
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par Jin'ei »

J'aime les enfants (ou alors je reformule en disant que je ne les déteste pas?) mais je n'en veux définitivement pas.
Mais bizarrement, ça peut aussi dépendre de mon humeur et de la situation... parce que si c'est pour entendre des gamins foutre le bordel/chialer dans le train où je suis, ou autre trucs du genre... je les hais profondément :twisted:

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par Voya »

Mais bizarrement, ça peut aussi dépendre de mon humeur et de la situation... parce que si c'est pour entendre des gamins foutre le bordel/chialer dans le train où je suis, ou autre trucs du genre
C'est parfois ce que je me dis, que j'aurai pas forcément la patience pour les supporter au quotidien. Je le vois juste avec mes chats, quand ils se mettent à faire des caprices et à m'ennuyer ça me gonfle, alors des enfants... Mais chez les autres, une fois de temps en temps oui j'aime bien les enfants, mais toute l'année pas sur :mrgreen:

Jin'ei
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 11 janv. 2012, 19:53
Localisation : Metz (57)
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par Jin'ei »

+1 pour les chats... ça donne une assez bonne vision de la chose. Sauf qu'eux au moins on peut les foutre dehors s'ils nous saoulent trop, les gosses c'est déjà un peu plus compliqué :lol:

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par Voya »

Jin'ei a écrit :+1 pour les chats... ça donne une assez bonne vision de la chose. Sauf qu'eux au moins on peut les foutre dehors s'ils nous saoulent trop, les gosses c'est déjà un peu plus compliqué :lol:
Voila c'est exactement ce que je me dis, mes chats je peux leur dire "dégagés" si ils me gonfle, ou les virer d'une pièce, car ils vont pas me répondre, ni même se vexer, par contre je pourrais pas faire ça avec des enfants évidemment. Donc je me dis déjà si je supporte pas parfois des chats, j'imagine même pas avec des gosses...

mokili
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 16 déc. 2011, 19:07
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par mokili »

J'avoue que le seul gamin pour qui j'ai une vraie affection, c'est le petit Harrisson de la série DEXTER. Je ne sais pas pourquoi, d'ailleurs.

Sinon, pour ma part, c'est fluctuant (d'où le fait que ce soit compliqué) autant des fois, j'ai une envie dingue d'avoir un enfant (à cause de tous les clichés sur le sujet, certainement) et d'autres jours, je me dis, mais, alors non, hors question.
Je pense qu'en fait, ce qui va me poser un vrai problème c'est le jour où mon enfant va me décevoir.

De plus, j'ai peur d'être ce parent, absolument pas objectif lorsqu'il s'agit de son enfant et qui après avoir lu sur son carnet "Votre fils m'a traité de f... de p..." va voir le professeur pour lui dire: "Vous avez provoqué mon enfant, d'où sa réaction, je vais tout faire pour vous faire virer"
Le genre de comportement qui favorise le petit c.. par excellence.

Avatar du membre
Aède
Affable
Messages : 121
Enregistré le : 10 févr. 2010, 14:16
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par Aède »

Avoir des enfants ?
L'idée me hérisse, philosophiquement parlant. J'admire, et je m'interroge sur, les personnes qui en parlent à la légère, qui prennent l'affaire de leur point de vue, etc. J'entends mon père qui me dit qu'il aimerait avoir un jour des petits-enfants de mon côté. Wouahou.
C'est fou quand même. Je ne parle pas de considérations sur l'avenir, sur le fait qu'on ne va pas vraiment vivre de mieux en mieux. Le simple fait de donner volontairement naissance à un être conscient appelé à souffrir et à mourir pose énormément question, non ?

Vous avez compris à la lecture de mon message que j'aurais peut-être préféré ne pas avoir été en mesure de l'écrire. La célérité d'un spermatozoïde à moitié dingue et la capacité d'accueil d'un ovule douillet m'ont malheureusement causé.

Avatar du membre
Esteban75
Affranchi
Messages : 466
Enregistré le : 09 avr. 2011, 22:27
Localisation : Paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par Esteban75 »

Aède a écrit : Vous avez compris à la lecture de mon message que j'aurais peut-être préféré ne pas avoir été en mesure de l'écrire. La célérité d'un spermatozoïde à moitié dingue et la capacité d'accueil d'un ovule douillet m'ont malheureusement causé.
Et l'espoir fou jusqu'au trépas, que tout va enfin s'arranger... et la promesse d'une vie meilleur après le trépas ?? :sermon:

:wink:

Moi je me trouve pas assez mature pour élever correctement des enfants, et j'ai trop peur que ma bizarrerie ne les conduise a être de futurs névrosés malheureux... alors pas pour moi la paternité, mais j'adore les enfants... des autres.

Avatar du membre
Tyane
Ascendant
Messages : 907
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 3 fois
A été aimé : 35 fois

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par Tyane »

Aède a écrit :Avoir des enfants ?
C'est fou quand même. Je ne parle pas de considérations sur l'avenir, sur le fait qu'on ne va pas vraiment vivre de mieux en mieux. Le simple fait de donner volontairement naissance à un être conscient appelé à souffrir et à mourir pose énormément question, non ?
.
En effet, donner la vie, c'est donner la mort, ou plutôt la vie à un mortel. Cela dit, ou cela écrit, on combat mieux la mort en donnant une vie passagère qu'en ne la donnant pas du tout. Vouloir un enfant, dans l'hypothèse où l'on veut son bonheur, suppose de juger la vie valable malgré la mort.

Mais, justement, les vivants n'espèrent-ils pas, grâce à leurs enfants, se donner une raison de vivre, une affection à donner, à un rôle à défendre? Je ne parle pas de calculs, mais lorsque l'on désire un enfant, c'est dans une perspective d'amour. Et l'amour, c'est ce que les vivants espèrent de vivre pour justifier la vie.

Aède : J'espère que ma réponse à mi chemin entre l'utilitarisme et le sentimentalisme ne te décevra pas trop. Sinon, je pense que ta remarque est juste, elle mérite réflexion, ce qui ne va pas dans le sens de la vie, qui lutte pour la vie sans se poser de questions, quoique, se poser des questions, c'est aussi une manière de vivre, une manière vivifiante. Et toi, qu'en penses-tu ? Non pas pourquoi fait-on des enfants, mais pourquoi faire des enfants ?

Avatar du membre
gotzs
Acolyte
Messages : 374
Enregistré le : 05 nov. 2011, 21:15
Localisation : Genève
Pronom : il n'est pas sur
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par gotzs »

Je pensais avoir répondu déjà...


Alors mon relationnel avec les enfants : je les aime beaucoup, beaucoup, beaucoup :sermon:

(humour, humour. désolé)


Depuis que, mes 18 ans à peine révolus, un enfant m'a demandé à la sortie de son école "Et toi, tu es le papa de qui?", j'essaie de me faire à l'idée qu'un jour, je serai papa. Heureusement (ou pas), je n'ai pas encore rencontré leur mère, à ces enfants.

Sinon, au niveau relationnel, ça se passe plutôt bien avec mes neveux et nièces quand je les croise. Mais de là à vivre avec des petits qui courrent dans mes jambes à longueur de journée, je ne suis pas du tout convaincu d'avoir la patience de supporter plus de quelques jours. Enfin il parait que c'est différent quand c'est le sien, d'enfant.

Concernant les conditions d'avenir, de mort, de crise et autre pour eux, je ne sais pas si c'est vraiment une question à se poser. Tant qu'on sait vouloir donner tout ce qu'on peut pour ses enfants, pour les aider à grandir et leur donner toutes les chances de vivre heureux, je n'ai pas de blocage par rapport à ça.
don't make love, just have love
ne faites pas l'amour, donnez juste de l'amour

Avatar du membre
metlyca
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 17 janv. 2012, 20:41
Localisation : Franche-Comté
A aimé : 1 fois
A été aimé : 0

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par metlyca »

Et bien moi j'aime bien les enfants des autres. J'ai des cousins mais je ne m'en suis jamais occuper quand ils étaient bébés (je n'ai jamais changé de couches de ma vie). J'ai commencé à jouer avec eux et m'en occuper quand ils avaient 10, 11 ans. Quand nous avons des réunions de familles j'apprécie de me retrouver dans ma voiture au calme :mrgreen:
Ca ne m'a jamais attiré d'en avoir à moi. Et si c'est pour qu'ils soient malheureux parce que je n'ai pas l'instinct maternelle et que je ne m'en occupe pas à quoi bon.
Je ne pense pas que cela soit propre aux asexuels, j'ai des amies hétéros et en couples qui n'en veulent pas non plus.

Avatar du membre
chapson
Affable
Messages : 116
Enregistré le : 29 janv. 2012, 19:32
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par chapson »

Alors moi c'est compliqué.

J'aime pas les enfants, sauf mon neveu de 2 ans. :mrgreen: mais lui c'est pas pareil, c'est le plus beau gosse du monde. Donc forcément!

Après, avoir ou non des enfants...je me vois mal, effectivement, arriver à 40/50 ans en me disant "j'ai pas d'enfants". J'ai besoin de connaître ça un jour pour savoir ce que c'est, ne pas avoir de regret, etc.
Mais en plus de mes troubles obsessionnels, je suis aussi émétophobe. (phobie du vomi)
OR, en tombant enceinte, on a pas mal de chance de se retrouver à vomir à tout bout de champs. En tout cas j'ai entendu beaucoup de cas du genre. Et puis même, un accouchement ça me donne des frissons dans le dos! Après on se sent pas forcément prête à 20 ans, mais bon...J'ai peur! c'est tout!
DOOONC...Je-n'en-ai-au-cune-i-dée! :lol:
Image

Avatar du membre
MICK
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 29 janv. 2012, 08:33
Localisation : Moselle
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Votre rapport relationnel avec les enfants

Message par MICK »

:D J'adore les enfants, j'en ai deux qui ne sont plus des enfants d'ailleurs, 28 et 30 ans, et un petit fils de 2 ans

Je me suis marié seulement pour fonder une famille et avoir des enfants

Pour mes enfants, j'ai voulu qu'ils aient une vie meilleure que la mienne, car j'ai eu une enfance difficile, peu de copain, pas mal de problèmes de santé ce qui vaut que j'étais seul

Et pour le petit fils, qui est né le jour d'anniversaire de ma femme, on a tous les bonheurs, sans les soucis de se lever la nuit etc...

Donc je suis un papa heureux et un papy ravi

Bonne soirée

Répondre