La virginité, un fardeau ?

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre

Considérez ou considériez-vous votre virginité comme un fardeau ?

Je suis une femme, ma virginité n'a jamais été un fardeau
47
30%
Je suis une femme, ma virginité est ,(était) un fardeau
32
20%
Je suis une femme, je ne me suis jamais vraiment posé la question !
21
13%
Je suis un homme, ma virginité n'a jamais été un fardeau
32
20%
Je suis un homme, ma virginité est ,(était) un fardeau
16
10%
Je suis un homme, je ne me suis jamais vraiment posé la question
9
6%
 
Nombre total de votes : 157

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Piccolo » 19 déc. 2013, 14:13

J'ai vraiment du mal à comprendre le concept de virginité en dehors du cadre religieux.
C'est quelque chose d'abstrait tout de même.

J'ai surtout du mal à comprendre que ça puisse gêner une personne asexuelle, qui par définition n'a pas d'attirance, et donc ne devrait pas être dérangée par rapport à ça.

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Divine » 20 déc. 2013, 01:14

C'est une question de pression sociale. Ca ne me concerne pas, mais beaucoup d'asexuel reste dans le placard toute leur vie, par exemple, alors quand vient les conversations de nature sexuel chez les copains autour d'un verre, affirmé sa virginité ou faire semblant qu'on a de l'expérience...Ça peut être très gênant. Aussi, sur une note plus personnelle, même si je suis vierge et me définis comme A, j'ai le sentiment que je ne serais jamais tout à fait certaine d'être A tant et aussi longtemps que je n'aurais pas essayé. Après tout, je lis souvent sur internet des femmes qui se définissaient A et qui, finalement, après leur premier rapport, ça «débloque».
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Piccolo » 20 déc. 2013, 13:13

Divine a écrit :C'est une question de pression sociale. Ca ne me concerne pas, mais beaucoup d'asexuel reste dans le placard toute leur vie, par exemple, alors quand vient les conversations de nature sexuel chez les copains autour d'un verre, affirmé sa virginité ou faire semblant qu'on a de l'expérience...Ça peut être très gênant.
Oui mais ça change quoi ? La gêne restera quand même dans la mesure où tout cela ne correspond pas à ce qu'est intrinsèquement l'individu. Entre vouloir quelque chose et l'exercer par la contrainte, il y a tout un monde.
Et puis les amis ne sont pas censés être des ennemis. Logiquement quand on est avec sa famille et ses amis, c'est pour être réellement soi-même et passer un bon moment, et non avoir l'impression de passer un entretien d'embauche ou d'être à l'abattoir. Donc s'ils ne sont pas contents qu'ils aillent se faire voir. Vivre dans le mensonge est peut-être confortable pour certains mais ce n'est pas une vie.

Divine a écrit : Aussi, sur une note plus personnelle, même si je suis vierge et me définis comme A, j'ai le sentiment que je ne serais jamais tout à fait certaine d'être A tant et aussi longtemps que je n'aurais pas essayé. Après tout, je lis souvent sur internet des femmes qui se définissaient A et qui, finalement, après leur premier rapport, ça «débloque».
Je dirais que c'est l'orientation romantique qui te laisse perplexe. Pour la plupart des gens, orientation romantique et sexuelle sont confondues, donc pour eux c'est simple.
Après le fait que certaines femmes se définissaient A n'est pas quelque chose de pertinent je trouve.

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Divine » 20 déc. 2013, 19:46

Je ne parle pas du tout d'orientation romantique mais alors là pas du tout. Je parle de gens qui n'avait de désir pour aucun des deux sexes, un jour baise avec quelqu'un avec qui ils se sentent en confiance, prennent le pied et recentent finalement du désir pour leur partenaire et pour d'autres gens, amour ou pas, romance ou pas. C'est plus courant chez les femmes, à ce que j'ai pu constaté par moi-même mais je n'ai pas de statistique. Ça arrive. Je ne dis pas que ça sera mon cas mais ça arrive. Après, ces gens qui «débloquent» ne sont pas des vrais asexuels mais ils croient sincèrement l'être jusqu'à la perte de leur virginité. Je doute que ça sera mon cas mais c'est tout de même une possibilité.

Pour ce qui est de la pression sociale, je ne dis pas que c'est brillant ou sage de se laisser avoir par ce genre d'idée, j'explique juste pourquoi certain sente leur virginité comme un fardeau- mais il va de soit que ça ne devrait jamais être vu comme un fardeau! C'est juste la réalité que certains vivent. Et par «amis» je ne parle pas forcément de vrais amis mais aussi des connaissances, des amis d'amis...Tous ces gens qu'on fréquente. J'ai une centaine «d'amis» pour 2 ou 3 véritables amis...J'adresse quand même la parole à la centaine d'autres quand je les croise dans des soirées. Néanmoins, je n'ai pas honte de ma virginité et je dis la vérité sans gêne à qui me le demande (je parle même de mon asexualité, sauf les journées où je n'ai pas la tête à répondre aux centaines de question que les gens se posent quand ils l'apprennent). Je fantasme juste parfois à l'idée qu'avec l'âge, ça sera peut-être plus difficile. Mais au fond, je ne le sais pas.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Marius N
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 20 déc. 2013, 21:41
Localisation : Terre, Europe, France, Rhônes-Alpes
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Marius N » 20 déc. 2013, 22:18

A voté: est ou était un fardeau

C'est un fardeau dans le sens, ou aimant les expériences, connaître mon corps, j'aimerais une fois dans ma vie si possible, savoir ce que ça fait. Mais c'est une curiosité qui me dérange à peine.

Non ce qui m'agace, c'est ces soirées ou ça fini par parler cul et re cul et re re cul.
L'autre fois, j'ai su qu'un et qu'une telle avaient eu tant de fois...
Et pendant ce temps, on m'oublie, comme toujours.

Alors quelques fois, pour jeter un pavé dans la marre, je jette sur la table, de but en blanc, que je suis puceau à mes 30 balais passés et en général, y a comme un blanc.
Suite à ça de l'incompréhension, de la peine à le croire mais jamais eu de méchanceté, au pire des: un jour tu verras et autres banalités.

Vala^^
Vivons par nous, pour nous et selon nous, ainsi nous périrons en paix.

Et dans l'attente d'un jour peut-être trouver celle qui saura être toutes les femmes pour moi.

pseudo-debile
Aspirant
Messages : 32
Enregistré le : 04 déc. 2013, 01:34

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par pseudo-debile » 21 déc. 2013, 01:06

bah..j'ai bientot 23 ans et.. je suis toujours vierge XD
ça ne me pose aucun probleme, du tout!
le sexe ne me dit absolument rien, ça ne me derange pas de finir... vierge :)

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Divine » 21 déc. 2013, 02:52

Ça c'est le bon esprit tolfa :)
Puis je te comprends Marius. Les gens sont d'ailleurs rarement méchant à ce sujet mais tout le monde en général veut tellement «ton bien» qu'ils débarquent avec leur conseil et banalité a la gomme. Ce qu'ils ne comprennent pas c'est qu'on est parfaitement bien comme ça.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Marius N
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 20 déc. 2013, 21:41
Localisation : Terre, Europe, France, Rhônes-Alpes
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Marius N » 21 déc. 2013, 03:27

C'est clair que c'est limite plus cette envie de faire "mon bien" qui est le plus pénible.
Je suis majeur, et je sais quand même ce que j'aime ou non ^^

Le pire c'est même pas tant quand je dis que je suis vierge, mais quand je dis que je veux pas d'enfants, là c'est la cata. J'ai l'impression qu'on a jamais dit plus grosse connerie que ce que je viens de dire quand on les écoutes, à mon âge, je peux changer d'avis, et si je rencontre quelqu'un, elle me fera ptet changer d'avis.

Les gens sont fatiguant à tout savoir mieux que moi sur moi ><

C'est comme la vasectomie, même pas la peine d'y songer entre mon âge et le fait que je sois sans enfants et célibataire.

La société sait mieux que nous et donc le corps médical aussi.

Pour tout ça, que oui, c'est toujours un peu une gêne. Le fait en lui même me gêne pas, c'est ce qui se passe autour qui me gêne.
Vivons par nous, pour nous et selon nous, ainsi nous périrons en paix.

Et dans l'attente d'un jour peut-être trouver celle qui saura être toutes les femmes pour moi.

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Divine » 21 déc. 2013, 03:29

Tu m'enlèves les mots de la bouche. Ou tu me casses les doigts sur le clavier, je ne sais pas.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Marius N
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 20 déc. 2013, 21:41
Localisation : Terre, Europe, France, Rhônes-Alpes
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Marius N » 21 déc. 2013, 03:35

Divine a écrit :Ou tu me casses les doigts sur le clavier, je ne sais pas.
Je ne suis pas violent à ce point quand on m'a rien fait de méchant ;)
Vivons par nous, pour nous et selon nous, ainsi nous périrons en paix.

Et dans l'attente d'un jour peut-être trouver celle qui saura être toutes les femmes pour moi.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Piccolo » 21 déc. 2013, 16:37

Divine a écrit :Je ne parle pas du tout d'orientation romantique mais alors là pas du tout. Je parle de gens qui n'avait de désir pour aucun des deux sexes, un jour baise avec quelqu'un avec qui ils se sentent en confiance, prennent le pied et recentent finalement du désir pour leur partenaire et pour d'autres gens, amour ou pas, romance ou pas. C'est plus courant chez les femmes, à ce que j'ai pu constaté par moi-même mais je n'ai pas de statistique. Ça arrive. Je ne dis pas que ça sera mon cas mais ça arrive. Après, ces gens qui «débloquent» ne sont pas des vrais asexuels mais ils croient sincèrement l'être jusqu'à la perte de leur virginité. Je doute que ça sera mon cas mais c'est tout de même une possibilité.
Oui j'ai compris, je dis juste que l'orientation amoureuse peut compliquer un peu les choses. Pas comme quelqu'un qui, à la base, n'aime pas du tout les hommes et les femmes aussi bien amoureusement que sexuellement.

Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Re:

Message par Tyane » 21 avr. 2014, 15:20

Nastasia a écrit :oui c'est à peu près ça galaad :lol:
il y a des mecs pour lesquels le fait de déflorer une jeune fille est un fantasme :P
D'ailleurs, je vous invite à parcourir l'article sur l'affaire de l'annulation d'un mariage pour erreur sur la virginité de l'épouse. Le Tribunal de Grande Instance de Lille annulé en 2008 un mariage pour « erreur sur les qualités essentielles du conjoint », les qualités essentielles n'étant visiblement pas les mêmes pour tout le monde... En même temps, un époux qui choisit sa femme pour sa virginité et non par amour.... je ne suis pas certain qu'il rendra sa femme heureuse. Mais en dehors de cet époux, c'est l'attitude du tribunal que je trouve ahurissante. Un divorce par consentement mutuel aurait du suffire. Ce qui ajoute à l'énormité de l'affaire, c'est qu'on ait fait appel sans avoir rien demandé à l'épouse, qui avait dès lors toutes les raisons de vouloir l'annulation de ce mariage.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Baelfire » 22 avr. 2014, 08:55

Piccolo a écrit :J'ai vraiment du mal à comprendre le concept de virginité en dehors du cadre religieux.
C'est quelque chose d'abstrait tout de même.
Pour les femmes je t'assure que c'est plus que concret !! On le bien sent passer au moment de la perdre :? Pour les messieurs c'est peut être plus discutable...?

Sinon oui pour moi ça a été un fardeau (par rapport à l'expérience que je n'avais pas, la pression sociale) dont je n'ai pas regretté me débarrasser. Je pense que je serais passer à coté de plein de choses si je ne l'avais pas fait. Et notamment je ne saurais pas que je suis asexuelle.
♪Love is in the A ♫

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Piccolo » 22 avr. 2014, 12:56

Baelfire a écrit :Pour les femmes je t'assure que c'est plus que concret !! On le bien sent passer au moment de la perdre :? Pour les messieurs c'est peut être plus discutable...?
Le rompement de l'hymen n'est qu'une vision de la virginité parmi tant d'autres; ce n'est pas LA condition qui détermine la virginité absolue d'une femme. Certaines femmes sans la moindre expérience sexuelle n'ont pas d'hymen où l'ont rompu par une activité physique ou par un tampon.
Pour ce qui est des hommes il n'y a strictement rien d'équivalent donc je ne vois pas en quoi c'est discutable.

A la base la virginité concernait les femmes exclusivement, car s'assurer qu'une femme n'avait jamais eu de rapport sexuel pré-marital garantissait la paternité absolue du mari. Les tests ADN n'existaient pas à l'époque.

Ensuite ça a dérivé progressivement pour aboutir à ce que l'on connait actuellement: une sorte de rite extrêmement influencée par l'ensemble de la société, qui concerne aussi bien les hommes que les femmes, et qui n'a plus de rapport avec sa signification originelle et religieuse.

Que toi tu l'aies vécu comme une expérience concrète ne lui enlève pas sa conceptualisation évidente.

Avatar du membre
Sven L.
Aguerri
Messages : 541
Enregistré le : 05 avr. 2010, 13:32
Localisation : Belgique, petit royaume
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Sven L. » 22 avr. 2014, 18:16

Le rompement de l'hymen n'est qu'une vision de la virginité parmi tant d'autres; ce n'est pas LA condition qui détermine la virginité absolue d'une femme. Certaines femmes sans la moindre expérience sexuelle n'ont pas d'hymen où l'ont rompu par une activité physique ou par un tampon.
C'est exact mais l'inverse est aussi possible : Un hymen très résistant peut ne jamais céder sans recours à la chirurgie.
(que la nature est bien faite hein ?)
Sur le chat je suis la vengeance,
Je suis la nuit,
Je suis...
Batman !

La normalité n'existe pas, surtout ici.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités