La virginité, un fardeau ?

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre

Considérez ou considériez-vous votre virginité comme un fardeau ?

Je suis une femme, ma virginité n'a jamais été un fardeau
47
30%
Je suis une femme, ma virginité est ,(était) un fardeau
32
20%
Je suis une femme, je ne me suis jamais vraiment posé la question !
21
13%
Je suis un homme, ma virginité n'a jamais été un fardeau
32
20%
Je suis un homme, ma virginité est ,(était) un fardeau
16
10%
Je suis un homme, je ne me suis jamais vraiment posé la question
9
6%
 
Nombre total de votes : 157

Avatar du membre
willemina
Affilié
Messages : 334
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:13

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par willemina » 26 juil. 2009, 16:17

cyclodocus a écrit :tu es vierge ?
1/moi je suis balance ! :mrgreen: :mrgreen:
2/ non j'ai fait la p.. (le gigolo) pour payer mes études :¤@µ:

à question déplacée, réponse adéquate!
en quoi les antécédents sexuels regarderaient ils tout un chacun ?

quand on aime, on s'en fout. Poser la question dénote un intérêt certain pour le sexe. Avec des A, c'est déjà un mauvais point assuré :D :D :D
+1, on m'a heureusement jamais posé la question mais celui qui le fera sera la dernière chose qu'il me dira...
«Les hommes qui passent pour être durs sont de fait plus sensibles que ceux dont on vante la sensibilité expansive. Ils se font durs parce que leur sensibilité, étant vraie, les faits souffrir.» Benjamin Constant

Avatar du membre
le-penseur
Affable
Messages : 111
Enregistré le : 30 sept. 2009, 23:54
Localisation : Bretagne FRANCE.

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par le-penseur » 05 nov. 2009, 07:11

Je ne voudrais pas me répéter mais la virginité est strictement personnelle.
Si je me dis A ma virginité ne me pose pas de problème, c'est celui qui le demande qui a un problème.
La sexualité est en fait pour la reproduction rien de plus rien de moins, ensuite vient la notion de plaisir.
Si je me place en tant que femme S équilibré apprenez messieurs qu'une femme à la notion du rapport tout autre qu'un mec.

En clair si il n'y a pas de préliminaires avant les femmes restent sur leur faim et en plus une femme peut simuler tandis qu'un homme non. :lol:
Amicalement le penseur.

Avatar du membre
Kajiuro
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 27 sept. 2009, 16:57

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Kajiuro » 05 nov. 2009, 12:54

Bonjour

Je n'ai jamais eu l'occasion de me poser la question, on ne m'a jamais posé la question (heureusement), et je ne me sens pas plus mal dans ma peau pour ça.

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par DannyBoy » 05 nov. 2009, 13:13

le-penseur a écrit :Si je me place en tant que femme S équilibré apprenez messieurs qu'une femme à la notion du rapport tout autre qu'un mec.

En clair si il n'y a pas de préliminaires avant les femmes restent sur leur faim et en plus une femme peut simuler tandis qu'un homme non. :lol:
Décidément, tu vas finir par croire que je t'en veux, le-penseur, mais ces derniers temps il suffit que je clique sur une conversation pour t'entendre proférer une généralité absurde. Ici, c'est deux :

Un, les femmes S, équilibrées ou pas, ont une variété de rapports aux sexe, qui vont du romantisme le plus guimauve, à la carnalité la plus crue. Et oui, ça vient de conversations que j'ai eu avec des femmes S. On peut chipoter sur les grandes tendances, mais il y a de tout dans la sexualité féminine.

Deux, un homme ne peut certes pas simuler l'excitation sexuelle (encore qu'il peut se forcer en pensant à autre chose qu'à sa partenaire), mais il arrive fréquemment qu'un homme simule l'éjaculation. Lorsqu'il s'ennuie, qu'il n'a pas la tête à ça, que ça dure depuis trop longtemps, qu'il n'arrive pas à l'orgasme, qu'il est fatigué, alors il pousse quelques grognements, se raidit et prétend éjaculer dans la femme (après tout, il arrive qu'il y ait peu de liquide séminal). Ensuite c'est "merci chéri" et dodo. De nombreux amis me l'ont confirmé, ça arrive... Le plus drôle, c'est que toutes les femmes que j'ai interrogé sur le sujet sont sûres que ça ne leur est jamais arrivé (certaines dont les copains m'avaient fait l'aveu...). :lol:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Syd » 05 nov. 2009, 17:59

DannyBoy a écrit :Ici, c'est deux
Seulement ? tu es sûr ? :?

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par DannyBoy » 05 nov. 2009, 21:05

Disons que j'ai focalisé sur les plus grosses... :wink:

Mais sexualité = reproduction, je te l'accorde, ça méritait une mention. Mea culpa. :mrgreen:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Syd » 06 nov. 2009, 07:41

Ton cerveau fait peut-être comme le mien... Au rythme d'une absurdité par phrase, il entre en shutdown avant la fin du message... :mrgreen:

Sincaud77
Apprenti
Messages : 72
Enregistré le : 23 oct. 2009, 00:46

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Sincaud77 » 09 nov. 2009, 01:35

moi ,je ne le cache pas, si on me pose la question je répond franchement , et si les gens se montrent méchants et qu'ils me méprisent pour mon manque d'expérience, c'est la guerre, en général c'est avec les garçons, que je m'engueule pour ça ( même si ça m'est arrivée avec que 2 garçons) .
Une femme avec qui je m'entends bien, a réagit en " presque" me grondant, parce qu'elle pensait que j'allais me sacrifier, parce que j'ai fait un choix différent des autres, je n'ai pas chercher à me justifier ni à la disputer, je trouve déjà bien, qu'on s'entende sur tout le reste. Malgré que j'ai du mal avec sa manie de critiquer facilement, et faire des reflexions comme : Vous les jeunes, vous êtes tout le temps fatiguée!!!
Et si je me mettais à bailler, elle ralait aussi, parce que je n'avais pas à montrer un signe de fatigue ( elle m'avais invitée, mais je commençais à m'assoupir, il était 22h 30 passée)

Tyrannosaurus Rex
Affable
Messages : 108
Enregistré le : 17 nov. 2012, 12:26

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Tyrannosaurus Rex » 05 déc. 2012, 19:53

Pourquoi est-ce que la virginité serait un fardeau? Est-ce que c'est notre société érotocratique (néologisme inventé par moi-même) qui veut se débarrasser des "puceaux" par tous les moyens? :he?:

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 647
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par ~flor_vermelha~ » 06 déc. 2012, 09:33

Ce qui est drôle c'est que je ne sais pas si je dois me considérer "vierge" ou non. Je n'ai jamais eu un "vrai rapport" (le truc dans l'autre truc, vous me comprenez...), mais j'ai fait d'autres choses, touché le truc, laissé qu'on touche mon truc à moi etc etc. Quand on me demande si je suis encore vierge ou il y a des sondages, je réponds parfois oui et parfois non. Mais en fin de compte, la question n'a pas beaucoup d'importance pour moi, dans mes yeux la virginité en général c'est ni un fardeau ni une chose dont on doit être fier_e, c'est plutôt "neutre".

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Zimou » 06 déc. 2012, 10:47

J'ai voté que c’était un "fardeau", même si s'en était pas vraiment un, mais je suis un homme qui aime les expériences de la vie et j'aurai été très dérangé de ne jamais avoir eu l'occasion de faire celle ci. ça n'a pas été un fardeau mais ça l'aurais peut être été aujourd'hui ou dans quelques années. On peut mourir demain et faut vivre sa vie chaque jour, j'ai eu plusieurs accidents ou j'ai failli laisser ma vie, j'aurai trouvé sa triste de mourir sans que je fasse cette expérience que je désirais faire. tout comme il serait triste que je ne fasse pas toutes les expériences dont j'ai envie avant de mourir (enfin je pense déjà avoir fait les plus importantes :p ).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
yuna22
Adepte
Messages : 182
Enregistré le : 28 août 2012, 00:15
Localisation : Suisse
A été aimé : 6 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par yuna22 » 07 déc. 2012, 01:48

Difficile de voter pour moi.
Avant de réaliser que ma vision du S était si différente des autres, je m'en fichais complètement de ma virginité. Après c'est devenu quelque chose que je ressentais comme négatif. La société n'est pas tendre envers les vierges! :(
Je ne voulais pas mourir pucelle et voulais tenter l'expérience...par curiosité ^^! C'est à l'âge de 23ans que j'ai perdue ma virginité!
J'étais très fière de m'en être débarrassé car je voulais aussi me prouver que j'étais capable de pouvoir avoir des relations S comme tout le monde, malgré mon manque de motivation (que je ne pouvais pas comprendre à l'époque).
Même si à présent je pense comme ~flor_vermelha~ que la virginité est quelque chose de neutre, j'ai voté "c'est un fardeau" car je l'ai vécu comme tel pendant longtemps!

Avatar du membre
Noomi
Aspirant
Messages : 48
Enregistré le : 19 nov. 2011, 21:09

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Noomi » 08 déc. 2012, 18:36

Ma virginité est un fardeau par rapport aux autres, parce que c'est quelque chose de honteux car pas normal pour une fille de mon age. C'est un fardeau à cause de ce qu'en fait la société. Par rapport à moi-même, je n'ai aucun ressenti particulier, je suis comme ça c'est tout. Je ne me suis jamais mis la pression pour coucher avec un garçon, peut-être que j'aurais du d'ailleurs. Mais je pense que même si je revenais en arrière j'en serais incapable, tout comme je le suis aujourd'hui.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par Piccolo » 10 déc. 2012, 13:57

C'est quelque chose de neutre pour moi.

J'ai pas du tout l'impression d'être..."vierge", et je me définis absolument pas tel quel.

D'ailleurs à la base la virginité est un concept religieux principalement tourné vers les femmes, que la société "post-soixantehuitarde" a déformé en quelque chose de plus "païen", en rapport avec la libération sexuelle.

brahms
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 23 sept. 2012, 23:50

Re: La virginité, un fardeau ?

Message par brahms » 10 déc. 2012, 20:46

j'ai perdu ma virginité très tard (28 ans!) mais ça ne m'avait jamais posé problème. je l'ai perdue par "accident": je me suis retrouvé avec une fille chez moi une nuit très tard, elle avait envie de moi et je me suis dit que j'allais pas mourir idiot, c'était à peu près toute ma motivation. après je me suis dit "ça y est c'est fait" et ça n'a pas changé grand chose en fait...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité