Etes vous fier(e) d'être A ?

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre

Etes vous fier(e) d'être A ?

oui
95
66%
non
48
34%
 
Nombre total de votes : 143

Avatar du membre
Mélody
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 30 juil. 2019, 13:23
Localisation : Alsace
Pronom : elle
A aimé : 4 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Mélody » 30 juil. 2019, 15:38

j'espère que ce forum me permettra un jour de cocher "oui" :)

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avant-gardiste
Messages : 1286
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 384 fois
A été aimé : 213 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 31 juil. 2019, 21:27

Atil a écrit :
10 juil. 2019, 22:14
J'aimerai même être encore plus asexuel.
C'est à dire n'avoir aucune libido.
Pardon mais être "encore plus asexuel" n'est pas égal a n'avoir aucune libido . Tu veux dire qu'un asexuel qui a une libido non dirigée vers quelqu'un d'autre , donc par exemple vers lui meme (donc qui pourrait se masturber) est moins asexuel qu'un asexuel qui n'a pas de libido ? Parce que ce raisonnement est érroné .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Diable
Apprenti
Messages : 60
Enregistré le : 29 oct. 2018, 21:08
Localisation : Suisse
Pronom : Elle
A aimé : 40 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Diable » 31 juil. 2019, 21:35

Oui, la libido et l'asexualité n'ont aucun rapport. Un asexuel peut avoir de la libido ou pas et c'est pareil pour une personne s.

On se bat déjà assez pour le faire comprendre aux gens. Si les personnes asexuelles s'y mettent aussi, on n'est pas sorti de l'auberge.
"As long as there's at least one person who understands me, I'll be okay." ~Ami Kawashima

Avatar du membre
Atil
Amibe
Messages : 75
Enregistré le : 10 juil. 2019, 15:38
Localisation : Nord
Pronom : il
A été aimé : 7 fois
Contact :

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Atil » 31 juil. 2019, 22:21

En ce qui concerne les asexuels qui se masturbent devant des images érotiques, il est faux de dire qu'ils n'ont pas d'orientation sexuelle puisque, dans leurs fantasmes, ils sont orientés soit vers des hommes soit vers des femmes (ou vers les deux).
On les considère comme des "asexuels" seulement parceque, dans le monde réel, ils n'ont aucun désir de concrétiser leurs désirs.
Donc pour moi ce ne sont pas des asexuels "complets", ce sont plutôt des grey-asexuels.

Une personne totalement asexuelle ne devrait avoir vraiment aucune orientation, même dans ses fantasmes.
Elle devrait donc ne pas se masturber du tout (donc être sans libido), ou alors se masturber de manière totalement mécanique, sans fantasmer sur personne.
-------- à mon humble avis -----------

Avatar du membre
Hestia
Avenista
Messages : 1498
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 203 fois
A été aimé : 343 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Hestia » 31 juil. 2019, 22:40

J'ai voté non, car j'estime qu'il n'y a pas de raison d'être fier ou ne pas l'être. Je suis A et j'en ai pas honte, je l'assume même ouvertement, mais ce n'est pas quelque chose dont je devrais à mon sens être fier.

Pour moi ma fierté réside dans le fait d'agir en accord avec mes valeurs, le fait de faire ce qui me tient à coeur et qui soit juste, mais pas les éléments qui sont inclus dans mon identité, comme mon asexualité dans ce cas précis.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Diable
Apprenti
Messages : 60
Enregistré le : 29 oct. 2018, 21:08
Localisation : Suisse
Pronom : Elle
A aimé : 40 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Diable » 31 juil. 2019, 22:53

@Atil
Pour information il y a beaucoup de personnes asexuelles qui se masturbent sans que leurs fantasmes soient dirigés vers une personne en particulier.

Et les fantasmes ne déterminent pas quelle est ton orientation sexuelle.

C'est pas parce qu'une personne dans le spectre de l'asexualité se masturbe devant des images érotiques qu'elle est grey.
"As long as there's at least one person who understands me, I'll be okay." ~Ami Kawashima

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avant-gardiste
Messages : 1286
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 384 fois
A été aimé : 213 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 31 juil. 2019, 22:55

Atil a écrit :
31 juil. 2019, 22:21
En ce qui concerne les asexuels qui se masturbent devant des images érotiques, il est faux de dire qu'ils n'ont pas d'orientation sexuelle puisque, dans leurs fantasmes, ils sont orientés soit vers des hommes soit vers des femmes (ou vers les deux).
On les considère comme des "asexuels" seulement parceque, dans le monde réel, ils n'ont aucun désir de concrétiser leurs désirs.
Donc pour moi ce ne sont pas des asexuels "complets", ce sont plutôt des grey-asexuels.
Alors as-tu lu la définition de greysexuel.le ? Parce que celle - ci n'a rien a voir avec les fantasmes. Être greysexuel.le , c'est le fait d'avoir rarement du désir sexuel , ça ne veut pas dire que ce sont des asexuels qui ont des fantasmes , ça n'a rien a voir . Les asexuels qui on un attrait pour l'érotisme ne sont pas moins asexuels que ceux qui n'en n'ont pas , et ton message est très blessant car tu dis que certains asexuels ne sont pas complets dans leur identités , tu nies leur ressenti et en tant qu'asexuel , tu devrait comprendre que nier le ressenti de quelqu'un c'est très désagréable , puisque la société nie l'identité A en permanence . Dire a quelqu'un qui n'est pas "complet" , ça ne se fait pas . Ensuite , les fantasmes peuvent être dirigés vers les hommes , les femmes ou autres , ça ne veut rien dire . Ça ne veut pas dire que les asexuels qui ont des fantasmes ou qui se masturbent ont une orientation sexuelle qui existe dans les fantasmes . Ce sont juste des asexuels qui ont des fantasmes "dirigés sexuellement parlant" .
Une personne totalement asexuelle ne devrait avoir vraiment aucune orientation, même dans ses fantasmes.
Elle devrait donc ne pas se masturber du tout (donc être sans libido), ou alors se masturber de manière totalement mécanique, sans fantasmer sur personne.
Tu utilises le terme devoir , donc tu définis des règles . Or , ce n'est pas comme ça , la sexualité et l'asexualité c'est plus compliqué que les règles que tu as défini dans ta tête .Une personne qui se considère comme totalement asexuelle peut se masturber ou avoir des fantasmes , qu'ils soient dirigés ou non , et ça ne veut pas dire qu'elle est moins asexuelle que les autres . Tu ne peux pas nier le ressenti de gens que tu ne connais pas en disant que tu ne les considères pas comme elles décident de se considérer .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Atil
Amibe
Messages : 75
Enregistré le : 10 juil. 2019, 15:38
Localisation : Nord
Pronom : il
A été aimé : 7 fois
Contact :

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Atil » 01 août 2019, 10:32

Diable a écrit :
31 juil. 2019, 22:53
@Atil
Pour information il y a beaucoup de personnes asexuelles qui se masturbent sans que leurs fantasmes soient dirigés vers une personne en particulier.

Et les fantasmes ne déterminent pas quelle est ton orientation sexuelle.

C'est pas parce qu'une personne dans le spectre de l'asexualité se masturbe devant des images érotiques qu'elle est grey.
Je ne vois pas pourquoi les fantasmes ne révèleraient pas l'orientation sexuelle.
Je suppose que les fantasmes doivent être différents selon l'orientation.

Si un homme se masturbe en ne pensant qu'à des femmes alors il est d'orientation hétérosexuelle.
Si un homme se masturbe en ne pensant qu'à des hommes alors il est d'orientation homosexuelle.
Si un homme se masturbe en pensant aux deux sexes alors il est d'orientation bisexuelle.

A moins de penser qu'on puisse avoir une orientation différente dans ses fantasmes et dans la "vie réelle" ?

Mais quel fantasmes devrait avoir un asexuel, c'est à dire une personne sans orientation ?

J'ignore ce que signifie "se masturber sans que les fantasmes soient dirigés vers une personne en particulier".

Je peux comprendre qu'une personne se masturbe de manière automatique sans penser à rien de particulier, donc sans fantasme.
Mais je ne vois pas comment on pourrait fantasmer sans avoir ses pensées dirigées vers des personnes.
Si je fantasme sur un acte sexuel, je vois bien cet acte perpétré par des personnes.
Si le sexe de ces personnes n'importe pas et est interchangeable à volonté, alors cela n'est-il pas plutôt un indice d'orientation pansexuelle ?

Ou alors il ne faut pas se préoccuper des fantasmes et ne définir les asexuels que par leur orientation dans la vie réelle.
Dans un autre forum, Léonis me disait que les fantasmes sont trop influencés par les pressions sociales pour révéler nos vrais désirs.
-------- à mon humble avis -----------

Avatar du membre
Atil
Amibe
Messages : 75
Enregistré le : 10 juil. 2019, 15:38
Localisation : Nord
Pronom : il
A été aimé : 7 fois
Contact :

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Atil » 01 août 2019, 11:21

Grignoteuse de bouquins a écrit :
31 juil. 2019, 22:55

Alors as-tu lu la définition de greysexuel.le ? Parce que celle - ci n'a rien a voir avec les fantasmes. Être greysexuel.le , c'est le fait d'avoir rarement du désir sexuel , ça ne veut pas dire que ce sont des asexuels qui ont des fantasmes , ça n'a rien a voir . Les asexuels qui on un attrait pour l'érotisme ne sont pas moins asexuels que ceux qui n'en n'ont pas , et ton message est très blessant car tu dis que certains asexuels ne sont pas complets dans leur identités , tu nies leur ressenti et en tant qu'asexuel , tu devrait comprendre que nier le ressenti de quelqu'un c'est très désagréable , puisque la société nie l'identité A en permanence . Dire a quelqu'un qui n'est pas "complet" , ça ne se fait pas .
L'asexualité étant un spectre, on peut donc être plus ou moins asexuel.
C'est à dire qu'on peut n'avoir absolument aucune orientation, mais qu'il existe aussi des personnes qui ont une orientation trés faible.
Il n'y a pas une frontière hyper-définie entre les sexuels et les asexuels.

Grignoteuse de bouquins a écrit :
31 juil. 2019, 22:55
Ensuite , les fantasmes peuvent être dirigés vers les hommes , les femmes ou autres , ça ne veut rien dire . Ça ne veut pas dire que les asexuels qui ont des fantasmes ou qui se masturbent ont une orientation sexuelle qui existe dans les fantasmes . Ce sont juste des asexuels qui ont des fantasmes "dirigés sexuellement parlant" .
Je ne vois pas pourquoi les fantasmes n'auraient aucune signification.
Ils existent et donc il faut pouvoir les expliquer.

Si on est attiré par un sexe dans la vie réelle, il me semble qu'on est attiré par le même sexe dans ses fantasmes.
Je me trompe peut-être mais il ne me semble pas possible qu'on soit attiré (orienté) différemment dans le monde réel et dans le monde des fantasmes.

Donc un asexuel qui a des fantasmes "dirigés sexuellement parlant" c'est une personne qui est orientée dans ses fantasmes mais qui n'est pas orientée dans le monde réel.
Et je trouve cela étrange.
Les fantasmes sont-ils l'expression de ce que nous refusons d'exprimer dans le monde réel ?
Ou alors sont-ils des constructions artificielles sans rapports avec nos désirs les plus profonds ?
Ce serait à des psy' d'étudier ça.

Grignoteuse de bouquins a écrit :
31 juil. 2019, 22:55
Tu utilises le terme devoir , donc tu définis des règles . Or , ce n'est pas comme ça , la sexualité et l'asexualité c'est plus compliqué que les règles que tu as défini dans ta tête .Une personne qui se considère comme totalement asexuelle peut se masturber ou avoir des fantasmes , qu'ils soient dirigés ou non , et ça ne veut pas dire qu'elle est moins asexuelle que les autres . Tu ne peux pas nier le ressenti de gens que tu ne connais pas en disant que tu ne les considères pas comme elles décident de se considérer .
Je ne nie pas leur ressenti.
Mais je me pose des questions.
Car ce que nous ressentons peut trés bien être construit sur des refoulements.
Pour chaque chose que nous ressentons, combien y en a-t-il que nous refoulons dans notre inconscient ?
Si j'ai des fantasmes orientés mais que je n'ai pas d'orientation dans la vie réelle, je me dis que c'est peut-être parceque je bloque l'expression de mon orientation dans ma vie consciente... (mais je ne prétends pas que ce soit la même chose pour tout le monde, chacun est un cas unique).

D'ailleurs, remarque que tu utilises deux expressions :
Le "ressenti" des gens et "comment ils décident de se considérer".
Hors ce sont deux choses différentes : "Comment je me ressens" c'est objectif,alors que "comment je décide de me considérer" c'est une construction artificielle et subjective.
Si je me "sens malade" alors c'est que réellement je ne me sens pas bien. Mais si je "décide de me considérer comme malade", alors je ne fais que jouer un role.

Souvent quand quelqu'un demande s'il est asexuel, on lui réponds que lui seul peut décider s'il l'est ou pas.
Ca me donne une impression de malaise car ça laisse la porte ouverte à toutes les constructions subjectives. Si un homme est gaucher, on peut le constater objectivement, on ne va pas dire que c'est à l'intéressé de décider s'il est gaucher ou pas. Un fait se constate, il ne se décide pas.
-------- à mon humble avis -----------

Avatar du membre
Hestia
Avenista
Messages : 1498
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 203 fois
A été aimé : 343 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Hestia » 01 août 2019, 12:36

Atil a écrit :
01 août 2019, 10:32
Diable a écrit :
31 juil. 2019, 22:53
@Atil
Pour information il y a beaucoup de personnes asexuelles qui se masturbent sans que leurs fantasmes soient dirigés vers une personne en particulier.

Et les fantasmes ne déterminent pas quelle est ton orientation sexuelle.

C'est pas parce qu'une personne dans le spectre de l'asexualité se masturbe devant des images érotiques qu'elle est grey.
Je ne vois pas pourquoi les fantasmes ne révèleraient pas l'orientation sexuelle.
Je suppose que les fantasmes doivent être différents selon l'orientation.

Si un homme se masturbe en ne pensant qu'à des femmes alors il est d'orientation hétérosexuelle.
Si un homme se masturbe en ne pensant qu'à des hommes alors il est d'orientation homosexuelle.
Si un homme se masturbe en pensant aux deux sexes alors il est d'orientation bisexuelle.
Ce que tu décris ici n'a rien n'avoir avec l'orientation sexuelle, être asexuel-le c'est ne pas éprouver d'attirance sexuelle pour autrui, tant qu'on n'éprouve pas le désir d'avoir de rapports sexuels avec qui ce soit on est asexuel-le, et je parle ici de manière concrète, car de mon point de vu les lithsexuel-le-s sont également asexuel-le-s puisque leur désir sexuel envers une personne disparait lorsqu'il devient réciproque.

Penser à un homme, une femme ou même à une personne non-binaire lorsqu'on fantasme, indique simplement qu'on a juste une certaine préférence d'imaginer une personne de l'un de ces genre, 2 ou n'importe lequel lorsqu'on fantasme.

Je rappelle que les attirances romantiques et sexuelles ne sont pas les seules attirances dont les êtres humains sont confrontés, donc de mon point de vu on peut supposer que le fait qu'on a tendance d'imaginer un ou plusieurs genres lorsqu'on fantasme inclus une forme d'orientation dans le cadre du fantasme, mais si c'est une orientation, ce n'est pas l'orientation sexuelle. En tout cas cela n'a strictement rien avoir avec le sujet dont on parle lorsqu'on explique ce que c'est l'asexualité.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Evanescente
Affilié
Messages : 340
Enregistré le : 23 avr. 2018, 20:13
A aimé : 39 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Evanescente » 01 août 2019, 12:59

Si c est une orientation mais pas sexuelle, qu est ce que c est alors comme orientation ? Vu que dans les fantasmes il y a quand même une part d érotisme (je parle pour moi là).

Avatar du membre
Hestia
Avenista
Messages : 1498
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 203 fois
A été aimé : 343 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Hestia » 01 août 2019, 13:27

C'est du domaine de l'imagination.

A moins que toi tu désir sexuellement quelqu'un de bien précis lorsque tu ne fantasmes pas, et que tes fantasmes te permettent de t'imaginer concrétiser ton désir d'avoir un rapport sexuel avec l'individu qui t'attire, ce n'est pas de l'attirance sexuelle, mais juste ton imagination qui projète une image d'un être humain pour éventuellement compléter un scénario que tu imagine pour construire ton fantasme à ce moment.

L'attirance sexuelle doit obligatoirement impliquer que l'attirance sexuelle soit dirigée vers quelqu'un de bien précis, et pas seulement lorsqu'on fantasme.

Parfois, il arrive pour certaines personnes asexuelles que cela soit un personnage fictif (d'un roman, d'un manga, d'un comics, d'une série ou d'un film) là, on parlera d'une particularité de la greysexualité.

Même si tu n'approuves pas cela, le fait de fantasmer n'est pas la preuve qu'on ne soit pas asexuel-le-s, mais juste qu'on aime imaginer et construire des scénarios, y compris des scènes érotiques comme tu dis.

être asexuel-le ne veut pas dire qu'on doit éprouver du dégoût envers le sexe et envers des histoires érotiques.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Diable
Apprenti
Messages : 60
Enregistré le : 29 oct. 2018, 21:08
Localisation : Suisse
Pronom : Elle
A aimé : 40 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Diable » 01 août 2019, 14:46

Atil a écrit :
01 août 2019, 10:32
Diable a écrit :
31 juil. 2019, 22:53
@Atil
Pour information il y a beaucoup de personnes asexuelles qui se masturbent sans que leurs fantasmes soient dirigés vers une personne en particulier.

Et les fantasmes ne déterminent pas quelle est ton orientation sexuelle.

C'est pas parce qu'une personne dans le spectre de l'asexualité se masturbe devant des images érotiques qu'elle est grey.
Je ne vois pas pourquoi les fantasmes ne révèleraient pas l'orientation sexuelle.
Je suppose que les fantasmes doivent être différents selon l'orientation.

Si un homme se masturbe en ne pensant qu'à des femmes alors il est d'orientation hétérosexuelle.
Si un homme se masturbe en ne pensant qu'à des hommes alors il est d'orientation homosexuelle.
Si un homme se masturbe en pensant aux deux sexes alors il est d'orientation bisexuelle.

A moins de penser qu'on puisse avoir une orientation différente dans ses fantasmes et dans la "vie réelle" ?

Mais quel fantasmes devrait avoir un asexuel, c'est à dire une personne sans orientation ?

J'ignore ce que signifie "se masturber sans que les fantasmes soient dirigés vers une personne en particulier".

Je peux comprendre qu'une personne se masturbe de manière automatique sans penser à rien de particulier, donc sans fantasme.
Mais je ne vois pas comment on pourrait fantasmer sans avoir ses pensées dirigées vers des personnes.
Si je fantasme sur un acte sexuel, je vois bien cet acte perpétré par des personnes.
Si le sexe de ces personnes n'importe pas et est interchangeable à volonté, alors cela n'est-il pas plutôt un indice d'orientation pansexuelle ?

Ou alors il ne faut pas se préoccuper des fantasmes et ne définir les asexuels que par leur orientation dans la vie réelle.
Dans un autre forum, Léonis me disait que les fantasmes sont trop influencés par les pressions sociales pour révéler nos vrais désirs.
Tu me dis que je ne peux pas être asexuelle parce que j’ai des fantasmes. Comment oses-tu me dire que je ne peux pas me définir asexuelle ? Déjà que pour mes proches je suis juste une lesbienne sans libido, qui n’a pas assez d’expérience, etc. Je dois encore supporter qu’une personne dans le spectre de l’asexualité m’empêche de me définir comme je veux ? Alors oui, tes messages sont énormément blessants. C’est pas à toi de définir comment les personnes sont.

Un fantasme reflète l'imaginaire et non pas la réalité. Une femme hétérosexuelle peut avoir des fantasmes mettant en scène deux femmes. Cela ne veut pas dire qu’elle est une femme homosexuelle/bisexuelle/pansexuelle, etc... refoulée.

Bien que les fantasmes peuvent correspondre à certaines parties de la réalité, ce n’est pas forcément le cas. C’est pour cela qu’une personne asexuelle avec des fantasmes n’est pas moins asexuelle qu’une personne asexuelle qui n’en a pas.

Souvent les fantasmes des personnes asexuelles ne sont pas dirigés vers quelqu’un en particulier, mais l’action, la mise en scène, etc. Puis en général, les personnes asexuelles ne font pas partie de leurs fantasmes. Après, ça varie d’une personne à l’autre.

La personne en question est plus apte que les autres à déterminer quelle sont ses orientations. Ce n’est pas aux autres personnes de le faire.
"As long as there's at least one person who understands me, I'll be okay." ~Ami Kawashima

Avatar du membre
Iloy
Associé
Messages : 735
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 110 fois
A été aimé : 117 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Iloy » 01 août 2019, 14:50

Les fantasmes n'ont pas forcément pour but de se concrétiser de quelque forme que ce soit. Il suffit de traîner sur un site de hentai pour voir que la plupart est d'ailleurs tout à fait physiquement impossible. Parfois toute la force du fantasme se trouve même dans ce caractère purement fictif et (heureusement) irréalisable.
Et je ne parle pas des fantasmes plus atypiques et pourtant bien liés à la libido, comme celui de gonfler et de faire exploser des ballons :lol:
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avant-gardiste
Messages : 1286
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 384 fois
A été aimé : 213 fois

Re: Etes vous fier(e) d'être A ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 01 août 2019, 15:53

Atil a écrit :
01 août 2019, 11:21
L'asexualité étant un spectre, on peut donc être plus ou moins asexuel.
Il n'y a pas une frontière hyper-définie entre les sexuels et les asexuels.
C'est un spectre nuancé , qui n'a pas forcément de frontières définies , effectivement . Mais tu penses que @diable est moins asexuelle que moi ? Bah moi je pense que non . Son identité est toute aussi valide que la mienne et si elle se considère asexuelle en ayant des fantasmes ect , c'est son choix de se définir comme ça et tu n'as pas le droit de dire qu'elle se trompe
Si on est attiré par un sexe dans la vie réelle, il me semble qu'on est attiré par le même sexe dans ses fantasmes.
Je me trompe peut-être mais il ne me semble pas possible qu'on soit attiré (orienté) différemment dans le monde réel et dans le monde des fantasmes.

C'est possible , que ce soit chez les S ou chez les A . Un fantasme n'a pas énormément de signification sur la vie réelle d'un asexuel , puisque dans ce cas là il ne le concrétisera pas dans la vie réelle , simplement car il n'en n'a pas envie. (ou alors dans de rares cas , mais ça ne sera pas par désir) . Un homosexuel peut avoir des fantasmes hétérosexuels , tant que ça reste dans ses fantasmes , et qu'il ne se considère pas autrement que comme homosexuel , cette personne est homosexuelle , point . Pareil pour un asexuel . D'ailleurs , au passage , ce n'est pas parce qu'un jour un asexuel décide de concrétiser ses fantasmes que pouf d'un coup il n'est plus asexuel .
Donc un asexuel qui a des fantasmes "dirigés sexuellement parlant" c'est une personne qui est orientée dans ses fantasmes mais qui n'est pas orientée dans le monde réel.
Et je trouve cela étrange.
Les fantasmes sont-ils l'expression de ce que nous refusons d'exprimer dans le monde réel ?
Ou alors sont-ils des constructions artificielles sans rapports avec nos désirs les plus profonds ?
Ce serait à des psy' d'étudier ça.

Alors déjà tu trouves ça étrange si tu veux mais dans ton coin . Parce que tu as blessé des gens là . De plus , non les fantasmes ce n'est pas synonyme de refoulement , tu t'emmelles les pinceaux . Et les psys étudient ce qu'ils veulent , aucun rapport .

Je ne nie pas leur ressenti.
Mais je me pose des questions.
Car ce que nous ressentons peut trés bien être construit sur des refoulements.
Si , tu nies un ressenti qui existe , c'est a dire quelqu'un qui est asexuel et qui a des fantasmes , ça existe . Et c'est blessant de dire que ces personnes sont des sexuels refoulés . Tu ne peux pas imposer ton raisonnement a partir du moment où il est blessant pour d'autres personnes.
D'ailleurs, remarque que tu utilises deux expressions :
Le "ressenti" des gens et "comment ils décident de se considérer".
Hors ce sont deux choses différentes : "Comment je me ressens" c'est objectif,alors que "comment je décide de me considérer" c'est une construction artificielle et subjective.


Et alors ? On ne décide pas de se considérer par rapport a son ressenti ? La façon dont on décide de se considérer est quelque chose de réfléchi , qui a mûri plus ou moins longtemps dans la tête de certaines personnes . Donc ça reviendrait a dire que "mouais , vous les asexuels qui ont des fantasmes , vous n'êtes pas vraiment asexuels" . La , tu saisis a quel point c'est blessant ?
Si je me "sens malade" alors c'est que réellement je ne me sens pas bien. Mais si je "décide de me considérer comme malade", alors je ne fais que jouer un role.
Ça , ça ne s'applique qu'à cette situation et a des situations théâtrales . Or , lorsque la façon dont on décide de se considérer colle a notre ressenti , ce n'est pas un rôle qu'on joue . Les orientations sexuelles ne sont pas des pièces de théâtres ou des rôles a tenir .
Souvent quand quelqu'un demande s'il est asexuel, on lui réponds que lui seul peut décider s'il l'est ou pas.
Ca me donne une impression de malaise car ça laisse la porte ouverte à toutes les constructions subjectives. Si un homme est gaucher, on peut le constater objectivement, on ne va pas dire que c'est à l'intéressé de décider s'il est gaucher ou pas. Un fait se constate, il ne se décide pas.
Tu fais encore une comparaison qui n'a pas lieu d'être . Oui , c'est seule la personne concerné qui peut décider si le mot asexuel lui correspond , et ou il se place dans le spectre . Ça ne se fait pas en deux secondes , mais on ne va pas demander aux autres de constater directement qui ils sont juste pour que ce soit plus simple et objectif a comprendre pour toi . "Un fait se constate , il ne se décide pas" . Bah , oui , personne n'a décidé d'être asexuel ici . Et les asexuels qui ont des fantasmes n'ont pas décidé d'avoir des fantasmes . Mais si ils se considèrent comme asexuels et qu'ils ont des fantasmes , et bien c'est parce qu'ils sont asexuels , point .

La seule "condition" pour être asexuel , c'est de ne pas ressentir de désir sexuel pour autrui , ou peu . Un fantasme dirigé , ça ne veut pas dire que tu ressens du désir sexuel pour autrui . Donc ces personnes ne sont pas moins asexuelles qu'un asexuel qui n'aurait pas de fantasmes .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités