Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Erialc
Associé(e)
Messages : 634
Inscription : 23 févr. 2021, 21:39
Pronom : Elle/tu
A aimé : 343 fois
A été aimé : 293 fois

Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Erialc »

Question pour ceux qui se sentent asexuel.les, qui m'est venue là tout de suite : est-ce qu'on vous a fait remarquer au cours de votre jeunesse passée, que vous faisiez un peu "garçon manqué"/"fille manquée"?
Je n'ai jamais entendu cette expression pour moi, par contre, on m'a souvent dit que j'avais un comportement ou des vêtements "pas très féminins", qu'il fallait que je me "féminise un peu" (de quoi bien te donner confiance en toi quoi).

Je me demande si le fait d'être asexuel.le, ça n'aide pas un peu en fin de compte à ne pas trop en tenir compte, parce que je peux pas dire aujourd'hui que j'ai atteint cette féminité qu'on m'a tant souhaitée. Moi, niveau féminité, c'est le strict minimum pour me fondre dans la masse.
Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 4488
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 795 fois
A été aimé : 1464 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Baelfire »

Je suis pas du tout dans ce cas là. Que ce soit au niveau de la silhouette, du maquillage, des chaussures, des bijoux et des vêtements j'ai (je crois) tout du stéréotype féminin actuel. Et je me sens bien comme ça.
C'est votre route et uniquement la votre. D'autres peuvent s'y rejoindre et marcher avec vous, mais personne ne peut marcher pour vous - Djalâl ad-Dîn Rûmi
Avatar de l’utilisateur
Ondinette
Ascendant(e)
Messages : 1024
Inscription : 24 juil. 2020, 20:12
Pronom : Elle
A aimé : 332 fois
A été aimé : 405 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Ondinette »

J'ai eu effectivement une phase garçon manqué vers mes 13 ou 14 ans. Mais c'était justement une phase où je me cherchais. Aujourd'hui, je suis clairement tout l'inverse je pense ;)
"Soyez vous-même, les autres sont déjà pris." Oscar Wilde.
"La vraie prison, c'est d'avoir peur de ce que les autres pensent de vous." The Joker.
Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
Aveuglant(e)
Messages : 2923
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Ael/Elle
A aimé : 1041 fois
A été aimé : 1184 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Grignoteuse de bouquins »

Disons que je ne m'habille pas spécialement féminin/masculin, enfin je mets des pantalons serrés et des t shirt XL voir double XL qui descendent assez bas aussi, donc si on me considère visuellement comme une fille (je suis agenre) c'est juste parce que j'ai les cheveux longs et des petites formes. Hormis ça, oui quand j'étais au collège je me prenais tout le temps des réflexions du type "pourquoi tu te maquilles pas ?" et c'était très désagréable. On me dit aussi souvent que je suis "pas comme les autres filles" (bah j'en suis pas une en même temps :lol:) parce que j'utilise discord et j'aime certains sujets scientifiques par exemple... Ce qui est une réflexion ridicule et qui m'horripile puisqu'on peut aimer ce qu'on veut indépendamment de ce qu'on est. Parcontre, quand j'étais enfant, on me disait souvent que j'étais "un garçon manqué" dû à mon attitude "turbulente" puisque j'étais hyperactive (tdah) et que c'est bien connu qu'être super agité c'est un comportement de petit garçon. Puis aussi j'aimais jouer aux billes, grimper aux arbres, etc. Autre anecdote, pendant un examen médical ou j'avais du mal à décontracter mon ventre, la doctoresse m'a dit que j'avais des abdos de garçon :shock:

Bref en général je m'en fiche du regard des autres sur mon physique ou ma façon de m'habiller/me comporter, mais je ne sais pas si c'est du à mon asexualité. Je pense surtout que je suis blasée. À la limite, j'aurais du mal à ce qu'on me dise que je suis sexy, mais la façon dont je m'habille habituellement ne prête pas vraiment à ce genre de remarques.
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:
Avatar de l’utilisateur
clotaire
Allégorie de l'ataraxie
Messages : 4555
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 1135 fois
A été aimé : 1187 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par clotaire »

Moi on me l'a beaucoup fait remarquer, et je suis capable d'accepter ces remarques, car je reconnais que je ne suis pas très viril sur plein d'aspects. Et légèrement "fille manquée" sur d'autres. Je ne saurais pas dire si ça a un lien avec l'asexualité...
fiffi
Aveuglant(e)
Messages : 2673
Inscription : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 818 fois
A été aimé : 462 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par fiffi »

J ' ai souvent entendu la remarque suivante : fais pas ça , tu es un petit garçon et les garons ne font pas ça , ce sont les filles qui font comme ça . Bref , j' ai du apprendre à avoir un comportement de petit gars . Je ne suis pas sur que ça a un lien avec l' asexualité .
Avatar de l’utilisateur
Walther
LE roi
Messages : 1420
Inscription : 09 août 2020, 18:10
Localisation : Lorraine
Pronom : il/tu
A aimé : 491 fois
A été aimé : 351 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Walther »

Baelfire a écrit : 19 nov. 2021, 19:19 Je suis pas du tout dans ce cas là. Que ce soit au niveau de la silhouette, du maquillage, des chaussures, des bijoux et des vêtements j'ai (je crois) tout du stéréotype féminin actuel. Et je me sens bien comme ça.
Afin de répondre à la question initiale, je cite le post de Baelfire.
Et bien moi c'est pareil, mais la version masculine, à aucun moment je me suis fait faire la remarque que j'étais trop féminin ou ayant un manque de virilité (même si je n'apprécie pas trop le terme virile), et je me sens aussi bien avec cela.
Je souhaite la beauté et la jeunesse éternelle à la Reine!

Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!
Jolie phrase de Lilly! :woke:
Avatar de l’utilisateur
Ardawal
Aspirant(e)
Messages : 42
Inscription : 18 oct. 2021, 22:41
Localisation : Alsace
Pronom : tu/ael/elle
A aimé : 33 fois
A été aimé : 14 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Ardawal »

ça m'est arrivé aussi :)

Jusqu'à 13 ans environ, je n'ai eu aucun souci car je faisais comme les filles par mimétisme (même si je ne me sentais clairement pas comme elles).
Puis à partir de 13 ans j'ai décidé d'arrêter de "faire comme tout le monde" alors que ça ne me correspondait pas.

Jeune adulte (vers 18-20 ans), on m'a parfois demandé dans la rue si j'étais un gars ou une fille... :?
Ou on me trouvait trop "masculine"...
Et si c'était possible, je voulais être ni l'un ni l'autre, je voulais être neutre (mais à l'époque je n'avais jamais entendu parler de non-binarité et je pensais que c'était juste un délire irréaliste de ma part). Et c'est vrai que cette "neutralité" englobait aussi pour moi l'absence d'envie d'avoir une sexualité (je m'en passais très bien).
A une époque (vers 23/24 ans), quand mon corps a commencé à devenir un peu plus "féminin", j'ai essayé de me convaincre que j'étais une fille et de m'habiller "un peu plus en fille" et d'accepter la chose, pour mieux me fondre dans la société (sans aller jusqu'à me maquiller ou mettre des bijoux toutefois).
Sauf que j'avais toujours l'impression de me déguiser/de jouer un rôle, aussi ai-je fini par revenir à mes anciennes habitudes :mrgreen:
Récemment, j'ai eu aussi quelques remarques sur mes choix vestimentaires "pas très féminins"... c'est fatiguant (à près tout, qu'est-ce que ça peut faire aux gens?) mais j'ai tendance à laisser courir.
Ces derniers mois, une grande attention a été portée à mon genre par les médias et les gens en général parce que je fais un métier qui n'est, traditionnellement, pas du tout féminin. Ce qui a été très déstabilisant pour moi jusqu'à ce que j'arrive enfin - tout récemment, après un article qui a fait déborder le vase déjà trop plein :mrgreen: - à m'approprier le fait d'être neutrois...
Quant au fait de savoir si c'est lié à l'asexualité ou pas... en ce qui me concerne, j'ai l'impression que les deux vont de pair chez moi... même si ce n'est pas le cas chez tout le monde.
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Affilié(e)
Messages : 273
Inscription : 27 déc. 2020, 19:09
A aimé : 300 fois
A été aimé : 157 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Freaks »

Ah, c'est un sujet intéressant ! Je me demande justement dans quelle mesure le fait d'être asexuel.le peut placer en dehors de stéréotypes de genre, et donc rendre non-binaire ou neutrois (je le suis peut-être, d'ailleurs :oops: ). En tout cas, généralement, je m'entends mieux avec des personnes (des filles généralement) qui ne sont pas stéréotypées...

Dans mon cas perso, je me suis mangé un tas de réflexions dans mon enfance et mon adolescence, à cause de mes cheveux beaucoup trop longs (j'ai fini par me les couper pour avoir la paix :lol: ) qui faisaient trop "fille" pour un "garçon" (puis "Jésus" avec la barbe)... Aujourd'hui encore, j'ai parfois le même genre de remarques avec mes ongles (là, c'est le cliché du guitariste, ça finit par gaver, à force :roll: ).

Je ne parle même pas niveaux vêtements, j'ignore royalement la mode et opte pour du passe-muraille (ce qui m'a valu des versions bien intentionnées du fameux "fais des efforts vestimentaires si tu veux te trouver une fille"... nan, je veux pas ! :twisted: )

Je pense aussi que ma conversation n'est pas très "virile" (le foot, beurk ; la bière, beurk ; la baise, beurk :D ).

Au bout du compte, j'aurais tendance à penser que ce sont l'affichage voyant du genre ('y compris de façon stéréotypée) et la sexualité qui sont liés (ce qui est logique, mais triste), plutôt que le non-binarisme et l'asexualité... mais bon, certains de mes VDD se revendiquent virils ou féminins et asexuel.le.s, donc j'ai peut-être tort ?
On reconnaît la pression sociale au bruit qu'elle fait quand elle s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Walther
LE roi
Messages : 1420
Inscription : 09 août 2020, 18:10
Localisation : Lorraine
Pronom : il/tu
A aimé : 491 fois
A été aimé : 351 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Walther »

Je cois pas que l'asexualité soit du fait d'un genre ou d'un non genre, je dirais que ce sont deux choses différentes.

L'essentiel est de se sentir bien avec soi-même, le reste il faut essayer de ne pas y faire trop attention, sinon on finit par ne plus que vivre dans le regard des autres et forcément on y perd son âme.
Je souhaite la beauté et la jeunesse éternelle à la Reine!

Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!
Jolie phrase de Lilly! :woke:
Avatar de l’utilisateur
Erialc
Associé(e)
Messages : 634
Inscription : 23 févr. 2021, 21:39
Pronom : Elle/tu
A aimé : 343 fois
A été aimé : 293 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Erialc »

Merci pour vos réponses, c'est très intéressant d'avoir plusieurs réponses différentes.
Alors par contre je clarifie une chose car j'ai dû mal m'exprimer : je n'ai pas du tout dit que je pensais que parce qu'on est asexuel.le, ça a une influence sur notre genre. Ce que j'ai pensé, c'est que parce que je suis asexuelle, j'ai pu passé au-delà de certaines remarques parce que j'ai des caractéristiques du genre "masculin" (selon la société).

Pour faire bref, je me suis jamais demandé si j'étais plus garçon ou fille. Mais j'ai souvent été outrée qu'on me dise des trucs sur ce que les filles devraient être, alors que biologiquement parlant j'en suis une mais ça ne me correspondait pas du tout.
Je me souviens très clairement avoir toujours pris comme modèles des filles avec des tenues de sport, et je les trouvais magnifiques. C'était vraiment à elles que je voulais "ressembler" puisque là il s'agit de l'apparence. Plus tard j'ai testé les talons et le maquillage, et si je peux trouver que cela va très bien à d'autres, comme Ardawal j'ai eu l'impression d'être déguisée. C'est pas pour ça que j'adopte pas certains codes de la "féminité", mais tous ne sont pas les bons pour tout le monde.
Je sais pas pourquoi, aujourd'hui je me sens toujours mieux esthétiquement parlant avec un sweat de sport qu'avec une robe. ^^ Mais tout ça c'est très personnel.

Pour sortir de l'esthétique, une fois je me suis pris la remarque, sur un ton ironique, parce que j'ai un très bon sens de l'orientation : "T'es un mec ! ". Ironie ou pas je trouve que ça n'a sa place nulle part, comme bien d'autres stéréotypes encore. C'est juste ça, ça n'a sa place nulle part...
Dernière modification par Erialc le 23 nov. 2021, 18:44, modifié 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Affilié(e)
Messages : 273
Inscription : 27 déc. 2020, 19:09
A aimé : 300 fois
A été aimé : 157 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Freaks »

Erialc a écrit : 23 nov. 2021, 18:42 Pour sortir de l'esthétique, une fois je me suis pris la remarque, sur un ton ironique, parce que j'ai un très bon sens de l'orientation : "T'es un mec ! ". Ironie ou pas je trouve que ça n'a sa place nulle part, comme bien d'autres stéréotypes encore. C'est juste ça, ça n'a sa place nulle part...
Arf, moi, c'était une collègue qui pensait qu'aucun mec au monde n'était capable de s'y retrouver dans un frigo... Bah si, moi ! :D (Les stéréotypes ont un petit côté insultant je trouve, voir les 7 nains incapables de manier un balai, contrairement à Blanche-Neige.)

Je connais aussi des filles qui se sont pris des remarques sur les tatouages et/ou leurs cheveux courts (c'est masculin, tout ça, enfin il paraît... Perso je connais plus de filles tatouées que de gars :P ).
On reconnaît la pression sociale au bruit qu'elle fait quand elle s'en va.
Amelya
Membre junior
Messages : 6
Inscription : 20 juin 2021, 17:16
A aimé : 1 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Amelya »

On m'a personnellement rarement fait des remarques, car le fait d'avoir les cheveux long et de porter des boucles d'oreilles suffit aux gens pour me classer en tant que "féminine" (même si je ne me considère pas moi-même comme une femme).

Je ne sais pas si on peut faire un lien entre identité de genre et asexualité, mais beaucoup de personnes se posent la question. Je suis beaucoup plus active sur le forum anglophone, et ça m'a permis de venir à la même conclusion que beaucoup d'autres asexuel.les : la communauté des personnes non cis est sur-représentée parmi les personnes sur le spectre de l'asexualité.
Je dirais que sur le forum AVEN anglophone, au moins un bon tiers des personnes ne sont pas cis.
Vu à quel point ce pourcentage est élevé dans notre communauté par rapport à celui de la population en général, on peut penser qu'il y a un lien. Ça me parait personnellement étrange d'établir un lien entre identité de genre et asexualité, mais ce qui est sûr, c'est que beaucoup d'asexuel.les ne sont pas cis.
D'ailleurs, c'est sur le forum AVEN anglophone que le terme "cis-genderless" a été inventé (si vous êtes curieux, la page https"://"gender.fandom".com"/wiki/Cis-genderless (en retirant les ") explique très bien à quoi le terme correspond).
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Affilié(e)
Messages : 273
Inscription : 27 déc. 2020, 19:09
A aimé : 300 fois
A été aimé : 157 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par Freaks »

Ah, ça m'intrigue, ta réflexion, Amelya (il y a des jours où je me demande ce que ça ferait d'avoir un corps féminin, ça doit être pour ça - j'avais un look très androgyne quand j'étais gamin).

Après, il me semble que l'asexualité comporte une part d'interrogation sur la pertinence des stéréotypes de genre (la polarisation masculin / féminin n'a guère de sens que dans un monde hétérosexuel).

Il pourrait y avoir un lien aussi avec l'autisme (autre spectre sympathique :D ), qui est souvent corrélé parait-il avec des dysphories de genre ou des orientations sexuelles spécifiques, dont l'asexualité - ça ne me surprendrai pas qu'il y ait beaucoup de transgenres sur les deux spectres, du coup.

Peut-être aussi la méconnaissance de tous ces sujets fait-elle que ces cas de cumul se retrouvent sur-représentés, alors que dans un monde mieux informé, avec plus d'asexuels ou de transgenres, ils ne seraient pas si flagrants ? Nous vivons dans un monde fondamentalement biaisé, après tout.
On reconnaît la pression sociale au bruit qu'elle fait quand elle s'en va.
acedepique
Membre junior
Messages : 10
Inscription : 07 avr. 2021, 11:00
A aimé : 0
A été aimé : 6 fois

Re: Vous a-t-on fait des remarques sur la "féminité/masculinité"?

Message par acedepique »

"t'es pas feminine, " t'es ps uen vraie femme, tu refoules ta feminite, t'assume ps ton corps de femme ", "tu veux faire peut aux hommes , "avec tes cheveux courts, on dirait un homme", fais toi pousser els cheveux, ca t'ira mieux", pourquoi t'es pas en robe", portes des decolletes, decouvre toi "
"t'as une carrure trop large, cache tes fesses et cette carrure!car c'est etrange pour une femme,d'avoir tant de carrure! "(lorsque je porte du moulant en haut et du large en bas )(et taille cein turée)

tout cela parce que je m'habille decontractee, avec des vetements d'homme, que je refuse robe et talons, maquillage ..ca a pose probleme surtout a mes 16 ans,et encore plus tard, on m' vraiment reproche ce qu'ils voyaient tous comme un manque de feminite :pauvr'hommes deja deconcertés par ma carrure , mon appetit dementiel, de frites et de creme choco, et mes piles de livres!
sauf que mon habillement est aussi thérapeutique car en fonction de ma maladie ,et cela , c'est pas toleré non plus,

je ne m'habille pas avec des couleurs neutres, je suis corpulente et je le montre, tout comme je porte fièrement mes protections auditives , j'occupe l'espace , et j'ai envie de bouffer le monde !alors si on attend de moi d'etre la petite chose maigrelette, discrete , habillée en noir, consciente que mon handicap est mal vu:desole, c'est pas mon genre !

bref, je me vets comme je veux, pas comme autrui veut que je m'habille !et ca n' a rien a voir avec mon ace ,mon heterosexualite romantique

pour eux, ne pas me vetir en femme, c'est comme mon refus de coucher :c'est un manque de feminite
Dernière modification par acedepique le 11 févr. 2022, 11:22, modifié 1 fois.
Répondre