L'attachement sur internet

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Avatar de l’utilisateur
PassionA
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2311
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 545 fois
A été aimé : 761 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par PassionA »

Moi je vais peut-être vous choquer mais c'est tout l'inverse. Je ne m'attache pas du tout dans le virtuel. Je veux dire par là que je suis sincère et que je profite des bons moments passés mais si je m'éloigne du site ou de la personne pour x ou y raisons indépendantes, ça ne me vient pas de penser aux personnes.

Après, je suis un peu comme ça irl aussi, donc bon je reste moi même. Je profite des bons moments mais j'ai du mal à m'attacher aux personnes. Par exemple là ça fait 1 an que j'ai pas vu mes amis irl et ils ne me manquent pas, pourtant je les apprécie toujours. De même, il y a une personne avec qui je parlait beaucoup l'année dernière sur facebook, j'ai arrêté d'aller sur FB il y a un an et donc j'ai arrêté de parler avec elle, ça ne me manque pas. Pour moi c'est un moment puis quand ça passe je passe à autre chose, à quelqu'un d'autre ou même à personne car je me sens bien seul.
Dernière modification par PassionA le 09 juin 2021, 20:09, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Walther
LE roi
Messages : 1223
Inscription : 09 août 2020, 18:10
Localisation : Lorraine
Pronom : il/tu
A aimé : 400 fois
A été aimé : 294 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par Walther »

=NotABadGuy post_id=259065 time=1623260112 user_id=13689]



Le courage dans le virtuel, je ne suis pas d'accord. Pourquoi on vient justement ici se livrer, se confier sur notre asexualité ou des maux ? car c'est simple. Tu t'adresses à une communauté virtuelle. Tu sais que tu ne verras certainement jamais les personnes qui se cachent derrière des pseudos, hors event spéciaux. Et même si tu tisses des liens, la facilité, cette (trop) rapidité à se confier librement casse des espèces de barrière. Ce que j'ai confié à Narcissa, Choooj, charlie14, Sehlem... ou celles qui se cachent derrière, la confiance a été de mise et c'est faite naturellement au fil du temps.

Par contre se livrer à un proche, à un collègue, sur son asexualité par exemple, là c'est nettement plus difficile. Et les conséquences d'une éventuelle trahison plus lourde.

Je crois justement le contraire, si tu t'adresse ici facilement c'est justement par ce que c'est un publique initié, ce qui n'est pas le cas dans la vie de tous les jours.
J'ai la même facilité avec d'autres personnes en IRL, mais là aussi je m'adresse qu'à des personnes partageant le même centre d'intérêt, et nous partageons que sur le sujet commun ou s'y rapprochant, je ne parlerai pas avec eux d'asexualité par exemple.
Je souhaite la beauté et la jeunesse éternelle à la Reine!

Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!
Jolie phrase de Lilly! :woke:
Avatar de l’utilisateur
Erialc
Affilié(e)
Messages : 312
Inscription : 23 févr. 2021, 21:39
Pronom : Elle/tu
A aimé : 189 fois
A été aimé : 132 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par Erialc »

Walther a écrit : 09 juin 2021, 20:07
=NotABadGuy post_id=259065 time=1623260112 user_id=13689]



Le courage dans le virtuel, je ne suis pas d'accord. Pourquoi on vient justement ici se livrer, se confier sur notre asexualité ou des maux ? car c'est simple. Tu t'adresses à une communauté virtuelle. Tu sais que tu ne verras certainement jamais les personnes qui se cachent derrière des pseudos, hors event spéciaux. Et même si tu tisses des liens, la facilité, cette (trop) rapidité à se confier librement casse des espèces de barrière. Ce que j'ai confié à Narcissa, Choooj, charlie14, Sehlem... ou celles qui se cachent derrière, la confiance a été de mise et c'est faite naturellement au fil du temps.

Par contre se livrer à un proche, à un collègue, sur son asexualité par exemple, là c'est nettement plus difficile. Et les conséquences d'une éventuelle trahison plus lourde.

Je crois justement le contraire, si tu t'adresse ici facilement c'est justement par ce que c'est un publique initié, ce qui n'est pas le cas dans la vie de tous les jours.
J'ai la même facilité avec d'autres personnes en IRL, mais là aussi je m'adresse qu'à des personnes partageant le même centre d'intérêt, et nous partageons que sur le sujet commun ou s'y rapprochant, je ne parlerai pas avec eux d'asexualité par exemple.
Bin euh... C'est pas contradictoire ce que vous pensez tous les 2 j'ai l'impression...
🎶 ⚔️ 🧭
Avatar de l’utilisateur
Erialc
Affilié(e)
Messages : 312
Inscription : 23 févr. 2021, 21:39
Pronom : Elle/tu
A aimé : 189 fois
A été aimé : 132 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par Erialc »

NotABadGuy a écrit : 09 juin 2021, 17:36 Je dis que y a pas de risque dans le virtuel, mais si il y en a un. Une espèce de dépendance, d'attachement.
[...]
Mais m'épanouissant tellement ces dernières semaines dans le réel, je ne prends plus de temps pour écrire un pauvre mail à une reine, un pote de jeu ou des amis de longues dates.
Ces deux choses là me parlent, je peux m'attacher aux gens dans le virtuel (si c'est bien ça que tu veux dire) , par contre in fine, j'aimerais bien les voir en vrai, et pas que ça reste juste un lien virtuel. J'aime bien vivre des choses dans le réel avec les gens.
🎶 ⚔️ 🧭
Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2451
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Ael/Elle
A aimé : 772 fois
A été aimé : 816 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par Grignoteuse de bouquins »

PassionA a écrit : 09 juin 2021, 20:06 Moi je vais peut-être vous choquer mais c'est tout l'inverse. Je ne m'attache pas du tout dans le virtuel. Je veux dire par là que je suis sincère et que je profite des bons moments passés mais si je m'éloigne du site ou de la personne pour x ou y raisons indépendantes, ça ne me vient pas de penser aux personnes.

Après, je suis un peu comme ça irl aussi, donc bon je reste moi même. Je profite des bons moments mais j'ai du mal à m'attacher aux personnes. Par exemple là ça fait 1 an que j'ai pas vu mes amis irl et ils ne me manquent pas, pourtant je les apprécie toujours. De même, il y a une personne avec qui je parlait beaucoup l'année dernière sur facebook, j'ai arrêté d'aller sur FB il y a un an et donc j'ai arrêté de parler avec elle, ça ne me manque pas. Pour moi c'est un moment puis quand ça passe je passe à autre chose, à quelqu'un d'autre ou même à personne car je me sens bien seul.
Ca ne me choque pas du tout, je suis un peu comme ça en partie, c'est ce qu'on appelle la permanence émotionnelle.

- Irl : je m'attache peu aux gens, et si je ne les vois pas souvent, j'en viens a perdre "l'intêret" que j'avais, un peu comme si j'avais oublié le lien qu'on avait créé. J'ai donc souvent l'impression de me retrouver face a des inconnus, même au sein de ma propre famille, ce qui crée des vexations de leur côté. C'est pour cela que j'ai du mal a conserver des amitiés. Pour conserver le lien avec une personne que je connais irl, je dois donc la voir très souvent, sinon j'oublie (hormis une ou deux personnes que je connais depuis très longtemps).

- En virtuel : C'est l'inverse, je m'attache très vite aux personnes. Mais j'ai moins ce problème de permanence émotionnelle, je peux ne pas parler pendant des mois a la personne, ça ne change en rien le lien que j'ai avec.
J'ai donc plus de facilité a conserver une amitié ou un lien émotionnel par le virtuel.
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:
Avatar de l’utilisateur
Walther
LE roi
Messages : 1223
Inscription : 09 août 2020, 18:10
Localisation : Lorraine
Pronom : il/tu
A aimé : 400 fois
A été aimé : 294 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par Walther »

Erialc a écrit : 09 juin 2021, 20:13
Walther a écrit : 09 juin 2021, 20:07
=NotABadGuy post_id=259065 time=1623260112 user_id=13689]



Le courage dans le virtuel, je ne suis pas d'accord. Pourquoi on vient justement ici se livrer, se confier sur notre asexualité ou des maux ? car c'est simple. Tu t'adresses à une communauté virtuelle. Tu sais que tu ne verras certainement jamais les personnes qui se cachent derrière des pseudos, hors event spéciaux. Et même si tu tisses des liens, la facilité, cette (trop) rapidité à se confier librement casse des espèces de barrière. Ce que j'ai confié à Narcissa, Choooj, charlie14, Sehlem... ou celles qui se cachent derrière, la confiance a été de mise et c'est faite naturellement au fil du temps.

Par contre se livrer à un proche, à un collègue, sur son asexualité par exemple, là c'est nettement plus difficile. Et les conséquences d'une éventuelle trahison plus lourde.

Je crois justement le contraire, si tu t'adresse ici facilement c'est justement par ce que c'est un publique initié, ce qui n'est pas le cas dans la vie de tous les jours.
J'ai la même facilité avec d'autres personnes en IRL, mais là aussi je m'adresse qu'à des personnes partageant le même centre d'intérêt, et nous partageons que sur le sujet commun ou s'y rapprochant, je ne parlerai pas avec eux d'asexualité par exemple.
Bin euh... C'est pas contradictoire ce que vous pensez tous les 2 j'ai l'impression...
Si.
Je souhaite la beauté et la jeunesse éternelle à la Reine!

Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!
Jolie phrase de Lilly! :woke:
Avatar de l’utilisateur
dioptase
Aguerri(e)
Messages : 575
Inscription : 20 oct. 2020, 22:02
Localisation : Lyon
Pronom : Elle
A aimé : 271 fois
A été aimé : 96 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par dioptase »

PassionA a écrit : 09 juin 2021, 20:06 Moi je vais peut-être vous choquer mais c'est tout l'inverse. Je ne m'attache pas du tout dans le virtuel. Je veux dire par là que je suis sincère et que je profite des bons moments passés mais si je m'éloigne du site ou de la personne pour x ou y raisons indépendantes, ça ne me vient pas de penser aux personnes.

Après, je suis un peu comme ça irl aussi, donc bon je reste moi même. Je profite des bons moments mais j'ai du mal à m'attacher aux personnes. Par exemple là ça fait 1 an que j'ai pas vu mes amis irl et ils ne me manquent pas, pourtant je les apprécie toujours. De même, il y a une personne avec qui je parlait beaucoup l'année dernière sur facebook, j'ai arrêté d'aller sur FB il y a un an et donc j'ai arrêté de parler avec elle, ça ne me manque pas. Pour moi c'est un moment puis quand ça passe je passe à autre chose, à quelqu'un d'autre ou même à personne car je me sens bien seul.
Je suis plutôt comme ça aussi. Une sorte d'attachement détaché :wink:
Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 4250
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 730 fois
A été aimé : 1295 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par Baelfire »

NotABadGuy a écrit : 09 juin 2021, 19:35Le courage dans le virtuel, je ne suis pas d'accord. Pourquoi on vient justement ici se livrer, se confier sur notre asexualité ou des maux ? car c'est simple. Tu t'adresses à une communauté virtuelle. Tu sais que tu ne verras certainement jamais les personnes qui se cachent derrière des pseudos, hors event spéciaux. Et même si tu tisses des liens, la facilité, cette (trop) rapidité à se confier librement casse des espèces de barrière. Ce que j'ai confié à Narcissa, Choooj, charlie14, Sehlem... ou celles qui se cachent derrière, la confiance a été de mise et c'est faite naturellement au fil du temps.

Par contre se livrer à un proche, à un collègue, sur son asexualité par exemple, là c'est nettement plus difficile. Et les conséquences d'une éventuelle trahison plus lourde.
Je comprends ton point de vue. Toutefois quand je vois les demandes de certains pour

- supprimer leur compte
- supprimer leurs posts

Et le ménage que l'on doit faire de temps en temps parce que certains n'ont pas trouvé mieux que de mettre un point à la place de leur post (ce qui est un énorme manque de respect pour ceux qui ont pris la peine de répondre). Il y a aussi ceux qui rééditent des mois voir des années plus tard leurs interventions parce qu'ils n'assument plus.

Ca peut se comprendre mais ça signifie bien, à mes yeux, qu'il faut un certain courage pour venir se livrer et assumer de laisser ça sur le net. Quand on sait que ça peut servir à d'autres et les sortir d'un mal-être c'est rendre un fier service à la communauté. Partager une partie de son intimité n'est jamais simple je trouve.
Image
Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENant(e)
Messages : 3989
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 927 fois
A été aimé : 923 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par clotaire »

héhé NABG, j'avais deviné ;-) Et je crois que je ne suis pas le seul^^

J'espère que ça va mieux comme ça pour toi. C'est parfait si tu peux prendre un peu de recul.
Avatar de l’utilisateur
Narcissa
LA reine
Messages : 1767
Inscription : 25 nov. 2019, 16:14
Localisation : Toulouse
Pronom : tu, elle
A aimé : 413 fois
A été aimé : 475 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par Narcissa »

clotaire a écrit : 10 juin 2021, 17:57 héhé NABG, j'avais deviné ;-) Et je crois que je ne suis pas le seul^^
Et pourtant je n'avais rien dit :P Je savais bien que NABG s'était déjà grillé :mrgreen:
Vive le roi Walther!!!
Le roi a tous les pouvoirs... quand la reine n'est pas là :mrgreen:


Lors des conciliabules royaux, la bière doit couler à flot!
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Adepte
Messages : 181
Inscription : 27 déc. 2020, 19:09
A aimé : 144 fois
A été aimé : 90 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par Freaks »

Walther a écrit : 09 juin 2021, 20:34
Erialc a écrit : 09 juin 2021, 20:13
Walther a écrit : 09 juin 2021, 20:07


Je crois justement le contraire, si tu t'adresse ici facilement c'est justement par ce que c'est un publique initié, ce qui n'est pas le cas dans la vie de tous les jours.
J'ai la même facilité avec d'autres personnes en IRL, mais là aussi je m'adresse qu'à des personnes partageant le même centre d'intérêt, et nous partageons que sur le sujet commun ou s'y rapprochant, je ne parlerai pas avec eux d'asexualité par exemple.
Bin euh... C'est pas contradictoire ce que vous pensez tous les 2 j'ai l'impression...
Si.
Est-ce que la réalité ne se situe pas un peu entre les 2 ? Je veux dire, perso, même si je parle ici de choses dont je n'ai jamais parlé à personne, grâce à l'anonymat, je prends soin de ne pas donner de détails trop personnels, qui pourraient faire qu'on m'identifie (et je suis sûr que j'en laisse passer plein, malgré tout).

Ce qui est sûr, c'est qu'Aven fonctionne comme les forums de l'internet des premiers temps (où l'anonymat était la règle), et pas du tout comme les réseaux sociaux (où l'on est censé être clairement identifiable) - et que ça n'engage donc pas le même genre d'interactions...
On reconnaît la pression sociale au bruit qu'elle fait quand elle s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Jullianna
Aborigène
Messages : 4392
Inscription : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 225 fois
A été aimé : 213 fois

Re: L'attachement sur internet

Message par Jullianna »

Freaks a écrit : 17 juin 2021, 18:48
Ce qui est sûr, c'est qu'Aven fonctionne comme les forums de l'internet des premiers temps (où l'anonymat était la règle), et pas du tout comme les réseaux sociaux (où l'on est censé être clairement identifiable) - et que ça n'engage donc pas le même genre d'interactions...
C'est bien pour ça que c'est ici, que je me sens le plus à l'aise 8-)
Sans la musique, la vie serait une erreur." Nietzsche
Répondre