En quête de mon identité sexuelle

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Avatar du membre
Lifeinpainting
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 14 avr. 2018, 19:58
A été aimé : 1 fois

En quête de mon identité sexuelle

Message par Lifeinpainting » 14 avr. 2018, 20:15

Bonjour à tous! Je n'ai pas encore fait de présentation, mais je peux déjà vous dire que je m'appelle Laura. Je vais bientôt avoir 21 ans et je viens demander votre aide :oops:

Tout d'abord, j'ai eu quatre relations amoureuses. Dans la première, j'étais avec un garçon que j'aimais énormément, assez pour avoir des relations sexuelles avec lui, mais jamais poussée. J'avais peur de la pénétration, presque un dégout envers elle. Lui aussi n'était pas très sûr à ce propos, alors ça m'arrangeait bien, on s'en tenait à des préliminaires. J'ai toujours trouvé l'acte sexuel en lui-même repoussant, mais la sensation que l'on ressent quand on a un orgasme, ou partager cette expérience avec la personne que j'aimais était vraiment merveilleux. Il m'aura cependant fallut du temps avec de le toucher, avant de prendre du plaisir à le toucher. Après deux ans de couple, j'étais préparée mentalement à avoir un véritable rapport sexuel avec lui, mais il m'a quittée. Expliquer plus loin cette relation ne serait pas très intéressant, mais c'est la relation sexuelle la plus épanouie que j'ai pu avoir avec quelqu'un.

Dans les trois autres relations, il y a toujours eu le même problème. À partir du moment ou les rapports tournaient vers le sexuel, je me sentais dégoûtée. Dégoûtée de moi-même et de la personne avec qui j'étais. Et ce n'était pas car j'avais l'impression de trahir mon ex, mais simplement que je me sentais sale. Dans la seconde et troisième relation j'ai tout simplement refusé l'acte sexuel, espérant qu'ils ne pousseraient pas plus loin. J'ai perdu ma virginité en débout d'année, dans ma quatrième relation. Sur un coup de tête. J'en avais marre de me sentir bloquée, marre d'être dégoûtée. L'expérience a été affreuse, pénible, et douloureuse. J'ai rompu peu de temps après, ne pouvant plus supporter la proximité de ce garçon.

Je me suis alors demandée: serai-je lesbienne? C'était une véritable question. Mais il y avait toujours un problème. J'étais surtout attirée par des hommes, par la beauté de leur corps. J'étais attirée par l'idée de l'acte sexuel, mais l'acte lui-même me dégoutait. Ainsi, je peux parfois fantasmer d'avoir une relation sexuelle avec un homme, mais je ne pourrai jamais réellement coucher avec lui. Je ne peux pas imaginer cela avec une femme, c'est impossible. Pourtant, je sais très bien que je pourrai tomber amoureuse d'une femme. De son intériorité.

Ainsi, j'ai pensé peut-être être bisexuelle. Mais ça ne fonctionne toujours pas, ça ne colle pas. Et l'asexualité? Je ne sais pas trop. C'est assez intime c'est vrai, mais il faut le dire, je me masturbe depuis toute petite, depuis mes huit ans. C'est presque instinctif chez moi, ça me procure un plaisir dont j'ai besoin, mais ce n'est pas l'acte sexuel qui m'attire, mais la libération qu'il me donne aujourd'hui. Atteindre ce stade avec quelqu'un? Non merci. Je peux également fantasmer à l'idée d'atteindre ce stade avec quelqu'un, du moins des personnages fictifs, mais mettre en oeuvre cette idée serait affreux.

Qu'en pensez-vous? :(
"Même si une fois tombés, jamais plus ils ne refleurissent,
qu’il est beau de les voir s’éparpiller comme des flammes.
"

Avatar du membre
Raccoon
Adepte
Messages : 211
Enregistré le : 17 oct. 2017, 10:43
Localisation : Haute-Roche
A aimé : 38 fois
A été aimé : 59 fois

Re: En quête de mon identité sexuelle

Message par Raccoon » 14 avr. 2018, 21:07

Salut Laura. Pour moi tu es asexuelle, ou peut-être une demie qui a besoin de temps avec son partenaire. Mais si j'ai bien compris dans l'état actuel des choses tu n'as d'envie sexuelle pour personne, ce qui est la définition de l'asexualité. Je comprends parfaitement une des phrases que tu as écrites "je peux parfois fantasmer d'avoir une relation sexuelle avec un homme, mais je ne pourrais jamais réellement couché avec lui". C'est également mon cas, ce qui m'a longtemps fait douté, et me fait encore douté, de mon asexualité. Je fantasme/rêve souvent de relation sexuelle avec un homme (cela m'est déjà arrivé aussi avec une fille) et ce depuis assez jeune, mais chaque fois que je suis proche d'avoir ce genre d'opportunité dans la vie réelle, je n'ai pas besoin de réfléchir à la question c'est un non clair et net. Je n'ai pas envie de sexe réel. Je pense que c'est la même situation que toi sauf que je n'ai jamais poussé jusqu'à essayer la chose car je n'ai jamais aimé assez quelqu'un pour en arriver là. Mais bon ce n'est que mon point de vu ! ^^
The day is my enemy, the night my fave

Avatar du membre
Lifeinpainting
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 14 avr. 2018, 19:58
A été aimé : 1 fois

Re: En quête de mon identité sexuelle

Message par Lifeinpainting » 14 avr. 2018, 21:20

Je vois, merci beaucoup Racoon. Je me suis toujours un peu sentie bizarre, alors ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas seule... J'ai un peu peur de tomber amoureuse du coup, et de devoir affronter ce genre de situation. Même si ce n'est que ton point de vue, ça fait plaisir de lire que j'appartiens peut-être à quelque chose, que je peux mettre un mot sur qui je suis. Je peux être attirée physiquement par un homme, mais il y aura toujours ce détail qui m'empêchera d'aller plus loin, et c'est assez douloureux.

Et effectivement, j'ai confronté de manière brutale mon problème en couchant avec un mec que je n'appréciais pas réellement, et je le regretterais longtemps je pense. Mais au moins je suis certaine que je n'ai pas envie de recommencer. Même je pense que comme toi je douterai longtemps, car je serai coincée entre deux eaux.

Merci beaucoup de ta réponse!
"Même si une fois tombés, jamais plus ils ne refleurissent,
qu’il est beau de les voir s’éparpiller comme des flammes.
"

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2992
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 595 fois
A été aimé : 573 fois

Re: En quête de mon identité sexuelle

Message par clotaire » 14 avr. 2018, 21:31

Bienvenue Lifeinpainting :-)

Si j'ai bien compris, tu as eu une relation de 2 ans, tu l'aimais vraiment, tu es rentrée tout doucement dans l'intime et à la fin tu étais prête, mais ça ne s'est pas fait.
Les relations suivantes, ça a duré moins longtemps, tu les aimais moins (?) et aucune envie de rapport sexuel.

Trois hypothèses :
1/ les 3 derniers, au fond tu ne les aimais pas assez pour avoir envie. Il faut espérer qu'un jour tu vas "rencontrer le bon" ;-)
2/ tu n'as pas bien soldé ta première relation, il t'a larguée, tu l'aimais encore, et tu gardes une blessure. Il faut arriver à tourner la page.
3/ tu es demi-sexuelle, il te faut du temps (2 ans la 1ère fois) avant d'envisager des rapports sexuels proprement dit. L'élu de ton cœur doit gagner ton intimité de manière très progressive. La dernière fois c'est allé beaucoup trop vite, d'où ton dégoût.

Je ne sais pas si tu te reconnais dans une de ces pistes. Mais si ça peut aider...

Avatar du membre
Lifeinpainting
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 14 avr. 2018, 19:58
A été aimé : 1 fois

Re: En quête de mon identité sexuelle

Message par Lifeinpainting » 14 avr. 2018, 21:38

Bonjour Clotaire,
Parmi les trois hypothèses, je me sens beaucoup plus attirée par la troisième je pense. Au fil d'une relation je peux éventuellement avoir un rapport sexuel avec quelqu'un, mais il faut que je m'habitue, que j'accepte la chose. Et je ne le ferai pas par attirance sexuelle, je pense, mais par l'envie de partager quelque chose avec la-dite personne. Il faut donc que la personne soit très spéciale à mes yeux car même lors des "rapports" sexuels que j'avais avec mon premier copain, je me sentais sale. J'ai pensé longtemps que je correspondais à la première hypothèse, mais je sens bien que quelque chose cloche chez moi. Mon dégoût envers les organes sexuels, et la sexualité elle-même.

Effectivement, vos réponses m'aident beaucoup :-)
"Même si une fois tombés, jamais plus ils ne refleurissent,
qu’il est beau de les voir s’éparpiller comme des flammes.
"

Avatar du membre
Raccoon
Adepte
Messages : 211
Enregistré le : 17 oct. 2017, 10:43
Localisation : Haute-Roche
A aimé : 38 fois
A été aimé : 59 fois

Re: En quête de mon identité sexuelle

Message par Raccoon » 14 avr. 2018, 22:44

Lifeinpainting a écrit :
14 avr. 2018, 21:20
Je vois, merci beaucoup Racoon. Je me suis toujours un peu sentie bizarre, alors ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas seule... J'ai un peu peur de tomber amoureuse du coup, et de devoir affronter ce genre de situation. Même si ce n'est que ton point de vue, ça fait plaisir de lire que j'appartiens peut-être à quelque chose, que je peux mettre un mot sur qui je suis. Je peux être attirée physiquement par un homme, mais il y aura toujours ce détail qui m'empêchera d'aller plus loin, et c'est assez douloureux.
Je t'en prie ! ^^ Je comprends ta peur de t'engager dans une nouvelle relation mais si cela se fait il faut que tu sois clair dès le début sur ta situation, ce sera mieux pour vous deux.
PS : J'adore Urahara. ^^
The day is my enemy, the night my fave

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: En quête de mon identité sexuelle

Message par PassionA » 14 avr. 2018, 23:46

Bienvenue et merci de ton témoignage :)

En effet, ça ressemble bien à de l'asexualité même si au final il n'y a bien que toi qui puisse le dire. Au moins, ça correspond pas mal à de nombreux autres témoignages ici. Le fait de se sentir sale et le dégout que tu ressens peuvent venir du fait que d'une certaine façon aller contre son esprit c'est se laisser violer par l'autre, car être "passivement consentant" ce n'est pas être volontaire. Cela reste une expérience traumatisante et notre inconscient nous protège contre la récidive.

Courage, tu vas retrouver confiance en toi et une bonne harmonie avec ton corps avec le temps et l'introspection :)
Une piste peut-être de mettre les relations amoureuse un peu de côté le temps que tu retrouves une stabilité émotionnelle après avoir eu autant de coups d'essais infructueux.

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1994
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 557 fois
A été aimé : 295 fois

Re: En quête de mon identité sexuelle

Message par fiffi » 15 avr. 2018, 00:00

Bienvenue Lifeinpainting ,

tu es surement dans le spectre asexuel . En lisant les témoignages de ce forum et en te posant des questions sur ton propre ressenti , tu trouveras certainement une réponse à ta question .

Steeve6
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 22 mai 2018, 20:41
Localisation : Quebec

Re: En quête de mon identité sexuelle

Message par Steeve6 » 22 mai 2018, 21:00

Juste pour préciser je suis un gars et j’ai sensiblement le même problème à certains égards.

J’ai jamais eu une grosse libido mais avec le temps j’en n’ai de moins en moins. Je n’ai pas de problème d’orientation j’adore le corps de la femme mais les sécrétions me repousse et quoi dire de l’odeur. J’adore le corps de la femme comme une œuvre d’art je regarderais une belle femme pendant des heures comme certaines regarde un tableau.

Je serais curieux de savoir ce que vous en pensez

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité