A qui doit-on révéler notre asexualité ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Avatar du membre
yeyabingo
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 23 janv. 2018, 11:29
A aimé : 14 fois
A été aimé : 12 fois

A qui doit-on révéler notre asexualité ?

Message par yeyabingo » 31 janv. 2018, 13:37

Coucou,

C'est peut être stupide comme question :mrgreen: mais je n'ai jamais parlé de ça a qui que ce soit en dehors de mes amis proches.. :|

Je suis proche de mes parents mais il semble que j'ai des limites aux sujets que je peu aborder avec eux (enfin je me dis qu'au final ça va changer quoi ?), de même je n'en ai pas non plus parlé à ma psychiatre, ni même à mon médecin (qui veut absolument qu'on fasse mon frottis car je site "vous avez surement une vie sexuelle active vue que vous avez vue des partenaires" hum nop..) je craint le "vous n'avez plus de libido" ou "ça vient peut être de vos médicaments" enfin un regard comme si ça n'était pas "normal".. je ne vois pas pourquoi étant donné qu'ils savent mon végétalisme par exemple et n'ont jamais rien dis sur ce que j'ai pu confié (et je peu vous dires qu'en étant bipolaire j'en ai déjà dis des trucs de tarrés).

Qui devrait-être mis au courant ? Personne ? Parceque parfois j'ai l'impression que ça me soulagerait de pouvoir en parler, j'ai beau être childfree je suis mal à l'aise lorsque ma mère me parle d'enfant, de "quand j'aurai rencontré le bon" etc..

Seulement je ne sais pas si j'en serais capable par peur de jugement ou alors d'une incompréhension..
Image

Merci ^^
Modifié en dernier par yeyabingo le 31 janv. 2018, 14:27, modifié 1 fois.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2968
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: A qui doit-on révéler notre asexualité ?

Message par clotaire » 31 janv. 2018, 13:53

Non c'est pas stupide comme question ;-)

Mon avis :
- ne pas en parler si ça te met mal à l'aise
- mais en parler avec des gens avec qui on est en confiance, ça fait du bien.
Pour ma part, les quelques personnes avec qui j'en ai parlé sont des amis, et c'est venu comme ça dans la conversation. Je n'ai jamais réfléchi le truc en mode "coming out" genre "assieds-toi faut qu'on parle".
Les parents, ça dépend du degré de complicité que tu as avec eux.
Surtout, pour que ça passe, d'expérience je me dis que l'important c'est que tu le dises de manière positive, calme, souriante, en montrant que tu es à l'aise avec ça et que tu assumes. Surtout pas dire ça en pleurs genre "c'est terrible ce qui m'arrive", parce que sinon, forcément, les interlocuteurs vont prendre ça pour un appel au secours et chercher des solutions... qui risqueraient de te décevoir !

Avatar du membre
Evy
Adepte
Messages : 153
Enregistré le : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 44 fois
A été aimé : 33 fois

Re: A qui doit-on révéler notre asexualité ?

Message par Evy » 31 janv. 2018, 15:51

Ha c'est une question à la fois simple et compliquée que tu nous pose là.
La réponse simple c'est d'en parler que lorsque tu te sens à l'aise, que le sujet vient facilement sans trop y réfléchir.
Après la réponse est plus complexe que cela, car comme tout être humain, tu as besoin de parler de ce que tu ressens et avec des gens qui comprennent, ce qu'il faut se poser comme question c'est: est-ce que j'ai vraiment envie d'en parler avec cette personne ou pas?
Moi je n'en ai pas parlé à grand monde, ma mère est au courant, je lui ai dit comme cela spontanément, mais bon elle savait depuis longtemps que mon orientation sexuelle n'était pas de l'hétérosexualité classique, elle me disait toujours si j'ai un enfant homosexuel ça ne me dérangerait pas :)
Ma meilleure amie est au courant, mais elle-même est certainement asexuelle donc on se comprend.
Et mon psychiatre et mes deux psychologues sont au courant, ils ont chacun eu leur réaction, le psychiatre me trouve bloquée sur le sujet du sex et pense qu'un jour ça changera, il garde espoir :roll:
Une de mes psychologue m'a simplement demandé si je le vivais bien et comme j'ai répondu oui, le sujet n'est plus abordé. Et l'autre le sait juste comme information à savoir.
Mon médecin n'est pas au courant, et j'ai échappé au frottis lorsque j'allais chez la gynécologue, elle m'avait même dit une fois que ce n'était pas obligé d'avoir une vie sexuelle, par contre lorsqu'elle m'a fait comprendre que j'aurais le droit au frottis quand même à cause de mon âge, même si je suis vierge, je n'ai plus osé retourner... Ha ce qu'il paraît il y a certains gynécologues qui font cela avec des moyens plus technologiques et sans entrer dans l'espace privé pour ceux qui en ont le besoin, par échographie je crois. Mais je n'ai jamais essayé, je n'ai pas encore eu le courage de retourner à quelque part.
Tout ça pour dire que l'on ne peut pas prévoir la réaction que les gens auront si on le leur dit, que ce soit un ami, de la famille, un médecin, un psychologue ou un psychiatre, la réaction change vraiment d'après le vécut de la personne et sa manière d'appréhender le monde, il faut parfois juste le courage d'essayer pour voir avec qui on est à l'aise d'en parler, pas besoin d'en parler tout le temps, mais juste aborder le sujet pour savoir si on a envie d'en parler avec cette personne ou pas.
Telle une plume, je me suis laissée envolée par delà les frontières de ce forum et suis en train de revenir sur mes pas.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: A qui doit-on révéler notre asexualité ?

Message par didou » 01 févr. 2018, 13:14

Bin je crois que tout a été dit plus haut.
En résumé : pas une obligation d'en parler et si tu ressens l'envie d'en parler, alors uniquement avec des personnes en qui tu as confiance.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3646
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 628 fois
A été aimé : 920 fois

Re: A qui doit-on révéler notre asexualité ?

Message par Baelfire » 01 févr. 2018, 14:35

A tes futurs partenaires :) Les autres ça ne les regarde en rien.

Toutefois ce qui a été dit avant est juste.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Ptite-mel
Aspirant
Messages : 38
Enregistré le : 29 sept. 2016, 18:26
A aimé : 4 fois
A été aimé : 7 fois

Re: A qui doit-on révéler notre asexualité ?

Message par Ptite-mel » 11 févr. 2018, 20:35

Je rejoins l'avis des autres ! Les gens n'ont pas besoin de savoir que tu es asexuel, à part tes partenaires ;).
Mais si tu penses que le dire à tes amis, parents, médecin te ferais du bien alors n'hésite pas, mais ne te force pas.
Le copain de ma mère est lui aussi bipolaire et à cause de ses médicaments il n'a pas de désir sexuel. C'est normal de prévenir sa partenaire, après toi seul peut savoir ce qui est le mieux ;)
On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.

Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité