L'asexualité et moi ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3654
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 630 fois
A été aimé : 923 fois

Re: L'asexualité et moi ?

Message par Baelfire » 27 nov. 2017, 08:45

Eh ben c'est plutôt bien parti tout ça !

C'est vrai que c'est bizarre cette réaction de vouloir un rapport après ton annonce. Peut-être qu'il voulait "vérifier".
Heureusement tu as eu la bonne réaction.

Bonne continuation
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Kite
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 24 nov. 2017, 19:52
Localisation : Paris
A aimé : 20 fois
A été aimé : 9 fois

Re: L'asexualité et moi ?

Message par Kite » 27 nov. 2017, 20:59

Bonsoir à tous, et merci de suivre toute cette histoire, vos avis sont vraiment appréciés ! :D
Je suis de votre avis concernant sa première réaction, c'était nul, pas du tout respectueux et il le sait. En espérant qu'il assimilera vite le message, pour ne pas recommencer. J'espère vraiment qu'on y arrivera et que ça finira bien, mais je perds pas espoir ! On tient l'un à l'autre, donc des efforts seront fait des deux côtés mais sans forcer ni faire souffrir personne, du mieux qu'on peut en tout cas.

PassionA a écrit :
27 nov. 2017, 00:13
@Kite
Je suis très mal placé pour dire cela donc je peux être complètement à côté de la plaque, mais il me semble qu'une piste pourrait être de trouver des moyens non sexuels pour "faire baisser la pression" que pourrait ressentir ton partenaire en pratiquant, par exemple, une autre activité fusionnelle.
J'avais pensé à peu près à la même chose, je lui ai proposé de faire du sport par exemple (même s'il y a d'autres activités hein), histoire que ça lui vide un peu l'esprit et l'aide à se défouler. Je lui ai même proposé d'en faire avec lui : En février on aurait pu partir faire du ski ensemble, mais il a peur "qu'on s'engueule et que ça nique l'ambiance". Pourtant, on devrait au contraire essayer de passer de bons moments ensemble sans penser au sexe !

godiva a écrit :
26 nov. 2017, 23:49
Parce qu'arriver à un moment, faire des efforts, ok ! mais quand les efforts sont répartis d'un seul coté, c'est une forme d'irrespect.

Je te trouve super patiente, peut-être parce que tu culpabilises, mais ce gars n'agit pas du tout comme un homme mature et mure.

Sincèrement, fais attention, je trouve ça louche, voir carrément bizarre. Un homme bien ne force jamais jamais jamais sa petite amie.
Ah on me dit souvent que je suis patiente sur le sujet ^^" Evidemment je doute pas du fait qu'il soit quelqu'un bien, mais je suis beaucoup plus ferme maintenant concernant le sexe, le fait qu'il me dise des choses assez désagréable pour me """forcer""" (genre, "je t'aime plus que toi tu ne m'aimes","ça me rends triste", etc.) ou en tout cas pour me faire culpabiliser, il sait que j'en ai ras-le-bol, et que je culpabilise au fond, alors que pourtant, je ne le fais pas pour lui faire du mal exprès !

didou a écrit :
26 nov. 2017, 22:45
Comme il en a déjà été question, les solutions sont les compromis: l'un.e patiente et l'autre donne un peu. Mais encore, si personne ou l'une des personne n'est prêt à se satisfaire de ces compromis: c'est juste raté et voilà tout.
Je vais être honnête en disant que, pour l'instant, faire des compromis sera difficile de mon côté, mais pas un refus catégorique ! Je peux ressentir du plaisir, mais pas du désir, ça ne sera donc pas une épreuve insurmontable pour moi d'avoir un rapport, même si je préfère éviter pour le moment. Enfin, si je suis dans de bonnes conditions et dans une ambiance sereine comme je l'ai déjà dit, ça sera bien plus facile qu'avec une pression constante.
De son côté, je crois qu'il est encore très frustré et espère des résultats rapidement. Mais ça va prendre du temps, et j'ai été ferme sur ce sujet : On se presse pas, on prend le temps qu'il faut !

Olib a écrit :
27 nov. 2017, 07:17
Je pense qu'il tient beaucoup à toi et qu'il souhaite réellement faire des efforts, mais pour le moment j'ai un réel doute sur sa capacité à faire ces efforts. Mais bon, je souhaite de tout cœur, pour toi et pour lui, qu'il y parviendra :)
Malheureusement il est possible que tu ais raison. Je sais pas combien de temps il pourrait passer à "attendre" même s'il voit qu'on fait des efforts ? Et est-ce qu'il pourrait passer du temps, voire des années, avec moi sachant que je ne pourrais pas l'aider à s'épanouir pleinement sexuellement ? Je me poses des tas de questions, mais il faudra bien sérieusement aborder le sujet avec lui à un moment.

Je reviendrais mettre à jour ce sujet dans quelques temps, vous montrer comment la situation aura évolué ! Mais je serai toujours là à traîner sur le forum, j'ai encore beaucoup de questions sur l'asexualité, et bien besoin de prendre le temps de me connaître.

( P.S: Mon copain vous dit coucou lui aussi :mrgreen: )
Image

Avatar du membre
Kite
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 24 nov. 2017, 19:52
Localisation : Paris
A aimé : 20 fois
A été aimé : 9 fois

Re: L'asexualité et moi ?

Message par Kite » 22 janv. 2018, 07:25

Je suis de retour !
(Non pas pour vous jouer un mauvais tour, mais pour donner des nouvelles !)

Alors déjà oui, 2-3 mois sans rien dire sur ce sujet ça fait pas mal de temps, mais ça a permit de voir si la situation avançait vraiment ou pas. M'en voulez pas D:

Donc, ma situation avec mon copain S: Nous sommes toujours ensemble ! Et on est (presque ?) sortis du cercle vicieux dans lequel on était. Je veux dire, il a toujours des envies bien sûr, mais c'est beaucoup plus calme, je ressens vraiment moins la pression qu'avant.
Lui de son côté, il ne s'énerve plus, il me demande des petites attentions de temps en temps et lui faire plaisir ne me dérange pas, au contraire j'adore ça ! Je pense même que je préfère quand c'est moi qui lui fait plaisir, plutôt que l'inverse. Autre point positif, il ne donne plus d'importance au nombre de fois où on le fait, mais plutôt à la "qualité": on prend plus de temps aux préliminaire, il me rassure et me parle pour me mettre à l'aise. Bref, tout est bien mieux maintenant qu'on a éclairci le sujet sur mon orientation, on a une relation bien plus saine.

Donc merci pour vos conseils et votre soutien, sans ça je crois que j'aurai jamais eut le courage d'en parler avec lui
Et me revoilà sur le forum, pour de nouvelles aventures ! o/
Image

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: L'asexualité et moi ?

Message par didou » 22 janv. 2018, 11:10

Eh bin voilà une bonne nouvelle \o/
C'est super que vous ayez pu trouver le calme en discutant :)
Tu as eu raison de lui en parler et félicitation pour ce courage.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1966
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 552 fois
A été aimé : 290 fois

Re: L'asexualité et moi ?

Message par fiffi » 22 janv. 2018, 23:49

Merci pour ton témoignage positif , je suis sur qu' il aidera d' autres personnes vivant la meme situation que toi .

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités