Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Avatar du membre
Ali-chan
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 02 août 2017, 00:18
A aimé : 14 fois
A été aimé : 21 fois

Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Ali-chan » 02 août 2017, 02:04

Bonjour à toutes et tous,

Comme dis dans ma présentation mon pseudo est Ali-chan, je suis une jeune femme de 25 ans (le 12 août) et je suis dans une période de doute...

Je vais vous situer le contexte pour que vous ne soyez pas trop perdus en espérant que vous ne me trouverez pas trop longue...

J'ai déjà été amoureuse, plus d'une fois, 1 fois au collège, 2 fois au lycée, 2 fois à la fac... Enfin Je parle de amoureuse mais ça tenait plus du béguin qu'autre chose, je pensais à eux parfois (ce n'était que des garçons) mais je pouvais parfaitement vivre sans eux... Quand je ne les voyais pas je n'étais pas triste même si je l'ai été une fois rejetée.

J'ai eu dans ma jeunesse des amies très précoses, ou néanmoins je les trouvais précoces moi qui ne m'y intéressait pas, je voulais de la tendresse des baisers des câlins mais je n'avais jamais pensé à autre chose... Néanmoins, étant d'un caractère très curieuse, j'ai chercher à en savoir plus, même si avec le recul je me fait plus l'effet d'une scientifique en quête de réponses qu'une jeune fille découvrant le désir sexuel...

J'ai déjà fait l'amour avec un garçon et c'est moi qui ai initié le rapprochement apparament même si étant à ce moment là dans un état second dû à l'alcool je ne suis pas sûre sûre... Et je n'ai jamais réitéré l'expérience, "étrangement ça ne me manque pas" est une phrase que je me dis régulièrement... Je n'ai jamais eu de réelle petit copain juste une fois un amour de vacances...

Néanmoins, avec le fais de vieillir je me suis retrouvée à avoir beaucoup d'amies qui se sont mariées, installées avec leur petit copain et/ou ont eu des enfants ou envisagent d'en avoir sous peu et ça m'a fait me poser des questions sur ma sexualité...

Je connais le terme de Asexuel et je me suis souvent dis que je l'étais peut être mais comme je passe par des phases de masturbation (désolée si je suis trop crue) j'ai toujours cru que ce n'était pas compatible, or dernièrement, en fesant des recherches, j'ai lu que ça pouvait l'être...
J'ai dernièrement chercher à me trouvé un petit copain car je me suis retrouvé face à ma solitude en voyant toutes mes amies heureuses en ménage et je me disais que j'étais peut être pas normale et je que voudrais l'être car j'ai un peu peur de perdre mes amies à rester toute seule, je sais que parfois les personnes célibataires perdent leurs amis marié, parents et autres car il n'ont plus les mêmes valeurs...

Je me suis donc inscrite sur un site de rencontre le problème c'est que sur ce genre de site le sexe est un sujet qui reviens régulièrement et même si je n'ai pas de soucis pour en parler avec ma meilleure amie (généralement on parle SA sexualité, de SA relation de couple...) je me met à être vraiment gênée quand les hommes me pose des questions sur la miennes et sur la potentiellement "notre" car même si je suis attirée par les baisers et câlins, le côté sexuel d'une relation me laisse de marbre... C'est le genre de chose que je préfère faire toute seule! J'ai même reçu des photos "explicites" qui ne m'ont fait ni chaud ni froid...
Ce qui fait que je fini par me lasser et à me conforter dans l'idée que je suis peut être mieux toute seule. D'autant que je suis déjà en "couple" avec un ours en peluche qui me donne déjà (presque) toute l'affection dont j'ai besoin ^^

J'ai essayé d'en parler à mon entourage, ma mère me dit que ça viendra et d'être patiente, mais comme je ne ressent pas le besoin que ça arrive je me sent parfois coupable...
J'aimerais en parler à certaines de mes amies mais comme je leurs ai pas mal menti sur ma sexualité pour "faire comme les autres/paraître normale" (je ne dis pas que l'asexualité est anormale c'est juste mon ressenti et je sais qu'il n'est pas forcement rationel) j'aurais trop honte de dire que je suis une menteuse et j'aurais peur qu'elles m'en veuillent, surtout ma meilleur amie...

De ce fait je suis un peu dans le flou, es ce que je serais asexuelle? Pourtant certains films X me font de l'effet, je ne suis pas dégoutée par le sexe en général, c'est juste que je ne ressent pas le besoin de faire l'amour et que le corps des autres hommes ou femmes me laisse indifférente...
En avez vous parlé à votre entourage?
Êtes vous déjà passer par des phases où vous auriez voulu être comme tout le monde ?
Avez vous déjà menti pour préserver les apparences, et si oui, comment êtes vous sortie de cette situation, avez vous perdu des proches?
Je me suis souvent retrouvé face à certaine remarques qui m'ont touchée, comment faites vous pour géré le fait d'être différent?

Je vous remercie vraiment pour vos réponses! Ce forum est vraiment d'une grande aide pour beaucoup de monde d'après ce que j'ai pu lire et je vous remercie pour celà!

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par didou » 02 août 2017, 09:18

Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Je me suis donc inscrite sur un site de rencontre le problème c'est que sur ce genre de site le sexe est un sujet qui reviens régulièrement
Ca, c'est évident... C'est le fond de commerce de la grande majorité de ces sites !
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Ce qui fait que je fini par me lasser et à me conforter dans l'idée que je suis peut être mieux toute seule. D'autant que je suis déjà en "couple" avec un ours en peluche qui me donne déjà (presque) toute l'affection dont j'ai besoin ^^
Excellent :lol: Si le fait d'être seule te convient, ce n'est pas pour autant que tu es monstrueuse ! Il n'y a aucune raison. Certaines personnes apprécient d'être peinard, que personne ne vienne les faire c****, de pouvoir faire ce qu'elles veulent quand elles veulent comme elles veulent :)
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
J'ai essayé d'en parler à mon entourage, ma mère me dit que ça viendra et d'être patiente, mais comme je ne ressent pas le besoin que ça arrive je me sent parfois coupable...
Bon, je ne suis pas sûre que l'on doive parler de ce genre de choses aux parents. Quoi qu'il en soit, tu n'as aucune raison de culpabiliser !
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
J'aimerais en parler à certaines de mes amies mais comme je leurs ai pas mal menti sur ma sexualité pour "faire comme les autres/paraître normale" (je ne dis pas que l'asexualité est anormale c'est juste mon ressenti et je sais qu'il n'est pas forcement rationel) j'aurais trop honte de dire que je suis une menteuse et j'aurais peur qu'elles m'en veuillent, surtout ma meilleur amie...
À la rigueur, si tu en éprouves vraiment le besoin, à ta meilleure amie... Elle devrait pouvoir comprendre que tu as essayé de te protéger de la pression sociale idiote des autres et de l'environnement. Pour les autres... autant en pas ressortir des questions délicates à expliquer.
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
De ce fait je suis un peu dans le flou, es ce que je serais asexuelle? Pourtant certains films X me font de l'effet, je ne suis pas dégoutée par le sexe en général, c'est juste que je ne ressent pas le besoin de faire l'amour et que le corps des autres hommes ou femmes me laisse indifférente...
Bin certain.e.s asexuel.le.s peuvent ressentir de l'effet devant du X, mais par contre, devant du "vrai" ... beuuh :lol: Donc ce n'est pas antinomique.
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
En avez vous parlé à votre entourage?
Non. Jamais explicitement.
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Êtes vous déjà passer par des phases où vous auriez voulu être comme tout le monde ?
Non. Depuis que j'ai mis un mot dessus, encore moins :mrgreen:
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Avez vous déjà menti pour préserver les apparences, et si oui, comment êtes vous sortie de cette situation, avez vous perdu des proches?
Non. Et puis de toute façon, étant de nature franche et Schreck, je ne me gêne pas pour dire ce que je pense même si je risque de me faire mal voir :mrgreen:
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Je me suis souvent retrouvé face à certaine remarques qui m'ont touchée, comment faites vous pour géré le fait d'être différent?
Ca va de mieux en mieux avec l'âge :D Au bout de nombreuses années de différence avec le monde, au bout de plusieurs différences avec le monde, on finit par se dire qu'après tout, zut... :mrgreen: Et en fin de compte, malgré tout ça, on se rend compte que l'on n'est guère pire que les autres :wink:
Après, c'est un peu une question de personnalité. Certaines personnes ont ou acquièrent une carapace plus épaisse que les autres plus ou moins vite. Ce qu'il faut se dire c'est, comme disait Brassens (que l'on trouve toujours maintes occasions de citer :) "Si l'Eternel existe, en fin de compte il voit, qu'je m'conduis guère plus mal que si j'avais la foi" :mrgreen:
Modifié en dernier par didou le 02 août 2017, 17:49, modifié 1 fois.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Zimou » 02 août 2017, 09:40

Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
je voulais de la tendresse des baisers des câlins mais je n'avais jamais pensé à autre chose... Néanmoins, étant d'un caractère très curieuse, j'ai chercher à en savoir plus, même si avec le recul je me fait plus l'effet d'une scientifique en quête de réponses qu'une jeune fille découvrant le désir sexuel...
J'ai eu un peu le même ressenti avant ma 1ere fois : curieux, voulant expérimenter. à la différence prêt que c'était pas au point d'initier de mémoire. Je voulais essayer mais pas au point de passer à l'acte.
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
De ce fait je suis un peu dans le flou, es ce que je serais asexuelle? Pourtant certains films X me font de l'effet, je ne suis pas dégoutée par le sexe en général, c'est juste que je ne ressent pas le besoin de faire l'amour et que le corps des autres hommes ou femmes me laisse indifférente...
Tu fait ici une description exacte de ce qu'est l'asexualité : un orientation qui n'est pas influencé par un dégout ou autre chose susceptible de te retirer ton attirance.
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
En avez vous parlé à votre entourage?
Oui, je suis out avec mon entourage, j'ai eu assez peu de jugement négatif, la majorité était neutre.
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Êtes vous déjà passer par des phases où vous auriez voulu être comme tout le monde ?

Non jamais xD enfin avant de connaitre l'asexualité je le refoulais, du coup "j’étais" (j'agissais) comme les autres. mais après l'avoir découvert, j'ai jamais voulu changer :)
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Avez vous déjà menti pour préserver les apparences, et si oui, comment êtes vous sortie de cette situation, avez vous perdu des proches?
Je n'ai jamais menti qu'a moi même... du coup ça va j'ai vite pardonné xD Je suis resté 1 ans avec la femme avec qui j'ai eu mes 1ere relations sexuels. elle était assez demandeuse du coup j'avais une vie sexuel bien active et je n'avais pas à mentir :) Comme toi l'asexualité m'indiffère, donc j'ai jamais eu de soucis a en avoir. en plus pour moi j’apprécie ce qui est autour, ce que ça apporte dans un couple : je suis asexuel (le sexe ne m'attire pas) sex-positive (qui est pour la sexualité).
Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Je me suis souvent retrouvé face à certaine remarques qui m'ont touchée, comment faites vous pour géré le fait d'être différent?
ça m'est aussi arrivé... j'ai un peu géré comme j'ai pu, on s'y attend pas quand ça arrive du coup j'ai juste dit ce qui me passais par la tête à se moment là. j'ai réfléchi à la remarque après coup, essayé de comprendre si ça remettait en cause mon orientation, si oui pourquoi et si non pourquoi. et je suis passé à autre chose.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2973
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 592 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par clotaire » 02 août 2017, 12:08

Je rejoins ce que disent les voisins du dessus. Il n'y a aucune honte à préférer être seul(e), et quand même, tout le monde n'est pas marié ou casé à 25 ans, y a qu'à voir les statistiques... Pour ma part j'ai bien la conscience d'être différent, je me prends souvent des remarques, mais je connais aussi des gens qui sont comme moi et ça m'aide bien ;-)

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par PassionA » 02 août 2017, 14:57

Bonjour Ali-chan et bienvenue :)

Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Je connais le terme de Asexuel et je me suis souvent dis que je l'étais peut être mais comme je passe par des phases de masturbation (désolée si je suis trop crue) j'ai toujours cru que ce n'était pas compatible, or dernièrement, en fesant des recherches, j'ai lu que ça pouvait l'être... [...] De ce fait je suis un peu dans le flou, es ce que je serais asexuelle? Pourtant certains films X me font de l'effet, je ne suis pas dégoutée par le sexe en général, c'est juste que je ne ressent pas le besoin de faire l'amour et que le corps des autres hommes ou femmes me laisse indifférente...
Les asexuels peuvent avoir une sexualité, une libido, des fantasmes, des pratiques sexuelles. C'est juste qu'ils ne ressentent pas l'envie de partager cette sexualité avec une autre personne. Ils ne ressentent pas de désir sexuel à assouvir quand ils sont avec une autre personne - mais il y en a qui peuvent tout à fait être capable d'avoir des relations sexuelles "pour faire plaisir à l'autre", dans le cadre d'un compromis qui leur est propre. D'autres asexuels ont une libido très faible et n'ont quasiment pas de sexualité.

Ce qui fait que je fini par me lasser et à me conforter dans l'idée que je suis peut être mieux toute seule. D'autant que je suis déjà en "couple" avec un ours en peluche qui me donne déjà (presque) toute l'affection dont j'ai besoin ^^
Seul, ça veut tout dire et rien dire. Si cela veut dire ne pas être en couple, alors on peut tout à fait être célibataire, solitaire, et parfaitement en accord avec soi même, sans désirer de relation de couple. Ça s'appelle l'aromantisme. On peut ne pas se sentir seul tant qu'on a des amis, de la famille, des personnes avec qui on aime passer du temps et qui ne veulent pas absolument une relation exclusive et/ou sexuelle, on peut ne pas se sentir seul car on a une vie épanouie bien que solitaire. Et puis, personne ne bat mon nounours niveau tendresse illimitée, permanente et inconditionnelle xD

J'ai vu récemment un meme qui m'a fait beaucoup rire. Une femme disait : "J'en ai marre de devoir faire tout le ménage, les courses, d'apporter le seul salaire de cette maison et de ne pas avoir de reconnaissance. Bon je vis seule, mais ce n'est pas une raison"!

J'ai essayé d'en parler à mon entourage, ma mère me dit que ça viendra et d'être patiente, mais comme je ne ressent pas le besoin que ça arrive je me sent parfois coupable...
Je pense que beaucoup d'entre nous sommes passé par là. La réaction de ta mère est normale même si plutôt indélicate. Elle souhaite probablement juste te rassurer. Ne te sens pas coupable de ne pas coller aux attentes des autres, c'est ta vie, tes ressentis, c'est à eux de t'accepter telle que tu es.

J'aimerais en parler à certaines de mes amies mais comme je leurs ai pas mal menti sur ma sexualité pour "faire comme les autres/paraître normale" (je ne dis pas que l'asexualité est anormale c'est juste mon ressenti et je sais qu'il n'est pas forcement rationel) j'aurais trop honte de dire que je suis une menteuse et j'aurais peur qu'elles m'en veuillent, surtout ma meilleur amie...
Je ne sais pas quelle relation tu as avec ta meilleure amie, ni vos antécédents, alors prends mon conseil avec beaucoup de recul. Un grand déballage peut être cathartique pour toi. Ce sera forcément un moment riche en émotion et si tu crains qu'elle ne te rejette alors peut-être que ce n'est pas vraiment la meilleure amie que tu mérites... Comptes-tu jouer la comédie toute ta vie juste par orgueil?

En avez vous parlé à votre entourage?
Je me sens bien comme je suis et je n'ai jamais ressenti le besoin de me justifier ni d'en parler. J'en ai déjà parlé à quelques personnes, mais uniquement quand j'ai été mis au pied du mur.

Êtes vous déjà passer par des phases où vous auriez voulu être comme tout le monde ?
Ça m'a traversé la tête, oui. En particulier les personnes envers qui j'ai eu énormément d'affection mais qui ne m'ont pas accepté, j'aurais voulu être comme elles ou j'aurais voulu qu'elles soient comme moi...

Avez vous déjà menti pour préserver les apparences, et si oui, comment êtes vous sortie de cette situation, avez vous perdu des proches
Même sans mentir, il m'est arrivé de masquer la vérité et de rester volontairement vague par excès d'orgueil - les gens peuvent être incroyablement vexant et méchant. Il est inévitable de perdre des personnes qu'on apprécie quand ceux-ci ne sont pas capables d'accepter que le monde entier n'est pas comme eux, mais on a pas à se faire du mal ou à se mépriser juste pour plaire à leur fantaisie. Heureusement, tu découvriras qu'il existe plus de gens ouvert d'esprit que l'inverse, et beaucoup plus de personnes pour qui tout ça n'a aucune importance que tous les tracas que tu puisses te faire actuellement.

Je me suis souvent retrouvé face à certaine remarques qui m'ont touchée, comment faites vous pour géré le fait d'être différent?
L'humour est la meilleure protection, je cache très souvent la vérité sous une blague quand une remarque me touche. Du genre, si on me demande pourquoi j'ai toujours pas de petite amie, je vais dire qu'aucune n'a jamais rivalisé avec mon ours en peluche au lit :lol:
Et sinon, vivre ses passions sans trop se soucier des autres et de ce qu'ils peuvent dire m'a plutôt bien réussi.

Guadiana
Adepte
Messages : 228
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Guadiana » 02 août 2017, 15:04

Ali-chan a écrit :
02 août 2017, 02:04
Bonjour à toutes et tous,

Comme dis dans ma présentation mon pseudo est Ali-chan, je suis une jeune femme de 25 ans (le 12 août) et je suis dans une période de doute...

Je vais vous situer le contexte pour que vous ne soyez pas trop perdus en espérant que vous ne me trouverez pas trop longue...

J'ai déjà été amoureuse, plus d'une fois, 1 fois au collège, 2 fois au lycée, 2 fois à la fac... Enfin Je parle de amoureuse mais ça tenait plus du béguin qu'autre chose, je pensais à eux parfois (ce n'était que des garçons) mais je pouvais parfaitement vivre sans eux... Quand je ne les voyais pas je n'étais pas triste même si je l'ai été une fois rejetée.

J'ai eu dans ma jeunesse des amies très précoses, ou néanmoins je les trouvais précoces moi qui ne m'y intéressait pas, je voulais de la tendresse des baisers des câlins mais je n'avais jamais pensé à autre chose... Néanmoins, étant d'un caractère très curieuse, j'ai chercher à en savoir plus, même si avec le recul je me fait plus l'effet d'une scientifique en quête de réponses qu'une jeune fille découvrant le désir sexuel...

J'ai déjà fait l'amour avec un garçon et c'est moi qui ai initié le rapprochement apparament même si étant à ce moment là dans un état second dû à l'alcool je ne suis pas sûre sûre... Et je n'ai jamais réitéré l'expérience, "étrangement ça ne me manque pas" est une phrase que je me dis régulièrement... Je n'ai jamais eu de réelle petit copain juste une fois un amour de vacances...

Néanmoins, avec le fais de vieillir je me suis retrouvée à avoir beaucoup d'amies qui se sont mariées, installées avec leur petit copain et/ou ont eu des enfants ou envisagent d'en avoir sous peu et ça m'a fait me poser des questions sur ma sexualité...

Je connais le terme de Asexuel et je me suis souvent dis que je l'étais peut être mais comme je passe par des phases de masturbation (désolée si je suis trop crue) j'ai toujours cru que ce n'était pas compatible, or dernièrement, en fesant des recherches, j'ai lu que ça pouvait l'être...
J'ai dernièrement chercher à me trouvé un petit copain car je me suis retrouvé face à ma solitude en voyant toutes mes amies heureuses en ménage et je me disais que j'étais peut être pas normale et je que voudrais l'être car j'ai un peu peur de perdre mes amies à rester toute seule, je sais que parfois les personnes célibataires perdent leurs amis marié, parents et autres car il n'ont plus les mêmes valeurs...

Je me suis donc inscrite sur un site de rencontre le problème c'est que sur ce genre de site le sexe est un sujet qui reviens régulièrement et même si je n'ai pas de soucis pour en parler avec ma meilleure amie (généralement on parle SA sexualité, de SA relation de couple...) je me met à être vraiment gênée quand les hommes me pose des questions sur la miennes et sur la potentiellement "notre" car même si je suis attirée par les baisers et câlins, le côté sexuel d'une relation me laisse de marbre... C'est le genre de chose que je préfère faire toute seule! J'ai même reçu des photos "explicites" qui ne m'ont fait ni chaud ni froid...
Ce qui fait que je fini par me lasser et à me conforter dans l'idée que je suis peut être mieux toute seule. D'autant que je suis déjà en "couple" avec un ours en peluche qui me donne déjà (presque) toute l'affection dont j'ai besoin ^^

J'ai essayé d'en parler à mon entourage, ma mère me dit que ça viendra et d'être patiente, mais comme je ne ressent pas le besoin que ça arrive je me sent parfois coupable...
J'aimerais en parler à certaines de mes amies mais comme je leurs ai pas mal menti sur ma sexualité pour "faire comme les autres/paraître normale" (je ne dis pas que l'asexualité est anormale c'est juste mon ressenti et je sais qu'il n'est pas forcement rationel) j'aurais trop honte de dire que je suis une menteuse et j'aurais peur qu'elles m'en veuillent, surtout ma meilleur amie...

De ce fait je suis un peu dans le flou, es ce que je serais asexuelle? Pourtant certains films X me font de l'effet, je ne suis pas dégoutée par le sexe en général, c'est juste que je ne ressent pas le besoin de faire l'amour et que le corps des autres hommes ou femmes me laisse indifférente...
En avez vous parlé à votre entourage?
Êtes vous déjà passer par des phases où vous auriez voulu être comme tout le monde ?
Avez vous déjà menti pour préserver les apparences, et si oui, comment êtes vous sortie de cette situation, avez vous perdu des proches?
Je me suis souvent retrouvé face à certaine remarques qui m'ont touchée, comment faites vous pour géré le fait d'être différent?

Je vous remercie vraiment pour vos réponses! Ce forum est vraiment d'une grande aide pour beaucoup de monde d'après ce que j'ai pu lire et je vous remercie pour celà!
Bonjour, la pression des 25 ans, je l'ai connu. J'aurais 27 ans en septembre.
Quand on est jeune, on imagine qu'à 25 ans on aura son premier enfant, un travail à durée indéterminé, un mari, une maison et puis vient la réalité : rares sont les jeunes qui ont ce package même chez les sexuels.

Je pense qu'il faut prendre son temps. A quoi ça sert de s'emballer pour faire des enfants avant 30 ans puis se retrouver seule à les élever car monsieur s'est barré?

A quoi ça sert d'acheter une maison avec son copain si c'est pour se séparer après?

A quoi ça sert de faire une cérémonie de mariage à 10 000 euros pour divorcer 5 ans après.

Ces décisions sont à mûrement réfléchir mais beaucoup se lancent là dedans car l'âge monte.

Je laisse l'âge monter et si je rencontre un jour, un homme Ace voir un S avec une faible libido qui a les mêmes passions que moi et une personnalité similaire peut-être que je serais intéressée pour former un couple platonique.

Avatar du membre
Ali-chan
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 02 août 2017, 00:18
A aimé : 14 fois
A été aimé : 21 fois

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Ali-chan » 02 août 2017, 16:12

Bonjour tout le monde!
Avant tout j'aimerais vous remercier de vos réponses! J'étais un peu dans le flou et j'avoue que maintenant ça va mieux... Aux vues de vos messages et des recherches que j'ai faite je pense que, en effet, je dois être asexuel.
Je me dis que finalement je ne devrais pas m'en vouloir d'être ce que je suis! Et tant pis si ça ne plait pas à tout le monde! Comme on dit: "aime toi et le monde t'aimera"!

Après, même si je me suis pris des remarques de certaines personnes ce n'était jamais des proches, et comme dis @PassionA certains comme ma mère sont un peu maladroits mais ne pense jamais à mal... Après je ne lui ai pas dis "je crois que je suis asexuel" je lui ai dis "c'est bizarre j'ai jamais eu de petit ami, j'en ai pas actuellement, toutes mes copines sont en couple et pourtant ça ne me manque pas, je suis bien comme ça" donc c'est peut être pour ça qu'elle m'a répondu ça. Je me verais pas lui parler de ma vie sexuelle comme si on était juste amie après tout c'est ma mère ^^ Sauf si un jour elle me demande je lui expliquerai peut être ^^
Après, je culpabilise parfois car je sais qu'elle aimerait bien être mamie un jour et que même si c'est loin d'être impossible je ne sais pas si avec ma mentalité actuelle c'est peut être compromis ^^
Pour ce qui est de mes amies, je voulais leurs en parler car j'avoue qu'elle s'inquiètent un peu trop pour moi, voulant me faire rencontrer des amis à elle, me demandant souvent si je suis toujours célibataire... C'est souvent épuisant de devoir répété à tout va qu'elle n'ont pas à s'inquiéter que je vais bien et que je ne me sent pas plus mal comme ça... Ma meilleur amie est très ouverte d'esprit @PassionA ne t'en fait pas je ne pense pas qu'elle me rejetterais je pense juste que ça pourrait lui faire de la peine que je lui dises que je lui ai menti par omission (je ne sais plus du tout comment on écrit ce mot ) ^^
Je crois que c'est cette pression là, plus que la crise des 25 ans, qui m'a fait me posé tant de question...
Je suis comme toi Zimou, le sexe ne m'attire pas, je m'en fiche un peu mais si ça fait plaisir à mon partenaire et qu'il est demandeur alors oui pourquoi pas (si je suis bien luné à ce moment là ^^)... J'avoue que je ne suis pas contre l'idée d'avoir une vie amoureuse un jour donc je ne pense pas être aromantique, d'ailleurs je suis souvent très romantique dans mes rêves ^^
Je pense que pour l'instant je vais faire mon petit bonhomme de chemin comme ça et en parler de façon vague (je suis bien comme ça je ne cherche pas de petit ami) à mes amies qui s'inquiète et être un peu plus précise avec ma meilleure ami car je voudrais avoir au moins un personne avec qui je pourrais en parler librement sans jugement ni pression et je sais qu'elle est cette personne ^^ Si un jour je viens à sortir avec quelqu'un dont je serais très amoureuse alors je chercherais les mots pour lui expliquer et si c'est la bonne il comprendra! En attendant Nono mon nounours ne ramène peut être pas de salaire mais sa présence a une valeur inestimable dans les mauvais moment ^^

Ramón

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Ramón » 07 août 2017, 17:07

C'est parce que Nono n'a pas rencontré sa Nanette (Ulysse31, j'écris ton nom !). Nan, patapé ! :o
Ne culpabilise pas pour ta maman, elle n'avait qu'à faire plus d'enfants si elle voulait optimiser ses chances d'avoir des petits-enfants (c'est ce que je lui sors à chaque fois, ma soeur fait la même maintenant ^^). Et elle peut toujours adopter a priori. Globalement, si ce sentiment de culpabilité est compréhensible vu le mode éducatif dans nos sociétés, il faut s'en débarrasser. On se plante suffisamment souvent, ça nous agace voire frustre suffisamment pour en rajouter.

L'asexualité et la sexualité sont vraiment des termes qui se rapportent à notre relation à l'autre. Cela ne dit rien (pas grand chose) sur notre rapport à nous-même concernant le sexe. Genre je dois me masturber plusieurs fois tous les deux mois dans la moyenne de la chose. Et je n'ai jamais trouvé l'occasion de mater un film X, j'ai juste regardé les films de fesses et de poitrines du dimanche soir sur M6, ça devait être des adaptations de livres des éditions "Erotisme sans coït". C'était de grands moments d'humour, la précision de la mise en scène et les dialogues étaient juste somptueusement ratés.

A tes questions (tu n'en as pas beaucoup dis-moi :P) :
_Pas à tout le monde, mais bon il y a des personnes avec qui nous n'avons jamais parlé de sexualité de notre vie, je me vois mal commencer ^^
_Non, surtout jamais comme tout le monde. Tout le monde il fait n'importe quoi. Je soigne mon ego suffisamment consciencieusement pour ne pas faire une bourde pareille. "Que le grand cric me croque et me fasse avaler ma barbe" s'il devait en être autrement.
_J'imagine que tu parles d'asexualité car sinon oui, j'ai déjà menti pour sauver les apparences dans ma vie, j'ai été sous la tutelle de mes parents, je n'avais pas tellement d'autre choix, l'aliénation fait faire des choses immorales. Mais autrement, pas sur l'asexualité. Faut dire que le sexe occupe mon esprit autant que l'histoire du développement pastoral sud caucasien. Du coup, y'a pas beaucoup d'apparences à préserver, il est assez visible pour mon entourage que et l'acte et la relation intime sont des choses épisodiques sans plus d'importance que ça.
_Je rentre dans le lard. Je n'ai aucune délicatesse avec les personnes indélicates. En général ça suffit, le fait de les voir blêmir de leur comportement et de la réaction agressive qui s'en suit est amplement suffisant. Par contre, je ne gère rien, je laisse les choses m'affleurer et j'avise au moment où ça arrive. En général, ça crée moins de blocages, ça encombre moins l'esprit et du coup je reste serein la majorité du temps. Et au pire du pire, j'ai toujours un livre sur moi pour aérer les problématiques.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3653
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 630 fois
A été aimé : 923 fois

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Baelfire » 09 août 2017, 15:14

@Zim : On pourrait peut-être déplacer l'intervention de Zen & Heureux? Au final ça n'a pas grand chose à faire ici.

Donc...Pour en revenir au sujet de base :)

Salut Ali-Chan,

D'après ce que j'ai compris la fois où tu es passée à l'acte tu étais dans un état un peu second. Forcément ça ne peut pas te laisser un souvenir percutant :D Les conditions n'étaient pas là.

Ensuite tu as eu à faire à des gens sur sites de rencontres amoureuses (les repères de tue-l'amour!!!) qui semblent ne pas avoir eu beaucoup de tact et de délicatesse. Je sais pas pourquoi ils aiment tant que ça envoyer des photos de leurs parties. Faut croire qu'elles les fascinent. De toutes façons on va pas se mentir, ces sites là c'est fait pour "les plans culs". Il ne vaut mieux pas s'attendre à y trouver le grand amour !

Tout ça c'est pas l'amour et c'est même pas la sexualité, la vraie. Le porno non plus. Les réalités du terrain sont toutes autres. Bref, dans des conditions pareilles, je ne vois pas tellement comment ça pourrait te manquer ou même comment tu pourrais avoir envie de tout ça.

Je ne remets pas en cause ton asexualité pour autant. Simplement je voudrais que tu saches que l'amour...ce n'est pas ça. Cela dit tu dois bien t'en rendre compte avec tes copines mariées.

Si tu veux faire des rencontres je pense que la solution des garçons qu'on veut te présenter n'est pas trop mal...et plus saine.

J'ai fait l'erreur (en vrai ça n'en était pas une) de me braquer en me disant que ça ne m'intéressait pas et que je ne voulais pas en entendre parler. Je le pensais. J'étais mieux seule qu'avec un boulet à gérer.

Maintenant je me rends compte que la maturité (amoureusement parlant) est arrivée en retard par rapport aux autres. J'ai finit par comprendre ce que les autre savaient bien avant moi. Cela dit, entre temps, j'ai fais des trucs que eux ne savent pas faire et ne feront jamais parce que maintenant ils sont coincés. Moi au moins je n'aurais pas de regrets^^

Comme tu le dis si bien la vie se charge de trier les amis. Alors, quoiqu'il se passe vis pour toi. Tant que tu n'en as pas envie ne te force pas. Mais reste ouverte à toutes les possibilités :).

Les amis, et les amours passent mais la famille qu'on a construit, elle reste.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Ali-chan
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 02 août 2017, 00:18
A aimé : 14 fois
A été aimé : 21 fois

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Ali-chan » 09 août 2017, 17:24

Coucou tout le monde,

@Mr.Nya merci de ta réponse! :)
C'est parce que Nono n'a pas rencontré sa Nanette (Ulysse31, j'écris ton nom !). Nan, patapé ! :o
Ne culpabilise pas pour ta maman, elle n'avait qu'à faire plus d'enfants si elle voulait optimiser ses chances d'avoir des petits-enfants (c'est ce que je lui sors à chaque fois, ma soeur fait la même maintenant ^^). Et elle peut toujours adopter a priori. Globalement, si ce sentiment de culpabilité est compréhensible vu le mode éducatif dans nos sociétés, il faut s'en débarrasser. On se plante suffisamment souvent, ça nous agace voire frustre suffisamment pour en rajouter.
  • D'abord, non je ne te taperais pas je suis indulgente! ;-)
    Et ensuite, j'aime beaucoup cette façon de voir les choses "tu n'avais qu'à faire plus d'enfants" ^^ Malgré tout j'ai de la chance elle regarde et me montre parfois des layettes mais ne m'a jamais demander de façon explicite de lui faire des petits enfants ^^
  • Personnellement même si je n'ai jamais rêvé d'avoir une petite vie bien ranger - j'y ai déjà pensé néanmoins mais jamais comme un but à atteindre, plutôt dans le sens: "Mmh... Peut-être... un jour... S'il est pas chiant" - j'ai déjà envisagé d'adopter un jour, je pense qu'il y a trop d'enfant malheureux dans les foyers qui ne demande qu'à être aimer et si je peux offrir l'attention qui leurs est nécessaire à l'un d'entre eux je voudrais le faire! ^^ Je suis le genre de personne qui se démène pour rendre le monde plus beau (même si à mon échelle c'est bien peu). (c'est peut être un peu prétentieux de dire ça comme ça... :oops: )
    L'asexualité et la sexualité sont vraiment des termes qui se rapportent à notre relation à l'autre. Cela ne dit rien (pas grand chose) sur notre rapport à nous-même concernant le sexe. Genre je dois me masturber plusieurs fois tous les deux mois dans la moyenne de la chose. Et je n'ai jamais trouvé l'occasion de mater un film X, j'ai juste regardé les films de fesses et de poitrines du dimanche soir sur M6, ça devait être des adaptations de livres des éditions "Erotisme sans coït". C'était de grands moments d'humour, la précision de la mise en scène et les dialogues étaient juste somptueusement ratés.

    Alors je suis désolée ce sera un peu hors sujet mais ce que tu viens de dire m'y a fait pensé!
  • Le problème de notre société actuelle c'est qu'elle ne vois que les masses pas les individualités. Au lieu de dire "chaque personne est belle dans son côté unique, quelle que soit son orientation sexuel, quelque soit son sexe, quelque soit sa couleur de peau ou sa religion" elle se contente de faire rentrer le plus de monde dans des cases (je sais que c'est un réflexe biologique essentielle à l'instinct de survit de l'homme on est tous programmer de façon inconsciente à créer des cases car notre cerveau aime l'ordre mais c'est bien nous qui décidons si nous voulons nous fier à ces cases ou pas), des moules auxquelles tu dois te cantonné pour t'intégré à cette société. De ce fait pour être heureux et/ou bien dans tes pompes tu dois:
    1. être beau/belle
    2. tu dois aussi être mince
    3. être intelligent
    4. être ambitieux
    5. avoir un petit ami fixe (ou une petite ami) avant 25 pour les femmes et avant 35 ans pour les hommes
    6. avoir ton premier enfant avant 30 ans pour les femmes et avant 40 ans pour les hommes
    7. si tu es une femme tu te dois d'être maternelle (une femme qui ne veux pas d'enfant c'est une aberration (selon la société hin!))
    8. et bien entendu si quelqu'un est aimé par la société tu te dois de ne JAMAIS le critiqué et l'inverse est vrai aussi, si quelqu'un est diabolisé par la société tu te dois de ne JAMAIS le défendre!
    :!:
    Avec une liste pareil tu m'étonnes que des personnes influençables finissent par complexer, se forcer ou se faire du mal! Quand tu n'entres pas dans le moule tu as tendance à être marginaliser, raillé et pointé du doigt... :evil:
    Le pire c'est que ce modèle finit par être ancré dans nos valeurs et dans notre morale de façon inconsciente si bien qu'il est dur de s'en défaire, moi même je culpabilise parfois, je me dis "arrête tu as rien fait de mal" mais ça change rien au ressenti profond car c'est ma conscience qui a été forgée pour considéré que c'est "mal", c'est très frustrant comme sensation! Un peu comme ces ados qui jalousent leurs amis en se répétant qu'elle ne devrais pas mais qui peuvent pas s'en empêcher... :x
    Enfin bref je divague... :roll:


    @Baelfire
    Merci beaucoup pour ton message qui m'a grandement inspirée! :D
    D'après ce que j'ai compris la fois où tu es passée à l'acte tu étais dans un état un peu second. Forcément ça ne peut pas te laisser un souvenir percutant :D Les conditions n'étaient pas là.
    • Je dois t'avouer que je ne me souviens même plus du début de cette nuit là, même si parfois je me demande si mon ami ne m'a pas menti en me disant que j'ai commencer pour que la faute soit partager... Mais même sans ça avant ça ne m'a jamais vraiment attirée, j'étais curieuse car on m'en fessait l'éloge mais sans plus d'ailleurs je n'ai jamais fantasmer sur les garçons dont j'avais le béguin... :?
    Ensuite tu as eu à faire à des gens sur sites de rencontres amoureuses (les repères de tue-l'amour!!!) qui semblent ne pas avoir eu beaucoup de tact et de délicatesse. Je sais pas pourquoi ils aiment tant que ça envoyer des photos de leurs parties. Faut croire qu'elles les fascinent. De toutes façons on va pas se mentir, ces sites là c'est fait pour "les plans culs". Il ne vaut mieux pas s'attendre à y trouver le grand amour !
    • Pour tout te dire j'y suis aller poussée par ma meilleur amie il y a deux ans, on s'est inscrite ensemble, j'étais pas plus emballer que ça, d'ailleurs je n'y allais que par politesse pour répondre à mes messages (c'est pas très sympas pour les hommes qui me parlais quand j'y pense :oops: ) mais ils était vraiment ennuyeux, ça me soûlait de devoir leurs répondre... (c'est encore plus méchant je sais :? ) Et puis un jour elle s'est trouver son petit copain actuel sur un site et elle s'est désinscrite alors n'ayant plus de raison de rester je suis partie aussi, en disant poliment aux mecs qu'ils ne m’intéressaient pas plus que ça... Et puis là j'y suis retourné pousser par cette amie qui m'a dis "moi j'ai trouvé pourquoi pas toi?" mais sans grande motivation je dois l'avouer, je me force plus qu'autre chose... :(
    Tout ça c'est pas l'amour et c'est même pas la sexualité, la vraie. Le porno non plus. Les réalités du terrain sont toutes autres. Bref, dans des conditions pareilles, je ne vois pas tellement comment ça pourrait te manquer ou même comment tu pourrais avoir envie de tout ça.

    Je ne remets pas en cause ton asexualité pour autant. Simplement je voudrais que tu saches que l'amour...ce n'est pas ça. Cela dit tu dois bien t'en rendre compte avec tes copines mariées.
    • Je sais oui ne t'inquiète pas! ^^ J'ai une amie qui me parle suffisamment de ses ébats amoureux ( yeurk! ) pour savoir que la réalité est toute autre ^^ De plus j'ai eu au collège des cours d'éducation sexuelle qui nous ont bien aidé à démystifier tout ça! ^^ D'ailleurs après avoir trouver des réponses toutes faites, ma curiosité a bien été atténuée ^^ Pour ce qui est de l'amour, j'ai moi même une vision de l'amour qui m'est propre et qui est bien loin de l'image que les pornos (je dois d'ailleurs dire que même si j'en ai regarder quelques un je ne suis pas une grande adèpte de ce type de navet :lol: ) et le cinéma nous en font ^^
    Si tu veux faire des rencontres je pense que la solution des garçons qu'on veut te présenter n'est pas trop mal...et plus saine.
    • Et bien je t'avoue que ça me tente pas plus que ça surtout que les garçons que j'ai déjà rencontré (contrainte et forcée lors d’anniversaires, crémaillère et autres) était chiants comme la pluie (oui c'est méchant, j'assume :twisted: je suis peut-être difficile comme me le disent mes amies mais perso je pense que c'est juste que je vois les relations amoureuses comme des boulets au pied si bien que je leurs trouves inconsciemment des défauts)!
    • Je pense que je vais simplement me laisser le temps de mûrir un peu, de m'installer tranquillement dans la vie active, de réaliser mes projets en cours et mes rêves de découverte et que j'aviserais ensuite si je change d'idée pour l'instant je me dis "qui vivra verra" ^^
      Je ne sais pas si je suis asexuelle ou pas, mais je ne vais pas voir ça comme une fatalité, il y a tant d'autres plaisirs dans la vie! Le voyage, la cuisine, la bonté humaine qu'il serait dommage de n'en retenir qu'un! Je ne fais pas l'amour? Et alors? J'aide mon prochain du mieux que je peux, je voyage grâce à mes talents culinaires (sans me vanter ^^), grâce aux blog que je visite, aux vidéos que je regarde, et aux économies que je fais!
      Je ne suis pas malheureuse, au contraire! Alors autant m'accepter comme je suis au lieu de me faire du mal pour rien ^^
    Comme tu le dis si bien la vie se charge de trier les amis. Alors, quoiqu'il se passe vis pour toi. Tant que tu n'en as pas envie ne te force pas. Mais reste ouverte à toutes les possibilités :).

    Les amis, et les amours passent mais la famille qu'on a construit, elle reste.
    J'ai adoré ta conclusion! Encore merci à tous pour vos gentils messages plein de sagesse et de compréhension!

Ramón

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Ramón » 10 août 2017, 21:27

Grand merci, j'ai déjà assez de bosses et de cicatrices comme ça, je crois XD
Je comprends en tout cas, j'ai la même option : je ne ferme pas de portes, simplement je sais que mon tempérament suffit à lui seul à les fermer (jusqu'aux portes du couple, tout court). Je vois mal une personne désireuse de fonder une famille s'accommoder d'un type comme moi, et réciproquement moi m'accommoder d'une personne désirant fortement une chose que je ne désire pas ;)
L'adoption c'est compliqué, j'opterais plus pour la famille d'accueil même si, dans ce cas, l'enfant retourne dans sa famille une fois que les problèmes sont... "réglés".

Pour ton HS, bah ce n'est pas notre société actuelle en fait... C'est notre histoire. Une histoire communautaire, une histoire qui s'oppose violemment à l'individualisme, à l'individu. Rien que la sémantique : le peuple, la nation, la France, les français, les terriens, les catholiques, les sauvages,... Où sont les individus dans ces dénominations ? Noyés dans la masse. Et on ose nous dire que l'individualisme est une plaie, que le monde va mal à cause de l'individualisme, de l'égoïsme,... Tout ce qui n'est pas "UNITE ! UNITE ! UNITE" ou "HARMONIE". J'étends la chose : quand les gens se font tuer au Bataclan ou ailleurs c'est : "La France qui est meurtrie dans sa chair". C'est juste une réflexion infecte. Des individus sont morts, des individus intimes proches sont bouleversés et effondrés, mais pas la France, pas les français (pas l'ensemble du groupe national)...
Cela rentre dans toutes ces considérations auxquelles il faudrait nous conformer. Parce que sinon nous sommes des monstres (le terme prend un sens proche de "montrer" comme "montrer du doigt").
Par contre, ces phénomènes sont conscients, notre corps enregistre ces phénomènes : nous sommes pleinement conscients, mais nous sommes souvent incapables de nous libérer, de nous extraire, alors par mécanisme de protection nous faisons souvent comme si nous les éludions. Sauf que notre corps, lui, se sent mal, souffre, palpite, frémit, pleure,... Et comme nous sommes beaucoup à faire du monde quelque chose de meilleur (sans prétention, sans divagation aucune pour reprendre deux de tes termes), nous savons que prendre les armes contre cette société n'est pas une solution, ce qui renforce ce sentiment d'incapacité, d'injustice.
Vala, j'aime bien les HS, les forums sont faits pour ça en grande partie :mrgreen:

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Zimou » 11 août 2017, 09:27

Baelfire a écrit :
09 août 2017, 15:14
@Zim : On pourrait peut-être déplacer l'intervention de Zen & Heureux? Au final ça n'a pas grand chose à faire ici.
Je voulais pas créer un sujet pour ça, ça aurai fait encore plus de pub... mais bon en effet ça pollue le sujet, du coup je l'ai déplacé dans un autre sujet plus adapté.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Ali-chan
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 02 août 2017, 00:18
A aimé : 14 fois
A été aimé : 21 fois

Re: Je cherche des réponses à toutes mes questions...

Message par Ali-chan » 11 août 2017, 10:02

Merci @Zimou :-)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité