asexualité, asexualités ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.

vous estimez-vous

homoasexuel
15
17%
biasexuel
21
24%
heteroasexuel
33
38%
cette question n'a pas de sens pour vous
18
21%
 
Nombre total de votes : 87

maxim
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 03 mai 2005, 22:30
Localisation : toulouse

asexualité, asexualités ?

Message par maxim » 03 mai 2005, 23:21

au fil de mes lectures j'ai compris que l'idée d'asexualité était parfois un peu vague, et les définitions pas toujours concordantes.
le bilan c'est qu'il y aurait :
- 3 types d'intensité : absence totale d'attirance pour l'autre, attirance légère d'ordre esthétique et volonté d'un "amour fraternel", avec étreintes, etc. (ce n'est pas bien dit mais bon...)
- et 3 types d'orientation : hétéro, bi, homo (notion inexistante pour les asexuels qui n'expriment aucun désir).

Personellement je me sens homoasexuel, et j'ai envie d'une relation forte durable. La différence reste énorme avec un homosexuel, vu qu'une union avec l'un d'entre eux me rendrait malheureux, ce qui donne à l'asexualité son intégrité en tant qu'orientation : l'asexuel n'est pas compatible avec les 3 orientations "en cours".

Et vous, que pensez vous de ces "catégories" ?

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 04 mai 2005, 02:52

Salut Maxim,

J'ai répondu biasexuel parce que présentement je suis en questionnement sérieux là-dessus. Étant donné mon peu de désir sexuel pour l'autre, cet "autre" peut-être, ou semble pouvoir être, des 2 sexes. Par contre, je n'ai jamais eu de relation homoasexuel.

Je pense que les catégories que tu établis sont solides, d'un autre côté certaines sous catégories seraient nécessaires à mon opinion.

Absence totale d'attirance pour l'autre: Type physique (absence de libido), Type intellectuel (absence d'intérêt total dans une relation physique).

Attirance légère d'ordre esthétique: Pas clair pour moi

Volonté d'un amour fraternel: Avec relation de couple, et sans volonté de relation de couple.

Enfin, c'est juste une idée comme ça.

Pour ce qui est de l'orientation, il semble que maintenant on en reconnaisse plus que 3. On parle de pansexualité (incluant transexuel, travesti, etc...)

Bon, c'est un début de réflexion...
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Heimdall
Affranchi
Messages : 467
Enregistré le : 01 mai 2005, 08:36
Localisation : Louvain-La-Neuve, en Belgique
Contact :

Message par Heimdall » 04 mai 2005, 12:31

Je vais bientôt rajouter les traductions des faqs, normalement ça devrait ajouter un peu de clarté.

Mais c'est vrai que ça reste confus et compliqué.

Par exemple, j'ai voté pour biasexuel parce que c'est ce qui est le plus proche de la vérité, cad que même si je ressens plus d'affinités en général pour le même sexe (enfin, façon de parler), je ressens aussi de l'attraction pour le sexe opposé.

Maintenant, ça ne s'arrête pas là.

Je sais que j'ai déjà ressenti quelques pulsions sexuelles (quelles qu'en soient les raisons, je ne suis toujours pas arrivé à bien analyser ce qui m'avais attiré), donc je devrais plutôt dire que je suis hyposexuel.

En revanche, si la plupart des asexuels sont quand même capables de ressentir de l'amour romantique, je dois un peu me forcer pour y arriver, donc là aussi, je ne suis pas tout à fait aromantique, mais je peux vivre sans penser à l'amour.

Donc, pour résumer, je ne peut pas dire que je ne ressens absolument rien, mais en pratique c'est tout comme, puisque je n'ai jamais assez envie d'une relation pour faire l'effort de la commencer.

NeeNoon, pour l'attirance esthétique, c'est s'il t'arrive de penser que la personne est effectivement belle, mais sans relier cela à ta libido où à ton envie de former une relation, de la même manière que (la plupart) des gens peuvent reconnaître la beauté d'un objet, sans que cet objet exerce une attirance physique ou romantique sur eux (une peinture, un coucher de soleil, un poëme, etc) (Mais il existe des gens qui attachent quand même une valeur sentimentale, romantique ou sexuelle à certains objets, dans le cas du fétichisme ... )

maxim
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 03 mai 2005, 22:30
Localisation : toulouse

en construction

Message par maxim » 04 mai 2005, 12:53

hier soir je votais homoasexuel, sur de moi.
puis j'ai réfléchi et je me dis que je suis peut-être allé un peu vite : je me demande si je ne me suis pas cru homosexuel par simple rejet de sexualité avec une femme, et que quand j'ai rejeté ensuite la sexualité avec un homme, j'ai quand même conservé l'idée d'HOMOasexualité, vu que je me suis accroché pendant quelques années quand même à l'idée que j'étais gay.
mais réflexion faite, donc, reconsidérant toute la notion de couple, l'idée de biasexualité nait. oui, pourquoi pas avec une femmme ? plutot oui meme ? non ?
d'où le titre de mon message : je suis en construction.
l'intervention de heimdall m'a intéressée, cette idée de bisexualité plutôt tendance homoasexualité.

en fait, l'idée d'un graphique proposée sur wikipédia me semble valable : l'orientation classique en axe des abscisses (x) [ainsi l'idée même des 3 catégories hetero-bi-homo devient incomplète, il existerait de nombreux intermédiaires, des préférences, des tendances], et l'intensité du désir sexuel en axe des ordonnées (y).
cela signifierait qu'il n'existerait pas vraiment de "catégories", que chacun serait un point sur ce graphique parmi l'infinité de points possibles.

reste la question des types d'attirances qu'évoque neenoon (type physique, intellectuel...). ça va m'engager à réfléchir à ce qui m'attire exactement chez l'autre.

j'espère trouver une réponse à cela dans le passé américain de aven (j'avoue ne pas encore m'être attaqué à traduire le matériel disponible...).

bon, ça reste à approfondir...

Heimdall
Affranchi
Messages : 467
Enregistré le : 01 mai 2005, 08:36
Localisation : Louvain-La-Neuve, en Belgique
Contact :

Message par Heimdall » 04 mai 2005, 12:56

Juste une question, tu a trouvé le site par wikipédia, ou bien tu a voulu vérifier la définition après ?
(je demande ça parce que le but de cet article étais de rendre plus facile la découverte de l'asexualité pour les francophones)

maxim
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 03 mai 2005, 22:30
Localisation : toulouse

Message par maxim » 04 mai 2005, 15:28

pour te répondre, heimdall, j'ai découvert l'asexualité sur un article espagnol, qui m'a amené à cherche "asexualité" sur google, et l'article de wikipédia est le 1er à être apparu. c'est donc à partir de cet article que j'ai découvert le site d'AVEN (en anglais).

sinon j'ai traduit un article du site brésilien, qui est apparemment lui-même une traduction d'un article du site américain :

-------------------------------

Suis-je asexuel ? – Différentes formes d’asexualité.

« Suis-je asexuel ? », c’est l’une des questions les plus fréquemment posées ici sur AVEN, et aucun de nous ne peux répondre à celui qui se le demande. Comme toute identité, l’asexualité s’autoproclame : quelqu’un qui se déclare asexuel doit croire ou être certain de sa position. Il n’existe pas de critères définissant un asexuel, ni d’expérience pour « confirmer » que quelqu’un l’est ou non. Comme toute orientation sexuelle, l’asexualité est un terme que les gens peuvent librement employer ou modifier. Quiconque trouve que le terme pourrait lui être utile pour réfléchir sur lui-même ou se définir aux yeux des autres est invité à l’utiliser. Bien qu’il soit impossible de décrire en détail le vaste panel de comportement regroupés sous le terme d’asexualité, on peut considérer trois grands facteurs :

ATTIRANCE.
Les asexuels varient beaucoup selon l’intensité de leur attirance pour autrui. Certains peuvent se sentir fortement attirés par quelqu’un –pouvant désirer une relation intime avec cette personne, sans souhaiter pour autant exprimer sexuellement cette intimité. Les asexuels qui ressentent cette attirance se définissent souvent comme à la fois hétéro, homo ou bisexuels, et asexuels – idem pour les personnes sexuelles. D’autres asexuels ressentent une attirance très faible, voire nulle – ceux-ci ne s’identifient en général à aucune orientation sexuelle et, bien que moins enclins à aimer, beaucoup désirent, recherchent et concrétisent des relations intimes.

EXCITATION.
Les asexuels ressentent également des niveaux différents d’excitation sexuelle. Pour certains l’excitation sexuelle est un évènement assez fréquent, bien que non associé au souhait de rencontrer un (ou des) partenaire(s) sexuel(s). Pour d’autres, l’excitation est simplement ennuyante. Certains se masturbent parfois, mais ne ressentent pas l’envie de partager un acte sexuel avec d’autres personnes. Ceux-là ne considèrent généralement pas leur manque d’excitation comme un problème psychologique ou médical, et ne souhaitent pas de traitement pour y remédier.

RAPPORTS.
La forme de relation intime recherchée varie considérablement d’un asexuel à l’autre. Certains ne ressentent pas le besoin d’une quelconque relation et préfèrent leur propre compagnie. Beaucoup sont socialement actifs et sont aidés et appuyés émotionnellement par des réseaux d’amis. Certains asexuels forment des couples romantiques, et quelques uns choisissent même de se marier. D’autres recherchent simplement une amitié intime, ou forment un couple où la frontière est ambiguë entre amitié et amour.

lili
Amibe
Messages : 82
Enregistré le : 02 mai 2005, 14:42

Message par lili » 04 mai 2005, 20:15

aie maxim tu as oublié une catégorie !
et c'est d'autant plus embêtant puisque c'ets la mienne et qu j'y tient beaucoup :cry:
(euh on part sur de mauvaise base tout les deux)

Les double A ou asexuel asexuel.

en fait il y a :
- les hetero A, le bi A les homo A : tous ceux là vont éprouver quelquechose de plus ou moins poussés pour qq'un

- et les double A ne sont attirés par absolument personne!

Dans le census forum de l'aven dans le forum "orientation" tu peux voir des pourcentages.

voili voilou

a++ vry body

Lili

(oh je me rend compte que le message que j'ai posté avant dans un autre forum était anonyme, je m'étais pas indentifiée; heureusment j'ai signé!)

maxim
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 03 mai 2005, 22:30
Localisation : toulouse

désolé

Message par maxim » 05 mai 2005, 14:19

désolé lili,

je ne vous oublie pas et c'est pour vous que j'avais mis "cela n'a pas de sens pour moi". mais de toutes façons je me rends chaque jour compte encore plus comme la notion d'asexualité et vaste, complexe, et qu'elle concerne beaucoup de monde !

bonne journée.

kam
Aspirant
Messages : 32
Enregistré le : 02 mai 2005, 23:49

Message par kam » 05 mai 2005, 20:07

---
Modifié en dernier par kam le 01 janv. 2006, 01:35, modifié 1 fois.

maxim
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 03 mai 2005, 22:30
Localisation : toulouse

Message par maxim » 05 mai 2005, 20:21

je pense que vue ta situation tu dois facilement trouver des partenaires. durables je ne sais pas, mais pour un soir j'ai beaucoup d'amies (plutôt hétérosexuelles) qui adorent ça, une relation "sentimentale" avec une fille. en même temps je ne sais pas vraiment ce que tu recherches, et ça ne me regarde pas vraiment non plus.
par contre, je en sais pas toi, mais moi je n'ai encore jamais rencontré de garçon qui ne veulent pas coucher dès le premier soir... (homoasexuels, quoi, pour ceux qui aiment les termes précis). j'espère que ça viendra.
no sex last night

kam
Aspirant
Messages : 32
Enregistré le : 02 mai 2005, 23:49

Message par kam » 05 mai 2005, 21:40

Je ne suis pas une one night girl ... :roll:

maxim
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 03 mai 2005, 22:30
Localisation : toulouse

Message par maxim » 05 mai 2005, 21:47

moi non plus camarade.
no sex last night

Meiling
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 29 juin 2005, 01:25

Je suis une hétéroasexuelle

Message par Meiling » 29 juin 2005, 02:16

mais qui risque d'entrer dans la catégorie des double A…
Je résume :
je suis incompatible avec les femmes (je ne supporte pas les femmes, je suis désolée, mais ça fait 32 ans que ça dure, et comme je suis née en 73, vous comprendrez que…)
Je n'aime pas les hommes (sauf les androgynes, et c'est là où le bât blesse… Ils me fascinent, ces êtres-là)
Donc, en gros, je devrais rentrer dans la catégorie des double AA comme le dit agréablement bien Lili… Seulement, je suis capable d'être avec un homme (pour peu de temps, car après, je suis très vite lasse) à condition que sa demande ait été acceptée… Donc, en gros… Je ne sais pas trop si voté hétéroasexuelle me convient… Qui sait qu'un jour j'aurai signé un "contrat" avec un type… :lol:
Enfin, un site qui me concerne !!! Je n'osais même pas y croire qu'un site sur l'asexualité existait…

Avatar du membre
Petite Fée
Affilié
Messages : 279
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:32
Localisation : sur une étoile filante

Re: en construction

Message par Petite Fée » 23 déc. 2005, 10:22

Ben réellement, je ne sais pas trop quoi voté homoA ou hétéroA. Maintenant que je crois etre A (je n'en suis pas necore sure !!), je me suis posé la question en tant que S si je n'étais pas homo (du à mon inintéressement au sexe) sachant que deux femmes ne peuvent pas "faire l'amour".
Puis aujourd'hui que je suis en couple, je me sens bien meme s'il ne s'est encore rien passé au niveau sexuel.
Comme le dirait Maxim : je suis en cours de construction et d'intérogation.

Si vous avez des suggestions ou questions qui me permettrait de m'éclairer, je suis preneuse.
Merci.

Avatar du membre
astropierre
Affable
Messages : 148
Enregistré le : 27 nov. 2005, 22:53
Localisation : Les pieds à Lyon, la tête... dans les étoiles

Message par astropierre » 23 déc. 2005, 11:38

Bon, eh bien j'ai voté hétéro-asexuel... :)


Pierre
Je sers la Science et c'est ma joie...
(le Disciple à Léonard)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité