Asexuelle et masturbation

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Avatar du membre
Nala64
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 10 août 2016, 22:43
Localisation : Sud ouest de la France
A aimé : 4 fois

Asexuelle et masturbation

Message par Nala64 » 14 avr. 2017, 18:34

Bonjour tous le monde, je me demandais si le faite d'être asexuelle etait compatible avec le faite de se masturber?
Je sais pas si je me suis bien exprimé, je veux dire que si je me masturbe suis je pour autant asexuelle?
C'est peux être une question bête ou même vexante je m'en excuse d'or et déjà.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2973
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par clotaire » 14 avr. 2017, 19:09

Salut Nala64,
(et bienvenue car je n'étais pas là au mois d'août quand tu étais venue la première fois ;-))

oui c'est parfaitement compatible, et je dirais même naturel. Il me semble que beaucoup, si ce n'est la majorité des asexuels le font, ce n'est ni vexant, ni honteux :-)
Et en tout état de cause, cela n'a pas grand chose à voir avec les rapports sexuels à deux, envers lesquels les asexuels ont en commun de ne pas être attirés.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par didou » 14 avr. 2017, 19:38

Clotaire a déjà répondu.
Je rajouterai simplement que non, ce n'est pas du tout une question bête :)
Et puis de toute façon, toutes les questions sont bonnes à poser. Ce qui va sans dire va toujours mieux en le disant :)
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Nala64
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 10 août 2016, 22:43
Localisation : Sud ouest de la France
A aimé : 4 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Nala64 » 14 avr. 2017, 23:08

Merci vous etez des amours je me trouver bizarre je suis absolument pas attirer part l'acte sexuelle mais me masturber sa j'aime.

Guadiana
Adepte
Messages : 228
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Guadiana » 17 avr. 2017, 22:14

Bonjour.

Certains asexuels sont non libidoistes ou hyposexuels comme moi et ne ressentent pas l'envie de masturbation. D'autres asexuels ont une libido (parfois forte) et ressentent ces envies. Selon moi il s'agit d'autosexualité. Ils sont dans le spectre asexuel car ils n'ont pas envie d'une personne en particulier.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Zimou » 18 avr. 2017, 16:51

Salut,

Je te conseille de lire notre FAQ, tu as des réponse "de base" sur l'asexualité, dont la réponse à ta question :)
http://fr.asexuality.org/?Asexualit%C3%A9
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Nala64
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 10 août 2016, 22:43
Localisation : Sud ouest de la France
A aimé : 4 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Nala64 » 18 avr. 2017, 18:59

Oui oui je l'ai lu mais j'aime bien avoir plusieurs avis de gens pas qu'un sortie d'un article de journal.

Avatar du membre
Lynn-Maël
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 27 juin 2017, 15:44
A aimé : 11 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Lynn-Maël » 28 juin 2017, 17:01

La question de la masturbation est pour moi quelque peu difficile à aborder. Bien que je l'évoque sans aucun tabou il se trouve que, bien qu'il m'arrive quelque fois d'y penser, plusieurs aspects la freine par la suite...
Bon comme ça, ça ne m'a pas l'air très clair alors détaillons !
Pour commencer la plupart du temps j'y pense alors que je suis dans mon lit et que je ne sais pas quoi faire. J'ai l'idée débile (et en la sachant débile) que me dépenser m'aidera à dormir... Spoil : ça ne marche jamais
Ensuite il se trouve qu'en général au bout de quelque minute, ou parfois de simples secondes, mon esprit divague, je me trouve ridicule, je me rend bien compte que toutes ces sensations m'indiffèrent au plus haut point et... j'arrête...
Pour finir, ça n'a rien à voir avec l'asexualité mais ça a un rôle important dans ma masturbation, je ne suis pas cis du tout du tout du tout ! Et donc incapable de me pénétrer... Cet aspect de moi m'a longtemps fait me questionner sur "Est-ce que je ne serais pas A parce que je n'ai pas le bon sexe ?"

Avatar du membre
Drytos
Aguerri
Messages : 561
Enregistré le : 07 avr. 2017, 12:21
Localisation : Lille
Pronom : Iel
A aimé : 146 fois
A été aimé : 99 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Drytos » 29 juin 2017, 11:58

Lynn-Maël a écrit :
28 juin 2017, 17:01

Pour commencer la plupart du temps j'y pense alors que je suis dans mon lit et que je ne sais pas quoi faire. J'ai l'idée débile (et en la sachant débile) que me dépenser m'aidera à dormir... Spoil : ça ne marche jamais
Ensuite il se trouve qu'en général au bout de quelque minute, ou parfois de simples secondes, mon esprit divague, je me trouve ridicule, je me rend bien compte que toutes ces sensations m'indiffèrent au plus haut point et... j'arrête...
Pour finir, ça n'a rien à voir avec l'asexualité mais ça a un rôle important dans ma masturbation, je ne suis pas cis du tout du tout du tout ! Et donc incapable de me pénétrer... Cet aspect de moi m'a longtemps fait me questionner sur "Est-ce que je ne serais pas A parce que je n'ai pas le bon sexe ?"
Alors moi aussi je me dit que ßa peut m'aider à dormir XD sauf que pour moi ßa marche ! Je suppose que c'est relatif. (où que la persuasion psychologique fait bien son effet sur moi ! XD J'ai toujours eu confiance en "l'effet placébo").
Par contre je me reconnais tellement dans cette vision du "ridicule". Je trouve ßa, et je me trouve extrémment ridicule... Pour que ßa marche faut vraiment que je pense à rien... rien du tout, que j'oublie quelques instant que je suis un être intelligible... Si je me met à penser à quoi que ce ßoit, même si ce n'est que le fait que je dois acheter du lait le lendemain, ßa me bloque...
Parfois j'ai également une sensation de malaise... J'ai l'impression que ce que je fais est vain,... là je ressent même plus le plaisir et j'ai envie de m'évanuire... Faut juste que j'arrête ^^'

Pour le côté A je sais pas si on peut parler de cause... en mon cas, je crois plutôt en un nombre de plusieurs facteurs qu'on pourrais pas vraiment déméler pour ramener à une cause. Mais le fait de pas avoir le bon sexe peut peut-être y contribuer ou affirmer avec plus forte raison notre côté A...
Je ne suis pas Cis non plus. J'ai toujours eu du mal avec mon corps, mais si je changeais de sexe, je suis pas sûre que je deviendrais sexuel pour autant... Je crois pas trop même...
Ensuite la binarité me sort par les yeux, donc le fait de coucher avec quelqu'un du sexe opposé, serait dans ma tête comme "m'affirmer" dans mon genre assigné à la naissance, prendre la place que la société attend de moi, et ßa m'énnerve... Mais couché avec quelqu'un du même sexe pour moi est encore plus "vain". Parce que je ne suis pas interessé par le sexe du tout, et j'en vois pas du tout un côté ludique ou sensuel ou je ne sais quoi... Déjà j'aime pas du tout le contact physique donc je ne ferais même pas partie des personnes A qui aime les sexe pour la proximité, les calins, ect... Et pendant longtemps et encore aujourd'hui je considére le sexe avant tout comme un moyens de procréation... donc si je dois vraiment le faire ce serait avec quelqu'un du sexe opposé... ce qui me bloque un peu dans une sorte de spirale...
Mais je pense que si je trouvais une personne non cis, pour être à mes côté, je me sentirais mieux. Mais je pense pas pour autant que ßa me ferais devenir sexuel XD
Après je pense que dans tous les cas, je ne m'interesse de toute faßon pas au sexe alors mon "mal-être" peut renforcer le fait que je suis A (de même d'ailleurs que mon mépris des contactes physiques et mon désinteret plutôt grand pour tout ce qui est sensible et corporel > je suis en philo et je pense tellement que j'oublie parfois que j'ai un corps XD) mais pas je dirais, le "provoquer" ^^

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par PassionA » 29 juin 2017, 21:30

Lynn-Maël a écrit :
28 juin 2017, 17:01
Pour finir, ça n'a rien à voir avec l'asexualité mais ça a un rôle important dans ma masturbation, je ne suis pas cis du tout du tout du tout ! Et donc incapable de me pénétrer... Cet aspect de moi m'a longtemps fait me questionner sur "Est-ce que je ne serais pas A parce que je n'ai pas le bon sexe ?"
Je crois que c'est normal de se poser ce genre de question, mais pour ce que j'en sais les allosexuels n'ont aucun doute sur le sentiment d'attirance sexuelle qu'ils éprouvent, et c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles cela leur parait impossible que les Aces puisse même exister.
Alors que pour les Aces le doute peut exister car il n'est pas toujours évident de savoir si les sentiments qu'on ressent peuvent ou pas être lié à un désir sexuel - et c'est généralement ce doute qui nous fait comprendre qu'on est Ace.

Peut-être confonds-tu orientation et comportement dans ce cas là. Pour être précis, je ne pense pas qu'être trans ai la moindre influence sur l'orientation sexuelle, car c'est quelque chose qui n'a rien à voir avec le genre. En revanche être trans doit avoir une grande influence sur le comportement sexuel puisqu'il doit être difficile d'accepter ce "mauvais corps" dans le cadre du comportement sexuel qui serait "adéquat" quelque soit son orientation.

Ce que j'essaie de dire, un peu maladroitement, c'est que tu dois savoir au fond de toi si tu es Ace ou pas, si tu ressens de l'attirance sexuelle ou pas envers une autre personne. Cela n'est absolument pas dépendant ni de ton genre, ni de ton corps. C'est un peu la même chose que connaitre son genre - on se connait soi même. Il n'y a pas de cause à rechercher à cela.
Mais, est-ce que ta situation fait que tu as un comportement asexuel, alors que tu es allosexuel? C'est tout à fait une possibilité, et il n'y a que toi qui peut le savoir.

Avatar du membre
Lynn-Maël
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 27 juin 2017, 15:44
A aimé : 11 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Lynn-Maël » 29 juin 2017, 22:18

PassionA a écrit :
29 juin 2017, 21:30
Lynn-Maël a écrit :
28 juin 2017, 17:01
Pour finir, ça n'a rien à voir avec l'asexualité mais ça a un rôle important dans ma masturbation, je ne suis pas cis du tout du tout du tout ! Et donc incapable de me pénétrer... Cet aspect de moi m'a longtemps fait me questionner sur "Est-ce que je ne serais pas A parce que je n'ai pas le bon sexe ?"
Ce que j'essaie de dire, un peu maladroitement, c'est que tu dois savoir au fond de toi si tu es Ace ou pas, si tu ressens de l'attirance sexuelle ou pas envers une autre personne. Cela n'est absolument pas dépendant ni de ton genre, ni de ton corps. C'est un peu la même chose que connaitre son genre - on se connait soi même. Il n'y a pas de cause à rechercher à cela.
Je suis entièrement d'accord avec ça, et c'est pour ça que ma phrase commence par "ça n'a rien à voir avec l'asexualité" et est au passé... Si cette question m'a quelque peu troublée par le passé, je me suis finalement rendu compte qu'elle n'avait pas lieu d'être : je n'ai pas de désir sexuel, et ça ne changera pas sur un coup du destin, quel qu'il soit...
Drytos a écrit :
29 juin 2017, 11:58
Alors moi aussi je me dit que ßa peut m'aider à dormir XD sauf que pour moi ßa marche !

Pour le côté A je sais pas si on peut parler de cause... en mon cas, je crois plutôt en un nombre de plusieurs facteurs qu'on pourrais pas vraiment déméler pour ramener à une cause. Mais le fait de pas avoir le bon sexe peut peut-être y contribuer ou affirmer avec plus forte raison notre côté A...
Je ne suis pas Cis non plus. J'ai toujours eu du mal avec mon corps, mais si je changeais de sexe, je suis pas sûre que je deviendrais sexuel pour autant... Je crois pas trop même...
Ensuite la binarité me sort par les yeux, donc le fait de coucher avec quelqu'un du sexe opposé, serait dans ma tête comme "m'affirmer" dans mon genre assigné à la naissance, prendre la place que la société attend de moi, et ßa m'énnerve... Mais couché avec quelqu'un du même sexe pour moi est encore plus "vain". Parce que je ne suis pas interessé par le sexe du tout, et j'en vois pas du tout un côté ludique ou sensuel ou je ne sais quoi... Déjà j'aime pas du tout le contact physique donc je ne ferais même pas partie des personnes A qui aime les sexe pour la proximité, les calins, ect... Et pendant longtemps et encore aujourd'hui je considére le sexe avant tout comme un moyens de procréation... donc si je dois vraiment le faire ce serait avec quelqu'un du sexe opposé... ce qui me bloque un peu dans une sorte de spirale...
Mais je pense que si je trouvais une personne non cis, pour être à mes côté, je me sentirais mieux. Mais je pense pas pour autant que ßa me ferais devenir sexuel XD
Après je pense que dans tous les cas, je ne m'interesse de toute faßon pas au sexe alors mon "mal-être" peut renforcer le fait que je suis A (de même d'ailleurs que mon mépris des contactes physiques et mon désinteret plutôt grand pour tout ce qui est sensible et corporel > je suis en philo et je pense tellement que j'oublie parfois que j'ai un corps XD) mais pas je dirais, le "provoquer" ^^
Quelle chance, tu n'imagines pas le nombre d'insomnies que j'aurais évitées si ça marchait !

Comme je le dit plus haut cette impression me semble désormais hors de propos dans ma propre réflexion... Mais je pense en effet que ça doit affirmer/renforcer mon asexualité...
Quand au fait d'avoir une relation avec une personne non-cis ou cis etc... Comme je te comprends ! (à la différence que je ne veux pas spécialement d'enfants...)

Avatar du membre
Drytos
Aguerri
Messages : 561
Enregistré le : 07 avr. 2017, 12:21
Localisation : Lille
Pronom : Iel
A aimé : 146 fois
A été aimé : 99 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Drytos » 30 juin 2017, 02:32

Lynn-Maël a écrit :
29 juin 2017, 22:18

Comme je le dit plus haut cette impression me semble désormais hors de propos dans ma propre réflexion... Mais je pense en effet que ça doit affirmer/renforcer mon asexualité...
Quand au fait d'avoir une relation avec une personne non-cis ou cis etc... Comme je te comprends ! (à la différence que je ne veux pas spécialement d'enfants...)
Ah oui au temps pour moi, je pensais que tu te questionnais encore ^^

En réalité pour les enfants, j'en aimerais bien effectivement. Mais je ne pense ni avoir de relations sexuelles, ni avoir d'enfants biologiques. C'étais juste pour dire que la procréation "aurait été" la seule raison pour laquelle j'aurais accepté de coucher.
Après c'est comment je résonne actuellement. Je ne sais pas ce qu'il en sera à l'avenir. Je reste ouvert.

Arianou
Affranchi
Messages : 459
Enregistré le : 01 nov. 2016, 22:07
Localisation : Lyon
A aimé : 49 fois
A été aimé : 74 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Arianou » 04 juil. 2017, 21:17

Bien sur que c'est compatible la masturbation et l'assexualité. En fait il n'y a rien d'incompatible, le tout c'est d'être bien ds sa tête et ds son corps.
Pour la deuxième question savoir si on est A par ce qu'on est trans, je ne saurais pas répondre. Ds la communauté trans, il y a de tout comme partout des S et des A. On ne vit pas les choses de la même manière et ca dépend vraiment des personnalités. Pour ma part je n'acceptais pas mon sexe et l'idée d'avoir une relation sexuelle était inimaginable. Depuis l'opération, j'ai appris à aimer mon sexe et c'était la libération. Mais je n'ai tjs pas envie d'avoir de relation avec qqun et je le vis très bien.

Avatar du membre
Drytos
Aguerri
Messages : 561
Enregistré le : 07 avr. 2017, 12:21
Localisation : Lille
Pronom : Iel
A aimé : 146 fois
A été aimé : 99 fois

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Drytos » 05 juil. 2017, 02:40

ouais du coup je pense que ßa rejoins mon avis sur le fait que même en changeant de sexe, je pense que ßa ne changerais rien ^^

Après je ne pense pas non plus que les fait d'être trans "déclenche" notre asexualité. La réalité est bien plus complexe. :)

Dippach54
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 25 sept. 2019, 17:43

Re: Asexuelle et masturbation

Message par Dippach54 » 14 oct. 2019, 23:22

Bonjour

Mon copain ne s avoue pas encore asexuel mais dit qu il ne ressent aucun desir aussi bien pour les femmes que pour les hommes et pourtant il regarde exclusivement du porno gay hommes et quasiment tous les soirs avant de s endormir...et me dit que c est du mécanique...que dois je penser ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité