Je suis un peu perdue...

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Avatar du membre
Awkward
Membre junior
Messages : 12
Enregistré le : 06 mars 2017, 20:56
A été aimé : 1 fois

Je suis un peu perdue...

Message par Awkward » 06 mars 2017, 22:29

Hum... Bonjour bonjour !
Je suis toute nouvelle ici et je suis venue parler de toutes ces petites choses qui trottent dans ma tête depuis un moment, car je pense que c'est l'endroit idéal :wink:
J’espère ne pas vous embêter et être claire. :oops:
Je vais sûrement être longue, donc installez vous bien avec une verveine ou un café ( ou chocolat chaud pour les plus gourmands).

Donc voilà :
Depuis toujours, je n'ai jamais vraiment été attirée par les relations de couples comme ont peu en voir de partout. Au collège, bien sur, j'était dans le " moule" des adolescentes et donc commençais à m'intéresser aux garçons et, bien que j'ai été attirée par certains physiques ( ce beau 3° fan de basket avec sa mèche lui empêchant de voir quoi que ce soit....pas cliché du tout :roll: ) je ne passais pas mes nuits entières à rêver de me promener main dans la main avec quelqu’un. Il était juste beau,point.

Ma seule relation n'a durer qu'une petite semaine, et elle n'a servie qu'a blesser un gentil garçon ( je n'en suis pas fière).
J'ai bien sur eu des remarques au sujet de mon célibat : " Pourquoi tu reste seule ?" " Tu veux que je te présente quelqu'un ? "" Ne soit pas si coincée !"
( Je précise que je ne côtoie plus ces personne désormais :P )

Puis est arrivé le Lycée ( un établissement professionnel sans les soucis des lycées public ).
J'y ai rencontrer, au travers d'un groupe d'ami, une fille avec qui je m'entendait bien...Peu être trop.

Je ne saurait pas dire si c'était de l'amour ou de la compréhension,mais j'aimais beaucoup à parler avec cette personne.
J'adorais lui parler, par message ou à l'oral, nous avions les même centres d'intérêt, je m'imaginais des scénarios où nous allions à des événements etc...
Il m'arrivait même de ne plus avoir faim lors d'un repas en pensant à elle.
Encore aujourd'hui, j'ignore ce qu'était ce sentiment, mais j'étais ravie de la voir tous les jours.

Mais les choses sont devenues compliquées. Son caractère se dégradait, elle qui était gentille se transformait en " poupouffe" ( pardonnez l'expression) pour faire l’intéressante ( j'ai une sainte horreurs des gens comme ça), elle piquait des crises de colère, faisait la tête pour rien bref, elle changeait.
Cependant, je l'a voyait toujours, et c'est à cette période qu'elle insistait pour me prendre la main à toute occasion ( chose qui me mettait mal à l'aise)
Puis au détour d'une conversation, elle m'a avouer qu'elle avait déjà eu des relations sexuelles avec des hommes et aussi des femmes.
D'un coup, tout est tombé. Je ressentait du malaise envers cette personne.
Etait-ce parce que cette personne était bisexuelle ( avec qui je n'ai absolument aucun soucis, en côtoyant souvent) ou qu'elle était très active sexuellement ? Cette question me reste dans la tête.

Puis plus tard, elle a avouer avoir des sentiments pour moi ( chose que j'avais remarquer depuis un certain moment ) mais je n'en avais pas ( ou peu être plus) pour elle.
Nous sommes rester amies un temps, mais les choses ont encore empirer et nous ne nous parlons plus maintenant.

Pendant ces années lycées, il m'est arriver de retrouver cette " sensation" avec une autre personne.
Même centre d'interêts, même humour, même esprit etc...
Je lui parlait aussi beaucoup et je me suis souvent demander " Serais-je amoureuse de lui ?"

Je me suis donc imaginer des situations où nous étions tous les deux, tout allait bien, j’étais bien.
Puis venait le moment où je m'imaginais au lit avec cette personne et...rien mis à par un petit malaise gênant. ( J'ignore si ça se dit :oops: )

La conclusion était donc :" Ce n'est pas de l'amour, juste une grande amitié. "

Mais après avoir entendue et lue sur les A, je me demande maintenant: " Et si ça avait été plus que ça ?"
Célibataire, je n'ai absolument aucun souci avec le faite d'être seule, au contraire ! Etant introvertie de nature, j'apprécie être en ma compagnie, me faire plaisir, me promener. J'ai une vie de couple avec moi même ont peu dire :lol:

Donc pour que ma relation avec moi même se passe bien, je doit me connaître par cœur, question sexualité aussi.

Je n'ai jamais ressentit le besoin, ni l'envie de " passer à l'acte", seule ou avec quelqu'un.
J'ai déjà regarder des films et vidéos pornographiques ( on peu en parler librement ?) et je n'ai jamais rien ressenti de particulier, j'était même un peu dégoutée.
Les seules vidéos qui me fasse ressentir un tout petit quelque chose que je ne saurais décrire sont des vidéos avec deux hommes. J'ignore totalement pourquoi :shock:

Question vie de couple, j'ignore totalement si je serais prête à faire beaucoup de concession pour ma moitié ( sortir alors que je ne le veux pas, faire ce que elle veux faire et pas moi...) mais je sais une chose : je voudrais beaucoup d'attention.
Je veux me sentir aimée, et indispensable pour une personne. Même si j'ai des amis et une famille en Or massif,j'aimerais que ce soit autre chose.

Je ne suis pas plus portée sur le physique que ça, bien sur je suis de ceux pour qui il faut une attirance physique, sinon ce ne serait qu'un ami, mais je préfère un caractère adorable avec une histoire qui se construit petit à petit.

Je m'étrangle d'ailleurs devant les film où deux personne ne s'étant croisées que deux scène auparavant soit tout de suite âme soeur... Ça fait tellement faux ! ( Cette dernière pensée n’engage que moi :wink: )

Après, il est vrai que je suis très ouverte pour parler de sexualité, peu importe le genre, même en rire. Et faire des " fantasmes" sur des personnages de fiction pour rigoler entre amies. Mais ça ne m'attire pas plus que ça. Au contraire, je préfère ces personnages tel qu'ils sont dans la vie de tous les jours.

Pour finir, j'ignore comment introduire ça... Donc j'y vais comme une bourrine, désolée pour la transition inexistante :P
Comme je l'ai dit plus haut, j'ai des coups de cœur pour des personnages de fiction, de manga plus particulièrement ( pour ceux qui connaissent : Death the Kid de "Soul Eater" et Karamatsu de "Osomatsu-san"). Et même si je les trouve beaux garçons, je suis avant tout attirée par leur caractère,
et les différentes réactions qu'ils pourraient avoir dans telle ou telle situation ( je doit avouer avoir un petit faible pour les timides :oops: )

Bref j'ai donc eu un rêve où j'était avec un de ces personnage ( le deuxième) et sans aller dans les détails, je lui ai fait un calin, en ami, tout ce qu'il y a de plus platonique. Et j’étais aux ANGES ! Réellement.
C'était tellement doux, j'étais heureuse et détendue, sans gène,le paradis ! Ca m'a même mis de bonne humeur pour la journée, c'est dire !


Voili voilou c'est tout ce que j'avais à dire, et ça fait du bien ! Même si personne ne lit ( ce que je doute d'aprés ce que j'ai déjà lu sur ce super forum) ça m'a aider à y voir plus claire :D

Désolée de l'énorme paragraphe, et merci d'avoir lu jusqu'au bout ! Vous êtes des bons :wink:
J'ai bon espoir que quelqu'un m'aidera à comprendre ce qui se passe dans ma petite caboche, et peu être me dire si je suis effectivement une A, si je doit attendre encore sachant que je n'ai "que" 19 ans, ou alors passer à l'acte (sait on jamais ! :lol: )

Des bisous platoniques.
Et une excellente journée à vous ♥

Image

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1937
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 545 fois
A été aimé : 283 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par fiffi » 06 mars 2017, 23:58

Bienvenue Awkward ,

tu n'as pas été trop longue ni embetante mais ton message est claire .
A te lire , il semble bien que tu sois A mais , c'est une réponse classique , toi seule peut le savoir . Tu dois continuer à t'interroger et tu connaitras mieux ta propre orientation sexuelle ; en lisant d'autres sujets sur ce forum , tu verras que le spectre de l'asexualité est très large , toutes les tendances y sont représentées y compris ceux qui regardent du porno ou ont des "fantasmes " .

Que se soit à 19 ans ou que l'on soit un vieux comme moi , toute orientation sexuelle n'est pas forcément définitive ni figée ; elle peut évoluer avec le temps ou en fonction des rencontres que tu feras . Si tu passes à l'acte pour "faire comme tout le monde " tu risque d 'etre déçue ; à mon avis tu peux le faire que si tu en a réellement envie , mais là aussi , toi seule peut le décider . Certains A l'ont "fait" , d'autres non , il n' y a pas de règle mais chacun vit son asexualité comme il veut .

En résumé , je te dirais "connais toi toi-même " , en prenant ton temps , tu es jeune , rien ne te presses .
Bonne chance dans ta quète . :)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3631
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par Baelfire » 07 mars 2017, 08:24

Awkward a écrit :Je m'étrangle d'ailleurs devant les film où deux personne ne s'étant croisées que deux scène auparavant soit tout de suite âme soeur... Ça fait tellement faux ! ( Cette dernière pensée n’engage que moi :wink: )
Et pourtant ça existe ! Promis :) mais ce que les films oublient de préciser c'est que ce n'est pas forcément durable.

Fiffi t'as tout dit je n'ai rien à ajouter de mon côté. Si ce n'est que la base de la base c'est tout de même d'éprouver un coup de coeur pour quelqu'un. C'est là que tu peux envisager (peut-être) la possibilité d'aller plus loin.

Bienvenue
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2952
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 585 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par clotaire » 07 mars 2017, 11:54

Bienvenue Awkward :-)

J'aime bien ta présentation, et je me retrouve dans certains points. Je retiens :
Il m'arrivait même de ne plus avoir faim lors d'un repas en pensant à elle.
ça m'est arrivé plusieurs fois aussi, dont certaines fois où j'étais pourtant convaincu de ne pas être amoureux de la personne. Je me dis aujourd'hui que ce sont avant tout des sensations / émotions fortes mais conjoncturelles, qui ne révèlent pas forcément un désir profond.
Mais les choses sont devenues compliquées. Son caractère se dégradait,
L'adolescence (et même les années qui suivent) est parfois cruelle pour cela : c'est une période où on forge son identité, et on perd souvent des bons amis d'enfance qui prennent des chemins trop différents des nôtres... Je pense qu'on a tous plus ou moins subi ce genre de situation.
Je lui parlait aussi beaucoup et je me suis souvent demander " Serais-je amoureuse de lui ?"
Je me suis donc imaginer des situations où nous étions tous les deux, tout allait bien, j’étais bien.
Puis venait le moment où je m'imaginais au lit avec cette personne et...rien mis à par un petit malaise gênant.
tiens, c'est bien moi ça aussi :-) (enfin avant du moins, maintenant j'aborde les choses de manière un peu différente, mais c'est l'expérience)
Après, il est vrai que je suis très ouverte pour parler de sexualité, peu importe le genre, même en rire.
Bon point ! Je pense que ça aide à évacuer les complexes qu'on pourrait avoir avec ça.
(sait on jamais ! :lol: )
Ben oui, il faut rester ouvert à l'imprévu.
Donc pour que ma relation avec moi même se passe bien, je doit me connaître par cœur, question sexualité aussi.
C'est certainement une saine utopie, même si je pense que "par cœur" c'est impossible :P Mais oui, c'est bien de vouloir être attentif à ton aspiration profonde, sans céder aux sirènes de la normalité.

Avatar du membre
Ennellya
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 20 déc. 2016, 20:02
A été aimé : 1 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par Ennellya » 07 mars 2017, 22:44

Awkward Bonsoir :)

Tu étais bien inspirée en écrivant ce loooooong texte lol :D
Je me pose les mêmes questions que toi: est ce que quand on aime bien être avec une personne, qu'on aime bien lui parler, rire avec elle, passer beaucoup de temps avec, est ce que c'est de l'amour (sans le sexe c'est tout) ou juste une grande amitié?
si un jour tu as la réponse je suis preneuse !
En tout cas je suis d'accord avec fiffi, je pense qu'une orientation sexuelle n'est pas figée. A première vue pour le moment tu serais une A- mais qui a besoin d'une relation amoureuse quand meme (asexuelle romantique donc, je crois), mais laisse toi porter par les choses je dirais, et si les choses doivent se passer naturellement, sans forcer, qu'elles se passent!
ya plus qu'à!

Avatar du membre
Awkward
Membre junior
Messages : 12
Enregistré le : 06 mars 2017, 20:56
A été aimé : 1 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par Awkward » 08 mars 2017, 18:37

Merci à tous pour vos réponses ! Ça fait plaisir de voir que je n'ai pas endormi tout le monde :P

Je n'ai découvert que trés récemment les A, et malgré le fait que je me suis renseignée avant, il y a tellement de choses à savoir :shock:

Même si je pense en être une, j'éspère bien élargire mes connaisances en échangeant ici ^^

Et si ,à tout hasard, vous avez quelques conseils ou recommandations pour une toute nouvelle,je suis preneuse :wink:
Merci encore !
Et une excellente journée à vous ♥

Image

Avatar du membre
Ennellya
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 20 déc. 2016, 20:02
A été aimé : 1 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par Ennellya » 08 mars 2017, 23:14

quelques conseils? :D Je crois que tu fais dejà le necessaire en fait, fureter de partour sur la toile, sur ce forum plus précisement, et discuter, discuteeeeeer ! C'est que je fais aussi de mon côté aussi!

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2952
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 585 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par clotaire » 08 mars 2017, 23:29

Oui, discuter sur le forum c'est bien, et puis un jour si tu as l'occasion et l'envie, les rencontres IRL c'est bien aussi :-)

Avatar du membre
Opzij
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 26 déc. 2012, 12:27
Localisation : France
A été aimé : 2 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par Opzij » 10 mars 2017, 10:56

Ennellya a écrit :Awkward Bonsoir :)

Tu étais bien inspirée en écrivant ce loooooong texte lol :D
Je me pose les mêmes questions que toi: est ce que quand on aime bien être avec une personne, qu'on aime bien lui parler, rire avec elle, passer beaucoup de temps avec, est ce que c'est de l'amour (sans le sexe c'est tout) ou juste une grande amitié?
Ca peut être l'un ou l'autre, il dépend du ressenti "amitié" ou du ressenti "amour".

Avatar du membre
Ennellya
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 20 déc. 2016, 20:02
A été aimé : 1 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par Ennellya » 14 mars 2017, 19:54

Opzij a écrit :
Ennellya a écrit :Awkward Bonsoir :)

Tu étais bien inspirée en écrivant ce loooooong texte lol :D
Je me pose les mêmes questions que toi: est ce que quand on aime bien être avec une personne, qu'on aime bien lui parler, rire avec elle, passer beaucoup de temps avec, est ce que c'est de l'amour (sans le sexe c'est tout) ou juste une grande amitié?
Ca peut être l'un ou l'autre, il dépend du ressenti "amitié" ou du ressenti "amour".
N'ayant jamais été amoureuse encore, j'ai du mal avec le "ressenti amour" :wink: Mais une GRAAAANDE envie de connaitre ce sentiment :oops:

Avatar du membre
Opzij
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 26 déc. 2012, 12:27
Localisation : France
A été aimé : 2 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par Opzij » 14 mars 2017, 20:09

oui alors si tu le connaissais tu n'aurais plus cette question du coup

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Je suis un peu perdue...

Message par FTC » 14 mars 2017, 21:36

Pour t'aider dans tes définitions, je dirais pour moi ce qui devrait distinguer l'amour de l'amitié c'est le caractère d'exclusivité.
Un ami tu l'aimes, mais "tu le partages". En gros tu n'as pas besoin de le voir tout le temps, d'être en contact permanent (régulier à défaut) avec lui.

Quand tu es amoureux, même en étant très indépendant, tu as une notion plus forte de dépendance à l'autre justement, et tu as moins envie de le partager car tu le veux avec toi.

En soi, dans les 2 cas tu as un attachement fort (entre un très bon ami, et un amoureux/se), et la seule distinction "palpable", ce serait ce côté "je veux partager les moments qui me rendent heureux/se avec lui/elle"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité