Asexualité ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Anne

Asexualité ?

Message par Anne » 07 août 2006, 11:32

Bonjour,

Je viens de découvrir ce site et j'avoue que cela me fait "bizarre" parce que en lisant les discussions j'ai eu comme l'impression "d'être chez moi", "parmi les miens". C'est vraiment très curieux. Comment dire... j'ai eu comme l'impression d'être libérée d'un fardeau, de pouvoir respirer.

Je ne savais même pas que cela existait "l'asexualité". Et il y a beaucoup de questions que je me pose maintenant que je sais que cela existe.

Je voudrais vous raconter mon histoire et vous demander votre avis.

Voilà, pour tout vous dire dans ma vie je n'ai connu que 3 hommes. Quand je dis "connaître" :

1. le premier, c'était un flirt un peu poussé quand j'étais jeune (une vingtaine d'années) ;

2. le deuxième, bien plus tard (une trentaine d'années) avec j'ai été fiancée et avec qui je n'ai pas eu de rapports sexuels par conviction religieuse. Nous devions nous marier mais nous avons rompu.

3. le troisième, que je fréquente actuellement.

Mon problème est le suivant : je me rends compte en vous lisant que je vous ressemble beaucoup. C'est-à-dire je n'ai jamais vraiment eu "d'attirance sexuelle" pour une personne.

Et je prends conscience soudain à quelle point la relation que j'ai avec mon ami actuel me pèse quelquepart.

Je vais vous expliquer pourquoi : voilà, quand j'ai rompu avec mon ex-fiancé j'ai eu vraiment mal parce que j'y étais très attachée.

Puis j'ai rencontré mon copain. Il s'est montré tendre, prévenant, serviable... vraiment adorable. Malheureusement... il s'est aussi montré très très pressant.

Moi je ne voulais pas avoir de relations sexuelles avec lui d'abord un parce que je n'en avais pas envie et ensuite par conviction religieuse.

Et puis voilà... je n'ai pas su résister. J'ai fini par lui céder. Je l'aime sincèrement... mais j'avoue que cela me pèse d'avoir des relations sexuelles avec lui... cela ne m'apporte rien parce que je n'en ressens pas le besoin et cela me fait véritablement honte quelquepart. :oops:

Maintenant je ne sais plus quoi faire. Dois-je rompre avec lui ? Est-ce que je suis "asexuelle" comme vous ? Vous savez, si je ne ressens pas le besoin de relations sexuelles j'ai quand même un grand besoin d'amour et de tendresse et je me suis beaucoup attachée à lui.

J'avoue que je me sens un peu perdue.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 07 août 2006, 15:25

Bienvenue chez toi, alors, Anne !

Pas facile de répondre. Ce que je note, et qui peut avoir une influence, c'est le "poids" de tes convictions religieuses. Celles-ci semblent influencer fortement ton comportement. Alors es-tu réellement asexuelle, ou est-ce cette influence qui met une barrière à ta sexualité ? Impossible de répondre pour le moment

C'est, je crois, le premier "travail" à faire !

Rompre avec lui ? tu sembles y être très attachée ! Alors ce serait peut-être dommage ! Peut-être devrais-tu lui parler de ton problème, espacer vos rapports ? Eviter certains gestes ? Arriver à une sorte de compromis ! Maintenant, tout dépend aussi de la manière dont tu peux supporter vos rapports...

Pose-toi aussi la question de savoir ce qui est le plus dur : vivre sans lui et sans sexualité, ou avec lui et avec des rapports ?
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Invité

Message par Invité » 07 août 2006, 15:57

Gianni a écrit :Bienvenue chez toi, alors, Anne !

Pas facile de répondre. Ce que je note, et qui peut avoir une influence, c'est le "poids" de tes convictions religieuses. Celles-ci semblent influencer fortement ton comportement. Alors es-tu réellement asexuelle, ou est-ce cette influence qui met une barrière à ta sexualité ? Impossible de répondre pour le moment

C'est, je crois, le premier "travail" à faire !

Rompre avec lui ? tu sembles y être très attachée ! Alors ce serait peut-être dommage ! Peut-être devrais-tu lui parler de ton problème, espacer vos rapports ? Eviter certains gestes ? Arriver à une sorte de compromis ! Maintenant, tout dépend aussi de la manière dont tu peux supporter vos rapports...

Pose-toi aussi la question de savoir ce qui est le plus dur : vivre sans lui et sans sexualité, ou avec lui et avec des rapports ?
Merci Gianni d'avoir répondu.

Pour tout dire il est vrai qu'actuellement je nage en pleine confusion.

Je l'aime de tout mon coeur et vivre sans lui serait très dur. Mais continuer à avoir des relations sexuelles ça ne me dit rien et j'en ai même honte. Tu as raison peut-être est-ce le "poids" de mes convictions religieuses ? Tu vois, je suis née dans une famille catholique. Quand j'étais adolescente je pensais souvent : "je veux être religieuse, endosser le voile !". Et puis je me suis convertie au protestantisme où j'ai pu voir qu'on peut vivre en couple et servir Dieu par la même occasion... Quand j'étais adolescente je fuyais tout ce qui avait trait aux "booms" et autres... j'entendais des copines raconter ce qu'elle faisait avec les garçons et franchement je ne les enviais pas. ça ne m'intéressait absolument pas.

Je crois que je vais reparler de tout ça avec mon ami. Si il m'aime vraiment il saura attendre.

Anne

Message par Anne » 07 août 2006, 16:01

Euh... l'invité c'était moi ! Excuse !

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 09 août 2006, 01:25

Tiens nous au courant ! Merci
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 12 août 2006, 21:07

Je pense que tu devrais avoir une sérieuse discussion avec ton copain. Lui expliqué un peu ce que tu nous as expliqué. Que ce n'est pas clair pour toi, si tu es asexuelle ou non. Et je t'encouragerais à consulter un sexologue justement pour faire la lumière là-dessus. Je ne recommanderais pas à quelqu'un de se déclarer asexuel alors que c'est peut-être un blocage. Mais tu dois être honnète avec lui, si possiblement tu es asexuelle, il a le droit de savoir, et de prendre sa propre décision par rapport à ça.

J'espère que tout ira au mieux!

Câlins
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Invité

Message par Invité » 21 août 2006, 09:40

NeeNoon a écrit :Je pense que tu devrais avoir une sérieuse discussion avec ton copain. Lui expliqué un peu ce que tu nous as expliqué. Que ce n'est pas clair pour toi, si tu es asexuelle ou non. Et je t'encouragerais à consulter un sexologue justement pour faire la lumière là-dessus. Je ne recommanderais pas à quelqu'un de se déclarer asexuel alors que c'est peut-être un blocage. Mais tu dois être honnète avec lui, si possiblement tu es asexuelle, il a le droit de savoir, et de prendre sa propre décision par rapport à ça.

J'espère que tout ira au mieux!

Câlins
Je dois le voir dans les jours qui viennent. Je vais lui en parler. Les relations sexuelles pour moi ne sont pas prioritaires et je m'en passerais bien croyez-moi ! (du moins pour le moment !!!) Si je lui ai cédé c'est seulement parce que je l'aime.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité