Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3646
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 628 fois
A été aimé : 920 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Baelfire » 30 sept. 2016, 10:24

didou a écrit :D'où l'intérêt qu'il n'y ait pas "d'autres fois" :wink:
Disons qu'il y a d'autres priorités ;)
♪Love is in the A ♫

Ramón

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Ramón » 30 sept. 2016, 13:09

Je me répète Malya : méfie-toi pour ne pas générer trop de frustrations, et ne te sens pas coupable s'il devait souffrir, pas que ce ne soit pas grave mais que c'est un mal (quasi) nécessaire dans votre contexte. Pourquoi voudrait-il partir s'il se sent capable d'endurer un peu plus de frustrations, de sacrifices ? Je sais que couper un lien c'est très difficile, et qu'en réaliser le deuil est encore plus difficile (nous sommes bien organiques ^^). J'ai appris à le faire bon gré mal gré. Je ne le souhaite pas pour les autres, mais force est de constater que l'on peut se retrouver facilement devant ce genre de choix (non-choix ?).

Mais vous avez le temps d'après ce que je peux lire, vous avez ouvert un dialogue qui mérite d'aller au bout.

Avatar du membre
Magdalena
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 26 sept. 2016, 18:47
A été aimé : 1 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Magdalena » 30 sept. 2016, 13:22

Quand je lis vos messages, j'ai l'impression que vous ne pensez qu'à sens unique. C'est lui qui ne veut rien comprendre, c'est lui qui ne fait pas d'effort, c'est lui qui...
Il ne faut pas oublié qu'il reste un homme qui a des besoins physiologiques.
Ce n'est pas parce que nous, nous ne ressentons pas ces besoins qu'il doit s'en privé sans rien dire.
Il aime sa femme, il veut faire l'amour à sa femme. Imaginez donc sa frustration, il se sent repousser mal-aimé.

Maintenant, je comprend aussi votre position. J'ai déjà pleuré en faisant "l'amour" parce que je ne voulais pas mais que lui voulait vraiment.

Un homme (comme une femme) pourra patienter, quelques semaines, quelques mois mais après ça, la frustration sera trop forte. Il/elle ne se sentira plus aimer. Disputes, engueulades...

Pour moi, un couple s/a n'a que 2 solutions :
- la rupture
- un "contrat à l'amiable" pour que le s puisse avoir des relations en dehors du couple.

Ramón

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Ramón » 30 sept. 2016, 14:39

On ne nie pas ses besoins. Simplement ces besoins mettent la pression sur une autre personne en plus de sa propre personne. Autant se mettre la pression ne pose pas de problème, autant mettre la pression sur une autre personne c'est douteux quand on parle d'amour.
En l'occurrence, Malya subit cette pression. Elle essaie d'y apporter une réponse pour dénouer le problème. Elle ne lui doit rien (légalement ; moralement on peut discuter mais on risque de vite arriver à une situation de chantage moral et affectif), pourtant elle cherche une solution.
Il peut se sentir aussi mal-aimé qu'il le désire, ça ne rend pas cette pression plus acceptable (c'est du chantage).

Malya
Aspirant
Messages : 38
Enregistré le : 04 août 2016, 14:35
Localisation : Meurthe et Moselle
A été aimé : 2 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Malya » 30 sept. 2016, 15:49

Oui c'est tout à fait ça Mr.Nya, je subit autant que lui, par ce que maintenant quand il tente de faire l'amour et qu'il voit que je n'en ai pas du tout envie, il fait la tête pendant des heures, ne m'adresse plus la parole (oui il manque de maturité) et il commence à me prendre la tête pour tout et n'importe quoi!

Avatar du membre
Magdalena
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 26 sept. 2016, 18:47
A été aimé : 1 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Magdalena » 30 sept. 2016, 21:05

Oui, mais ce que je veux dire, c'est que lui aussi subit cette pression. Ce n'est pas du sens unique. Il aime sa femme, la regarde, a envie de lui faire l'amour mais sait d'avance que ça va être un conflit donc il tente le tout pour le tout.
Il ne te parle plus pendant des heures mais il doit être complètement démuni et ne sait plus comment s'y prendre.

C'est pour ça que, à mon avis et de par mon vécu, un couple a/s ne peut pas tenir.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par didou » 30 sept. 2016, 22:17

Magdalena a écrit :Quand je lis vos messages, j'ai l'impression que vous ne pensez qu'à sens unique. C'est lui qui ne veut rien comprendre, c'est lui qui ne fait pas d'effort, c'est lui qui...
Alors, certes nous prêchons pour notre paroisse :D mais aussi avec dans l'idée que quelqu'un qui se force à faire l'amour a (souvent) l'impression d'un "salissement". Ca peut-être ressenti comme une forme plus ou moins formalisée de viol. Et ça, 'est une différence avec la vue de l'autre côté où il "n'y a que" de la frustration.
Magdalena a écrit :Il ne faut pas oublié qu'il reste un homme qui a des besoins physiologiques.
Bon, je ne suis certainement pas bien placé pour parler, mais y a-t-il de vrais besoins physiologiques à ce niveau ? Chez moi les besoins physiologiques sont plutôt de l'ordre de boire, manger, aller pisser, dormir. La question n'est pas provocatrice: c'est une vraie question.
Magdalena a écrit :Il aime sa femme, il veut faire l'amour à sa femme. Imaginez donc sa frustration, il se sent repousser mal-aimé.
Si c'est une question de "besoin physiologique", ça devrait être décorrélé de la sensation (plutôt mentale) de se sentir aimé ou pas.
Magdalena a écrit :J'ai déjà pleuré en faisant "l'amour" parce que je ne voulais pas mais que lui voulait vraiment.
Personnellement, je n'ai jamais été dans ce cas, mais il me semble qu'il n'est pas humainement acceptable :?
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Magdalena
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 26 sept. 2016, 18:47
A été aimé : 1 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Magdalena » 30 sept. 2016, 22:21

"Personnellement, je n'ai jamais été dans ce cas, mais il me semble qu'il n'est pas humainement acceptable :?"

C'est mon EX ! ;)

Ramón

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Ramón » 01 oct. 2016, 14:05

On le dit comme toi, on ne nie pas la pression et la frustration qu'il subit. Mais ce n'est pas Malya qui lui met cette pression, c'est lui qui se la met seul avec ses désirs. A l'inverse, Malya subit bien une pression venant de lui, de ses désirs. C'est cela qui est problématique : Malya n'a pas à subir le mal-être d'une autre personne, ce n'est pas un punching-ball, un miroir, que sais-je encore, c'est une personne qui ressent son environnement. Nous avons déjà bien assez à nous soucier de notre propre corps, notre propre vie pour ne pas avoir à subir de pressions venant d'une autre personne avec son propre corps, sa propre vie.
En tout cas, je ne peux pas concevoir une relation harmonieuse de cette manière, il y a trop de violences induites, trop de culpabilisations. Je ne soutiens pas Malya parce qu'elle est asexuelle, je la soutiens parce qu'elle n'est pas consentante pour subir cela, qu'elle le fait savoir mais cela ne semble pas encore faire tilt chez son compagnon et se traduire par un changement de comportement (et elle cherche une solution au problème, ce qui mérite que l'on y prête attention, pour ma part je serais parti depuis un moment).

Malya
Aspirant
Messages : 38
Enregistré le : 04 août 2016, 14:35
Localisation : Meurthe et Moselle
A été aimé : 2 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Malya » 03 oct. 2016, 10:27

Je pense que ce qu'il me reste de mieux à faire est de laisser le temps faire les choses! On verra bien par la suite! La pression est de plus en plus présente, en tout cas pour ma part. Je fait tout pour ne pas lui donner envie, comme ne pas dormir en sous-vêtements.
Tout ça, en attendant que mon rêve se réalise le plus rapidement possible, vivre seule (avec ma chienne).

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par didou » 03 oct. 2016, 22:55

Malya a écrit :Je pense que ce qu'il me reste de mieux à faire est de laisser le temps faire les choses!
Ouh-là, la tension semble être lourde...
Malya a écrit :On verra bien par la suite!
La suite, c'est vous qui la déciderez. Certaines suites peuvent être (un peu) douloureuses. Il faut peser le pour et le contre, mais en tout état de cause, lorsque la vie du couple devient déraisonnable, mieux vaut trancher un bon coup que de laisser la situation pourrir encore plus. Je sais plutôt bien de quoi je parle. Après, il ne faut pas non plus tout jeter sur un coup de tête. Mais en l’occurrence, tu ne sembles pas décrire un coup de tête.
Donc, réfléchis, je dirais, "réfléchissez", et si vraiment rien ne sort de constructif, bin choisissez la solution la moins pire (même si elle n'est pas idéale).
Malya a écrit :Je fait tout pour ne pas lui donner envie, comme ne pas dormir en sous-vêtements.
:lol: Tu dors avec la combinaison de ski ? :mrgreen:
Malya a écrit :Tout ça, en attendant que mon rêve se réalise le plus rapidement possible, vivre seule (avec ma chienne).
Tu as l'air bien décidée. Ton idée semble bien arrêtée. Bon, encore une fois, avant de prendre une décision, il faut essayer d'y penser sans pression, calmement, pas sous le coup de l'émotion. Mais après ça, si la solution est la rupture, il ne faut pas non plus en éprouver ni honte ni culpabilité. Mais il faut y réfléchir ... autant que possible lucidement et calmement pour ne pas regretter ensuite.

Se séparer n'est pas honteux. On constate juste que l'on s'est trompé sur le long terme. Mais bon, tout le monde évolue, et la durée de vie se rallongeant, on a le temps de se rendre compte que "l'autre" c'est l'enfer (et réciproquement :lol:)

Donc, encore une fois, loin de moi l'envie de pousser les couples à la séparation. Lorsque la situation est devenue trop explosive, il est temps de trouver une solution: soit un aménagement mutuel ... soit une séparation. Tant que possible, l'aménagement mutuel est plus sympa. Mais il ne se trouve pas tout le temps.

Allez, courage.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Malya
Aspirant
Messages : 38
Enregistré le : 04 août 2016, 14:35
Localisation : Meurthe et Moselle
A été aimé : 2 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Malya » 04 oct. 2016, 10:06

Oh mais si je pouvais dormir avec une combinaison de ski, je le ferais !!
Oui, effectivement, je suis bien décidé, depuis le début de l'année que j'y réfléchis, je pense donc bien savoir ce que je veux.
Je n'aurai pas honte du tout de me séparer, je n'ai simplement pas envie de le faire souffrir.

Malya
Aspirant
Messages : 38
Enregistré le : 04 août 2016, 14:35
Localisation : Meurthe et Moselle
A été aimé : 2 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Malya » 04 oct. 2016, 11:36

FTC a écrit :Après ti tu prends pas de plaisir, ce n'est plus que de l'asexualité mais de la frigidité.
J'avais oublié de te répondre, je ne pense pas que ce soit de la frigidité, je pense que je m'exprime mal, ce que je veux dire c'est que je ne prends pas autant de plaisir que les personnes sexuelles, on va dire que je trouve que c'est agréable, mais à force de me forcer, ça devient un moment désagréable, quand c'est trop souvent! J'espère mieux m'exprimer.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Zimou » 04 oct. 2016, 16:34

Malya a écrit :
FTC a écrit :Après ti tu prends pas de plaisir, ce n'est plus que de l'asexualité mais de la frigidité.
J'avais oublié de te répondre, je ne pense pas que ce soit de la frigidité, je pense que je m'exprime mal, ce que je veux dire c'est que je ne prends pas autant de plaisir que les personnes sexuelles, on va dire que je trouve que c'est agréable, mais à force de me forcer, ça devient un moment désagréable, quand c'est trop souvent! J'espère mieux m'exprimer.
En effet, mieux exprimé ça semble moins être de la frigidité. c'est plutôt normal quand on est A d'en avoir marre lorsqu'on se force trop, que ce ne soit plus un moment appréciable. C'est vrai pour tout, le gâteau au chocolat, si j'en mange tous les jours je fini par en avoir marre et si je continue encore à me forcer ça va être très désagréable. Ce problème n'est pas causé par l'asexualité mais par le fait que vous vous forcez. Donc il ne faut plus se forcer pour aller mieux de ce coté.
Il est bien important de s'exprimer de façon précise pour qu'on puisse vous donner les meilleurs pistes de recherche. Même pour vous, trouver les mots qui décrivent précisément votre ressenti pour permettra de mieux vous comprendre.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Malya
Aspirant
Messages : 38
Enregistré le : 04 août 2016, 14:35
Localisation : Meurthe et Moselle
A été aimé : 2 fois

Re: Mon homme pense que je devrais "soigner" mon asexualité.

Message par Malya » 06 oct. 2016, 12:51

Oui, c'est de ma faute, j'ai écrit certainement trop vite et sans trop réfléchir! Je ferai plus attention à présent.
Parfois je ne précise pas certaines choses, de peur que ce que j'écris soit trop répétitif, au final, il vaut mieux que ce soit répétitif, plutôt que de louper des précisions et être mal compris!
Didou, c'est marrant, c'est tout à fait ce que j'ai expliqué à mon homme, mais avec les chipolatas et saucisses blanches.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité