Une question, deux questions, trois questions...

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Vins63
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 17 juin 2014, 23:34
A été aimé : 1 fois

Une question, deux questions, trois questions...

Message par Vins63 » 03 janv. 2015, 21:20

Bonjour,

Après un petit bonjour, des mois d'absences, je suis de retour encore plus paumé qu'avant.
Je suis asexuel ! Je suis asexuel ! Je suis asexuel !
Je n'aime pas avoir des relations sexuelles ! Mais enfin c'est beaucoup plus fort que ça, car selon moi quand on n'aime pas on peut quand même se forcer. Mais là j'en suis tout simplement INCAPABLE !
Suis-je "normal" ? Je suis nourri par les conquêtes sexuelles de mes amis mais moi rien ! J'essaye, j'essaye, j'essaye mais beurk, beurk, beurk.
Cela remet tout en doute. J'ai vraiment l'impression que quelque chose ne tourne pas rond chez moi. Mais j'ai aussi envie de m'accepter comme je suis gay et asexuel ! En ce début d'année je suis perdu !

Bref, merci de m'avoir lu. Cela est déjà une petite victoire de l'avoir écrit pour de vrai.

Bonne année à vous.
"Elle travailla pour vivre ; puis, toujours pour vivre, car le cœur a sa faim aussi, elle aima."
Victor Hugo, Les Misérables, Fantine.

Avatar du membre
Enethir
Affable
Messages : 102
Enregistré le : 25 avr. 2013, 19:37
A aimé : 7 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Une question, deux questions, trois questions...

Message par Enethir » 03 janv. 2015, 21:38

Bonjour,

La définition de l'Asexualité est l'absence d'attirance sexuelle. Comme tout le monde n'est pas d'accord sur la définition exacte de l'attirance sexuelle (même le wiki le dit !), ça devient difficile de se positionner. Ici, c'est toi qui te connais le mieux, alors c'est toi le mieux placé pour dire si tu es A ou pas.

L'Asexualité, ce n'est pas l'impossibilité physique, psychologique ou morale d'avoir des relations sexuelles. Mais comme le sexe n'a rien d’anodin, je conçois facilement que sans envie, il doit être difficile de se voir participer à une chose aussi intime en s'y forçant. Encore une fois, les avis sont partagés.

Maintenant, si le blocage que tu ressens envers le sexe te pose un problème (à toi, pas seulement à ton/tes partenaires), sais-tu pourquoi ? En as tu parlé avec ton/tes partenaire(s) ? Un médecin ? Si ça ne te pose pas de problème ... Et bien :best:

Finalement, l'important est de savoir que ton corps n'appartient qu'à toi. Si tu ne veux pas de sexe, tu as toujours le droit de dire « non ». :-D
Enethir
Perdu

Vins63
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 17 juin 2014, 23:34
A été aimé : 1 fois

Re: Une question, deux questions, trois questions...

Message par Vins63 » 03 janv. 2015, 22:36

Merci Enethir pour ta réponse. :-)
J'ai bien compris que la définition d'Asexualité est complexe.
Il faut d'abord que je définisse l'attirance sexuelle (chose qui n'est pas aisée)
Ensuite je ne suis pas dans l'incapacité physique d'avoir des relations sexuelles. Suis-je dans l'impossibilité psychologique ou morale ? (Points à éclaircir)
Le blocage que je ressens envers le sexe me pose un problème. Je ne me sens pas normal par rapport à mes envies de relation avec un partenaire. Je souhaite une relation platonique marquée par une certaine tendresse mais absolument pas par des relations sexuelles.

Si je ne suis pas asexuel, je suis donc malade.
"Elle travailla pour vivre ; puis, toujours pour vivre, car le cœur a sa faim aussi, elle aima."
Victor Hugo, Les Misérables, Fantine.

Avatar du membre
winty
Acolyte
Messages : 391
Enregistré le : 28 déc. 2014, 21:57
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Une question, deux questions, trois questions...

Message par winty » 04 janv. 2015, 00:58

Donc, je suis monsieur inexpérimenté et je suis jeune, mais je me base surtout sur ce que j'ai lu sur internet en cherchant sur l'asexualité et ce que j'ai lu sur ce forum.

Personne n'est capable de donner ton orientation sexuelle, mais toi tu peux la trouver en te posant les bonnes questions.
Mais si tu veux mon avis je pense qu'il faut chercher si tu as eut un traumatisme ou une mauvaise expérience qui te pousserait à rejeter le sexe aujourd'hui.
Si il n'y en a aucun et que tu n'éprouve pas de désir sexuel, je pense que tu peux te définir comme asexuel, beaucoup de personnes diront "si tu n'as pas de désir et que tu as un traumatisme ou un choc, tu n'es pas asexuel", personnellement je ne sais pas et je n'ait pas la moindre idée de ce qui fait l'orientation sexuelle.

Après, si tu n'as pas envie d'avoir des relations sexuelles, tu ne doit pas te forcer, c'est la pire chose à faire à mon avis.

Mais surtout (et c'est ce que je voulais dire depuis le début) tu n'as pas à t'inquiéter sur les relations platoniques, il y a plein de gens ici qui vivent en couple sans sexe, et ça marche, contrairement à ce que l'on essaie de nous rentrer dans le crane, l'amour sans sexe existe.

J'espère avoir répondu à au moins une question.

Avatar du membre
Bodonie
Avenista
Messages : 1488
Enregistré le : 29 juil. 2014, 14:25
Localisation : Province de la poutine
A aimé : 32 fois
A été aimé : 50 fois

Re: Une question, deux questions, trois questions...

Message par Bodonie » 05 janv. 2015, 15:09

Si tu n'aimes pas, tu n'aimes pas!

Pourquoi te forcer? Tu ressembles autant à certains asexuels! Ce n'est pas car tu rejetes le fait que tu ne corresponds plus à l'asexualité. Après tout, Winty a raison, si tu as eu un traumatisme, tout est expliqué. Sinon, ne te poses plus la question, tu l'as toi-même expliqué, tu veux une relation platonique. C'est ce que tout asexuel désire, non? ( Sauf les aromantiques et d'autres cas ).
Whatever,

I'll just date myself.

Vins63
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 17 juin 2014, 23:34
A été aimé : 1 fois

Re: Une question, deux questions, trois questions...

Message par Vins63 » 05 janv. 2015, 18:20

Merci winty, excuse moi pour le retard de la réponse.
Merci aussi Samokadaï. :-)

Je ne peux pas vous faire partager ma réflexion car c'est un peu décousu mais ça avance. :-)
Merci beaucoup en tout cas. :-)
"Elle travailla pour vivre ; puis, toujours pour vivre, car le cœur a sa faim aussi, elle aima."
Victor Hugo, Les Misérables, Fantine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités