Qu'est ce que l'asexualité?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre

Etes vous?

Le sondage s’est terminé le 09 févr. 2009, 12:58

hétéro-asexuel
17
61%
homo-asexuel
4
14%
bi-asexuel
4
14%
asexué-asexuel
3
11%
 
Nombre total de votes : 28

Avatar du membre
Renaud
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 26 juin 2006, 14:11
Localisation : Saône et Loire

Message par Renaud » 01 juil. 2006, 13:08

Ce que je veux dire c'est que notre échange me paraissait un peu stérile, mais le débat est le bienvenu en effet.

Tu défends une définission de l'asexualité avec laquelle au fond je suis parfaitement d'accord. Il n'y a donc pas, pour moi, débat à ce niveau.

Les gens qui disent qu'être asexuel est radical ne comprennent pas la chose, c'est tout.
Un choix peut être radical, pas un état de fait.
L'abstinence peut être jugée radicale, en aucun cas l'asexualité.

Ceux qui n'aiment pas le chocolat ne choquent personne... mais ne trouver aucun intérêt pour la bagatelle parait très louche dans une société ou le sexe est une à ce point "évidence". C'est celui qui est choqué qui manque un chouia de liberté d'esprit !

De nombreuses populations animales contiennent (semble-t-il) une proportion non négligeable d'individus asexuels... pourquoi pas les humains ? Ces animaux ne sont pas ainsi parce qu'ils ont subi un traumatisme dans leur enfance ou je ne sais quoi : l'asexualité est donc certainement quelque chose de tout à fait naturel (même si pour l'homme elle peut aussi résulter de difficultés psycho, mais ne mettons pas tout dans le même panier).

Je me demande même si, à l'heure de la surpopulation et de la surexploitation de la nature par l'homme, il ne se pourrait pas qu'un mécanisme de régulation parfaitement naturel pousse la fraction des asexuels vers le haut. Spéculation tout à fait gratuite, mais why not ?

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Message par melancolie » 01 juil. 2006, 20:19

Renaud a écrit : De nombreuses populations animales contiennent (semble-t-il) une proportion non négligeable d'individus asexuels... pourquoi pas les humains ? Ces animaux ne sont pas ainsi parce qu'ils ont subi un traumatisme dans leur enfance ou je ne sais quoi : l'asexualité est donc certainement quelque chose de tout à fait naturel (même si pour l'homme elle peut aussi résulter de difficultés psycho, mais ne mettons pas tout dans le même panier).

Je me demande même si, à l'heure de la surpopulation et de la surexploitation de la nature par l'homme, il ne se pourrait pas qu'un mécanisme de régulation parfaitement naturel pousse la fraction des asexuels vers le haut. Spéculation tout à fait gratuite, mais why not ?
J'y ai pensé aussi, certains avaient déjà la même théorie concernant l'homosexualité qui regulerait la surpopulation.
D'autre part j'avais lu que les spermatozoides avaient baissé de plus de 30% en un demi siècle et que donc la fertilité allait vers le bas....
Donc la montée de l'asexualité pourrait être une conséquence naturelle également.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 02 juil. 2006, 09:56

Sauf qu'homosexualité et asexualité existaient bien avant notre époque de surpopulation.

Avatar du membre
Renaud
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 26 juin 2006, 14:11
Localisation : Saône et Loire

Message par Renaud » 02 juil. 2006, 10:42

C'est clairement pas le truc qui explique, LOL. Peut-être que ça a un rôle maginal, ou pas du tout... juste une idée en l'air quoi ! Du reste, s'il fallait expliquer, justifier, la folie ordinaire de la société et l'existence naturelle et spontanée de l'asexualité chez de nombreuses espèces animales nous en diraient déjà beaucoup !

Et puis si encore on tient a être rigoureux il faudrait distinguer la croissance de l'asexualité humaine connue et l'auguementation réelle... parce que (je crois) la seule croissance dont on soit certains est celle de la visibilité des asexuel(le)s.

Avatar du membre
Renaud
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 26 juin 2006, 14:11
Localisation : Saône et Loire

Message par Renaud » 02 juil. 2006, 11:00

Pour la baisse de fertilité, il y a des tas d'autres facteurs en cause, des pesticides et autres chimiqueries en tout genre qu'on absobe jusqu'au stress... et j'en oublie !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités