Asexualité et religion

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Asexualité et religion

Message par No one » 21 juin 2013, 15:16

Juste une question qui me passe par la tête comme ça.

La religion n'a-t-elle pas été un refuge depuis des siècles pour les asexuels ?
Je parle notamment de la chrétienté, connaissant mal les pratiques des deux autres monothéismes.

En effet, surtout à des époques où les mœurs étaient durs, très codifiés, et où le sexe n'était pas une option (devoir conjugal...),
la seule façon honorable d'y échapper était probablement d'entrer dans les ordres ou autres, d'être protégé par le vœu de chasteté.

De même, ne pas ressentir d'attirance et d'envie pour le sexe devait accentuer l'idée de la vocation innée pour certain(e)s.

De fait, l'institution religieuse a peut-être été, sans le vouloir, un sanctuaire de protection pour les asexuels depuis toujours. Image
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
Kamen-kage
Affable
Messages : 149
Enregistré le : 24 avr. 2013, 20:35
Localisation : Bordeaux
A aimé : 25 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Asexualité et religion

Message par Kamen-kage » 21 juin 2013, 15:48

Il est possible que les communautés religieuses comptent plus d'asexuels que la moyenne...mais je n'en suis pas sûre pour autant.
Les personnes qui composent ces communautés (les prêtres et les soeurs notamment, puisque je ne m'y connais qu'en catholicisme) sont abstinentes, mais pas forcément asexuelles.
Elles peuvent avoir ressenti de l'attirance sexuelle et en ressentir encore et avoir cependant choisi de suivre ce qu'elles considéraient comme leur vocation.
"Il faut considérer comme un bien le moindre mal" Machiavel

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Re: Asexualité et religion

Message par giby » 21 juin 2013, 16:03

Tu n'es pas le premier à y pensé, j'ai déjà lu ça…

Il est vrai que beaucoup se sente appellé, et le discernement de choix de vie est plus simple… de même il y a qq jours en parlant à ma mère d'une personne avec qui je parle qui est A, elle me réponds "elle n'a qu'a se faire bonne sœur" bref… dans une société ou les valeur chrétiennes se perdent, l'asexualité perd son refuge de prédilection…

Mais les A ne sont pas la seule minorité sexuel à avoir été "protégé"
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Asexualité et religion

Message par No one » 21 juin 2013, 16:12

giby a écrit :Mais les A ne sont pas la seule minorité sexuel à avoir été "protégé"
Oui, très juste. :wink:


Sinon je ne voulais pas laisser penser que tous les prêtres et sœurs sont des asexuels, loin de là !
Je disais juste que ça a pu jouer le rôle d'un refuge pour certains asexuels, surtout pour les femmes avec ce concept de "bonne à marier" etc...

Maintenant bien sûr c'est quand même différent (dans certains pays du moins) mais c'est relativement récent.
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)

Re: Asexualité et religion

Message par giby » 21 juin 2013, 16:26

Les A qui ont encore un peu de valeur chrétienne y trouve toujours refuge… ce qui est embêtant c'est les anticléricaux… Eux n'y penserais jamais… Je connais toutefois un ancien séminariste qui venais d'un milieu athée et qui s'est senti appelé…

Sinon, je connais un prêtre super Misogyne… là on comprend qu'il se soit fait prêtre, en couple ça n'aurait pas été ;)
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

Avatar du membre
Uiravaivahui
Assidu
Messages : 824
Enregistré le : 08 juin 2013, 13:23
A été aimé : 2 fois

Re: Asexualité et religion

Message par Uiravaivahui » 21 juin 2013, 16:49

.
Modifié en dernier par Uiravaivahui le 25 nov. 2013, 22:06, modifié 1 fois.
Uiravaivahui = bébé phoque

Utiliser l'argument de la sexualité pour vendre c'est manquer de confiance en son produit.

Image

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et religion

Message par Rising Sun » 21 juin 2013, 17:00

No one a écrit :Juste une question qui me passe par la tête comme ça.

La religion n'a-t-elle pas été un refuge depuis des siècles pour les asexuels ?
Je parle notamment de la chrétienté, connaissant mal les pratiques des deux autres monothéismes.

En effet, surtout à des époques où les mœurs étaient durs, très codifiés, et où le sexe n'était pas une option (devoir conjugal...),
la seule façon honorable d'y échapper était probablement d'entrer dans les ordres ou autres, d'être protégé par le vœu de chasteté.

De même, ne pas ressentir d'attirance et d'envie pour le sexe devait accentuer l'idée de la vocation innée pour certain(e)s.

De fait, l'institution religieuse a peut-être été, sans le vouloir, un sanctuaire de protection pour les asexuels depuis toujours. Image
Pour quelques-uns, j'imagine. Mais c'est quand même une sacrée décision, doublée d'un énorme sacrifice, il s'agit de se couper du monde, de dire adieu à ses proches... Donc tout aussi difficile à prendre que les mariages arrangés. De plus tous les asexuels ne cherchent pas à fuir le sexe, loin de là, c'est un stéréotype.
Je suppose que si j'avais vécu ainsi autrefois, face à un mariage forcé, sans doute que je m'enfuirais pour aller vivre le reste de ma vie en me faisant si nécessaire passer pour un homme, comme George Sand l'a fait. Mais jamais, au grand jamais je ne me ferais bonne sœur !
Par ailleurs, je regrette que dans l'Église catholique, il y ait cette contrainte de chasteté pour le clergé. Chez les protestants, les orthodoxes, les musulmans et les juifs, les prêtres doivent même se marier. A quand la liberté au sein de l'Église catholique ? On entendrait moins parler de pédophilie...

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Asexualité et religion

Message par No one » 21 juin 2013, 17:18

@ Rising Sun :

Oui je comprends bien ce que tu dis, mais il faut garder à l'esprit que je disais ça dans un sens quand même beaucoup plus historique que contemporain.
Et ça change pas mal la donne, la pression, les enjeux, et les clés de compréhension étant particulièrement différents aujourd'hui.


Par ailleurs et sans me prendre pour un spécialiste sur le sujet loin de là, il y a quelque chose de méconnu concernant les prêtres catholiques.
Ils ont fait vœu de célibat mais pas spécifiquement de chasteté.
Alors certes ça ressemble bien à une zone grise assez limite, et je pense que l'interprétation diffère selon les cas.
Mais des prêtres catholiques qui vivent une histoire amoureuse cachée, c'est bien plus commun que ce qu'on pourrait croire.


Sinon je trouve aussi intéressant le concept de vocation que ça a pu créer.

Dans des époques où la religion régnait sans partage sur les mœurs et les pensées humaines, le fait de ne pas ressentir
d'attrait pour la chose sexuelle, ou même d'en être dégoûté, a surement pu être interprété intimement comme un appel de Dieu.


Enfin bon, c'est juste des réflexions comme ça, pour parler. :wink:
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et religion

Message par Rising Sun » 21 juin 2013, 17:42

Je parle même historiquement. Mais le problème est et a toujours été des relations sexuelles contraintes, avec un homme qui n'est pas désiré, et c'est un problème pour toutes les femmes, pas seulement les femmes asexuelles. Et pour ma part, je ne vois pas pourquoi les femmes asexuelles auraient eu plus ce penchant pour la vie religieuse (en fait, j'ai souvent entendu ça quand j'étais plus jeune et que je ne voulais pas sortir avec des garçons, et j'ai toujours trouvé ça insultant de me faire traiter de "bonne sœur", de "coincée" et autres). Par ailleurs, des féministes aussi, il y en a toujours eu. Donc ce n'est pas quelque chose de spécifiquement contemporain dont je parle, mais d'intemporel.

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Asexualité et religion

Message par No one » 21 juin 2013, 17:48

Et bien le côté "historique" (comprendre le degré de pression) pour moi change tout.

Tu préfères quoi ?
Te faire traiter de bonne sœur sur le ton de l'humour pas drôle, ou être mariée de force et accomplir ton devoir conjugal pour les 50 prochaines années ? Image
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et religion

Message par Rising Sun » 21 juin 2013, 17:58

Ni l'un, ni l'autre. Je n'ai pas à me contraindre de vivre dans un couvent pour échapper à un homme. Ce n'est pas échapper à une soumission. C'est une autre forme de soumission.

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Asexualité et religion

Message par No one » 21 juin 2013, 18:06

Je comprends l'idée dans l'absolu mais bon, ça change pas grand-chose à ce que je dis. :roll:
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et religion

Message par Rising Sun » 21 juin 2013, 18:14

No one a écrit :Je comprends l'idée dans l'absolu mais bon, ça change pas grand-chose à ce que je dis. :roll:
Si, cela change que je refuse autant des relations sexuelles forcées (comme n'importe quelle femme) que je refuse d'être associée à une organisation qui prône des valeurs dont certaines (telles que l'antisexualité et la vénération des "vierges pures") sont opposées aux miennes. Je devrais en effet faire l'apologie de ces valeurs et je préfère n'importe quoi sauf renier mes valeurs profondes et ma liberté. Tout au long des siècles précédents, toutes les femmes ne se soumettaient pas tranquillement, certaines au contraire ont préféré mourir libres.

Vincent123
Adepte
Messages : 239
Enregistré le : 08 avr. 2012, 09:37
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et religion

Message par Vincent123 » 21 juin 2013, 18:18

tant qu'elles se retrouvaient pas dans une house of the.. Rising Sun :wink:

No one
Acolyte
Messages : 381
Enregistré le : 19 juin 2013, 20:47

Re: Asexualité et religion

Message par No one » 21 juin 2013, 18:23

Rising Sun a écrit :Si, cela change que je refuse autant des relations sexuelles forcées (comme n'importe quelle femme) que je refuse d'être associée à une organisation qui prône des valeurs dont certaines (telles que l'antisexualité et la vénération des "vierges pures") sont opposées aux miennes. Je devrais en effet faire l'apologie de ces valeurs et je préfère n'importe quoi sauf renier mes valeurs profondes et ma liberté. Tout au long des siècles précédents, toutes les femmes ne se soumettaient pas tranquillement, certaines au contraire ont préféré mourir libres.
Hé ben écoute, si t'es sure et certaine de ce que tu aurais été, même au cœur d'une société moyenâgeuse, tant mieux pour toi ! :lol:

D'ailleurs je ne sais même pas pourquoi le sujet dérive sur toi, c'était des réflexions générales comme ça.

Mais bon, si tu penses que le costume de Super-Rebelle te va bien, je vais pas te contrarier. :P
.

Précision : je suis un « S » (mais je me soigne)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités