Et le science?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Cantona
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 17 mars 2006, 19:38

Et le science?

Message par Cantona » 17 mars 2006, 19:48

Bonsoire a tous!

La science pense que le fenomene dell'asexualitè n'exsiste pas, mais il est ne pour des fenomenes de la societè....

mmm......vous quesqu'en dit?

Au revoir!

Cantona

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Message par melancolie » 17 mars 2006, 20:14

Bonsoir Cantona et bienvenu sur ce site.
Tu écris le français comme un italien ou je me trompe ?

En ce qui concerne l'origine de l'asexualité, ce n'est pas selon moi plus un phénomène de société que les différents types de sexualité et c'est un phénomène existant puisqu'il existe (je suis la reine de la rhétorique, je sais)
Pourquoi poses-tu cette question ? Tu te questionnes sur ton comportement ?
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Cantona
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 17 mars 2006, 19:38

re

Message par Cantona » 18 mars 2006, 12:51

Pour savoir quesqu'en pensez vous et pour parler ensemble d'une partie de ce qu'est l'asex!

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 18 mars 2006, 14:02

Cantona a écrit :La science pense que le fenomene dell'asexualitè n'exsiste pas
Pourtant les scientifiques s'accordent à dire que l'asexualité existe, et ce depuis longtemps, chez certains mamifères, alors pourquoi pas chez l'Homme :wink:
Image

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 18 mars 2006, 18:59

Eclora a écrit :Pourtant les scientifiques s'accordent à dire que l'asexualité existe, et ce depuis longtemps, chez certains mamifères, alors pourquoi pas chez l'Homme :wink:
C'est l'objet de ce fameux article dans "The New Scientist", je ne pense pas qu'on puisse dire que les scientifiques pensent que l'A n'existe pas.

Quant à dire que c'est un "phénomène de société", c'est plus vrai pour le courant d'abstinence dont on parle de temps en temps (du genre "pas avant le mariage" etc). Mais comme on nous confond souvent les abstinents... :roll:

Avatar du membre
Amalya
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 28 déc. 2005, 23:06
Localisation : Savoie

Message par Amalya » 22 mars 2006, 09:34

Ca revient très vite à la question "qu'est-ce qui est de la nature, qu'est-ce qui est de la culture ?"
Or, vu qu'on est plongé dans la culture, on peut pas trop faire la différence :D
Je ne sais pas s'il y a des "gènes" de l'asexualité, ce qui serait une preuve médical en quelque sorte. Pour autant, les gens ayant vécu des histoires similaires ne sont pas forcément asexuels (même si on retrouve des points communs entre nos histoires respectives :) ). Mais si tu entend par "phénomène de société" une sorte de "mode" de l'asexualité, et bien je ne pense pas que ce soit ça. Je crois que ça existe depuis longtemps, mais que dans notre société actuelle où le sexe est vraiment mis en avant, l'asexualité apparait par contraste.
Tu peux préciser ta question ?

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3995
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 44 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 22 mars 2006, 10:05

Amalya a écrit : Mais si tu entend par "phénomène de société" une sorte de "mode" de l'asexualité, et bien je ne pense pas que ce soit ça. Je crois que ça existe depuis longtemps, mais que dans notre société actuelle où le sexe est vraiment mis en avant, l'asexualité apparait par contraste.
Tu peux préciser ta question ?
Non seulement , elle apparait par contraste , mais elle se dévoile . Elle profite en quelque sorte de cette mise en avant totalement libérée , pour faire ses premiers pas hors de la "clandestinité" ou de son "confinement".

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 22 mars 2006, 18:23

Je doute que l'asexualité soit un nouveau courant à la mode, mais comme le souligne julliana, "Non seulement , elle apparait par contraste , mais elle se dévoile". Je suis persuadée qu'il ya toujours eu des asexuels : des mariés - avec non consommation ou obligés par devoir, des célibataires - les fameux vieux garçon et vieille fille (arghhh) et d'autres types de personnes encore. J'aurais tendance a reprendre la phrase de Syd qui disait que dans 80 ans, il y aura le même nombre d'asexuels mais certainement plus reconnu comme tel, et il ya 80 ans il y en avait tout autant qu'aujourd'hui (et ils avaient eux aussi leur part de railleries, car on ne parlait pas de sexualité mais les sous entendus y allait de bon train).

Comme pour l'homosexualité on en parlait déjà dans l'antiquité et elle a bien été aussi considéré comme un courant il y a quelques années - Il y en a pas plus aujourd'hui qu'avant ou que demain simplement davantage d' identifiés comme tel.

Après évidemment , le temps que l'asexualité trouve sa place au soleil, elle passera par toutes les couleurs !!!!

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3995
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 44 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 22 mars 2006, 18:36

cerise2 a écrit :
Comme pour l'homosexualité on en parlait déjà dans l'antiquité et elle a bien été aussi considéré comme un courant il y a quelques années - Il y en a pas plus aujourd'hui qu'avant ou que demain simplement davantage d' identifiés comme tel.
et n'oublions pas que l'homosexualité , il fallait la soigner ... à une époque , voir pire :cry:
cerise2 a écrit :
Après évidemment , le temps que l'asexualité trouve sa place au soleil, elle passera par toutes les couleurs !!!!
de l'arc-en-ciel ? :wink: , avant de trouver les siennes propres ? quelle(s) couleur(s) pourrai(en)t ressembler à Aven ? Vous avez une idée ?? 8)

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 23 mars 2006, 18:04

Jullianna a écrit : et n'oublions pas que l'homosexualité , il fallait la soigner ... à une époque , voir pire :cry:
On en est là pour l'asexualité non ?
Jullianna a écrit :
de l'arc-en-ciel ? :wink: , avant de trouver les siennes propres ? quelle(s) couleur(s) pourrai(en)t ressembler à Aven ? Vous avez une idée ??
hum, je réfléchis là, c'est encore sombre :void:

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 24 mars 2006, 14:13

de l'arc-en-ciel ? :wink: , avant de trouver les siennes propres ? quelle(s) couleur(s) pourrai(en)t ressembler à Aven ? Vous avez une idée ?? 8)
Le noir et blanc. Dans le sens que l'absence de désir = absence de couleurs.

:wink: :arrow:
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 08 avr. 2006, 18:48

Sur Arte, une émission consacrée au coup de foudre est passée, avec moults explications scientifiques. Il semblerait que ce soient les phéromones qui créent le désir, mais il n'a été question ni des asexuels, l'émission tenant comme acquis que tout le monde peut ressentir du désir sexuel, ni des homosexuels (tout au plus a-t-on reconnu qu'il y avait des pratiques bisexuelles chez les animaux).
En extrapolant à partir de ces expériences, je me demande si on ne pourrait pas conclure que l'asexualité est une sorte de "cécité" ou insensibilité aux phéromones ? Mais je ne sais pas quels sont les rapports phéromones-homosexualité.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 09 avr. 2006, 10:25

Syd a écrit :En extrapolant à partir de ces expériences, je me demande si on ne pourrait pas conclure que l'asexualité est une sorte de "cécité" ou insensibilité aux phéromones ? Mais je ne sais pas quels sont les rapports phéromones-homosexualité.
Je me réponds moi-même.
Une étude a été faite en Suède, d'après laquelle les gays réagissent aux phéromones masculins de la même façon que les femmes hétéro. Cf article du New Scientist : "Pheromone attracts straight women and gay men".
On attend les résultats de la même étude avec les lesbiennes, il ne manquera plus qu'à étudier les réactions des A.
Donc si on considère les autres orientations : les hétéro ne réagissent pas aux phéromones du même sexe, les gays ne réagissent pas aux phéromones du sexe opposé, et probablement les A ne réagissent aux phéromones d'aucun sexe.

Invité

re

Message par Invité » 18 avr. 2006, 18:13

Peut etre que l'asexualitè = "non libidoist", "antisexuality", etc.
Je pense que s'agit d'une conditionne d'etre personelle et qu'il ya un nouveau terminologie (asexuality) et que les personnes peutent se reconnaitre dans cet neologisme.

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Message par melancolie » 23 avr. 2006, 00:11

La science n'est pas figée mais évolue toujours et est en construction (s'il y a des chercheurs ou étudiants sur le forum :wink: ), certaines sciences reposent sur des certitudes de départ qui doivent s'adapter sans se renier.

En effet car d'après le dictionnaire, la Science est la connaissance relative à des phénomènes obéissant à des lois et vérifiés par des méthodes expérimentales.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités