Et si on s'y prenait autrement ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Priscann
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 29 mai 2012, 22:43

Et si on s'y prenait autrement ?

Message par Priscann » 05 juin 2012, 23:33

Petite question qui me taraude l'esprit mais qui est peut-être complètement stupide (et qui a peut-être déjà été posée) :
pensez-vous que la pénétration en elle-même puisse être un frein, voire pour certain(e)s une explication à votre asexualité ? Autrement dit si vous rencontriez un partenaire prêt à se contenter de simples caresses, seriez-vous plus enclin(e)s à accepter un rapport ?
(sorry si la question est idiote :oops: )

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 647
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par ~flor_vermelha~ » 06 juin 2012, 13:13

Bonjour Priskan,
Je ne sais pas si la question a déjà été posée.
En tout cas: C'est sûr que ce serait plus facile pour moi si j'avais un partenaire S qui ne veut pas me pénétrer parce c'est cette chose qui serait le plus difficile pour moi physiquement. Mais si on me dit que mon asexualité est simplement une peur de la pénétration, je deviens agressive, parce que ca ne se limite pas à ca. Les autres pratiques sexuelles ne m'attirent pas non plus et je n'ai jamais vraiment compris comment fonctionne la séduction, pourquoi les gens sont attirés sexuellement par les autres etc. Et quant à une explication à l'asexualité... pour moi, il n'y en a pas, c'est comme ca, voilà tout.

Avatar du membre
Disorder
Adepte
Messages : 159
Enregistré le : 14 oct. 2011, 01:59
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par Disorder » 06 juin 2012, 14:07

La seule explication que j'ai trouvé à mon asexualité c'est que je ne suis pas intéressé-e par le sexe, tout simplement. Qu'il s'agissent alors de caresses ou de pénétration dans tous les cas ça ne m'attire pas, et dans tous les cas je refuse de me forcer à faire quelque chose qui ne me fait pas envie. :)
Gender :
[ ] Female
[ ] Male
[x] Licorne

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par Syd » 06 juin 2012, 15:50

priskan a écrit :Petite question qui me taraude l'esprit mais qui est peut-être complètement stupide (et qui a peut-être déjà été posée) :
pensez-vous que la pénétration en elle-même puisse être un frein, voire pour certain(e)s une explication à votre asexualité ? Autrement dit si vous rencontriez un partenaire prêt à se contenter de simples caresses, seriez-vous plus enclin(e)s à accepter un rapport ?
(sorry si la question est idiote :oops: )
On en a déjà plus ou moins parlé en passant, mais si on devait tracer une frontière entre ce qui est sexuel et ce qui ne l'est pas pour un A, on pourrait considérer que toute interaction génitale est sexuelle (avec ou sans pénétration, donc).
C'est vrai que des couples A font ce que des S pourrait appeler préliminaires, mais c'est plus compliqué pour un couple A/S car si le A se laisse aller aux caresses non sexuelles etc, il a souvent peur que le S aille plus loin.

Ensuite il ne faut pas dire que le frein à la pénétration soit une explication à l'asexualité, c'est plutôt une caractéristique parmi d'autres (et cela dépendra des cas, certains A peuvent supporter la pénétration, c'est juste qu'ils n'en ressentent pas le besoin).

Platonic
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 19 mai 2012, 13:49
Localisation : Moselle

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par Platonic » 06 juin 2012, 18:12

~flor_vermelha~ a écrit :Les autres pratiques sexuelles ne m'attirent pas non plus et je n'ai jamais vraiment compris comment fonctionne la séduction, pourquoi les gens sont attirés sexuellement par les autres etc. Et quant à une explication à l'asexualité... pour moi, il n'y en a pas, c'est comme ca, voilà tout.

Je comprends tout à fait ton point de vue... Et je me demandexsouvent ce qui attire le gens a vouloir avoir des relations S... Neanmoins, pour la plupart des gens, on dst en couple suand on a couché, rarement avant....Mais me pose quand même la question de l'origine de cette asexualité. C'est quand même frustrant de ne rien pouvoir y faire... Enfin, frustrant pour le conjoint... Je me suis aussi souvent demandé si la seule pénétration pouvait être à l'origine du problème... J'aimerai trouver une solution
, peut être dans une prochaine vie...

Avatar du membre
Darkmiaou
Aspirant
Messages : 42
Enregistré le : 17 avr. 2012, 22:52
Localisation : Lyon/Uzès

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par Darkmiaou » 06 juin 2012, 20:01

priskan a écrit : pensez-vous que la pénétration en elle-même puisse être un frein, voire pour certain(e)s une explication à votre asexualité ? Autrement dit si vous rencontriez un partenaire prêt à se contenter de simples caresses, seriez-vous plus enclin(e)s à accepter un rapport ?
Pour moi je pense que tu es dans le vrai, la pénétration me freine,
les caresses pas forcément, car j'aime quand même la douceur, la tendresse et la sensualité dans les caresses, qui sont un moment de partage très agréable et où l'on peut, selon moi donner beaucoup (et plus que lors de la pénétration)

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par Maëlle » 07 juin 2012, 14:26

tout cela sont des choses differentes le plus souvent.

La peur/le dégout de devoir aller plus loin peut refreiner, donc l'assurance que ce ne sera pas le cas peut liberer et certes faire accepter ce qui aurait été refusé. Mais ça ne change rien au fait que pour certains se sera bien , pour d'autres ce sera tolérable mais très chiant.

tu peux trouver des personnes ayant vecu un traumatiste liée à la pénétration ou faisant un réel blocage la dessus et qui peuvent faire le reste. Mais demeurera alors la difference entre un sexuel qui y prendra plaisir et excitation et un A qui y prendra au mieux du bien être.
( afin de ne pas compliquer je laisse les hiposexuels de coté)

Il est intéressant de savoir que :

Il y a des personnes qui fonctionnent et communiquent beaucoup par le geste, le tactile. ( les estimations sont de 30/35% de la population). Exprimer les sentiments, la connivences, les emotions passe alors beaucoup par le geste et l'expression du visage , car ça va ensemble. Pas qu'en amour mais en toute communication. Et donc 70% de la polupation bah s'exprime autrement.

Ca n'a rien avoir avec la libido mais ça va avoir une influence que le fait d'aimer ou pas les calins. au sens large. ça inclu aussi les calins au amis et à la famille.

Il y a des A donc tactiles qui en amour vont avoir besoin de tendresse, de geste de calin et ça va pouvoir inclure aussi des gestes intimes qu'on peut appeler préliminaires mais qui n'entrainent pas d'exitation, juste du bonheur partagé et du bien être. Et donc bien sur des A non tactile qui ne voient pas l'interet de se toucher et exprimeront leur sentiment autrement.

Il y a donc aussi des S tactile et des S non tactile. Pour les derniers les préliminaires sont une pratique sexuel qui sert à monter l'exitation mais qui n'a pas d'importance autre. En clair un S non tactile ne fera pas de calin à moins d'avoir envie de coucher. eux aussi exprimeront leur sentiment autrement.

alors est-ce que les A accepteraient des rapport sans pénétration ? Bah oui, les tactiles en ont même besoin mais c'est un besoin emotionnel, non un besoin sexuel :D

Donc clairement pour moi la pénétration et sa peur n'est pas une cause à l'asexualité. ca peut etre une cause d'abstinence suite à un traumatisme. Après on peut accepter les préliminaires pour des tas de raisons. Mais même libéré de la possible peur/dégout/autre de la pénétration ça ne change rien, on est A ou pas , on est calin ou pas.

a noter si vous faites des recherches que le vrai terme est kinesthesique.

Comment savoir si vous êtes concernés et potentiellement amateur de calinous même si le sexe vous fait peur ? :D

si vous avez naturellement tendance à vous exprimer avec les mains quand vous parlez, à toucher les gens qui vous sont proches ou sous le coup d'une emotion (genre filer une tape a un pote qui dit une connerie, ou saisir le bras de quelqu'un qui est triste ou encore vous rapprocher lors d'une crise de fou rire partagée) ; à ne pas vous tenir naturellement droit ; à ne pas savoir cacher vos emotions (quand ça va pas , bah tout le monde le sait , vous ne le dite pas forcement mais ça se voit! :D) , à saluer avec un sourire ou un geste plutot qu'un "bonjour" ; à ne pas regarder les gens que vous rencontrez de la tête au pied mais plutot faire attention à ce qu'ils expriment sur leur visage, si vous avez une bonne mémoire du geste et d'ailleurs prenez systematiquement des notes pour vous souvenir alors que vous les relisez rarement etc.. bah vous êtes surement kinesthesique.

Si pas, vous êtes visuel ou auditif. remarquez ce en quoi vous faite le plus atention , ce qui peut le plus vous plaire ou vous gener quand vous rencontrez quelqu'un, comment fonctionne votre mémoire et vous saurez :D
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
Oups
Affable
Messages : 126
Enregistré le : 06 avr. 2012, 22:42
Localisation : Picardie (80)
A été aimé : 1 fois

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par Oups » 07 juin 2012, 18:48

Merci Maëlle, c'était très intéressant !

Je fais donc partie du club des kinesthésiques :D
"Les êtres vivants ont été créés pour être aimés.
Les choses pour être utilisées.
La raison pour laquelle le monde est un chaos.
C'est qu'aujourd'hui les choses sont aimées.
Et que les êtres vivants sont utilisés."

pepapig
Aspirant
Messages : 33
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:50

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par pepapig » 07 juin 2012, 21:46

Perso, être asexuel ne se limite pas à une histoire de pénétration.

Je suis hétéro-a-sexuelle. J'aime plaire aux hommes et je suis attirée par les hommes mais je sais que je suis incapable de plus! J'aime qu'un homme me prenne dans ses bras, je trouve ça sécurisant, réconfortant. J'aime les relations de travail et d'amitié avec les hommes. J'aime l'humour des hommes et leur façon d'appréhender la vie en général.

Par contre, je suis plutôt garçon manqué. Peut-être parce que j'ai peur d'"aguicher" les hommes. Je n'ai jamais su draguer et je ne capte pas facilement les messages non verbaux des hommes. Si le message est vraiment clair, je fuis! L'année dernière, mon mari m'a quittée (puis est revenu...). Pendant cette année où j'ai été seule, tout mon entourage m'encourageait à trouver quelqu'un et moi, je me sentais enfin libérée d'un poids énorme. Plus de "pression pour le sexe", j'étais si bien toute seule.

Mon asexualité, c'est le fait de ne pas être attirée sexuellement par les hommes. Je n'ai aucune envie sexuelle, je n'aime pas embrasser, je n'apprécie pas les caresses peut-être parce que je sais à quoi cela mène ensuite... Les "papillons dans le ventre", je ne connais pas. Les "pulsions", je ne connais pas. Quand je vois, autour de moi, ce que le sexe peut avoir comme conséquence, je me dis que j'ai de la chance d'être asexuelle. Jamais frustrée, jamais envieuse, jamais jalouse. Je me sens bien!

A côté de cela, je suis très câline avec mes enfants qui me le rendent bien! J'adore leur faire plein de bisous, je les masse après le bain, je les serre dans mes bras très fort, l'odeur de leur peau est le plus beau des parfums. Je les reconnaitrais les yeux fermés! J'ose sans doute exprimer tout cela avec eux car je sais qu'il n'attendent rien de plus...

Priscann
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 29 mai 2012, 22:43

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par Priscann » 07 juin 2012, 22:21

Merci à tous pour vos témoignages qui sont tous très intéressants. Je me rends compte que je cherche des explications à l'asexualité parmi les causes qui me touchent personnellement mais qui sont visiblement parfois complètement déconnectées de la réalité pour vous. J'ai sans doute tort de chercher des explications (après tout, cherche-t-on une explication à l’hétérosexualité ou à l'homosexualité ? Non. Donc pourquoi vouloir le faire pour l'asexualité)
Merci encore. :bise:

Platonic
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 19 mai 2012, 13:49
Localisation : Moselle

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par Platonic » 10 juin 2012, 15:26

priskan a écrit :Petite question qui me taraude l'esprit mais qui est peut-être complètement stupide (et qui a peut-être déjà été posée) :
pensez-vous que la pénétration en elle-même puisse être un frein, voire pour certain(e)s une explication à votre asexualité ? Autrement dit si vous rencontriez un partenaire prêt à se contenter de simples caresses, seriez-vous plus enclin(e)s à accepter un rapport ?
(sorry si la question est idiote :oops: )

Bonjour,
Je me pose moi même cette question... Est ce la pénétration qui me pose problème ? Oui je le crois car le reste (caresses, câlins, bisous, etc...) me plaît beaucoup... Mais comment trouver une solution qui satisfasse les deux ? J'y réfléchis (seul pour le moment...)
La question est donc loin d'être idiote !

sweeti35
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 21 juin 2012, 23:17

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par sweeti35 » 24 juin 2012, 18:43

pour ma part, ce ne sont pas que les pénétrations qui me posent problèmes puisque (concernant mes derniers rapports), dès qu'on me touche la poitrine ou le sexe cela me dérange, me dégoûte même.

fendergirl
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 26 juil. 2012, 15:57
Localisation : Lyon

Re: Et si on s'y prenait autrement ?

Message par fendergirl » 05 août 2012, 04:42

sweeti35 a écrit :pour ma part, ce ne sont pas que les pénétrations qui me posent problèmes puisque (concernant mes derniers rapports), dès qu'on me touche la poitrine ou le sexe cela me dérange, me dégoûte même.
On est deux... Cela m'enerve même...

J'aime beaucoup les contacts avec la personne avec laquelle je suis (ce qui ne fait pas de moi entièrement une kinesthésique pour autant mais aussi visuelle). Cependant, je me suis mise à penser, et même finalement à lui dire, que la raison pour laquelle je n'allais jamais vers lui pour lui faire des câlins, la raison pour laquelle je me forçais à rester la plus passive possible, c'était de peur que ça n'aille plus loin... Jme souviens même lui avoir dit "Non mais j'ai souvent envie de venir vers toi.. Mais ça t’excite après..."
Du coup pour synthétiser, je n'aime absolument rien de ce qui est sexuel... Tout le reste, oui.

Forcément, il ne comprenait pas, me disais que je n'étais pas normale, qu'il fallait aller voir un sexologue... m'a même acheté des livres sur le sujet!
Enfin bon... ça me saoule vraiment cette situation... Il ne veut pas aller voir ailleurs pour ce qui est du sexe (ce que je peux comprendre) et en même temps il ne m'accepte pas comme je suis... Ce que je peux comprendre aussi en même temps vue que ce n'est qu'une découverte récente...

J'espère que le temps fera bouger cette situation insoluble...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité