les mots

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
nature
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 17 août 2008, 13:06

les mots

Message par nature » 17 août 2008, 14:40

salut
je comprends que lorsqu'on pense avoir un problème , on cherche le mot pour le définir, je comprends que des personnes sans désir(ou trop ou trop peu) sont soulagées d'apprendre qu'il existe un mot pour signifier une catégorie de personnes , hyposexuel, hypersexuel, asexuel.....
Mais cette de façon de mettre des catégories, si elle soulage un premier temps, n'est elle pas aussi très réductrice ?
ne sommes tous pas tous en vérité ambivalents ? un asexuel pourra t-il renié qu'il est né par un acte sexuel ? un hyposexuel ne pourra t-il pas tomber pendant une période de sa vie en son contraire ? un hypersexuel , peut il vivre uniquement par cela ? la sexualité n'est ce pas le contraire de la religion ? et en tant que contraires, ne se rejoignent t-ils pas quelque part dans l'âme ?
nature

Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Re: les mots

Message par Nastasia » 17 août 2008, 17:03

nature a écrit :un asexuel pourra t-il renié qu'il est né par un acte sexuel ?

hello nature

je ne comprends pas vraiment où tu veux en venir Image

en quoi le fait d'être né d'un acte sexuel a-t-il un rapport avec le fait d'être asexuel ?

pourrais-tu préciser ta pensée stp ?

et puis il ne faut pas oublier que de nombreux couples ont recours à la procréation médicalement assistée pour avoir des enfants, dans ce cas, l'enfant qui naît n'est pas le résultat d'un acte sexuel mais plutôt d'un acte médical :wink:
Image

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Message par Dexter » 17 août 2008, 17:38

+1 Nas

et Bienvenue nature
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
ptimaya
Affilié
Messages : 329
Enregistré le : 14 oct. 2007, 15:33
Localisation : Ain

Message par ptimaya » 17 août 2008, 17:52

nature a écrit :salut
je comprends que lorsqu'on pense avoir un problème , on cherche le mot pour le définir,
Bonjour Nature,

Ce n'est pas parce qu'on se dit asexuel, qu'on pense avoir un problème. :roll:
Et puis je ne savais pas qu'on cherchait à définir seulement les problèmes ! :mrgreen:
nature a écrit :je comprends que des personnes sans désir(ou trop ou trop peu) sont soulagées d'apprendre qu'il existe un mot pour signifier une catégorie de personnes , hyposexuel, hypersexuel, asexuel.....
Ce n'est pas l'existence d'un "mot" les "catégorisant" qui soulage certaines personnes, je pense que c'est plutôt le fait d'avoir confirmation de leur propre conviction sur leur nature (et là, je ne parle pas de toi, nature ! :lol: ), et la joie de pouvoir en discuter librement avec d'autres personnes qui comprendront.
nature a écrit :Mais cette de façon de mettre des catégories, si elle soulage un premier temps, n'est elle pas aussi très réductrice ?
Réductrice ??? Mais c'est l'essence même du langage de tout définir et catégoriser.
Dans la catégorie des êtres vivants, il y a les mammifères, les insectes, les oiseaux, les poissons…
Dans la catégorie des mammifères, il y a les carnivores, les herbivores, les omnivores…
Dans la catégorie des omnivores, il y a les porcs, les primates…
Dans la catégorie des primates, il y a les singes, les humains…
Dans la catégorie des humains, il y a les hommes, les femmes…
Etc… :joint:
Tout est classé dans notre monde, ne t’en déplaise. Il se trouve qu’on a également classé les différents types de sexualités, mais les personnes comme nous sont inclassables pour l’instant, si on refuse de définir le mot "asexuel".
Sans l’existence de ce mot, on est obligé de se définir par ce que nous ne sommes pas en disant : "je ne suis pas hétérosexuelle, ni homosexuelle, ni bisexuelle". C’est tout de même plus facile de dire "je suis asexuelle". :P
nature a écrit :ne sommes tous pas tous en vérité ambivalents ?
Certains peuvent l’être effectivement, mais pas tous, naannn ! 8)
Moi, pas être ambivalente, moi être très simple, pas compliquée ! Image
En tous cas, mon asexualité a toujours été une évidence pour moi. :wink:
nature a écrit :un asexuel pourra t-il renié qu'il est né par un acte sexuel ?
:shock: ??? Bien sûr que non, on n’a jamais dit le contraire, les asexuels ne nient pas l’existence de l’acte sexuel.
Tout comme Nastasia et Dexter, je ne comprends pas où tu veux en venir ?
nature a écrit :la sexualité n'est ce pas le contraire de la religion ?
Ben non, je ne vois pas en quoi la sexualité et la religion seraient des contraires ! :?

Il semblerait que je n’aie pas les mêmes avis que toi, Nature, mais ce n’est pas grave, surtout reste nature ! :mrgreen:
Bonheur : Faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: les mots

Message par Syd » 17 août 2008, 19:20

nature a écrit :la sexualité n'est ce pas le contraire de la religion ? et en tant que contraires, ne se rejoignent t-ils pas quelque part dans l'âme ?
nature
Euh qu'est-ce que la religion vient faire ici ? la sexualité rejoignant la religion dans l'âme, c'est quand même une image un peu étrange et pas très compréhensible, pourrais-tu expliquer de quoi tu parles ?

nature
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 17 août 2008, 13:06

Message par nature » 17 août 2008, 21:40

hello
peux être que je n'ai pas encore vraiment compris ce que vous entendez par asexuel mais vous en tout cas vous ne m'avez pas compris non plus ! pas grave , peut etre que ma pensée n'est pas très claire
je voulais dire par réducteur , c'est que lorsqu'on est classé dans une catégorie, ça veut dire qu'on ne plus en sortir, on perd de vue l'autre côté, ca veut dire que c'est que nous qui décidons en dernier ressort, n'y a t-il pas parfois des forces plus grandes en nous que notre petite personne adoré ? nous mettre dans une catégorie c'est oublié que les choses évoluent parfois magré nous
beaucoup de gens disent qu'avant de venir ici, leur asexualité leur posait problème et lors qu'il ont compris qu'ils sont dans cette catégorie, ils se sentent moins seul et mieux
je parlais d'ambivalence dans le sens de sentiments contradictoires envers un objet, une personne
"les asexuels ne nient pas l’existence de l’acte sexuel" d'accord sur ce point mais n'avons nous pas trop tendance à oublier nos origines animales
la religion pour moi c'est essayé de s'unir avec quelque chose d'autre que son moi, à Dieu, à l'Esprit, Atmann , n'importe comment on l'appelle
c'est une union spirituelle qui s'oppose donc l'union charnelle, sexuelle
ce sont donc bien des contraires
mais ne pensez surtout pas que je jugent les asexuels, loin de moi, j'essaie de comprendre et si vous voulez connaitre ma catégorie, je dirais hypo...et je comprends mieux les sans désir sexuel que l'inverse...mais bien sûr j'essaie d'accepter tous
bon voilà c'est peut etre pas beaucoup plus clair ...

drextar
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 16 août 2008, 14:05

Message par drextar » 17 août 2008, 22:07

euuuuuuuuuuuuuuuuh, c est profond cette discution, sa va etre difficile de ne pas s'y perdre :s

j'ai l'impression que l'histoire des catégorie te gene, je reprend une phrase que je trouve magnifiquement bien tourné :

-----------------
nature a écrit:
je comprends que des personnes sans désir(ou trop ou trop peu) sont soulagées d'apprendre qu'il existe un mot pour signifier une catégorie de personnes , hyposexuel, hypersexuel, asexuel.....

ptimaya à écrit :
Ce n'est pas l'existence d'un "mot" les "catégorisant" qui soulage certaines personnes, je pense que c'est plutôt le fait d'avoir confirmation de leur propre conviction sur leur nature (et là, je ne parle pas de toi, nature ! Laughing ), et la joie de pouvoir en discuter librement avec d'autres
personnes qui comprendront.
-----------------------------
je soutiens a 100% la reponse de ptimaya.


La mentalité humaine c est infernal :s, à mon avis on aime bien être normal. Et le systeme de catégorie permet de fixer plusieurs normalité.
Mais, ce systeme n'empêche en rien d'évoluer vers d'autre catégorie dans sa vie. On peut tres bien être un jour hétéro puis apres homo, pour rester dans le theme sexuel.
Le faite d'être vu, ou que l'on sait, normal, sa permet souvent d'apprécier pleinement une chose.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 18 août 2008, 08:12

En effet, ta pensée n'est pas claire du tout. Pour te re-situer, asexuel signifie ne pas ressentir d'attirance sexuelle pour autrui.
nature a écrit :ca veut dire que c'est que nous qui décidons en dernier ressort, n'y a t-il pas parfois des forces plus grandes en nous que notre petite personne adoré ? nous mettre dans une catégorie c'est oublié que les choses évoluent parfois magré nous
Tu es condescendant(e) quand tu parles de "petite personne adorée". Nous ne décidons pas d'être A, c'est donc le signe de "forces plus grandes", non ?
Tu oublies (mais peut-être as-tu le bonheur de ne pas l'avoir vécu) que les autres nous mettent vite dans une catégorie (avec des noms moins sympa quand même :"coincé, "vieille fille", "peine-à-jouir", etc etc).
Que les choses évoluent, on nous l'a tellement resservi... :roll: Et quand ça n'évolue pas (ce qui est la l'immense majorité des cas) ?

nature a écrit :c'est une union spirituelle qui s'oppose donc l'union charnelle, sexuelle
ce sont donc bien des contraires
Ok et où veux-tu en venir ?
drextar a écrit :euuuuuuuuuuuuuuuuh, c est profond cette discution, sa va etre difficile de ne pas s'y perdre :s
La preuve, tu es déjà perdu :mrgreen:

Avatar du membre
Phedeo
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 06 juil. 2008, 10:40
Localisation : Alsace - Mulhouse

Message par Phedeo » 20 août 2008, 09:05

nature a écrit : mais ne pensez surtout pas que je jugent les asexuels, loin de moi, j'essaie de comprendre
Malgré tous ces beaux discours, ces tergiversations je ne crois pas que tu essaye de comprendre mais plus tôt de te conforter dans ta croyance que l’asexualité est un état choisit. Mais quand on est A sans en avoir conscience dans une société ou tout tourne autour du sexe on a du mal à s’identifier. Pouvoir aimer sans avoir de pulsion sexuelle semble incompatible aux S, hétéro ou homo.
Il faut souvent faire un long parcourt semé d’obstacles avant de se connaître, de prendre conscience de sa vraie personnalité.
La vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais une rivière tumultueuse.

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Re: les mots

Message par Hermione » 20 août 2008, 18:37

nature a écrit : Mais cette de façon de mettre des catégories, si elle soulage un premier temps, n'est elle pas aussi très réductrice ?
Pourquoi veux-tu que cela soit "réducteur" ?
Des catégories, tu en as partout
En ce qui me concerne, nommer mon asexualité en pouvant la définir, m'a permis de me voir différemment dans le regard des autres :D

nature
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 17 août 2008, 13:06

Message par nature » 21 août 2008, 21:22

hello

"c'est une union spirituelle qui s'oppose donc à l'union charnelle, sexuelle"
"ce sont donc bien des contraires"
"Ok et où veux-tu en venir ? "

à ce que j'ai dis plus haut, que quelque part dans l'âme les contraires se rejoignent, quelque chose me dit que l'un ne peut exister sans l'autre

"Malgré tous ces beaux discours, ces tergiversations je ne crois pas que tu essaye de comprendre mais plus tôt de te conforter dans ta croyance que l’asexualité est un état choisit." si, crois moi j'essaie vraiment de comprendre , donc l'asexualité tu penses qu'on naît avec ? je ne sais pas .... si c'était le cas , serais ce parce que notre société nous a trop rempli la tête de théories sexuelles ces 100 dernières années, jusqu'à la nausée ou bien serait ce la nature qui aurait inventé cela pour contrebalencer la surpopulation humaine , ou bien est ce que cela a toujours existé ?

"Pouvoir aimer sans avoir de pulsion sexuelle semble incompatible aux S,"
pas pour moi en tout cas et je pense que beaucoup de couples en vieillissant s'aiment sans sexe

je suis tombée hier sur une revue à 2 balle d'une collègue où il était dis que les gens, ces 100 dernières années, ont doublé leur relations
sexuelles, ça m'a écoeurée
ce genre de statistique, j'ai du mal à le croire, car sur ce sujet je pense qu'il y a beaucoup de gens qui mentent
et si c'était vrai, qu'il y a des personnes qui font de plus en plus l'amour, ils s'opposeraient à ces personnes de plus en plus nombreuses aussi qui n'ont pas de désir sexuel, ne serait ce pas un peu le reflet de notre société extrémiste ?

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 22 août 2008, 08:13

nature a écrit :je suis tombée hier sur une revue à 2 balle d'une collègue où il était dis que les gens, ces 100 dernières années, ont doublé leur relations
sexuelles, ça m'a écoeurée
Si ça leur fait plaisir, tant mieux pour eux :P

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité