l asexualité est elle uniquement feminine ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Avatar du membre
nosex
Amibe
Messages : 77
Enregistré le : 26 janv. 2008, 19:08

Message par nosex » 28 janv. 2008, 18:58

rassure toi c est trés clair et trés bien ecrit :D

et c est vrai que vu sous cet angle ci ,ca semble moins frustrant
et ca rend moins superficiel...

mais bon ca reste quand meme assez difficile meme si ca fait du bien d en parler

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 28 janv. 2008, 19:05

nosex a écrit :"(...) Le terme français de lesbien [caractérise] complètement un profil sexuel et affectif masculin bien précis.(...)

Le profil lesbien comporte tout un ensemble de traits caractéristiques toujours associés et interdépendants:
- Image de la femme vécue comme complice, égale et active, féminisme,
- Antijalousie, générosité naturelle et altruisme,
- Pratiques amoureuses lesbiennes (complicité amoureuse totale, recherche et réalisation des désirs de l'autre et de son plaisir, don réciproque et double découverte, amour-communication/échange),
- Amitié amoureuse qui ne dissocie pas la communication culturelle et affective de la tendresse physique: donc rejet du dualisme judéo- chrétien,
- Attirance d'abord pour la personnalité et donc vécu sensuel d'anatomies non dissociées de toute la personne et non systématiquement conformes aux canons officiels,
- Et donc comme chez nombre de féministes, rejet fréquent des accessoires « féminins » associés au modèle machiste de la femme qu'on consomme dans un emballage de luxe ritualisé,
- Tendresse et grande sensibilité physique et morale souvent fragilisante,
- Refus des valeurs et attitudes de rivalité/domination,
- Et culture de l'amitié totale, généreuse.

Il s'agit en fait de l'existence intégrée dans un individu de sexe masculin et hétérosexuel d'un ensemble de valeurs féminines qui le conduisent à avoir aux femmes, bien qu'homme, une relation analogue à celle des lesbiennes.
Euh... me savais pas si proche de cette définition non plus xD
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3992
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 28 janv. 2008, 19:05

Bonjour nosex

j'ai corrigé le titre du topic que tu as ouvert ... déjà qu'asexualité n'est pas encore entré dans les moeurs et dans tous les dictionnaires ... alors asexualisme ...

en s'appuyant sur le fait que tu es mal dans ce que tu considères de ton "asexualité "... sérieux, tu voudrais vraiment ressembler à ce que tu as décrit de l'homme "normal" ? :(
Modifié en dernier par Jullianna le 28 janv. 2008, 19:08, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 28 janv. 2008, 19:05

L'homme "vrai" selon la description, c'est l'homme de Néanderthale :?
En fait, selon ce que tu écris ici ou dans d'autres posts, ce qui te dérange le plus, c'est le regard des autres...
Vu qu'au fond de toi, tu refuses ton asexualité, as-tu déjà essayé de te forcer à pratiquer ?
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
nosex
Amibe
Messages : 77
Enregistré le : 26 janv. 2008, 19:08

Message par nosex » 28 janv. 2008, 19:14

non j ai trop peur d etre impuissant : ca m obligerai a voir la verité en face

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4211
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 28 janv. 2008, 19:32

nosex a écrit :1 - Les hommes et les femmes sont fondamentalement différents en tout (différentialisme),
et alors ?
2 - Il est avilissant pour un homme d'effectuer des tâches jugées « féminines »
, n'importe quoi, tu n'as jamais fait la vaisselle ou repassé ?
3 - L'homme ne doit pas être sensible ni vulnérable,
ah le beau discours des années 40 à 70
4 - L'homme doit rivaliser avec les autres afin de tenter de les dominer,
et après, il fait quoi ?
5 - La rudesse, la brutalité sont des valeurs nobles
, et la guerre qui est leur suite naturelle aussi ?
6 - La mission de l'homme est de gagner la vie de sa famille, de la nourrir,
Bobonne at home (voir plus haut), et quand tu chômes, qui paie la bouffe, le crédit de la maison ?
7 - La compagnie des hommes est seule valable, la compagnie des femmes ne peut être que sexuelle,
vive les soirées foot/bière/clopes
8 - La sexualité est pouvoir et plaisir : domination des femmes et rivalité avec les autres hommes
, tombe sur une femme phallique et tu vas voir...
9 - L'homme doit savoir tuer ou risquer d'être tué sous peine de lâcheté
des années 40 on passe à néanderthal
voila pour rentrer dans la normalité je devrais ressembler a ca
On peut être lesbien tout en gardant ses attributs mâles : virilité, force de caractère, travail masculin (j'en suis la preuve vivante, avec en plus un boulot on ne peut plus phallique dans la symbolique),..., ce qui différencie du "métrosexuel" qui lui est sexuel et féminisé.

être impuissant, c'est ne pas bander
si tu bandes (en présence d'une femme), tu n'es pas impuissant
peut être as tu simplement peur

Avatar du membre
nosex
Amibe
Messages : 77
Enregistré le : 26 janv. 2008, 19:08

Message par nosex » 28 janv. 2008, 19:43

en fait je suis sur a 95% qu il ne se passera rien
la peur n a rien a voir avec ca : c est juste que une femme nue ca me fais ni chaud ni froid

le probleme n est pas que je ne veux pas , le probleme c est que je n ai aucun desir
sans desir et sans excitation il ne peut pas se passer grand chose... :!:

Nina
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 28 janv. 2008, 19:23

Message par Nina » 28 janv. 2008, 19:44

Je plussoie ce qu'on a dit plus haut: le mec que tu décris no sex, c'est pire que l'homme de Néanderthal. Je ne connais aucune fille qui voudrait d'un mec comme ça, et même parmi les sexuels, de nos jours, c'est devenu très rare ce type de comportements machistes... Ou alors ça se raréfie, on va dire, pour ne pas être trop optimistes... :roll:
De toute façon, tu peux pas forcer ton désir. Si tu te forces,la fille le sentira forcément, et elle le prendra pour elle...

Avatar du membre
EyeballKid
Chapi Chapo
Messages : 2466
Enregistré le : 14 janv. 2008, 13:44

Message par EyeballKid » 28 janv. 2008, 19:47

nosex a écrit : le probleme n est pas que je ne veux pas , le probleme c est que je n ai aucun desir
sans desir et sans excitation il ne peut pas se passer grand chose... :!:

Si c'est vraiment un probleme pour toi, cette absence de desir, est-ce que tu as essaye de voir si il y a une cause? Ca pourrait peut-etre t'amener a "resoudre" ce probleme...
"We are here to unlearn the teachings of the church, state, and our educational system. We are here to drink beer. We are here to kill war. We are here to laugh at the odds and live our lives so well that Death will tremble to take us."

-Charles Bukowski

Avatar du membre
nosex
Amibe
Messages : 77
Enregistré le : 26 janv. 2008, 19:08

Message par nosex » 28 janv. 2008, 19:52

j ai beau chercher y a pas de causes ,je pensais qu on aurait pu m en donner ici

par ailleurs je pense qu une femme le vois meme avant cet absence de desir :dans la vie de tout les jours par une absence complete de motivation

Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03

Message par Daï » 28 janv. 2008, 19:59

Des causes? Je ne pense pas qu'il y en ait si on parle bien d'asexualité. Mais quoi qu'il en soit, si tu cherches des réponses... c'est à toi de les trouver, on ne peut que te donner des pistes. Maintenant, si tu es bien A, il va falloir faire un gros travail pour apprendre à accepter cet état des faits. Si tu continues dans une réaction de rejet, il faudra te poser des questions et les bonnes :roll:
I used to be schizophrenic, but we're ok now.

Avatar du membre
nosex
Amibe
Messages : 77
Enregistré le : 26 janv. 2008, 19:08

Message par nosex » 28 janv. 2008, 20:08

je pense que ca prend du temps pour l accepter
mais j y arriverai j ai pas le choix
en tout cas ca soulage d en parler et de ne pas se sentir seul dans cette situation

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 29 janv. 2008, 12:09

nosex a écrit :voila pour rentrer dans la normalité je devrais ressembler a ca
Là tu rentrerais plutôt dans le cliché de la brute épaisse, le genre que tout le monde fuit en général.

Je peux comprendre qu'on valorise les valeurs de compétition et de brutalité (elles ne sont d'ailleurs pas l'exclusivité des hommes) car elles comportent en effet une notion de noblesse. Mais la vraie grandeur, ce sera d'accepter ses faiblesses aussi (un surhomme n'existant pas, sauf dans les films et même, là aussi les héros ont des faiblesses).

Avatar du membre
Guillaume
Affranchi
Messages : 469
Enregistré le : 02 mai 2008, 23:23
A été aimé : 2 fois

Message par Guillaume » 16 juin 2008, 10:55

nosex a écrit :"(...) Le terme français de lesbien [caractérise] complètement un profil sexuel et affectif masculin bien précis.(...)

Le profil lesbien comporte tout un ensemble de traits caractéristiques toujours associés et interdépendants:
- Image de la femme vécue comme complice, égale et active, féminisme,
- Antijalousie, générosité naturelle et altruisme,
- Pratiques amoureuses lesbiennes (complicité amoureuse totale, recherche et réalisation des désirs de l'autre et de son plaisir, don réciproque et double découverte, amour-communication/échange),
- Amitié amoureuse qui ne dissocie pas la communication culturelle et affective de la tendresse physique: donc rejet du dualisme judéo- chrétien,
- Attirance d'abord pour la personnalité et donc vécu sensuel d'anatomies non dissociées de toute la personne et non systématiquement conformes aux canons officiels,
- Et donc comme chez nombre de féministes, rejet fréquent des accessoires « féminins » associés au modèle machiste de la femme qu'on consomme dans un emballage de luxe ritualisé,
- Tendresse et grande sensibilité physique et morale souvent fragilisante,
- Refus des valeurs et attitudes de rivalité/domination,
- Et culture de l'amitié totale, généreuse.

Il s'agit en fait de l'existence intégrée dans un individu de sexe masculin et hétérosexuel d'un ensemble de valeurs féminines qui le conduisent à avoir aux femmes, bien qu'homme, une relation analogue à celle des lesbiennes.
Une amie à moi m'avait dit que j'étais "lesbien", mais j'ignorais que ça avait été théorisé comme ça ! Cette définition me correspond en tous points, c'est fou ! Je suis lesbien, j'ai enfin trouvé mon identité !!! :o :D

Oui, c'est ce qu'on appelle un remontage de vieux topic de derrière les fagots, mais j'étais pas encore là en janvier dernier, hein...

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4211
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 16 juin 2008, 12:36

bienvenu au club ! :D
continue à fouiller
tu trouveras mes anvciens posts là dessus

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité