Le grand retournement, à 16 ans. Serais-je devenu asexuel ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Comilatose
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 02 déc. 2007, 14:43

Le grand retournement, à 16 ans. Serais-je devenu asexuel ?

Message par Comilatose » 02 déc. 2007, 16:33

Bonjour à tous, chers amis.

Je suis un jeune homme de 16 ans et demi, et j’ai besoin de votre expérience et de votre aide.

Depuis 6 mois, date correspondant à l’éveil de la sexualité à deux pour ma petite personne, j’ai une grande souffrance que je remâche tous les jours.
J’en suis venu à l’appeler mon « problème ».
J’ai beaucoup cherché, beaucoup lu : des livres, des forums, des articles médicaux, internet, et j’ai beaucoup appris.
Aujourd’hui, j’en arrive à cette conclusion : il me semble que je sois devenu asexuel.

Je distingue deux parties dans ma vie sexuelle :

J’ai tout d’abord été un jeune adolescent normal : vers l’âge de mes 12-13 ans, je commence à avoir mes premières nuits humides, puis rapidement je découvre les joies de la masturbation.
D’abord tout seul, dans mon lit. Puis avec du porno sur internet.
C’est avec un peu d’amertume que je me remémore cette époque, quand j’avais entre 14 et 16 ans, que je crevais d’envie tous les jours de toucher une fille, que, dès la fin des cours à 5 heures, je courais pour rentrer chez moi en priant pour que ma mère n’y soit pas, pour que, enfin, je puisse mettre du porno et me masturber.
C’était vraiment une belle époque.
Je voulais approcher des filles, avoir des relations avec elles, mais, tout le monde le sait bien, ce n’est pas facile !
Qu’importe, en grandissant, je deviens un séducteur plus fin et, je réussis enfin ce dont je voulais depuis si longtemps.
Je rencontre une jeune fille de mon lycée, très mignonne, très gentille, scintillante et brillante.
Pendant deux ou trois mois, nous nous tournons autour, attirés l’un par l’autre, et nous nous sommes doucement rapprochés, à notre plus grand bonheur, jusqu’à ce que… je prenne mon courage à deux mains et que je fasse le grand pas vers elle (grâce à de grandes lampées de boissons alcoolisées :) ).

Là commence le grand tournant de ma vie sexuelle.
J’ai tout juste 16 ans, et nous commençons à pratiquer du petting, et même du deep-petting (attention, ce n’est pas une pratique sexuelle dépravée, bien au contraire !)
Définition : http://www.femmesplus.fr/dico-amour/def ... g-505.html
Concrètement, pendant 1 mois, nous deux, encore de jeunes enfants, nous n’avons pas de rapport sexuel (je ne souhaite pas la brusquer !), mais lentement, on commence à apprendre à se connaître : je la caresse, lui fait des bisous dans le cou, elle aime ça. Petit à petit, elle me laisse m’approcher de sa poitrine, puis à la monter (habillés !) dans les parcs et jardins de notre jolie ville. Pendant ces joyeuses après-midi, elle apprend doucement ce que peut être le plaisir sexuel, et pendant ce temps, chose importante, je mouille complètement mon caleçon !
Et oui, ce genre de séance, ça durait assez longtemps (parfois plusieurs heures) : au début je bande, puis vu que je suis tout coincé dans mon pantalon et que ça fait mal, je finis par débander et à simplement inonder mon caleçon de liquide pré-éjaculatoire.
Nous avons donc pas mal de rapports de cette espèce, que nous apprécions tous les deux beaucoup.

Bref, au bout d’un moment nous posons la date de notre premier rapport.
Je suis content, je n’ai pas d’appréhension particulière, je m’achète des préservatifs.

Le jour vient.
C’est un échec total. Lamentable.
Je suis simplement incapable d’avoir une érection suffisante pour la pénétrer.
Je suis abasourdi, ahuri, consterné. J’étais à des années lumières de penser que ça ne puisse pas marcher.
Elle, heureusement, se montre compréhensive. Elle dit : «c’est pas grave, c’est le stress, on y arrivera une autre fois… »

Deux semaines plus tard, on réessaye, nouvel échec. Pareil, pas d’érection.

Je commence à méditer sur le sujet.
Je note d’abord, chose étrange, que je n’étais pas excité par son corps, que j’avais pourtant tant désiré.
Je note aussi, encore plus étrange, que le porno ne m’excite plus non plus.
Je peux désormais regarder n’importe quel genre de vidéos sans avoir la moindre excitation : mon cœur garde son rythme posé et, simplement avec des stimuli visuels et sonores, je n’ai pas d’érection alors que, trois mois plus tôt, en deux minutes j’aurais eu une trique terrible.

Vient le temps des grandes vacances. Je me dis, « peut-être que je me masturbe trop, et que si je m’abstiens un peu j’y arriverai à mon retour ».
J’explose littéralement mon record, et ce, sans aucun problème. 33 jours sans masturbation ni attirance pour le sexe féminin. Je suis impressionné par moi-même.
Trois mois plus tôt, cela aurait été inimaginable.

A mon retour, nouvel échec.
Qu’importe ! Si je ne peux pas procurer du plaisir normalement à ma copine, et bien ce sera autrement.
Nous devenons donc adeptes des cunnilingus et autres masturbations digitales.
J’arrive tout de même à lui procurer beaucoup de plaisir, sans mon sexe.
Ouf, maigre consolation.
Quant à la fellation, essai non concluant. J’ai beaucoup de mal à être excité, et même à bander.


Bref, aujourd’hui, nos relations sexuelles s’espacent.
Nos liens deviennent plus platoniques.
Tout simplement parce que je ne ressens pas d’envie, de désir.
Je ne me masturbe plus qu’une fois par semaine environ, et encore, je n’en n’ai plus vraiment envie, c’est juste l’idée d’avoir un orgasme qui m’attire.
Elle, elle en souffre. Elle aimerait avoir plus de sexe. Elle me le dit, elle me le fait savoir.

Je dois préciser : je suis en parfaite santé. Je fais du sport très régulièrement, je m’astreins à manger sainement, des fruits et des légumes, et j’y prends plaisir. Le problème n’est donc sûrement pas à ce niveau.

J’ai l’impression d’avoir malgré moi atteint le « nirvana » tel que Schopenhauer le définit : l’état de « non-désir ».
Par mes lectures sur internet, j’ai découvert le concept d’asexualité.
Je me sens asexuel.


Je ne sais donc plus quoi faire.
J’aimerais avoir vos conseils, votre aide sincère.

Il me semble possible que ma chute de désir soit due à un problème hormonal, notamment en testostérone.
Peut-être que ma production serait tombé lors de mes débuts, lorsque j’étais exposé à pas mal d’excitation sexuelle sans pouvoir la satisfaire.
Mes parents ne sont pas au courant de mon « problème », seule ma copine l’est. Elle s’est montrée très tolérante.
Je n’ai pas effectué de test sanguin mesurant mon taux en testostérone, je ne sais pas trop si je dois le faire. Cela impliquerait aller voir un médecin, et effectuer des démarches, mais surtout en parler à mes parents, chose qui me paraît difficile.
Et lorsque j’aurais le résultat, qu’en faire ?

Bref, j’aurais donc trois questions :

- Comment êtes-vous devenu asexuel ? Ou plutôt, est-ce que vous l’avez toujours été, ou comme moi, l’êtes-vous devenu ?
- Pensez-vous que ma baisse de désir soit un phénomène exclusivement psychologique ou bien que cela puisse être dû à une baisse de mon taux hormonal sanguin en testostérone ?
- Connaissez-vous un moyen d’y remédier ?

Merci d’avance à tous.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 02 déc. 2007, 17:18

Sois le bienvenu ici ! :cake:

Beaucoup d'entre nous sont A depuis toujours.

Mais en ce qui te concerne, je ne pense pas vraiment que tu le sois !

C'est le "spectre" de la première fois qui doit en être l'origine, même inconsciemment. Cette panne est assez fréquente la première fois, même si nous nous sentons prêts, en parfaite harmonie avec notre partenaire.

Ensuite, même si tu es excité, même si tu essaye d'oublier cet échec, au fond de toi, il reste une sorte d'angoisse... et ton corps te trahis.

Ses "échecs" répétés, font que tu te sens moins excité, que même les pornos te laissent indifférents, comme si ton esprit ne voulait pas que tu te tortures devant un spectacle que tu n'arrives pas à faire.

(pour la fellation, c'est encore autre chose, tous les hommes n'y étant pas sensibles !)

Il faudrait que tu essaye "d'oublier" ces échecs la prochaine fois que tu essayeras. Sois serein, persuadé que tout va se passer pour le mieux. ne pense pas non plus "je dois bander pour la satisfaire, elle en a besoin", car, même si c'est honorable, c'est une pression de plus ! La première fois, il faudrait être plus égoïste : "je bande et c'est pour moi". Pas de stress, pas de pression
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Message par brigadoon » 03 déc. 2007, 01:13

Tu es sûr d'avoir seize ans ?

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4211
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 03 déc. 2007, 10:35

brigadoon a écrit :Tu es sûr d'avoir seize ans ?
+ 1 (parce qu'une telle maitrise de la grammaire, de l'orthographe à 16 ans (j'ai des points de comparaison quotidiens) ....
sans parler de schopenhauer :shock:

à part ça tout à fait d'accord avec Gianni
reprenez donc vos séance de petting
et quand tu auras l'érection, au lieu de la laisser partir, tu te déculottes
de toutes façons, les premières fois sont rarement des grands moments de bonheurs sources de souvenirs impérissables.
bienvenue à toi

vu ton âge j'avais mis "gateau" et "mineur"
suis tombé sur une patisserie qui t'aurait peut être plu, mais celle ci est plus consensuelle
Image

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 03 déc. 2007, 11:06

cyclodocus a écrit :parce qu'une telle maitrise de la grammaire, de l'orthographe à 16 ans (j'ai des points de comparaison quotidiens) ....
Personnellement, cela ne me surprend pas...

tremy555
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 10 déc. 2007, 19:10

Message par tremy555 » 10 déc. 2007, 19:24

J'ai presque le même problème. J'ai 16 ans (bientôt 17) et depuis quelques mois je n'ai plus aucun désir sexuel.
J'ai commencé à me masturber à 13 ans et depuis je l'ai fait presque tous les jours. Mais depuis cet été, je ne m'intéresse plus aux filles et je n'ai plus envie de faire l'amour. J'ai aussi remarqué que je ne grandissais plus : c'est peut-être parce que j'ai fini ma période de croissance que je n'ai plus de désir sexuel?
J'arrive toujours à bander et à me masturber, mais je n'ai plus envie de le faire et ça me procure beaucoup moins de plaisir...
Contrairement à comitalose je n'ai pas encore eu de rapport sexuel.
Que faire?

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 10 déc. 2007, 20:01

tremy555 a écrit :J'ai presque le même problème. J'ai 16 ans (bientôt 17) et depuis quelques mois je n'ai plus aucun désir sexuel.
J'ai commencé à me masturber à 13 ans et depuis je l'ai fait presque tous les jours. Mais depuis cet été, je ne m'intéresse plus aux filles et je n'ai plus envie de faire l'amour. J'ai aussi remarqué que je ne grandissais plus : c'est peut-être parce que j'ai fini ma période de croissance que je n'ai plus de désir sexuel?
J'arrive toujours à bander et à me masturber, mais je n'ai plus envie de le faire et ça me procure beaucoup moins de plaisir...
Contrairement à comitalose je n'ai pas encore eu de rapport sexuel.
Que faire?
Si c'était lié à la croissance, ont vérais rarement des trentenaires encore en piste...

Je pense que tu ne devrais pas t'inquiéter, c'est peut-être que tu as plus envie de t'occuper de tes études que d'autre chose. J'étais comme toi avant, sauf que j'avais jamais pensé au sexe puisque j'avais le nez plonger dans les livres, et les jeux vidéo xD.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 10 déc. 2007, 20:04

Bonjour à tous les deux et bienvenus... :D

Hum...

8)

L'homme aussi est un être qui a des phases sexuelles (mais contrairement aux femmes ce n'est pas tous les mois...). Tout le monde connaît des moments de "forme" et des moments de creux. Effectivement, à 16 ans, les creux ne sont pas habituels, mais comme vous dites, vous êtes des gros "consommateurs" : il faut savoir que l'organisme a besoin de se "régénérer" après de longues périodes de sollicitations.

Camilatose, se donner rendez vous à une date et une heure précise pour faire l'amour est une erreur, cela est stressant, surtout quand c'est la première fois (l'erection et le stress ne font pas bon ménage...) de plus, arrivé à l'heure fatidique, rien ne dit que l'envie sera là à ce moment précis... et c'est la panne assurée. Malheureusement, ça a été ta première expérience avec le sexe et cela a pu avoir une incidence sur ta libido : peut être que tu t'es sentit frustré, voire même blessé à ce moment là et qu'à présent tu associes le sexe avec cette frustration.

Comme je disais, il y a des phases et je pense que tout peut revenir tout seul sans intervention d'aucune sorte. Je n'ai pas de conseil à donner pour que ça revienne plus vite mais je pense que la masturbation, c'est mieux quand on en a vraiment envie... plutôt que de le faire juste pour passer le temps. De même, ne pas se donner des crénaux horaires pour faire l'amour et le faire quand on en a vraiment envie...

En tout état de cause, je suis un piètre spécialiste en sexologie... si vos problèmes persistent et si cela vous rend malheureux, la solution n'est peut être pas dans ce forum (ni même sur internet...) mais plutôt chez un vrai sexologue, en dernier recours...

:?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités