Avez-vous déjà consulter pour votre asexualité?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.

Avez-vous déjà consulté pour votre asexualité?

Oui
6
13%
Non
33
70%
Non, mais je le ferai ou j'aimerais le faire
8
17%
 
Nombre total de votes : 47

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Avez-vous déjà consulter pour votre asexualité?

Message par NeeNoon » 21 août 2005, 19:06

Je songe depuis quelque temps à consulter un sexologue concernant mon asexualité. Je veux être sur que ce n'est pas un blocage quelconque, que je ne me joue pas la comédie en me disant que c'est mon moi profond.

Est-ce que vous avez déjà consulté un psy ou un sexologue? Si oui, qu'est-ce que cela vous a apporté?
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Re: Avez-vous déjà consulter pour votre asexualité?

Message par NeeNoon » 21 août 2005, 21:48

evguenia a écrit :PS : sinon NeeNoon, t'as begayé là , ton sondage il s'affiche 3 fois ! rooooooooo :lol:
:oops: ben j'ai changé les options du sondage, et... c'est pas ma faute bon!

(par chance je suis admin alors j'ai effacé les autres - ne chercher plus)
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3992
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 21 août 2005, 23:49

Non , j'ai appris à me connaître au fil du temps , je n'ai jamais été gênée de ne pas être dans la "norme" et SURTOUT , le fait d'être A , n'est pas une souffrance

Mais je n'ai pas arrêté de glaner des infos - j'ai lu bcp de choses -
et j'ai eu de la chance de me confier au bon moment , de rencontrer des gens qui m'ont dit : reste toi-même ..

je n'arrête pas de me dire que c'est un vrai parcours , où à chaque étape , je gravissai une marche vers et toujours plus de liberté d'être soi-même. :)

Avatar du membre
soi
Amibe
Messages : 92
Enregistré le : 22 juil. 2005, 23:04
A été aimé : 1 fois

Message par soi » 22 août 2005, 02:51

Bonjour,

Oui, Neenoon, je suis avec un psy depuis un certain temps et c'est suite au travail sur moi-même que j'en suis à l'asexualité. :D

Dès jeune, j'ai eu des problèmes pour trouver acceptable le monde auquel on voudrait nous conformer. Puis adulte, je me suis sacrément bagarrée pour me faire une petite place au soleil et j'ai réussi jusqu'à ce jour (merveilleux? fatidique?) où j'ai à nouveau connu un état très dépressif suite à mon dernier "essai" de couple. :mrgreen:

Je suis alors retournée chez le psy. Depuis, je fais un travail colossal pour me sortir des griffes de cette prison intérieure que l'on nous inculque et j'ai désinhibé quand j'ai réussi à "dégenrer" (sortir des critères des genres imposés par no sociétés). Dégenrer a pris près de 10 mois. :P


Actuellement, je suis sur "la libération des mon affect", je verbalise comme je le peux car je suis dedans. :mrgreen:

Je réussi mieux à verbaliser quand une étape est franchie! :)


Je sens très fort que l'asxualité affirmée est la porte pour moi actuellement. C'est cette porte qui me permettra d'avancer dans ce travail sur moi-même. :P


Continuer des "essais" ne peut que me ralentir et me détruire à nouveau. :ouhla:


De plus, je crois qu'ici , je suis suceptible de rencontrer des personnes qui sont plus comme moi que les sexuels qui s'accrochent, selon moi ,à l'irréalisable puisqu'il s'agit de notions fausses inculquées à coups de dévalorisations, d'interdits et d'obligations. :!:


Peut-être que sur ce forum se construit un "savoir-être" humain qui tienne compte de l'être humain et non de sa sexualité, de son niveau social,etc. :D Surtout que les bibliothèques que j'ai lu m'ont bien fait voir que l'ensemble des hiérarchies que nous connaissons sont le fruit des ces conditionnements patriarcaux meurtriers. :twisted:


Je "travaille" tout : le langage et les gestuelles. :!:

Les livres m'aident mais c'est toujours l'expérience "in vivo" qui me permets d'avancer. En gros, je pratique sur le terrain mes différentes prises de conscience! :woke:


Le psy. qui me suit dans ce travail est TRES ouvert car, par exemple, un freudien "pur sucre" aurait laché au dégenrage! :cry:


Donc, le felling est nécéssaire à un bon échange avec un psy. mais aussi l'ouverture d'esprit à la nouveauté. :wink: C'est un bon soutient quand même, voire indispensable (pour moi!)! :D


Pour les sexologues: bof! Jeune, j'en avais vu mais m'ont pas inspiré , sont arrivés au discours:"C'est pas si important de ne pas bien "sentir"!" et là, m'ont énervé, bien sûr! :mrgreen: :arrow: On n'est pas des godemichets! :trist: :ignit:


Voilà!

++ en espérant te lire! :bise:

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 24 août 2005, 01:05

Merci de ton partage Soi Image

Tu me donnes beaucoup à réfléchir. J'ai d'ailleurs cessé de voir la thérapeute, ça n'allait pas du tout entre nous.

Je crois qu'une partie de moi à peur, très peur, que mon asexualité soit une maladie, un malaise, quelque chose qui peut se guérir. Et si c'était le cas... et si c'était moi le problème... Image
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Avatar du membre
soi
Amibe
Messages : 92
Enregistré le : 22 juil. 2005, 23:04
A été aimé : 1 fois

Message par soi » 24 août 2005, 02:00

Bonnjour NeeNoon, :D

J'avance ,j'avance et en ce moment je suis branchée conditionnement sexuel :arrow: ça fait que je repère petit à petit les éléments religieux-socio-culturels qui induisent ce conditionnement (pub,idées,histoires...) :emdp:

Je sens déjà que ça va être aussi long que le dégenrage! :?

Mais, la passion d'avancer et de me sentir de mieuxen mieux est plus forte que tout! :woke:


++ pour encore des échanges :lurk: J'ai repéré qu'échanger aidait un max! :woke:

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 30 août 2005, 01:42

Je ne pense pas consulter pour mon asexualité, tout au moins tant que je me sens bien dans ma peau ainsi... Ce qui n'était pas le cas lorsque j'avais une "vie" sexuelle...

Un sexologue ? si je pensais avoir un blocage physique... oui, probablement... Sinon, ce serait plutôt vers un psy...

Mais... je me demande si je ne me suis pas déjà posé toutes les question ?

Cependant, lorsqu'on songe à consulter, n'est-ce pas parce que nous en avons besoin, quelque part ?

Reste ce que j'ai dit parfois sur le forum : encore faut-il trouver le psy adéquat...
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Message par Nastasia » 21 avr. 2008, 16:40

j'ai voté non

je n'ai jamais consulté un psy ou un sexologue

mais mon mari voudrait qu'on aille voir un sexologue parce qu'il pense que cela pourrait régler ce qu'il qualifie chez moi de "trouble du désir" :roll:
Image

Avatar du membre
Machachat
Associé
Messages : 614
Enregistré le : 17 avr. 2008, 22:29
Localisation : La ville rose (et grise aussi)

Message par Machachat » 21 avr. 2008, 19:17

Salut,

De mon côté j'ai vu psy, sexologue et hypnotiseur aussi, mais à cette époque j'ignorais que j'étais asexuelle. Je n'aimais pas ça, mais on m'avait tellement conditionnée dans l'idée que c'était un problème...
Ils ont "tout" envisagé, problème psychologique, éducation, attouchement pdt l'enfance, homosexualité....J'ai aussi vu plein de gynéco différents, pour m'entendre dire la même chose..."vous êtes physiquement normale" !
Sans résultat, j'ai mis fin à tout, et j'ai arrêté de me forcer..., je préfère être seule, dis-je.
Depuis le 16 avril, j'ai pu mettre un nom sur ma sexualité, et ma thérapie je l'a fait désormais sur ce site. Et je peux dire que je me sens beaucoup mieux.
J'ai même, par besoin, commencé à m'affirmer devant mon entourage, et à part quelques questions et inquiétudes, ça se passe plutôt bien :lol:
Quand il me prend dans ces bras, qu'il me parle tout bas, je vois la ville en roseuuuuuh Image

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 21 avr. 2008, 20:51

ça fait plaisir à lire :D, j'espère que tu n'as pas dépenser une grande fortune pour leurs conneries, sinon t'aurais mieux fait d'économiser pour un voyage à Vladivostock.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Message par Nastasia » 21 avr. 2008, 21:11

Machachat a écrit : j'ai mis fin à tout, et j'ai arrêté de me forcer..., je préfère être seule, dis-je. Depuis le 16 avril, j'ai pu mettre un nom sur ma sexualité, et ma thérapie je l'a fait désormais sur ce site. Et je peux dire que je me sens beaucoup mieux. J'ai même, par besoin, commencé à m'affirmer devant mon entourage, et à part quelques questions et inquiétudes, ça se passe plutôt bien :lol:

Image
Image

Avatar du membre
Licorne-noire
Affilié
Messages : 318
Enregistré le : 27 août 2007, 22:42
Localisation : Dans les cimes sous l'obscurité des nuages

Message par Licorne-noire » 21 avr. 2008, 22:52

Bon alors moi j'ai rép "Non mais j'aimerais le faire"

Mais j'ai pas du tout envie d'aller consulter un sexologue :non:

Par contre c'est vrai que ça me dirait bien une consultation chez le psy pour voir ce qu'il dit, chui curieuse, j'y suis jamais allé et j'aimerais voir ce que c'est :P Mais si j'y vais c'est pas seulement pour mon asexualité (en fait se serait pas la priorité lol)

Avatar du membre
Machachat
Associé
Messages : 614
Enregistré le : 17 avr. 2008, 22:29
Localisation : La ville rose (et grise aussi)

Message par Machachat » 21 avr. 2008, 22:52

J'aurais bien mis les rond de côté oui, si je l'avais su 7 ans plus tôt, a 50€ la scéance !!!....snif
Quand il me prend dans ces bras, qu'il me parle tout bas, je vois la ville en roseuuuuuh Image

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 22 avr. 2008, 08:04

Machachat a écrit :J'aurais bien mis les rond de côté oui, si je l'avais su 7 ans plus tôt, a 50€ la scéance !!!....snif
Et encore l'a été gentil, j'en connait qui demande plus tout en variant (cf : ma prof de psycho clinique de premier semestre : Mme. M-F Xxxxx...)

Note de la modération : pas de noms svp.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Message par Dexter » 22 avr. 2008, 09:33

voté non et je n'irai jamais consulter j'en ai pas envie et aucun besoin
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité