Asexualité ou frigidité ? A vos avis ...

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
danascully

Asexualité ou frigidité ? A vos avis ...

Message par danascully » 16 août 2007, 01:16

Je suis une jeune femme vierge de 35 ans.
Je ne suis pas du tout abstinente, ni chaste, je n’ai aucune conviction religieuse, philosophique ou morale m’empêchant quoi que ce soit, et je ne suis pas une célibataire endurcie, je ne suis pas choquée lorsqu’on raconte des blagues de sexe. Par contre, je n’ai jamais eu le moindre besoin, désir, envie, ou attirance sexuelle pour qui que ce soit, ni même le moindre fantasme sexuel. Pourtant, il m’arrive (peu souvent) de me masturber (uniquement par excitation du clitoris), ce qui me permet aussi de connaître le plaisir. Je n’ai pas le sexe omniprésent dans la tête comme je le constate beaucoup autour de moi. Je ne tombe presque jamais amoureuse. Je pense que ça ne m’est arrivé qu’une fois à 16 ans. Et ça n’a pas été suffisant pour que je le laisse me faire l’amour. Dans les rapports à deux, les actes sexuels et les baisers langoureux ne m’intéressent pas du tout. (ils me font même fuir). Seuls l’affection me manque, les caresses et câlins. Et enfin non, ce n’est du tout un choix de ma part. Je suis comme ça, et je n’ai rien choisi.

Adolescente, je me demandais pourquoi tout le monde cherchait à flirter, à s’embrasser, et à 18 ans, j’étais même surprise de voir que mes camarades cherchaient également à faire l’amour. Je pensais même que c’était juste une mode ! A la vue d’un beau mec, je le trouve beau, mais c’est tout. Je ne ressens rien pour autant, je n’ai envie de rien. Et s’il est sexy, c’est pareil sauf que je me dirais qu’il n’est pas pour moi puisque trop branché !
Pour faire comme tout le monde et aussi sous la pression sociale, j’ai eu plusieurs flirts où on s’embrassait régulièrement. Je le faisais parce qu’il le fallait, mais je déteste ça. J’ai évolué sans rien comprendre à toutes ces choses, et à force, dès qu’un mec me draguait, je ressentais un malaise profond, une forte envie de m’enfuir, parce que je comprenais que ce qu’il cherchait réellement, je n’accepterai pas de lui donner.

Il y a même peu de temps que j’ai compris que les autres ressentaient une attirance sexuelle. Même aujourd’hui je ne parviens même pas à imaginer ce que cela peut être.

J’ai appris beaucoup de choses en surfant sur votre site et je me reconnais dans pas mal de témoignages, mais je me demande encore s’il est possible que ce soit de la frigidité car (pardonnez-moi si je suis un peu crue) :
Je n’ai pas de sensations dans les seins, ni lors d’un french kiss que je vois d’ailleurs comme un mélange de bave dégoûtant. A cause de tout cela, je n’ai jamais pu surmonter mes appréhensions pour faire l’amour. Je suis encore plus dégoûtée à l’idée d’avoir un jour à faire une fellation. Même le cunni lingus me dérangerait tant je trouve ça écoeurant pour mon partenaire. C’est comme si ces choses m’étaient impossibles. Je pense que si je m’y forçais, je le vivrais un peu comme un viol.

Pour vous donner quelques infos sur moi-même, il faut savoir que j’ai reçu une éducation très rigide à ce sujet (tout était interdit), et comme je ne ressentais rien, je me disais que ces choses devaient venir plus tard, et que l’interdiction était alors justifiée (même si je n’en tenais aucun compte, j’ai eu tous mes flirts en cachette). Mais ma sœur aussi et elle n’en est pas là.
Je n’ai jamais été agressée sexuellement.
Enfant, j’étais un garçon manqué. Adulte, je ne le suis plus, mais je ne suis pas super féminine (p ex je mets jamais de jupe, je ne suis pas attachée à la coquetterie).
J’aime avoir quelques moments de solitude, mais je ne suis pas une solitaire convaincue.

Aujourd’hui, ma situation me rend malheureuse, non pas pour l’aspect sexuel qui n’est pas présent, mais parce que dans la société dans laquelle on se trouve, tous les hommes voient le sexe comme le point central du couple, ils n’envisagent en tous cas pas un couple sans sexe. Et cela m’empêche de trouver l’âme sœur, donc de fonder un foyer, de vivre une vie normale, d’avoir des enfants. Je ne peux même pas avoir de compagnie au quotidien, d’avoir des activités ensembles, de partir en vacances, … bref, tu veux pas de sexe, alors t’as pas de vie ! Voilà les choses comme je les ressens.

Alors ? Asexuelle ou frigide ?
Pensez-vous que ça vaut la peine de consulter (j’ai peur qu’un médecin n’interprète ça comme une demande de ma part de tourner ça à sa sauce, et de revenir automatiquement avec une pathologie, et donc de n’avoir rien appris en plus) ?

Merci pour vos réponses.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 16 août 2007, 01:28

Cela ressemble avant tout à de l'asexualité !

Par contre, rassures-toi sur certains points : pas besoin d'être A ou frigide pour être dégoûté(e) par le sexe oral ! Les films pornos font croire que c'est un passage obligatoire, mais c'est à tout un chacun de décider de le faire ou non !

Les seins non sensibles, je l'ai aussi entendu dire par des femmes sexuelles... les zones hérogènes ne sont pas forcément les mêmes !

Mais dans tout ce que tu dis, tu donnes plus l'image d'être A

Bienvenue parmi nous Image
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 16 août 2007, 08:49

Bienvenue Scully ;-)
Je me reconnais beaucoup dans ce que tu racontes, surtout quand tu dis ne pas pouvoir imaginer ce que c'est que ressentir une attirance sexuelle.
La frigidité, c'est davantage ressentir l'envie de coucher sans ressentir de plaisir. SI tu consultes, tu risques de tomber sur quelqu'un qui n'aura jamais entendu parler de l'asexualité et qui voudra peut-être te faire rentrer dans le moule (genre "faut pratiquer souvent pour un jour en avoir envie").

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Message par brigadoon » 16 août 2007, 12:45

Bonjour Scully, :cake: :cake: :cake: :cake: :cake:
Tout comme Syd, je me reconnais très bien dans ce que tu écris. J'ai consulté plusieurs thérapeutes et j'ai entendu toutes les idioties possibles et notamment la confusion entre asexualité et frigidité. Ne pas éprouver de plaisir avec quelqu'un ne veut pas dire qu'on ne peut pas en éprouver et je dirais même qu'être avec quelqu'un gâche le plaisir. :D

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3993
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 16 août 2007, 19:39

Bonjour Scully .....

Ton pseudo ne serait pas x :shock: files :lol: par hasard ... ça me dit quelque chose ...

Bienvenue sur le forum ...
Image

Moi aussi , je me retrouve beaucoup , dans ton témoignage

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3993
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 16 août 2007, 20:09

hihi .... moi aussi et je viens de me rappeler du nom de son co-équipier ... Mulder !!!! :P

"La vérité est ailleurs" :wink:

ZRF1
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 22 juin 2007, 00:16

Message par ZRF1 » 16 août 2007, 23:20

Je pencherais pour asexualité aussi, il y a pas mal de points communs avec beaucoup de forumistes en effet :wink:

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 17 août 2007, 14:48

Jullianna a écrit :hihi .... moi aussi et je viens de me rappeler du nom de son co-équipier ... Mulder !!!! :P
Géniale série, avec une relation parfaite entre les 2 agents jusqu'à ce que les scénaristes commettent l'irréparable et tuent la série (oui, je parle de quand ils ont consommé :evil: ).

Avatar du membre
avocette
Altruiste
Messages : 1145
Enregistré le : 08 août 2006, 22:10
Localisation : Evry

Message par avocette » 17 août 2007, 19:33

Au risque de redire ce que d'autres ont dit : je me retrouve tout à fait dans ton témoignage. La différence : je n'ai pas reçu d'éducation stricte sur la question sexuelle, plutôt le contraire : dès mes 5 ou 6 ans, il y a eu des livres à la maison sur comment on fait les bébés.

dana
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 12 août 2007, 21:22
Localisation : Bruxelles

Message par dana » 17 août 2007, 20:17

Merci pour vos réponses.
ok. Donc je suis asexuelle. ok . Je dois dire que depuis quelques jours, je le soupçonnais fortement.
Ca me fait du bien de savoir quje ne suis pas seule et que d'autres se reconnaissent dans mon témoignage.

Y a-t-il qqch qui nous caractérise au niveau physiologique ? p ex bilan hormonal typique de l'asexualité.

Avatar du membre
furious-candy
Affable
Messages : 101
Enregistré le : 01 août 2007, 00:52

Message par furious-candy » 17 août 2007, 21:18

dana a écrit :Merci pour vos réponses.
ok. Donc je suis asexuelle. ok . Je dois dire que depuis quelques jours, je le soupçonnais fortement.
Ca me fait du bien de savoir quje ne suis pas seule et que d'autres se reconnaissent dans mon témoignage.

Y a-t-il qqch qui nous caractérise au niveau physiologique ? p ex bilan hormonal typique de l'asexualité.
Oui tout à fait, si tu fait une prise de sang il ne sera pas rouge mais vert :mrgreen:.
Non y a rien qui différencie au niveau physiologique, sinon ça ne serait pas aussi dur de se faire accepter ...
"Peut-être dans une autre vie, peut-être dans un autre corps"

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3993
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 17 août 2007, 23:17

Syd a écrit :
Jullianna a écrit :hihi .... moi aussi et je viens de me rappeler du nom de son co-équipier ... Mulder !!!! :P
Géniale série, avec une relation parfaite entre les 2 agents jusqu'à ce que les scénaristes commettent l'irréparable et tuent la série (oui, je parle de quand ils ont consommé :evil: ).
:cry: :evil: c'est vrai mais je ne l'ai pas vu cet épisode là ou le film, je crois ... mais j'avoue que j'aimai bien Mulder :oops: plutôt mignon ... heureusement car certains épisodes étaient extrêmement angoissants

dana
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 12 août 2007, 21:22
Localisation : Bruxelles

Message par dana » 18 août 2007, 00:46

Et pensez-vous que mon manque de féminité (et le garçon manqué que j'étais plus jeune) vient de là, ou n'a rien à voir ?

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 18 août 2007, 15:54

Idem que fred !
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
avocette
Altruiste
Messages : 1145
Enregistré le : 08 août 2006, 22:10
Localisation : Evry

Message par avocette » 18 août 2007, 18:41

Je suis relativement garçon manqué, mais il me semble qu'on avait fait un topic sur la question, et la plupart des filles du forum sont très féminines et coquettes, si je me souviens bien.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités