Suis je devenu asexuelle ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Avatar du membre
velvette
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 20 nov. 2006, 21:38

Suis je devenu asexuelle ?

Message par velvette » 20 nov. 2006, 23:08

bonjour tout le monde,

Je suis nouvelle sur ce forum et je ne sais pas trop par ou commencer.
Voilà, j'ai 25 ans, et j'ai des relations sexuelles depuis l'age de 17 ans, Mais depuis 3 ans, la sexualité ne m'interresse plus, je n'y pense plus ou plutot je n'y pense plus, je n'ai plus envie d'avoir de rapport sexuel avec mon copain, malgrés que je l'aime que je me sente bien avec lui et que je n'ai pas envie de le quitter. Le truc c'est que de mes 17 à mes 22 ans j'était très sexuelle, une sorte de "chaude du cul"!!! jusqu'a mon avant avant dernier mec j'était vraimant très active et puis on s'est séparé. Séparation que je très mal vécu, même si j'ai rencontrai quelqu'un très rapidement (donc mon ex !)... Au début, tout aller bien (sexuellement et sur tout les points) et puis, au bout de quelques mois, je sais pas se qui c'est passé, mais d'un seul coup, (c'est comme ca que je l'ai ressenti) je n'avais plus de désir sexuelle.... Je l'aimais toujours mais de facon platonique.... Au départ j'ai penser que c'était une phase et puis, au bout de quelques mois, rien ne changer. Je l'aimai mais je n'avais toujours pas d'envie sexuelle, juste l'envie d'etre avec lui, de passer du temps avec lui .... Au tout début, je me suis forcé a faire l'amour mais ca n'as pas durait longtemps, car très vite, c'était trop violent pour moi, alors j'ai dit stop... On en a parler beaucoup, les premiers mois comme je disait je penser que ca passerai.... Mais non, les envie de mon ami m'énervé et le simple fait de devoir aller dormir m'angoissé... Car j'avais peur de ses envie et de devoir encore dire non... Puis il a fini par ne plus me dire ou me faire sentir ses envies... il a était très patien et compréhensif... On est resté un peu plus d'un an ensemble comme ca, sans avoir de rapport sexuel d'aucune sorte, car rien ne me fait envie a part les baisés... Au final, Au bout d'un an et demi je l'ai quitté, car je culpabilisé trop de la situation, et que j'avais fini par me persuader, qu'en fait, si je n'avais plus d'envie, c'était parce que je ne l'aimait pas, que je l'appréssiait beaucoup et tout, mais qu'en fait, ce n'était pas de l'amour plus que je n'avait pas de désir sexuelle. Alors je l'ai quitté. Et Quelques jours après, je suis tombé par hazard, dans la rue, sur un de mes premiers amours (avec qui d'ailleurs autrefois j'avais eu une vie sexuelle très épanoui).... Il n'a pas fallut beaucoup de temps pour qu'on se remette ensemble....Les premières fois que l'on c'est vu je croyai que j'était guérie, car j'avais l'impréssion d'avoir de nouveau envie sexuellement de quelqu'un... Et puis très vite, je n'ai plus ressentie de desirs.... Ca fait un an et demi maitenant qu'on est ensemble et nous n'avons plus de sexualité.... Il le prend très bien et accepte la situation.
De mon coté, je ne sais pas trop si j'accepte la situation, disons que je ne comprend pas bien c'est que j'ai... Aujourd'hui je suis tombé sur se site et j'ai découvert que l'asexualité existé... Mais je ne sais pas trop si je suis asexuelle car d'un coté j'ai aimé la sexualité, j'y ai même pris beaucoup de plaisir, et il me semble que fut un temps j'en avait envie... Ensuite, lorsqu'il m'ai arrivé de me forcait un peu pour mon couple et pour essayer de débloquer le truc j'avoue que mon copain me fait jouir (car nous nous connaissons très bien d'avant) mais malgrés tout je n'ai pas d'envie et même je pourait dire que la simple idée du rapport sexuelle m'angoisses malgrès que je sache que ca peut m'aporter beaucoup de plaisir et tout...
Si je vous dit tout ca, aujourd'hui, c'est pour que vous me donniez votre avis, vos conseils.... Suis-je asexuelle ?

Merci pour le temps que vous m'accordez et pour avoir lu ce fastidieu exposer de ma vie, plein de fautes d'orthographes (pardon, mais je suis aussi dislexique !!! ) :oops:

bonne soirée à tous

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 20 nov. 2006, 23:35

Sur ce forum, il ya plusieurs personnes comme toi.

Le mieux serait que tu parcours le forum, pour mieux comprendre ce qu'est l'asexualité.

En fait, se savoir A ou non est plus une question personnelle !

Dans ton cas, il faudrait aussi voir s'il n'y a pas eu quelque chose pour provoquer ton asexualité.. Si elle est naturelle ou non...
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 21 nov. 2006, 09:46

Gianni a écrit :Sur ce forum, il ya plusieurs personnes comme toi.

Le mieux serait que tu parcours le forum, pour mieux comprendre ce qu'est l'asexualité.

En fait, se savoir A ou non est plus une question personnelle !

Dans ton cas, il faudrait aussi voir s'il n'y a pas eu quelque chose pour provoquer ton asexualité.. Si elle est naturelle ou non...
comme avant lui tu te disais une sorte de "chaude du cul", ce la semble vouloir dire qu'il a provoqué brutalement quelque chose au fond de toi
schématiquement et simplememnt :
1/ étais tu "chaude" en réaction à une éducation stricte (ou au contraire par continuation d'une éducation trop ouverte) ? l'amour te faisant redevenir toi même
2/ es tu une platonique qui a été "chaude" simplement pour faire comme "tout le monde" et l'amour t'a révélé à toi même
3/ es tu devenue platonique parce qu'il te renvoie une image du Père (pas nécessairement du papa, nuance) ?
ce peut être un mélange.

si le "problème" ne le gêne pas, ne te pose pas trop de questions puique vous êtes bien.
si c'est une gêne (même minime) entre vous deux, avant que ça ne devienne grave et risque de vous séparer, il faut trouver la cause de ce changement


en attendant
bienvenue
Image

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Message par melancolie » 23 nov. 2006, 21:22

cyclodocus a écrit : comme avant lui tu te disais une sorte de "chaude du cul", ce la semble vouloir dire qu'il a provoqué brutalement quelque chose au fond de toi
schématiquement et simplememnt :
1/ étais tu "chaude" en réaction à une éducation stricte (ou au contraire par continuation d'une éducation trop ouverte) ? l'amour te faisant redevenir toi même
2/ es tu une platonique qui a été "chaude" simplement pour faire comme "tout le monde" et l'amour t'a révélé à toi même
3/ es tu devenue platonique parce qu'il te renvoie une image du Père (pas nécessairement du papa, nuance) ?
ce peut être un mélange.
Je pense que tu poses les bonnes questions cyclodocus, je pense avoir été dans la situation n°2 car je n'ai pas eu d'éducation stricte (au contraire) et pour l'image du père, je manquais de désir avec mes petites amies aussi :roll:
Velvette je me retrouve vraiment dans ton témoignage, période très sexuelle de 19 à 25 ans puis progressivement plus rien avec quelques remontées en début de relation (et pourtant j'eprouvais du plaisir) puis rien.
C'est vrai que quand on a été sexuelle, cela fait bizarre de ne plus avoir d'intérèt pour la chose, on culpabilise, on pense qu'on aime plus l'autre jusqu'au jour où on réalise qu'on est mieux sans qu'avec (la hantise d'aller se coucher en couple je l'ai connue).
L'important est que tu puisses dialoguer avec ton ami et que vous soyez heureux ainsi, que le désir se repointe un jour ou non.
C'est uniquement toi qui peut te definir comme asexuelle ou pas, comme le propose Gianni, parcours le site et tu verras qu'il y a de multiples visages dans l'asexualité.
Je te souhaite egalement la bienvenue :
Image
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
velvette
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 20 nov. 2006, 21:38

Message par velvette » 23 nov. 2006, 22:03

BONSOIR,

Merci beaucoup pour votre aceuil à tous,

Ca me fait du bien de lire que je ne suis pas la seule dans mon cas, merci mélancolie pour ton témoignage....

Sinon, au questionnement de Giami :

"Dans ton cas, il faudrait aussi voir s'il n'y a pas eu quelque chose pour provoquer ton asexualité.. Si elle est naturelle ou non"

Ou à celui de cyclodocus :

"comme avant lui tu te disais une sorte de "chaude du cul", ce la semble vouloir dire qu'il a provoqué brutalement quelque chose au fond de toi
schématiquement et simplememnt :
1/ étais tu "chaude" en réaction à une éducation stricte (ou au contraire par continuation d'une éducation trop ouverte) ? l'amour te faisant redevenir toi même
2/ es tu une platonique qui a été "chaude" simplement pour faire comme "tout le monde" et l'amour t'a révélé à toi même
3/ es tu devenue platonique parce qu'il te renvoie une image du Père (pas nécessairement du papa, nuance) ?
ce peut être un mélange."

Je ne sais pas trop, je me suis posée pas mal de questions pendant plusieurs mois mais, je n'ai pas trouvé de réponse satisfaisante, je suis alors passé à la seconde étape, l'acceptation de la situation... l'acceptation de mon asexualité....
En tout les cas, je suis vraiment contente d'avoir trouvé ce forum et vous tous car cela m'a enfin permis de mettre un mot sur ce que je vie et de découvrire que je n'était pas une extra-terrestre, loin de là....
Encore merci à tout le monde !
Je vous dit a bientot dans d'autre topic !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité