Je ne suis pas sûre d'être vraiment asexuelle...

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Cf66
Membre junior
Messages : 5
Inscription : 30 déc. 2020, 09:07
A aimé : 0
A été aimé : 0

Je ne suis pas sûre d'être vraiment asexuelle...

Message par Cf66 »

Je me présente brièvement: je m'appelle Clara, j'ai 21 ans, et j'ai récemment compris que j'aimais les filles.

Je suis complètement perdue vis à vis de ma sexualité, j'ai l'impression que pour moi le sentiment amoureux ne nécessite pas dattirance sexuelle, alors je me dis que je suis sûrement asexuelle?
En plus je n'ai ressenti une attirance physique pour quelqu'un qu'une poignée de fois, et c'était toujours des filles. Je sais que j'aime les filles, les mecs ne m'intéressent pas, mais si je ne suis presque jamais attirée c'est sûrement que je suis asexuelle (de nouveau). Il y a des filles que je trouve très belles, très "agréables à regarder" mais je n'ai pas envie de plus que ça.
Et puis je n'ai pas vraiment envie d'embrasser qui que ce soit, je n'ai pas vraiment envie de coucher avec qqn non plus, même une fille...

MAIS il y a des moments où j'en ai très envie, c'est juste qqes jours de temps en temps où ça m'obsède, puis de nouveau plus rien. Je ne me masturbe pas souvent (2-3 fois par mois) mais je le fais quand même. Donc tout ça me pousse à me demander si je suis vraiment asexuelle? Comment c'est possible de se sentir asexuelle la plupart du temps, mais de pouvoir ressentir de l'attirance pour qqn parfois?
Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 5087
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 448 fois
A été aimé : 525 fois
Contact :

Re: Je ne suis pas sûre d'être vraiment asexuelle...

Message par Zimou »

Bienvenue!
Cf66 a écrit : 30 déc. 2020, 09:17 Comment c'est possible de se sentir asexuelle la plupart du temps, mais de pouvoir ressentir de l'attirance pour qqn parfois?
ce que tu décrit semble beaucoup être simplement de la grey-asexualité, ou la "zone grise".
Tu trouvera tout les détail sur cette page : https://fr.asexuality.org/wiki/index.ph ... Zone_grise
as tu déjà été en couple et vécu une relation amoureuse sérieuse? il n'est pas rare, même chez les sexuel, de ne pas vraiment avoir envi de sexualité en étant célibataire, car ils n'ont pas envi de coucher avec n'importe qui avec qui on a pas de lien ni d'affinité, mais d'avoir envie avec une personne pour qui on a des sentiments, qui n'est pas n'importe qui. si tu n'a pas encore vécu de vie de couple, l'avenir précisera ce que tu es :)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image
Avatar de l’utilisateur
Orchis
Affranchi
Messages : 461
Inscription : 29 mai 2019, 23:25
A aimé : 115 fois
A été aimé : 112 fois

Re: Je ne suis pas sûre d'être vraiment asexuelle...

Message par Orchis »

Bienvenue Clara ! :)

Tout d'abord, toi seule pourra déterminer si tu es asexuelle ou non. :) Nous pourrons t'offrir des pistes de réflexions mais pas poser une étiquette sur un ressenti que tu es la seule à connaître. Ce n'est pas notre rôle et ce serait à la fois déplacé et risqué.
Cf66 a écrit : 30 déc. 2020, 09:17 Je suis complètement perdue vis à vis de ma sexualité, j'ai l'impression que pour moi le sentiment amoureux ne nécessite pas dattirance sexuelle, alors je me dis que je suis sûrement asexuelle?
C'est une possibilité.
Cf66 a écrit : 30 déc. 2020, 09:17En plus je n'ai ressenti une attirance physique pour quelqu'un qu'une poignée de fois, et c'était toujours des filles. Je sais que j'aime les filles, les mecs ne m'intéressent pas, mais si je ne suis presque jamais attirée c'est sûrement que je suis asexuelle (de nouveau). Il y a des filles que je trouve très belles, très "agréables à regarder" mais je n'ai pas envie de plus que ça.
Et puis je n'ai pas vraiment envie d'embrasser qui que ce soit, je n'ai pas vraiment envie de coucher avec qqn non plus, même une fille...
Il faut déterminer si ce que tu ressens est de l'attirance sexuelle ou esthétique. Si tu n'as pas envie que la fille te touche ou de toucher la fille (de façon sexuelle, les câlins ne "comptent" pas :wink:) et que tu souhaites simplement l'admirer, on se trouve plus dans le domaine de l'attirance esthétique.
S'il s'agit bien d'attirance sexuelle, tu pourrais aussi être demi-sexuelle (l'attirance sexuelle n'apparaît que si un lien émotionnel fort est tissé) ou, comme l'indique Zimou qui m'a coiffée au poteau, gray-sexuelle (l'attirance sexuelle dépend de circonstances très particulières). Dans les deux cas, on se situe entre l'asexualité et l'allosexualité (ie le fait de ressentir de l'attirance sexuelle). Perso, j'aurais tendance à les raccrocher à l'asexualité mais je dirais que chacun raccroche ce qu'il veut où il veut. :)
Ce sont des pistes, pas des réponses. Tu pourras explorer le forum pour trouver des témoignages sur ces sujets.
Cf66 a écrit : 30 déc. 2020, 09:17MAIS il y a des moments où j'en ai très envie, c'est juste qqes jours de temps en temps où ça m'obsède, puis de nouveau plus rien.
A vérifier aussi par rapport à ton cycle (une autre piste :wink: )... Le passage de "rien" à "très envie" pendant quelques jours pourrait être lié à un pic hormonal. A noter que les asexuels peuvent avoir une libido qui est parfois qualifiée de "sans objet" (même de façon habituelle en dehors de tout pic hormonal). Dans le lot, certains attendront que ça passe, d'autres auront recours à la masturbation pour soulager la tension physique. Cette libido ne sera "juste" pas accompagnée d'un désir de passer à l'action avec quelqu'un d'autre.
Cf66 a écrit : 30 déc. 2020, 09:17 Je ne me masturbe pas souvent (2-3 fois par mois) mais je le fais quand même. Donc tout ça me pousse à me demander si je suis vraiment asexuelle? Comment c'est possible de se sentir asexuelle la plupart du temps, mais de pouvoir ressentir de l'attirance pour qqn parfois?
Masturbation et asexualité ne sont pas incompatibles. Fantasmes et asexualité ne sont pas incompatible. Ce qu'il faut voir est si tu as envie de concrétiser ce désir ou si les fantasmes te suffisent. Cela peut ne pas être évident de déterminer cela. Mais tu as le temps. D'ailleurs, on a toujours le temps de réfléchir à cela ou de prendre quelques mois/années pour laisser tout cela se décanter.

Ah, et comme j'ai enfin remis la main sur mon image favorite :

Image
Avatar de l’utilisateur
PassionA
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2051
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 508 fois
A été aimé : 588 fois

Re: Je ne suis pas sûre d'être vraiment asexuelle...

Message par PassionA »

Les copains du dessus ont très bien répondu.

Si tu ne ressens pas d'envie de coucher avec qui que ce soit, alors c'est de l'asexualité. Mais on peut être attiré, comme tu le fais remarquer, juste amoureusement par quelqu'un. C'est pourquoi les personnes asexuelles séparent l'attirance sexuelle et l'attirance amoureuse (qu'on appelle attirance romantique). On peut être asexuel et parfois, rarement, ressentir de l'attirance sexuelle, on parle alors de grey-sexualité - il existe des tonnes de conditions différentes pour éprouver temporairement de l'attirance sexuelle, mais la rareté de la chose fait qu'on classe quand même cela sous le parapluie de l'asexualité. Une personne asexuelle peut se masturber et avoir une libido et des fantasmes, cela ne va pas à l'encontre de l'asexualité qui se défini par rapport à l'attirance sexuelle pour une personne et non pas pour un fantasme.

Mais au delà de ça, on peut être attiré platoniquement vers quelqu'un. C'est à dire qu'on ne souhaite pas embrasser et être en relation avec cette personne mais pourtant on se sent attiré vers elle, comme par un aimant. Ce sont là des sentiments platoniques qui n'entrent pas dans la distinction sexuelle/amoureuse. C'est encore à part. Généralement ce sont les personnes aromantiques (c'est à dire qui ne ressentent pas d'attirance romantique, qui ne ressentent pas le besoin d'être en couple) qui ressentent le plus distinctement ces sentiments, mais ils sont universels.
HuBy
Néophyte
Messages : 2
Inscription : 07 déc. 2020, 15:43
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Je ne suis pas sûre d'être vraiment asexuelle...

Message par HuBy »

Bonjour et Bienvenue Clara,

Pour moi, il y a l'Amour Incondionnel, et des "pulsions' liées a notre état d'humains sur cette terre, ou toute chose qui y vient, autant végétal , animal, et là pour ce reproduire en son espéce.
Il est normal alors, de le sentir dans une periode de 28 jours, cycle lunaire. L'acceuillir comme une chose tout a fait normal et génétique, nous sommes matiére, permet de le faire passé trés vite sans rien y faire. Le doute, les questions, la frustration, l'obligation et autre, l'amplifie plutot.
Cette Amour Inconditionnel et une Connection d'Ames a Ames, ne faisant intervenir rien autre. Elle est entendu et ressenti au plus profond de notre etre dans la plus grande des simplicité, meme si la personne en face en doute, ne comprend pas, interprete a mal, etc.. La Connection est lÀ, tout est LÀ, et c'est bien vrai, qu'il n'ai pas nécessaire de tout comprendre et de s'enfermer avec des étiquettes.
Si cela sait T'aider un peu, j'en suis heureux.
Bien a Toi Clara,
Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2180
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Ael/Elle
A aimé : 663 fois
A été aimé : 628 fois

Re: Je ne suis pas sûre d'être vraiment asexuelle...

Message par Grignoteuse de bouquins »

Pas forcément.
Penses-Tu que les personnes ne ressentant pas cet amour inconditionnel et ces pulsions sont inhumaines ?
J'ai l'impression que dans ce que tu dis, c'est cela qui fait la condition humaine.

Ensuite je n'ai pas relu le topic, mais un cycle de 28 jours peut également s'apparenter au cycle menstruel. Comme l'a bien expliqué @Orchis, il y a souvent des périodes de pics hormonaux, ce n'est pas rare, et en général de ce que je sais, c'est la semaine qui précède les règles ou pendant les règles que la libido se fait la plus forte.
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:
Cf66
Membre junior
Messages : 5
Inscription : 30 déc. 2020, 09:07
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Je ne suis pas sûre d'être vraiment asexuelle...

Message par Cf66 »

Bonjour à tous,

Tout d'abord merci pour vos retour, je pense effectivement que "la zone grise" me correspond bien. En tout cas c'est agréable de pouvoir mettre un terme sur ce que je ressens :)

Pour répondre un peu aux questions, oui j'ai de en couple avec un garçon pendant 3 ans mais je n'avais aucune envie de coucher avec lui, j'avais l'impression de me forcer et ça me dégoûtait carrément. Je suis brièvement sortie avec une fille, pour qui j'avais uniquement de l'attirance romantique et esthétique.
Par contre, je suis sûre a 100% d'avoir déjà été attirée sexuellement par des filles à plusieurs reprises. Mais je crois effectivement que c'était à chaque fois des circonstances particulières, qui plus est ces filles ont toujours plus ou moins le même physique et style...je ne suis pas sûre que j'aurais été jusqu'à l'acte par contre...
Donc la zone grise me correspond bien.

Merci en tout cas d'avoir clarifié mes inquiétudes, maintenant il faut que j'apprenne à l'accepter. Merci!
Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENant
Messages : 3621
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 756 fois
A été aimé : 734 fois

Re: Je ne suis pas sûre d'être vraiment asexuelle...

Message par clotaire »

Bienvenue Cf66 :-)
Si je comprends bien, les moments où il t'arrive d'avoir envie, tu n'es jamais passée à l'acte avec les personnes qui te font envie. Est-ce que ça reste au seul stade du fantasme, ou est-ce qu'un passage à l'acte serait vraiment apprécié ?
Répondre