Petite question sur l'asexualite

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Kenora
Membre junior
Messages : 8
Inscription : 01 sept. 2020, 13:46
A aimé : 15 fois
A été aimé : 3 fois

Petite question sur l'asexualite

Message par Kenora »

Bonjour alors j'ai juste une petite question
Si on est asexuel donc aucune attirance sexuelle mais de l'attirance physique et romantique alors on peut être : "asexuel biromantique" ou "asexuel heteroromantique" ou "asexuel homoromantique" ou sa ne marchent pas comme sa ? Ou alors si on ressent de l'attirance physique et romantique et pas sexuelle on est forcément bi a côté parcque comme les genres sont définis par leurs parties intime donc comme on "s'en fiche" on peut aimer tout le monde ? Parcque l'asexualite est une orientation a part entière mais je trouve que c'est incomplet de ce definir qu'avec sa pour certains as (pas pour tous j'ai compris que certains ne voulaient pas relation et autre) enfin voilà c'est une question que je me posait mais je voit personne en parler a ce que j'ai vus pour l'instant
Merci :)
Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2102
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Ael/Elle
A aimé : 628 fois
A été aimé : 581 fois

Re: Petite question sur l'asexualite

Message par Grignoteuse de bouquins »

Salut, oui, ça peut marcher comme ça !
Il y a une infinité de type d'attirances et de combinaisons,
on peut être asexuel-aromantique, asexuel-homoromantique, asexuel-hétéroromantique/panromantique/biromantique... Et pleins d'autres. Il y a aussi l'attirance sensuelle (envie de toucher la personne, un câlin par exemple). Évidemment,il y a des personnes asexuelles qui ne veulent pas de relation, que ce soit parce qu'iels sont aromantiques ou pas.
Chacun.e se définit comme iel veut, évidemment c'est pas obligé d'être dans autant de précision.

"Ou alors si on ressent de l'attirance romantique et pas sexuelle on est forcément bi parce que comme les genres sont définis par leurs parties intimes et qu'on s'en fiche, on peut aimer tout le monde"

Une personne asexuelle n'est pas forcément biromantique/panromantique. On peut être asexuel et être attiré uniquement par les femmes en étant un homme par exemple, et ça ça n'a pas grand chose a voir avec les organes génitaux. Évidemment les organes génitaux n'ont pas une énorme importance j'imagine, mais ça dépends des gens après. Mais c'est de l'activité sexuelle dont on s'en fiche 🤷

Voila j'espère t'avoir bien répondu ^^
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:
Kenora
Membre junior
Messages : 8
Inscription : 01 sept. 2020, 13:46
A aimé : 15 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Petite question sur l'asexualite

Message par Kenora »

D'accord merci ^^ oui pas besoin d'être dans autant de précision mais c'est une question que je me poser
Merci ^^
Avatar de l’utilisateur
Kinou_9
Affilié
Messages : 348
Inscription : 18 mai 2020, 08:56
Pronom : il
A aimé : 53 fois
A été aimé : 115 fois

Re: Petite question sur l'asexualite

Message par Kinou_9 »

Kenora a écrit : 05 sept. 2020, 13:10 Bonjour alors j'ai juste une petite question
Si on est asexuel donc aucune attirance sexuelle mais de l'attirance physique et romantique alors on peut être : "asexuel biromantique" ou "asexuel heteroromantique" ou "asexuel homoromantique" ou sa ne marchent pas comme sa ? Ou alors si on ressent de l'attirance physique et romantique et pas sexuelle on est forcément bi a côté parcque comme les genres sont définis par leurs parties intime donc comme on "s'en fiche" on peut aimer tout le monde ? Parcque l'asexualite est une orientation a part entière mais je trouve que c'est incomplet de ce definir qu'avec sa pour certains as (pas pour tous j'ai compris que certains ne voulaient pas relation et autre) enfin voilà c'est une question que je me posait mais je voit personne en parler a ce que j'ai vus pour l'instant
Merci :)
Grignoteuse a très bien répondu à ta question.
Je rajouterai juste une précision concernant le genre. L'identité de genre n'est justement pas définie par les parties intimes.
Elle relève de la construction sociale autour du masculin et du féminin indépendamment du sexe assigné ou biologique. Ainsi le genre d'une personne intersexe par exemple, ne correspond pas forcément à ses parties intimes.
Les personnes transgenre, agenre, genderfluid, genderqueer, non binaires aussi ne se définissent pas selon ce critère.
Répondre