Quelque chose que je ne comprend pas

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
zouzou23
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 05 janv. 2019, 06:45
Localisation : Province de Québec, Canada
Pronom : elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 4 fois
Contact :

Quelque chose que je ne comprend pas

Message par zouzou23 » 11 févr. 2019, 00:01

Bonjour à tous,

Premièrement, merci d'avance pour vos réponses!

Deuxièmement, j'aimerais me faire expliquer quelque chose. Par définition, une personne Asexuelle n'a pas d'attirance sexuelle pour les autres. Comme une absence d'orientation en fait (à ce que j'ai lu). Mais j'ai aussi lu que certains Asexuel(les) sont parfaitement à l'aise avec le sexe.


Je ne comprend pas ce truc. Si tu es à l'aise avec le sexe, techniquement, tu n'es pas A?


Quelqu'un peut m'expliquer s'il vous plait? Ça serait très gentil :bise:

Merci beaucoup
Jeune Québécoise qui danse et qui prend des photos. Peut être tutoyer. Venez discuter avec moi en privé, il me fera un plaisir de vous connaitre. Vous allez voir, je suis assez drôle :P

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par PassionA » 11 févr. 2019, 11:08

Ne pas avoir d'attirance sexuelle n'empêche pas de pouvoir pratiquer.

Pour faire une métaphore pâtissière, tu peux ne pas avoir beaucoup d'intérêt dans les gâteaux aux gingembre et pourtant être capable d'en manger sans vomir. Tu peux même être capable d'apprécier certaines choses périphériques, comme la présentation, le partage d'une activité avec une autre personne, la tendresse, le moelleux du gâteau.

Quoiqu'il en soit, l'asexualité n'est pas un jugement par rapport à la sexualité. C'est tout à fait neutre. Un peu comme une personne hétérosexuelle peut avoir des rapports homosexuels, c'est juste que ça ne l'intéresse pas. Mais rien ne l'en empêche physiquement sauf si elle est dégoutée par la chose, ce qui arrive également aux personnes asexuelles qu'on dit sex-negative. Une personne ace qui pense pouvoir accepter des relations sexuelles une fois de temps en temps se dit elle-même sex-positive.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1533
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 205 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par Hestia » 13 févr. 2019, 19:06

Mais j'ai aussi lu que certains Asexuel(les) sont parfaitement à l'aise avec le sexe.


Je ne comprend pas ce truc. Si tu es à l'aise avec le sexe, techniquement, tu n'es pas A?
Comme PassionA l'a expliqué, l'asexualité et le fait d'être ou non alaise avec les relations sexuelles sont 2 choses différentes. En fait, l'asexualité concerne l'absence d'attirance sexuel, le fait de ne pas désirer autrui sexuellement, les relations sexuelles ces sont des pratiques, qu'on peut qualifié d'activité.

En tant que asexuel, on peut voir un intérêt de les pratiquer (autre que celui de satisfaire des pulsions sexuelles) ressentir physiquement les sensations de plaisir ou éprouver de l'indifférence envers le sexe, ne pas ressentir de sensations lors d'un rapport sexuel ou éprouver un sentiment négatif envers les relations sexuelles, voir de la répulsion.

D'où les termes sex-favorable (les A qui voient les intérêts de la pratique des relations sexuelles) sex-positive, (les A qui aiment pratiquer les rapports sexuelles; par exemple pour donner du plaisir à leur partenaires ou pour partager l'intimité que des amants partagent) sex-negative (les A qui ont un ressenti négatif vis-à-vis du sexe, mais pas forcément du dégout) et les sex-repulsed (les A qui éprouvent une aversion envers les relations sexuelles.

Cela dit ces termes sont à mes yeux un peut réducteur, car le ressenti et le regard qu'on a sur les relations sexuelles peut être diverses. Moi par exemple, quand cela concerne autrui, j'éprouve de l’indifférence, mais quand cela me concerne, j'éprouve de la répulsion, car l'idée de me retrouver à pratiquer les relations sexuelles, se traduit dans ma tête à un viol.

Pour comprendre, tu n'as qu'à prendre l'exemple d'une personne S qui éprouve certes de l'attirance sexuelle, mais qui éprouve malgré elle un malaise envers le sexe, soit à cause de son éducation vieux-jeux, une agression sexuelle qu'elle aurait subit ou simplement parce qu'elle n'a pas encore pratiquer les relations sexuelles, et qu'elle ne sait pas comment s'y prendre.

Il existe plusieurs raisons qui font qu'un être humain soit ou non alaise avec le sexe, mais cela n'a et n'aura jamais un lien direct avec son orientation sexuelle; qui est seulement l'attirance sexuelle ou dans le cas de l'asexualité l'absence d'attirance sexuelle.

L'attirance sexuelle, ce n'est pas l'attirance pour les relations sexuelle, c'est le fait de désirer sexuellement des individus, ce qui provoque le désir de pratiquer les relation sexuelles chez les S; même si ce n'est pas la seule chose qui cause cette envie. C'est juste la principale raison chez les S,
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2953
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 585 fois
A été aimé : 563 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par clotaire » 15 févr. 2019, 19:14

Le fait d'être à l'aise ou pas me semble relever davantage de la pratique / technique que de l'attirance. Être à l'aise, c'est un peu comme pour une compétence professionnelle ou un savoir-faire.
Pour ma part, je perçois surtout un relatif détachement par rapport au sexe. C'est quelque chose que je sens bien qu'il "faut" faire quand on est en couple et qu'on a un projet familial, et le cas échéant aussi pour entretenir la relation quand l'autre est en demande (ce n'est pas le cas pour tous les couples, mais dans le mien ça l'est un peu). Et puis c'est quelque chose d'assez "facile" pour entretenir une forme spécifique et exclusive d'intimité (je parle pour mon cas, là encore).
Enfin, malgré mon détachement relatif, je suis quand même capable d'éprouver un certain désir.
Bref, tout cela reste de toute façon assez subjectif et dépend du vécu de chacun, et des mots qu'on trouve pour qualifier ce qu'on ressent. Dans les paramètres, il y a aussi le fait de se sentir différent (ou pas) de la norme hétéro dominante. Donc, ça dépend aussi de la vision qu'on a de cette norme...

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par KheopsSimba » 03 août 2019, 17:51

Bonjour,

J'entends ce que vous dites mais j'ai lu que certain(e)s asexuels se masturbent en pensant à d'autres ou en regardant des photos, vidéos.. comment peut-on parler d'absence de désir dans ce cas là? Le désir sexuel est un désir que l'on ressent en soit. Se masturber "en pensant à" est l'expression d'un désir que l'on a en soit..

Non pour moi asexuel dans ce cas là - je dis bien dans ce cas là - c'est plus un blocage au moment de passer à l'acte (ou bien ne pas avoir rencontré la bonne personne). C'est juste une situation temporaire (qui peut s'éterniser dans certains cas). Voilà, il faut être sincère avec soi-même.

Je suis dans ce cas, et je ne suis pas asexuel du tout. Mais apres c'est à la mode de créer des labels, c'est vrai, on se sent spécial comme ça.

Avatar du membre
Orchis
Adepte
Messages : 163
Enregistré le : 29 mai 2019, 23:25
A aimé : 37 fois
A été aimé : 37 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par Orchis » 03 août 2019, 18:36

Je peux juste te répondre de mon coin de prairie.

Pour ma part, je me définis comme aegosexuelle. Je n'ai pas la moindre idée de ce qu'est une attirance sexuelle pour autrui. Si j'ai bien compris, il s'agirait d'un désir de contact sexuel avec quelqu'un. Moi, je ne dépasse pas l'envie des caresses sur le bras ou la joue. Et encore. Il faut que je connaisse bien la personne (minimum : un an).

Jusqu'à très récemment, je pensais que l'attirance esthétique que je pouvais éprouver était de l'attirance sexuelle. :roll:
'Mon' attirance esthétique est une envie de me prendre la personne en photo pour l'admirer à mon aise (sans aucune arrière-pensée érotique). Et si je l'ai en photo.... Ma foi, je peux bien passer dix minutes à m'extasier sur elle. :mrgreen: Et recommencer 2-3 fois par mois pendant... euh... trois mois ? Après, je me fatigue.

Du côté œuvres érotiques, j'apprécie uniquement s'il y a une certaine ambiance/thématique/contexte. Après avoir tâtonné, j'ai compris que je me fiche du sexe des participants. Le physique m'importe un tout petit peu plus. Par exemple, si la personne est mutilée ou morbidement obèse, je ne ressentirais aucun intérêt de type érotique. S'il y a une histoire, je la suivrais sans problème mais c'est tout. Quoique... Je suppose qu'en tournant bien et dans un livre. :mrgreen: J'ai bien adoré une romance dont le personnage masculin était borgne, balafré avec trois doigts en moins. :wink:

J'ai lu des livres érotiques où je me suis ennuyée comme un rat mort. J'ai lu les scènes de sexe en diagonale et en rouspétant 'encore une ! mais pour quoi faire, ça n'apporte rien à l'histoire." :roll:

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par Zimou » 03 août 2019, 19:50

KheopsSimba a écrit :
03 août 2019, 17:51
Je suis dans ce cas, et je ne suis pas asexuel du tout. Mais apres c'est à la mode de créer des labels, c'est vrai, on se sent spécial comme ça.
Attention, c'est très irrespectueux de dire qu'un asexuel se définit ainsi par mode, pour se rendre spécial. tu ne connait rien des membres ici ni des asexuel en général. Que tu pense ça pour toi, c'est ton choix. si on te dit que pour nous c'est différent, tu te dois de le respecter. il n'y aura pas d'autre avertissement concernant le manque de respect envers les membres. je t'ai répondu plus en détail sur l'autre message que tu as posté.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 01:27

Je ne veux pas manquer de respect et je te prie de bien vouloir m'excuser si tu trouves que j'ai manqué de respect. Mon but était plutôt de toucher du doigt une certaine vérité. Attention, c'est peut être complètement faux pour toi. Je ne prétends pas connaître la vérité. Mais il y a d'autres gens qui peuvent voir ce message. Et pour certains il y a peut être une petite part de vérité dans ce que j'ai dit. Je sais qu'il y a beaucoup de souffrance derrière tout ça, moi même je suis un peu dans ce cas, je suis peut être asexuel, l'avenir me le dira peut être, en attendant je tâtonne.

Ce que j'ai du mal à concevoir c'est quand tu jouis en pensant à une personne, c'est que tu as un certain degré d'attirance sexuel pour cette personne. Sinon tu penserais aussi bien à n'importe quel chose ou être, un cheval, un camion... non il y a des situations, des contextes et des personnes qui excitent ton plaisir sexuel. Apres oui ce n'est pas la même chose dans la realite, c'est sur, je ne dis pas le contraire. Mais jai du mal à croire qu'on puisse dire en toute bonne foi qu'on a zéro, je dis bien zéro attirance sexuelle pour une personne, mais qu'on se masturbe en pensant à elle. Pourquoi elle alors? Et comment tu qualifierais cette attirance si elle n'est pas sexuelle? C'est bien une attirance qui te procures un plaisir sexuel via l'imagination et l'excitation de tes parties intimes. C'est bien une attirance qui a un caractère sexuel. Et d'ailleurs les moines de toute confession le savent bien.

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1940
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 547 fois
A été aimé : 284 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par fiffi » 04 août 2019, 02:01

Les moines ne le savent pas forcément ; ils ne sont pas obligatoirement asexuels mais abstinents et l' abstinence , contrairement à l' asexualité , est bien un choix .

L'' asexualité ne donne pas de souffrance mais un comportement asexuel du a un blocage provoque une souffrance . Les asexuels n' ont pas de blocage , ils sont justes asexuels sans qu' il y ai de causes .

IL n' y a pas d' attirance pour l' acte sexuel en lui-même avec une autre personne mais les asexuels sont faits comme tout le monde , leurs corps réagit à certaines stimulations . Avoir une excitation dans certain contexte ne veut pas forcément dire qu' il y a de l' attirance .

Tu as raisons sur un point ; la réalité est différente des fantasmes . Dans les fantasmes tout se passe de manière idéalisée , parfaite . Dans la réalité , on est face à notre manque d' attirance et tout ne se passe pas comme on l' avait imaginé .

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 02:20

Qu'aucun asexuel n'ait eu de souffrance à cause d'une méconnaissance de l'asexualite me semble un peu rapide à dire. Le blocage vient peut être qu'il se sente obligé de devoir satisfaire le besoin de l'autre mais qu'il n'en ait pas envie. Enfin, peut être qu'il en aura envie un jour ou avec une autre personne.

Encore une fois, je vous prie de m'excuser, je me cherche sur ce plan.

Maintenant pour l'absence de cause, j'ai rarement vu dans la nature un effet se produire sans cause, mais si il y a un seul effet qui se produit sans cause je veux bien le connaître. Par contre je conviens qu'il y a des tonnes d'effets dont on ignore les causes. Comprendre, ce n'est pas juger. Discerner n'est pas juger.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1533
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 205 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par Hestia » 04 août 2019, 08:39

Je ne vois pas pourquoi il devrait obligatoirement avoir une cause à l'absence de l'attirance sexuelle, de mon point de vu le fait qu'il existe plusieurs orientations sexuelles, c'est bien parce que les êtres humains ne sont pas tous identiques, et que la nature a une diversité. Les asexuel-le-s sont simplement des personnes qui n'éprouvent pas l'attirance sexuelle que les hétérosexuel-le-s, homosexuel-le-s, bisexuel-le-s et pansexuel-le-s éprouvent.

Certaines personnes ne sont pas asexuel-le-s mais se situent dans ce qu'on nomme la zone grise car iels peuvent éprouver de l'attirance sexuelle pour autrui; dans le monde réel soit de manière occasionnelle soit uniquement en étant confronté à une situation spécifique, comme la demisexualité qui désigne les personnes qui développent l'attirance sexuelle après avoir développé un lien émotionnel très intense avec la personne dont un individu demisexuel est attiré.

L'asexualité n'inclus pas de blocage, par contre, bien sûr qu'il y a des personnes asexuelles qui peuvent avoir des blocages, des traumatises, les êtres humains ont tous un vécu qui leur ai propre, mais les personnes asexuelles qui sont confronté un traumatisme un blocage ou je ne sais quoi d'autre, leur asexualité n'est pas la répercussion de leur problème.

Je suis asexuel, et je t'assure que je n'éprouve ni souffrance ni frustration. Si tu tiens à m'associer un trouble qui aurait causé un blocage c'est ton droit, mais j'estime être plus apte que toi pour savoir que mon asexualité est une orientation sexuelle à part entière, et que les orientations sexuelles non hétéro, y compris l'asexualité sont aussi naturelle que l'hétérosexualité et non la cause d'un trouble ou d'une maladie.

Les maladies ou même des médicaments, voir un traumatisme peuvent baisser ou supprimer la libido ou nous pousser à ne pas pratiquer les relations sexuelles mais certainement pas l'attirance sexuelle, car même si visiblement tu as du mal à voir cette différence, la libido est une chose et l'attirance sexuelle en est une autre.

Et comme cela a déjà été dit le corps des asexuel-le-s fonctionne normalement, donc oui, il est possible pour une personne asexuelle de ressentir physiquement du plaisir lors d'un rapport sexuel; car oui être asexuel-le ne veut pas forcément dire refuser de pratiquer les relations sexuelles.

Nous ne vivons pas notre asexualité de la même manière, et c'est pour cela que parmi nous il y a des gens sex-positive, sex-favorable, sex-indifferent, sex-négative et des sex-repulsed.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 13:45

Ok merci Hestia, je te crois volontiers que tu n'ai aucun blocage et tant mieux :)
Concernant les termes utilisés il faut juste s'accorder sur les définitions des mots. De mon côté, apres vous avoir lu je préfère penser (mais ce n'est qu'un convention de langage au final) que les asexuels ont du désir sexuel (pour certains qui se masturbent par exemple) mais n'ont pas de désir de passer à l'acte sexuel proprement dit. Dans mon langage quand on a envi de manger une glace et qu'on s'imagine manger une glace on a bien en Soi le désir de manger une glace, même si on ne franchit pas le pas d'effectivement manger une glace.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1533
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 205 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par Hestia » 04 août 2019, 13:54

KheopsSimba a écrit :
04 août 2019, 13:45
Concernant les termes utilisés il faut juste s'accorder sur les définitions des mots. De mon côté, apres vous avoir lu je préfère penser (mais ce n'est qu'un convention de langage au final) que les asexuels ont du désir sexuel (pour certains qui se masturbent par exemple) mais n'ont pas de désir de passer à l'acte sexuel proprement dit.
Ces personnes asexuelles ont une libido, mais elles n'éprouvent pas d'attirance sexuelle pour qui ce soit, C'est à dire que leur désir sexuel n'est pas dirigé vers une personne. On peut éprouver d'autres forme d'attirance pour autrui mais on ne désir pas sexuellement les gens qui nous plaisent ou pour qui on a des sentiments amoureux ou un attachement affectif et émotionnel.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 14:01

Mais si leur désir sexuel n'est pas dirigé vers une personne il est dirigé vers quoi? Et pourquoi ont ils comme support une personne dans leurs fantasme et pas un objet ou eux mêmes?

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1533
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 205 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Quelque chose que je ne comprend pas

Message par Hestia » 04 août 2019, 14:12

Il est dirigé nul part, il est juste ressenti; et les fantasmes sont dans la plupart du temps des situations et comme fantasmer implique imaginer des scènes et des scénarios il est plus simple pour les êtres humains d'inclure des protagonistes humains dans leur fantasme que des objet inanimés.

Et même si on fantasme sur un objet, la situation du scénario du fantasme doit forcément impliquer une action, alors sauf si on imagine que les objets soient vivant, on va forcément faire intervenir un être vivant, et pour la plupart, imaginer des humains est plus simple et moins tordu que d'imaginer des animaux ou des créatures imaginaires.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité