Un boulet en Saone et Loire;)

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
SKhurn71
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 11 juin 2019, 17:10
Localisation : Chalon sur saone
Pronom : Gwen
A été aimé : 4 fois
Contact :

Un boulet en Saone et Loire;)

Message par SKhurn71 » 11 juin 2019, 18:01

Bonjour,

Je vais essayer de me présenter, je suis guitariste et fan d'informatique. Depuis gamin je complexe pas mal, car le sexe, ça me branche pas des masses...Ça peu paraitre bizarre de complexe sur un truc aussi trivial. C'est un peu embarrassant de se présenter et de parler directement de ce genre de problème, mais en ce moment je craque... C'est pourtant pas des grosses agressions... Je subit juste des petites critiques, réflexions, conseils... Mais mis bout à bout, je commence à m'intoxiquer aux antidépresseurs...

Les réflexions, c'est les mamies qui veulent qu'une nouvelle génération apparaisse, des enfants, une femme etc... Qui rabâchent, m’encouragent, je devrais prendre confiance en moi, je devrais m'inscrire dans un site de rencontre, je devrais sortir, je devrais... Je devrais... Et puis ma mère, c'est juste une petite réflexion de temps en temps, mais elle est pas trop lourde, mais il y a la tante, l'oncle, les cousins... Et après il y a les conseils des amis, on me sort, on me présente, je devrais être moins exigeant, je devrais, je devrais... je craque !!! En fait la goutte qui a fait débordé le vase et m'a fait commencé la dépression c'est un pote qui viens enjoué chez moi avec un discourt fleurie que je ne peut écrire tellement c'est vulgaire parlant de ce que je devrais faire. Il viens avec une prostitué payé pour 2 heures, censé me sauver la vie, de ce qu'il me "manque"... Il m'a engueulé en revenant, car il est revenu au bout de 2 heures et nous jouions à la console... Personne n'écoute, ne comprend, ne veux comprendre que je n'en ai pas besoin, pas le désir, ca me rend fou... Tout le monde sait mieux que moi ce dont j'ai besoin et s'incruste dans ma vie... Vraiment je craque.

J'ai essayé d'en parler à mon toubib, il ne comprenait pas et m'a toujours écouté sans intérêt. Il m'a envoyé voir un psychologue et un urologue. L'urologue c'est surtout car je lui avais dis ne pas tirer de plaisir du sexe et avoir mal. Je suis un peu boulet sur les bords, donc il m'est souvent arrivé d'accepter de sortir avec des filles sur des quiproquos ou car je n'osais dire non... Sinon je ne serais jamais sorti avec personne. D'une certaine manière ce n'est pas si mal, car je suis sincèrement tombé amoureux de deux filles avec lesquelles je suis sorti. Je ne suis pas doué pour parler et je n'ai jamais réussi à leur faire comprendre mon problème... Et comme je ne jouis pas, je ne prend aucun plaisir, elles se sont toujours "forcé" à continuer pour me faire plaisir, mais les rapports à rallonge, ça fait très mal... (d'où le pourquoi j'ai été voir un urologue) Mais pratiquer le sexe pour faire plaisir à l'autre, ça marche un temps, le mouvement mécanique et répétitif de l'amour physique est ennuyant et il arrive un moment ou je n'en peux plus. Pour mes partenaire, ne plus avoir de désir, c'était ne plus aimer.. J'ai essayer de m'en défendre d'expliquer, mais rien à faire... Elles disent comprendre mais gardent un doute et cherchent des manières de faire "renaitre" le désir, surtout avec les conseils des parents, des amis etc... Les pratiques, mises en scènes sont parfois ridicules, parfois répugnantes, parfois immondes, barbare ou me paraissent déshonorantes envers mes partenaires...

Si je suis ici, c'est surtout car ça devient intenable, et j'aimerais en parler avec des gens qui me comprennent ou qui s’identifient comme étant mes semblables... Quant j'y réfléchi ce que je suis me parait tellement bénin, tellement peu de chose, mais l’incompréhension face à laquelle je suis me fait mal. ma blessure est réelle, mais je ne connais personne qui comprenne ce que je vis, à part une copine de boulot qui est homosexuel et qui se reconnait dans certaines anecdote de mon passé... Ado je vivant ça comme une maladie, mentale ou physique. Quand j'en ai parlé au psy, elle m'a surtout dit de ne pas dramatiser et de ne pas exagérer...

Je vais m’arrêter là, j'ai surement oublié des expériences qui pourraient mieux faire comprendre ce que je vis, mais là ça me prend à la poitrine...

ps : modification de mon message, j'avais oublié un détail de la charte, je donnais ma ville et ce site n'est pas un site de rencontre. Petite auto modération

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Nostera37 » 11 juin 2019, 19:08

Bienvenue SKhurn71!

Alors je te rassure, ce n’est absolument pas ridicule. Ce qui est ridicule, c’est l’attitude des gens autour de toi.

Beaucoup d’asexuels rencontrent brimades et incompréhension, parfois même des insultes directes et la haine, et ces anecdotes que tu as partagées ici n’auraient jamais dû arriver (je pense surtout à la prostituée).

La pression familiale et sociale est une chose à laquelle nous devons tous faire face dès lors que nous ne partageons pas les aspirations de la majorité, et cela peut-être pour un motif aussi intime et important que l’orientation sexuelle, que pour une bêtise comme la marque de tes fringues.

L’humain adore trouver des trucs qui clochent aux autres question de ne pas voir ses propres trucs qui clochent, et malheureusement, une sexualité hors du cadre mâle-dans-femelle est considérée comme le « truc qui cloche » par excellence!

Bien sûr les grand-mères veulent toujours des petits-enfants, mais si ma fille m’annonçait que ça n’arrivera pas parce qu’elle préfère les filles, qu’elle est asexuelle ou tout simplement qu’elle ne veut pas d’enfant, je lui dirais:

« Tant que ton choix de vie te rend heureuse, je n’ai pas mon mot à dire, sinon que je t’encourage, et te souhaite d’avoir trouvé ce qu’il te faut réellement. »

Je comprends ton dégoût pour la sexualité, du moins certaines pratiques. Beaucoup impliquent une domination de la femme, et aussi de la prendre comme un jouet qu’on peut mettre dans tous les sens.

J’ai personnellement une répulsion acquise pour le sexe oral avec un homme, je ne détaillerai pas car rien que d’y avoir fait référence me retourne déjà l’estomac.

Je comprends ton problème de douleur durant l’acte, avec le temps et les expériences un peu brutales et forcées parfois, je suis devenue quasiment insensible à ce niveau, et si je ressens quelque chose, c’est surtout de la douleur.

Je ne pense pas que ce soit la cause de ton absence de désir, du moins pas la cause première, tu n’as tout simplement pas de désir, et ça n’aide évidemment pas à avoir envie pour commencer.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4142
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 300 fois
A été aimé : 393 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Lilly » 11 juin 2019, 19:31

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Trianon
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 18 mai 2019, 22:58
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Trianon » 11 juin 2019, 19:43

Bienvenue !

Je suis un peu dans la même situation que toi et c'est vrai que c'est pas forcément facile d'être compris des autres dans la mesure où chez eux, c'est presque instinctif de chercher un(e) partenaire. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai entendu des gars dire "Ce mois-ci, j'ai couché avec tant de filles etc.". C'est à partir de là que j'ai compris que c'est vraiment quelque chose auquel ils ne réfléchissent pas tant ça paraît gravé dans leur ADN. Moi je m'en passe très bien, je trouve que ça n'a pas grand intérêt.

S'agissant de ce que ton psy t'a dit, je pense qu'à partir du moment où une situation te dérange, t'as pas à comparer ta situation à une autre considérée comme moins bonne par les autres. Le malheur n'est pas quelque chose de relatif, donc tu es en droit de ressentir ce que tu ressens et de le dire.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3666
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Baelfire » 11 juin 2019, 20:31

Salut Skhurn,

*lève la main*J'ai une question M'sieur :)

Plus sérieusement : Imagine que la pression extérieure n'existe plus. Que tout le monde s'en fiche de ton célibat et qu'on ne te fasse plus de remarques ni rien. Est ce que ta vie serait belle ? L'idée c'est de comprendre si l'image que tu renvoies est celle d'une personne bien dans sa peau. Je trouve ton entourage relativement lourd et insistant. Il est fort possible qu'il veuille te sauver de quelques chose. De manière maladroite et pénible certes mais l'intention est peut-être là.

Comprend bien que si tu sembles être malheureux pour eux c'est automatiquement parce que tu n'es pas accompagné. Alors ils insisteront jusqu'à ce que...Tandis que si tu sembles être épanoui, certes, il y aura quand même des tentatives à essayer de te caser mais ça serait beaucoup moins lourd.

Le lifestyle c'est la clé de beaucoup de chose. Et ce que t'as dit ta psy me semble assez pertinent.

Welcome
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2982
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 593 fois
A été aimé : 572 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par clotaire » 11 juin 2019, 20:57

Bienvenue SKhurn71 :-)
Je ne sais pas dans quel environnement tu évolues, mais j'ai l'impression qu'une grande part des gens, asexuels ou non, n'apprécieraient pas du tout se retrouver dans les situations que tu décris :-/ Il faut d'abord sortir de ce rapport au sexe qui semble être véhiculé autour de toi ! Travailler d'abord sur la qualité des relations, amicales, romantiques ou autres. Après ça viendra, ou pas. Mais la qualité relationnelle peut apaiser beaucoup de choses, non ?

choooj
Ascendant
Messages : 1056
Enregistré le : 17 juin 2013, 09:44
A aimé : 151 fois
A été aimé : 178 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par choooj » 11 juin 2019, 21:23

Bienvenue SKhurn71,

Sais-tu que ta présentation m'a fait sourire :D ? Et pourtant ce que tu vis n'a rien de drôle, c'est très oppressant au contraire. Sauf que cette manière de raconter, ce cumul interminable de coups de pelle… il y'a du Woody Allen en toi. Et l'anecdote de la console, j'adore.

Mais au fait pourquoi tu te laisses envahir ? Renvoie les gens dans les cordes, travaille ta répartie : si les mamies insistent outre mesure, dis leur que tu vas faire un don de sperme (descendance check :mrgreen: ). Aux copains relous, répond que vu la tronche de leur nana tu préfères prendre ton temps et choisir par toi-même (non, dis pas ça ! c'est méchant !).
Tu es trop gentil je crois, c'est peut-être une question de posture vis à vis de tes interlocuteurs. Donne leur moins de crédit, ils seront moins enclins à te donner des conseils.

Gros câlin en tout bien tout honneur.

SKhurn71
Apprenti
Messages : 58
Enregistré le : 11 juin 2019, 17:10
Localisation : Chalon sur saone
Pronom : Gwen
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par SKhurn71 » 11 juin 2019, 21:31

J avoue que plus on me prend la tête et plus je me braque j envoie chier mon entourage. Suite à couper les pont purement et simplement. Jusqu'à construire des barrières. Je m'habille de manière négligée. Je fais pousser ma barbe. Tout pour éloigner les indésirables.... mais jai beau être solitaire. Jai brisé beaucoup de liens et je commence à réduire ma fréquentation avec la famille... non je ne m epanoui plus du tout. Mais ils deviennent de plus en plus toxique... j'en ai vraiment marre de répondre aux attentes...

En plus il y a quelques années ma sœur a coupé les ponts et ils s'acharnent sur moi. Et d'autres choses ont changé et maintenant je suis malade. Mes nerfs lâchent...
Modifié en dernier par SKhurn71 le 12 juin 2019, 06:58, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Nostera37 » 11 juin 2019, 21:54

Je te comprends, j’ai passé toute ma vie à répondre aux attentes de tout le monde, et je ne parle pas de sexualité, et maintenant que je me rebelle pour défendre ma véritable identité, je rencontre surtout de la résistance, mais je m’en fous, je fonce et je défonce!
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Trianon
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 18 mai 2019, 22:58
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Trianon » 11 juin 2019, 22:01

Nostera37 a écrit :
11 juin 2019, 21:54
Je te comprends, j’ai passé toute ma vie à répondre aux attentes de tout le monde, et je ne parle pas de sexualité, et maintenant que je me rebelle pour défendre ma véritable identité, je rencontre surtout de la résistance, mais je m’en fous, je fonce et je défonce!
J'admire ta pugnacité, car, étant aussi dans la vingtaine (début), cela m'épuise d'avance de me dire que pendant encore une soixantaine d'années (normalement), certaines personnes vont penser que je suis "bizarre", que j'ai des problèmes psychologiques etc. car je serai encore sûrement célibataire dans soixante ans :mrgreen:

Avatar du membre
Orchis
Adepte
Messages : 183
Enregistré le : 29 mai 2019, 23:25
A aimé : 39 fois
A été aimé : 44 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Orchis » 11 juin 2019, 22:12

Bienvenue SKhurn71 !

La pression sociale surtout lorsqu'elle vient des amis, de la famille et du corps médical est quelque chose de terrible. De mon côté, je ne laisse plus passer les informations qu'au compte-goutte, genre des "oui" ou des "non" donnés avec un grand sourire chaleureux afin d'atténuer la brutalité de la réponse (ou pas si je suis énervée). Je ne sais pas si ça me donne un air débile ou psychopathe par contre.

Ça me rend folle de rage de voir à quel point des gens qui allaient à peu près bien au départ peuvent sombrer sous le coup des réflexions.

Peut-être qu'il faut réussir à savoir avec une certitude inébranlable qui on est et ce que l'on veut pour ne pas se laisser démolir par ces petits coups répétés. Possible, mais pas évident. Surtout quand on est jeune et qu'on se cherche encore.

En tout cas, je ne trouve pas que ce soit peu de choses. Les réflexions de ce genre sont déjà blessantes lorsqu'elle viennent d'inconnus, alors lorsqu'il s'agit de personnes que l'on apprécie et/ou qu'on respecte...

Avatar du membre
Orchis
Adepte
Messages : 183
Enregistré le : 29 mai 2019, 23:25
A aimé : 39 fois
A été aimé : 44 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Orchis » 11 juin 2019, 22:20

Trianon a écrit :
11 juin 2019, 22:01
J'admire ta pugnacité, car, étant aussi dans la vingtaine (début), cela m'épuise d'avance de me dire que pendant encore une soixantaine d'années (normalement), certaines personnes vont penser que je suis "bizarre", que j'ai des problèmes psychologiques etc. car je serai encore sûrement célibataire dans soixante ans :mrgreen:
A un moment, je crois qu'on gagne le galon "vieux con-ne irrécupérable" et qu'on nous (un peu plus) laisse tranquille. :mrgreen:
(Enfin, j'espère)

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Nostera37 » 11 juin 2019, 22:47

Trianon, j’allais te répondre, mais Orchis a résumé ce que j’allais dire. En effet, après un certain âge, ça n’intéresse plus personne de savoir avec qui tu couches.

C’est une grande préoccupation entre 15 et 30 ans pour faire large, mais après 40 ans, on s’en cogne. Mis à part quelques pervers et frustrés qui veulent avoir une vie sexuelle par procuration.

Also, merci pour l’admiration, mais j’ai vécu plus difficile que le combat pour l’affirmation de soi, alors je sais que je serai gagnante quoi qu’il arrive si je reste fidèle à moi-même et mes principes.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Trianon
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 18 mai 2019, 22:58
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Trianon » 11 juin 2019, 23:09

J'espère que vous avez raison :D

Mais en prenant de l'âge, les questions vont évoluer : "tu n'es pas marié ?", "tu n'as pas d'enfants ?", "tu ne veux pas d'enfants ?", "tu vas mourir seul tu sais", "tu vas mourir vieux garçon", "et ton patrimoine tu vas le léguer à qui ?" :mrgreen:

P.S.: SKhurn71, j'arrête de polluer ton topic de bienvenue, désolé :mrgreen:

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Un boulet en Saone et Loire;)

Message par Nostera37 » 11 juin 2019, 23:37

Eh tu peux léguer ton patrimoine à une oeuvre de charité, ça leur fermera leurs clapets à tous.
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités