Flobinson

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Avatar du membre
flobinson
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 11 nov. 2018, 10:52
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Flobinson

Message par flobinson » 11 nov. 2018, 11:12

Bonjour à tou.te.s,

Je suis un asexuel de 31 ans, en couple depuis 5 ans avec une fille S mais souffrant de problèmes intimes, suite à un accident.

Je suis souvent dépassé par ses demandes, de plus en plus incapable de comprendre ce qu'elle attend de moi et encore plus de le lui offrir, ce qui mène à des situations sur lesquelles je n'ai plus aucune prise.

La société ne nous donne pas hélas suffisamment de termes pour exprimer notre condition et la faire comprendre.

Je traîne également une dépression depuis une dizaine d'années suite à une maladie neurologique qui m'a condamné à arrêter des études brillamment réussies jusqu'à lors, face au refus de la faculté d'aménager mes horaires. La dépression, c'est en train d'aller mieux. Par contre, je suis toujours plus aromantique et agenre, ce que je n'étais pas auparavant.

J'ai fait un burn-out il y a 3 ans suite à un cumul forcé des diverses activités pour rattraper les erreurs des autres. Je vis depuis une sorte d'émoussement des affects, des sensations, des passions. Je ne ressens pratiquement plus le froid et la douleur. Je n'arrive pas non plus à savoir si j'en souffre ou non. Toujours est-il que cet état m'empêche d'être réceptif à l'égard des autres et de combiner vie de couple et asexualité comme je le faisais avant.

Mis à part ce tableau clinique, je suis ici pour lire, échanger, me laisser aller à certains conseils s'ils sont sollicités et en recevoir si je les sollicite.

Je vous souhaite un superbe dimanche et je m'excuse d'avance si j'ai filé le cafard à quelques-uns. J'aime faire des blagues et passer du temps avec mes adorables chatounes sinon, ce qui me rapproche d'un individu normal.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2952
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 585 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Flobinson

Message par clotaire » 11 nov. 2018, 11:49

Bienvenue flobinson :-)
Je te souhaite d'apprivoiser au mieux tes limites ;-)

Avatar du membre
Dark Majesty
Adepte
Messages : 227
Enregistré le : 12 avr. 2018, 18:43
Pronom : Elle
A aimé : 22 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Flobinson

Message par Dark Majesty » 11 nov. 2018, 13:48

Bienvenue flobinson :D
"Il n'y a pas de bien ou de mal, il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher" J.K Rowling

Avatar du membre
ParaNoise
Affilié
Messages : 287
Enregistré le : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 18 fois
A été aimé : 62 fois

Re: Flobinson

Message par ParaNoise » 11 nov. 2018, 15:10

Bienvenue! ;)
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4131
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 299 fois
A été aimé : 389 fois

Re: Flobinson

Message par Lilly » 11 nov. 2018, 15:12

Image Flobinson

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1608
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 251 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Flobinson

Message par Aphélie » 11 nov. 2018, 16:23

Cet émoussement dont tu parles, il me semble qu'en général c'est au contraire assez symptomatique de la dépression non ? Le fait de se distancer d'un peu tout, sans avoir la force de se soucier même de ça. Je peux me tromper, mais ça me donne l'impression que ta dépression a simplement changé de forme (après je suis vraiment pas du tout qualifiée pour parler de ça hein, j'émets une simple hypothèse). Est-ce que tu as parlé de tes difficultés avec ta copine ? Et quelles sont tes/vos attentes pour la suite (c'est à dire, espères-tu pouvoir arranger les choses ou est-ce que à ce stade ce serait un soulagement de mettre fin à cette relation ?). Tu n'es pas obligé de répondre bien sûr, simples pistes de réflexion. Du reste, je te souhaite la bienvenue parmi nous, au plaisir de te croiser sur le forum !
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
flobinson
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 11 nov. 2018, 10:52
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Flobinson

Message par flobinson » 11 nov. 2018, 16:39

Merci à tous pour votre accueil. Je fais régime mais je mangerai quand même une part du gâteau.

Aphélie a écrit :
11 nov. 2018, 16:23
Cet émoussement dont tu parles, il me semble qu'en général c'est au contraire assez symptomatique de la dépression non ? Le fait de se distancer d'un peu tout, sans avoir la force de se soucier même de ça. Je peux me tromper, mais ça me donne l'impression que ta dépression a simplement changé de forme (après je suis vraiment pas du tout qualifiée pour parler de ça hein, j'émets une simple hypothèse). Est-ce que tu as parlé de tes difficultés avec ta copine ? Et quelles sont tes/vos attentes pour la suite (c'est à dire, espères-tu pouvoir arranger les choses ou est-ce que à ce stade ce serait un soulagement de mettre fin à cette relation ?). Tu n'es pas obligé de répondre bien sûr, simples pistes de réflexion. Du reste, je te souhaite la bienvenue parmi nous, au plaisir de te croiser sur le forum !
Oui, ma dépression a changé de forme suite au burn-out. Je me sens amoindri et le fait que je sois devenu aromantique ne me permet plus de pratiquer avec ma compagne depuis de nombreux mois. (le romantisme me permettait de donner un sens au sexe qui en est aujourd'hui totalement dépourvu). Pour ne rien arranger, je suis également HP et alcolo-dépendant.

Ma compagne est au courant de ces difficultés que j'éprouve. Au début, elles n'ont pas eu l'attention de notre part car les problèmes de santé de mon amie étaient trop importants pour qu'on réalise l'ampleur de ce mal insidieux.

Je ne sais pas quelles sont ses attentes pour la suite, hormis qu'elle évoque une vie de famille (Or, elle sait que je ne souhaite pas d'enfants, par conviction mais aussi par pragmatisme, nos difficultés respectives nous handicapant déjà au quotidien). Elle aimerait aussi pouvoir "avoir une vie sexuelle", ce qui implique pour elle des relations au moins une fois par semaine, mais me dit "avoir peur", ne "plus savoir comment faire" et, paradoxalement me repousse quand je vais vers elle car la tendresse chaste la frustre.

Bref, pour le moment, nous sommes unis surtout par nos manques, mais nous n'envisageons pas la fin de la relation qui serait difficile à gérer moralement et nous handicaperaient encore plus au quotidien.

Sinon, pour réparer l'estime de moi, j'ai repris des études. Il y a eu un mieux au départ mais la pression des travaux à venir me fait me sentir encore plus diminué...

Vinn88
Apprenti
Messages : 64
Enregistré le : 09 juil. 2018, 20:00
A été aimé : 8 fois

Re: Flobinson

Message par Vinn88 » 11 nov. 2018, 17:29

Bienvenue :)

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1608
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 251 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Flobinson

Message par Aphélie » 11 nov. 2018, 19:02

Ça fait beaucoup de choses à "unpacked" tout ça, et je pense qu'il faut y aller au cas par cas. Par exemple, tu parles de dépendance à l'alcool : est-ce que tu as un suivi vis à vis de ça ? Est-ce que ça t'impacte beaucoup, si oui est-ce que tu prends des mesures pour lutter contre, etc ? Pour ta compagne, il y a clairement des incompatibilités au niveau de vos attentes, et tôt ou tard il faudra vous y confronter : si le désir d'avoir une famille est vraiment important pour elle, il va falloir qu'elle fasse un choix, idem pour le sexe (encore que là il existe des solutions, des compromis). Je comprends que vous n'ayez pas envie de vous appesantir là-dessus au vu des difficultés présentes, mais c'est un peu ignorer l'éléphant dans la pièce ; ça ne le fera pas disparaître. Peut-être que vous pourriez déjà définir ce qui est acceptable ou non en terme de contact, parce que si je comprends bien vous ne vous autorisez plus même de tendresse. J'ai un peu le sentiment que c'est la force du désespoir qui vous lie encore, peut-être que vous pouvez essayer de faire des activités qui vous plaisent, de vous rappeler aussi de ce qui vous a rapprochés en premier lieu.

Pour ce qui est des études, c'est avant tout une question d'organisation je pense. Ne te mets pas trop la pression, fais ce que tu peux, essaie d'allouer chaque jour un peu de temps à ce que tu dois faire pour ne pas te laisser dépasser, et de t'y tenir. C'est avant tout une question de volonté - plus facile à dire qu'à faire, je sais bien, mais dis-toi que c'est largement à ta portée, prends ça comme un défi à relever mais sans y mettre trop d'enjeux. On est toujours plus durs avec nous-mêmes qu'avec les autres : tu as le droit de peiner, tu as le droit d'échouer. Le principal c'est de remonter en selle après. Mais tu peux le faire.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Nathan
Apprenti
Messages : 68
Enregistré le : 07 sept. 2018, 03:24
Pronom : Masculin
A aimé : 3 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Flobinson

Message par Nathan » 11 nov. 2018, 19:38

Bienvenue Flobinson!

Je pense que le commentaire d'Aphélie est pertinent et je tient à insister sur son premier point : il est plus simple d'aborder les problèmes un a un que de confronter l'ensemble d'un seul coup.
Dans tout les cas, permets toi de prendre ton temps et tu y arriveras.

Avatar du membre
Jolanthe
Adepte
Messages : 185
Enregistré le : 09 sept. 2018, 01:26
Localisation : Québec, Canada
Pronom : Elle
A aimé : 15 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Flobinson

Message par Jolanthe » 11 nov. 2018, 21:23

Bienvenue Flobinson :)

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1937
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 545 fois
A été aimé : 283 fois

Re: Flobinson

Message par fiffi » 12 nov. 2018, 00:00

Bienvenue Flobinson ,

tu as déjà fait un premier pas en prenant conscience de tes problèmes , surtout que reconnaitre qu' on est alcoolo-dépendant , ce n' est pas évident !

Il faudrait que tu prennes en effet les problèmes un par un mais il serait peut-être judicieux de commencer par ta dépendance à l' alcool . Je ne sais pas à quel niveau de dépendance tu es mais il est possible d' arrêter seul . J' ai cessé de boire exagérément en ne fréquentant plus les cafés . C' est dur les premiers temps , je comprends que dans certain cas , il soit nécessaire de se faire aider .

Bon courage .

Avatar du membre
Muriel Evelyne
AVENant
Messages : 3109
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1174 fois
A été aimé : 604 fois

Re: Flobinson

Message par Muriel Evelyne » 12 nov. 2018, 10:23

Bienvenue Flobinson :)
"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Avatar du membre
flobinson
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 11 nov. 2018, 10:52
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Flobinson

Message par flobinson » 13 nov. 2018, 09:37

Merci à tous pour vos mots de bienvenue.
Aphélie a écrit :
11 nov. 2018, 19:02
Ça fait beaucoup de choses à "unpacked" tout ça, et je pense qu'il faut y aller au cas par cas. Par exemple, tu parles de dépendance à l'alcool : est-ce que tu as un suivi vis à vis de ça ? Est-ce que ça t'impacte beaucoup, si oui est-ce que tu prends des mesures pour lutter contre, etc ? Pour ta compagne, il y a clairement des incompatibilités au niveau de vos attentes, et tôt ou tard il faudra vous y confronter : si le désir d'avoir une famille est vraiment important pour elle, il va falloir qu'elle fasse un choix, idem pour le sexe (encore que là il existe des solutions, des compromis). Je comprends que vous n'ayez pas envie de vous appesantir là-dessus au vu des difficultés présentes, mais c'est un peu ignorer l'éléphant dans la pièce ; ça ne le fera pas disparaître. Peut-être que vous pourriez déjà définir ce qui est acceptable ou non en terme de contact, parce que si je comprends bien vous ne vous autorisez plus même de tendresse. J'ai un peu le sentiment que c'est la force du désespoir qui vous lie encore, peut-être que vous pouvez essayer de faire des activités qui vous plaisent, de vous rappeler aussi de ce qui vous a rapprochés en premier lieu.

Pour ce qui est des études, c'est avant tout une question d'organisation je pense. Ne te mets pas trop la pression, fais ce que tu peux, essaie d'allouer chaque jour un peu de temps à ce que tu dois faire pour ne pas te laisser dépasser, et de t'y tenir. C'est avant tout une question de volonté - plus facile à dire qu'à faire, je sais bien, mais dis-toi que c'est largement à ta portée, prends ça comme un défi à relever mais sans y mettre trop d'enjeux. On est toujours plus durs avec nous-mêmes qu'avec les autres : tu as le droit de peiner, tu as le droit d'échouer. Le principal c'est de remonter en selle après. Mais tu peux le faire.
En effet, tout est lié et ça fait un beau sac de noeuds... et beaucoup d'informations à la fois.

Je pense créer un topic spécifique dans la rubrique appropriée portant sur ma longue relation de couple et de vie commune (5 ans) avec une personne S. Notre histoire est en effet spécifique puisque nous sommes en plus deux personnes malades. Ce témoignage devrait intéresser d'autres membres du forum car nous ne sommes pas que A, nous avons tous une multitude de facettes qui s'imbriquent également avec le fait d'être A dans la façon de gérer notre couple.
fiffi a écrit :
12 nov. 2018, 00:00
Bienvenue Flobinson ,

tu as déjà fait un premier pas en prenant conscience de tes problèmes , surtout que reconnaitre qu' on est alcoolo-dépendant , ce n' est pas évident !

Il faudrait que tu prennes en effet les problèmes un par un mais il serait peut-être judicieux de commencer par ta dépendance à l' alcool . Je ne sais pas à quel niveau de dépendance tu es mais il est possible d' arrêter seul . J' ai cessé de boire exagérément en ne fréquentant plus les cafés . C' est dur les premiers temps , je comprends que dans certain cas , il soit nécessaire de se faire aider .

Bon courage .
Je suis rarement ivre mais j'ai besoin de l'alcool au quotidien pour fonctionner, même en quantités limitées. Je ne bois d'ailleurs que de la bière et du vin. Cela me rend peu plus con et plus normal et ma vie en devient davantage supportable. Mais je suis conscient que cela ne peut pas durer comme ça. Pour moi, l'alcool est une drogue au sens médical du terme, comme peuvent l'être certains médicaments. Je sais que ça peut sembler être une hérésie pour les gens qui se sont battus contre leur dépendance à l'alcool mais la boisson m'a apporté beaucoup de bien et continue à le faire. J'aimerais donc diminuer et faire appel à bibine-ma-copine uniquement quand cela est vraiment nécessaire pour me détendre.

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1937
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 545 fois
A été aimé : 283 fois

Re: Flobinson

Message par fiffi » 13 nov. 2018, 23:46

Si tu bois en quantité limité , ça peut encore aller . Pour diminuer , tu peux te trouver une motivation personnelle et , en buvant moins , cela est paradoxale mais j' apprécie mieux ma " bibine-ma-copine " du vendredi soir . :-)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités