suis je asexuel ?

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Avatar de l’utilisateur
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4310
Inscription : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 36 fois
A été aimé : 76 fois
Contact :

Message par cyclodocus »

Syd a écrit :[Quand on est asexuel, on n'a aucun besoin de compenser quoi que ce soit vu qu'on ne ressent aucun désir sexuel pour quiconque.
et moi qui ai du désir pour ma femme, mais simplement du désir (l'acte sexuel nétant absolument pas primordial, et je m'en passe très très bien), suis je A ou pas ?
Pour mon épouse, pas de problème, elle l'a toujours été, même si parfois elle a aimé les relations sexuelles, elle n'a jamais couru après (c'était plutôt l'inverse, hélas)

Syd a écrit :
cyclodocus a écrit :autre question, qu'est ce que le a-romantisme dont je lis de-ci de-là des annonces ?
Cela décrit un sous-groupe d'asexuels non attirés romantiquement par autrui. La définition de l'asexualité repose sur l'unique critère de l'attirance physique (au sens de désir sexuel), on la précise ensuite par le critère de l'attirance romantique.
nous sommes romantiques (moi surtout, et pas qu'un peu !)
kinou a écrit : C'est plus une psychoterapie qu'une psychanalyse mais ca fait bien de
dire qu'on fait une psychanalyse,[...] je me sens tres bien ( proche ) de lui et de la therapie
par la parole :).
Moi je l'aime beaucoup ( CF . ca doit etre le Transfert , non ? ) .
Et quand j'ai fini la seance, je ressors bien comme quand vous avez
nager pendant une heure vous vous sentez a la fin, tres bien
physiquement et mentalement aussi , non ? Vous avez deja eu cette
sensation ?
ça ressemble effectivement fort à un transfert si ce n'est pas une sorte d' oedipe.
jamais ressenti car jamais fait de psy autre que l'auto analyse (mon épouse, elle en a fait) et pas près d'en faire : étant membre d'un des 500 régimes spéciaux tant décriés actuellement (pas celui des députés !!), et ayant de grosses responsabilités sécuritaires, la médecine du travail (dudit régime) en viendrait à penser que je déconne qq part alors qu'une psy sert avant tout à se connaître.
En tout cas, il est bon quand on débute qu'il te guide un peu par ses remarques (mais pas par ses interprétations, seules les tiennes doivent avoir voie au chapitre)

je travaille le dimanche comme pas mal de monde (ma femme aussi, à la maison pour son boulot, mais ce n'est ni payé par son employeur, ni reconnu par tous ceux qui critiquent sa corporation).
sauf que moi c'est presque tous les dimanches (12 week ends ds l'année, s'ils tombent pendant mes congés, ben ça en fait un de moins hors congés :( )
Avatar de l’utilisateur
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Inscription : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

cyclodocus a écrit :et moi qui ai du désir pour ma femme, mais simplement du désir (l'acte sexuel nétant absolument pas primordial, et je m'en passe très très bien), suis je A ou pas ?
Ce n'est pas à autrui de répondre. C'est une question à se poser à soi-même.
Avatar de l’utilisateur
Naibed
Adepte
Messages : 187
Inscription : 07 nov. 2005, 02:31
Localisation : Overijse, Belgique
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Message par Naibed »

Syd a écrit :
kinou a écrit :la masturbation doit obligatoire etre present en chacun de nous
Ce n'est pas exact. IL y a des A qui vont se masturber et d'autres qui n'en ressentent pas le besoin.
.... idem chez les S d'ailleurs !!! :lol: :lol: :lol:
Syd a écrit :
kinou a écrit :Je pense que de purs A. ou de purs S. ca existe pas trop, car , on peut passer d'un état a
un autre sur quelques periodes , on peut evoluer tres facilement de
sexualité

Des "purs" A, il y en a un grand nombre sur les forums d'Aven.


Heuuuu.... Mouais ! :P ....quand même pas des masses, AMHA !

Syd a écrit :
kinou a écrit :Je voulais juste dire que des gens peuvent ne pas se connaitre tres bien , et essaie divers sexualité avec le temps ? Non ?Pour mieux se comprendre et / ou se connaitre !
Essayer des sexualités différentes, c'est une chose. Appartenir à une orientation, c'en est une autre.
Toutafé ! Et c'est, ...paradoxalement (du moins en apparence) , ce qui nous rapprochent, toi, l' «Hyper-A» et moi, ..l'«Hyper-S»
Syd a écrit :Tu fais des généralisations à partir de tes expériences, je pense. En réalité, il y a des gens qui ont besoin d'expérimenter po :P
..pour connaître leur véritable identité sexuelle (comme Kinou), et d'autres (comme Syd et Naibed) pour lesquels, dès le début, ...elle ne fait aucun doute !
(je me suis permise de compléter, à ta place, ce petit oubli.)
N
--
Ici il y avait une signature cool
Avatar de l’utilisateur
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4310
Inscription : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 36 fois
A été aimé : 76 fois
Contact :

Message par cyclodocus »

Syd a écrit :
cyclodocus a écrit :et moi qui ai du désir pour ma femme, mais simplement du désir (l'acte sexuel nétant absolument pas primordial, et je m'en passe très très bien), suis je A ou pas ?
Ce n'est pas à autrui de répondre. C'est une question à se poser à soi-même.
justement je le pense
mais vu ce que je lis sur le forum, j'ai des doutes puisque pour certains A = absence de désir
c'est le pourquoi de ma question
sunset
Membre
Messages : 22
Inscription : 28 sept. 2006, 10:17
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par sunset »

cyclodocus a écrit :
Syd a écrit :
cyclodocus a écrit :et moi qui ai du désir pour ma femme, mais simplement du désir (l'acte sexuel nétant absolument pas primordial, et je m'en passe très très bien), suis je A ou pas ?
Ce n'est pas à autrui de répondre. C'est une question à se poser à soi-même.
justement je le pense
mais vu ce que je lis sur le forum, j'ai des doutes puisque pour certains A = absence de désir
c'est le pourquoi de ma question
Est-ce si important pour toi de savoir?

Je ne sais pas si je peux t'éclairer mais je ne vois pas l'asexualité comme un tiroir dans lequel on entre ou n'entre pas.

Il faut peut être se contenter d'être dans un entre-deux genre dans "une abstinence sexuelle plus ou moins prolongée"...
Avatar de l’utilisateur
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4310
Inscription : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 36 fois
A été aimé : 76 fois
Contact :

Message par cyclodocus »


Est-ce si important pour toi de savoir?

Je ne sais pas si je peux t'éclairer mais je ne vois pas l'asexualité comme un tiroir dans lequel on entre ou n'entre pas.

Il faut peut être se contenter d'être dans un entre-deux genre dans "une abstinence sexuelle plus ou moins prolongée"...
tout à fait d'accord

mais quand on se cherche un peu parce que n'étant pas dans la "norme", on aime bien savoir de qui on se rapproche
et le dernier message nous rassure, bien que l'abstinence ne nous gêne pas !!
Avatar de l’utilisateur
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Inscription : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

cyclodocus a écrit :justement je le pense
mais vu ce que je lis sur le forum, j'ai des doutes puisque pour certains A = absence de désir
Ce n'est pas "pour certains", la définition de l'asexualité est l'absence de désir. C'est autour de ce critère qu'Aven a été fondé et que la communauté A s'est construite.
Ensuite à chacun de se situer en fonction de ce qu'il ressent. Ce qui n'aide pas, c'est que certains médias (pas tous) ont tendance à nous confondre avec de simples abstinents (mais c'est parce que pour eux, l'absence de désir sexuel n'existe pas). Ce qui rend tout ça complexe, c'est qu'on peut ne pas ressentir de désir sexuel mais avoir une libido, tout comme il est possible de n'avoir ni l'un ni l'autre.
Avatar de l’utilisateur
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4310
Inscription : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 36 fois
A été aimé : 76 fois
Contact :

Message par cyclodocus »

Syd a écrit : Ce n'est pas "pour certains", la définition de l'asexualité est l'absence de désir. C'est autour de ce critère qu'Aven a été fondé et que la communauté A s'est construite.
Ensuite à chacun de se situer en fonction de ce qu'il ressent. Ce qui n'aide pas, c'est que certains médias (pas tous) ont tendance à nous confondre avec de simples abstinents (mais c'est parce que pour eux, l'absence de désir sexuel n'existe pas). Ce qui rend tout ça complexe, c'est qu'on peut ne pas ressentir de désir sexuel mais avoir une libido, tout comme il est possible de n'avoir ni l'un ni l'autre.
c'est bien ce que je disais : j'ai une libido, je bande pour ma Femme (et que pour Elle), nous aimons nous faire des tas de calins, mais la copulation ne m'est pas vitale (heureusement, parce qu'elle l'est tout aussi peu pour Elle), loin de là.. Est ce un désir sexuel, une libido, une abstinece, une asexualité ?
Répondre