Nouveau venu

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
brumenocturne
Membre
Messages : 27
Enregistré le : 19 nov. 2017, 13:31
A été aimé : 3 fois

Re: Nouveau venu

Message par brumenocturne » 25 avr. 2018, 20:47

Bonjour Ape, le débat que tu soulèves m’intéresse énormément mais pour des raisons de confidentialité, je ne peux pas trop parler de moi en public (j'ai tendance à raconter ma vie quand je n'y fais pas attention) ^^ lorsque tu auras atteint le quota de messages te permettant d'envoyer des MP, je serai ravie d'échanger avec toi sur le sujet.
Amicalement :)

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1618
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 257 fois
A été aimé : 461 fois

Re: Nouveau venu

Message par Aphélie » 25 avr. 2018, 21:04

Bienvenue Ape ! Je partage le sentiment des autres membres que quand tu parles de philosophie, c'est peut-être moins chez toi un choix qu'une conviction. Je peux te dire qu'en tant qu'ace je n'ai pas choisi de l'être, en revanche je choisis d'avoir des convictions qui sont finalement très différentes des tiennes (j'ai pas un avis aussi négatif du sexe que cela semble être le tien, loin de là). Je ne dis pas qu'aucun ace ne partagera ton avis, au contraire, étant donné qu'on ne ressent pas d'attraction sexuelle on est beaucoup plus prompts je pense à questionner le sexe, voire à en avoir une vision négative (l'expérience n'aidant souvent pas, même si c'est pas une généralité). Mais si ça peut être conséquence de l'asexualité, l'asexualité ne peut pas en être une conséquence (ou alors ce n'est plus de l'asexualité). Je sais pas si je suis claire. :lol:
Mr.Nya a écrit :
25 avr. 2018, 12:06
Sinon didou, la communication étant la mise "en commun", nous n'avons jamais autant communiqué qu'à l'heure actuelle. Et justement grâce aux nouvelles technologies. Le partage d'informations est juste intensifié comme jamais notre espèce ne l'a connu. Logique qu'au final, ce soit perturbant et brise les comportements sociaux traditionnels. Mais il n'y a pas eu de remplacement, c'est juste que ce n'est pas encore assimilé par les générations qui ne sont pas nées avec (la voiture a bien du inquiéter de la même manière les contemporains de son apparition massive), que la mutation n'a pas encore terminée son opération => d'où les inquiétudes qui n'en seront probablement plus dans 50 ans.
J'allais dire la même chose : on communique beaucoup plus qu'avant, c'est juste qu'on le fait différemment. Alors bon, les adeptes du "c'était mieux avant" diront qu'avant si on voulait parler il fallait le faire en face, etc etc. Je suis pas convaincue que ce soit déterminant dans la qualité des échanges, de mon côté mes communications passent essentiellement par l'ordinateur et le téléphone, et sont bien plus enrichissants que ceux que je peux avoir avec mon entourage irl. Je pense surtout que ça nous a permis d'être plus "picky", de pas se satisfaire de parler à son voisin alors qu'on a aucun atomes crochus avec lui : on a largement étendu notre champ de communication. Rien qu'ici, on parle avec des gens de toute la France (et pas que), et en tant qu'anglophone il m'arrive fréquemment d'échanger avec des gens de l'autre bout de la planète. J'ai l'impression que les précédentes générations contemplent avec beaucoup de mépris les jeunes qui ont le nez sur leur smartphone en se disant qu'ils se coupent au monde alors qu'au contraire on n'a jamais été aussi connecté (dans tous les sens du terme :mrgreen:).
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Ape
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 23 avr. 2018, 11:16

Re: Nouveau venu

Message par Ape » 25 avr. 2018, 22:00

Bon..
J'avais pas l'intention de répondre point par point mais tant pis je le fais quand même.

@Didou
Bien sûr que le sexe a une mauvaise image et tu sais depuis quand ? Depuis que Canal+ est en France.. en premier, puis il y a eu les médias, la pub, le cinéma, hollywood, où l'on voit des femmes nues sans arrêt.. Et pour toi c'est une bonne image ??
Je te trouve assez méprisant avec tes Tttt. Tu as ton avis et j'ai le mien mais tu n'a pas besoin de faire taire les gens, d'autant plus qu'il n'y a aucune raison puisque nous sommes sur un forum. La pensée s'arrête au point.
Le sexe dans les années 60 ne s'est pas libéré, il est devenu une exagération, un produit. Par contre dans les années 20/30 oui, là il s'est libéré, combien d'orgies, d'opium et d'absinthe ont été consommé dans ces années là. Années 60 sont les années 20 mais amplifiées, du grand délire qui donnera le libéralisme par la suite.. Amalgame entre liberté et capitalisation de la liberté.
Qu'est qu'une personne A lattente ? Si ce n'est un S qui ne sait pas qu'il peut devenir un A. Ou alors une personne pour qui le sexe n'est pas une priorité est forcément un A latent ? Je ne crois pas. Donc ton argument qui suit concernant le fait de remplacer A par H n'est pas bon non plus. Même si on peut devenir H, c'est à la base une dégénérescence (gènes), A n'est pas une dégénérescence mais un ressenti, ou alors c'est une frustration, un mal-être qui se transforme en A, question d'ego.
À te lire j'ai plutôt l'impression que c'est toi qui fait des raccourcis, lesquels fondés sur ta vision subjective des choses.

@PassionA
Je veux bien te croire mais dans ce cas explique moi la différence entre abstinence, voeux de chasteté et asexualité. Pour moi c'est pareil, ce n'est qu'une question de chronologie, de domaine et ou de temps..

@Baelfire
Tu vas me dire qu'au niveau des couples tout se passe comme le mieux dans le meilleur des mondes ? Quelle est ta définition du divorce ? La liberté tu vas me dire. Eh bien voilà un scoop pour toi, la liberté n'existe pas. C'est un tour de magie concocté par les plus grands et qui a servi à nous embrouiller le cerveau. 1789, les droits de l'homme tout ça, c'est du flan, désolé de te l'apprendre.
Normalement tu devrais pas tarder à me traiter de complotiste et de colporteur de fake news..
Quant à se référer à une chanson pour établir ton avis sur un sujet comme celui là, ça laisse à désirer.
De plus je ne me permets pas de juger l'environnement dans lequel tu évolues. D'une part parce qu'à mon avis tu es toi aussi en France jusqu'à preuve du contraire mais d'autre part, tu insulte mon éducation et donc ma famille.

@MrNya et Coltaire merci pour votre objectivité dans vos réponses c' est plaisant de ne pas se sentir rabaisser au moindre désaccord. En venant ici j'appréhendais le côté communautariste des forums spécialisés. On peut dire que j'ai été servi mais avec vos réponses j'ai envie de continuer d'échanger car ça reste toujours intéressant.

@brumenocturne
Je ne sais pas quel est ce fameux quota.. (à quand le système de notation ?) mais je serai également ravi de pouvoir discuter avec toi. J'espère pouvoir rentrer dans la "normalité" pour pouvoir échanger.

Je ne sais pas si je suis asexuel ou pas mais une chose est sûr c'est que j'ai fait un travail d'introspection qui m'a amené à comprendre que le sexe avait pollué le cerveau tout comme la société de consommation avait pu le faire et j'ai décidé de m'en extraire afin de vivre une vie basée sur des valeurs et des principes qui me correspondent. Ce n'est certes pas facile mais c'est ce que j'appelle de la discipline. Pour moi une société basée sur la consommation et le sexe est loin d'être une société gratifiante pour l'humain donc oui c'est ma vision des choses qui m'a amené vers l'asexualité. C'est à dire que je peux autant vivre avec ou sans sexe. Mais je préfèrerai sans, ou en tout cas, que ce ne soit pas une monnaie d'échange comme dans beaucoup de couple.. didou, qui s'en serve comme muselière. Et c'est là où je respecte plus les SM que les avis comme le tien parce que eux au moins, ils s'assument pleinement.
D'ailleurs je préfère de loin être pessimiste qu'optimiste car au moins je ne me repose pas sur l'acquis. Par contre je suis réaliste et ça c'est encore différent.

Sans rancune..

Avatar du membre
clotaire
AVENant
Messages : 3023
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 602 fois
A été aimé : 578 fois

Re: Nouveau venu

Message par clotaire » 25 avr. 2018, 22:30

Merci pour tes compliments :)

Ton dernier paragraphe me permet de comprendre un peu ton parcours. Ce que tu décris relève typiquement d'une décision d'abstinence, en effet, surtout lorsque tu précises que "ce n'est pas facile" et que c'est une question de discipline. La décision d'abstinence est quelque chose de hautement respectable à mon avis, alors félicitations.
Pour un asexuel comme moi et la plupart des récits que tu trouveras ici, c'est l'inverse : on n'est pas porté spontanément vers le sexe, et c'est accéder à une vie sexuelle (au sens conjugal) qui n'est pas facile et demande une vraie discipline (pour ceux qui veulent avoir des enfants par exemple, ou tout simplement vivre en couple avec quelqu'un qui est en demande). Je suppose que c'est cela, la différence de chronologie dont tu parles plus haut ? Mais pour moi, ce n'est pas rien.
Après, possible qu'on puisse discuter, d'un point de vue sémantique, sur une différence entre "être asexuel" et "l'asexualité" comme concept, à voir.

NB. Pour accéder aux messages privés, ça devrait être bon assez vite, le nombre de messages requis n'est pas si élevé ;)

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Nouveau venu

Message par didou » 25 avr. 2018, 22:40

Mr.Nya a écrit :
25 avr. 2018, 12:06
Sinon didou, la communication étant la mise "en commun", nous n'avons jamais autant communiqué qu'à l'heure actuelle. Et justement grâce aux nouvelles technologies. Le partage d'informations est juste intensifié comme jamais notre espèce ne l'a connu.
Techniquement c'est tout a fait exact. Par contre, j'aurais dû préciser l'implicite dans mon discours : "communication vraie". Parce que en effet, les gens échangent plein de choses, tout et surtout n'importe quoi. Du superficiel, et dès lors qu'il s'agit de construire des argumentaires, c'est plutôt plat. "Communiquer" en postant une photo de soi en train de bouffer une pizza merdique... bof, niveau information "intéressante", c'est zéro. Bon, certes, la notion "d'intéressante" est fort subjective.
Mr.Nya a écrit :
25 avr. 2018, 12:06
Mais il n'y a pas eu de remplacement, c'est juste que ce n'est pas encore assimilé par les générations qui ne sont pas nées avec
Hum, moui ? Je n'en suis pas certain. La communication moderne et à outrance a déjà des effets dévastateurs que l'on identifie bien à tous les niveaux de l'enseignement depuis au moins 10-15 ans. Les gens, noyés sous le flot de "communication" ne prennent plus le temps de lire réellement et encore moins de comprendre. Et ça, c'est un grand remplacement : celui de la réflexion posée par l'approximatif et le superficiel.
Mr.Nya a écrit :
25 avr. 2018, 12:06
La communication n'est pas morte, elle n'a jamais été aussi vivace et présente, au point de nous en rendre ivre et d'y voir un danger de trop plein.
Ah bin, exactement ce que j'ai décrit ci-dessus :wink: Trop de communication tue la communication :mrgreen:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Ramón

Re: Nouveau venu

Message par Ramón » 25 avr. 2018, 23:35

L'enseignement évolue didou. Tu veux que l'on regarde comment on enseignait avant les médias de masse ? Clairement, on est dans la stratosphère élitiste, et si tu ne savais pas lire avant 10 ans, tu étais au champ ou à l'usine. Tes anciens diraient de toi que tu es un piètre enseignant, une dégénérescence. Tu es loin de la logique et du niveau des hussards noirs. Et pourtant, tu es enseignant universitaire. Pourtant, nous allons plus loin en termes de connaissances et de savoir faire. Etonnant comme finalement l'enseignement n'est peut-être pas si primordial quand les connaissances sont accessibles en libre accès. Cela permet à chacun d'aller à son ryhtme là où il a envie de progresser. Tu juges avec le niveau de performance que l'on te demande de faire acquérir, pas avec la réelle capacité des individus à acquérir connaissances et savoir faire ;). C'est la méthode d'enseignement qui est obsolète, pas les individus qui sont à la masse.
Trop de communication ne tue pas la communication, trop de d'obscurité ne tue pas l'obscurité,... C'est une expression, pas une description de la réalité ;). Trop de communication altère notre rapport à la communication, trop de communication implique une adaptation à cette nouvelle mutation sociale. Nous ne sommes pas aussi limité qu'un algorithme informatique, aussi complexe soit-il, nous sommes organiques :P

Quant au mot "vrai"... hmmm... peux-tu me dire à quelle religion appartiens-tu ? :mrgreen:
(That's was pure trolling ;) )
Surtout n'importe quoi ? Il me semble que tu ne fréquentes pas Facebook. Pour fréquenter le site, effectivement, si tu veux savoir comment Jean-Kévin et Marie-Kelly se sont séparés, tu peux trouver l'info, mais tu peux aussi trouver des groupes de traduction, de partage de fichiers techniques, de techniques agricoles et industrielles peu polluantes,... Des groupes francophones avec plusieurs 10aine de milliers de personnes qui posent des questions et qui trouvent des réponses ; des groupes anglophones avec 10 à 100 fois ce nombre, et on reste hors Asie où là les chiffres deviennent hallucinants.
Le monde est vaste, et dans le virtuel il est encore plus vaste, la notion de territoire disparaît, la notion de nationalité disparaît, qu'importe ce que tu partages, il y a une personne pour capter l'information, l'analyser, l'utiliser, la transformer, la raffiner. "Vrai" ? Je crois que rien n'a jamais aussi "vrai" que d'être connecté à soi en ponctionnant ce que l'on a envie de ponctionner chez les autres, et "ô miracle", sans leur voler leur propriété puisqu'ils peuvent continuer d'en jouir, cette propriété n'ayant plus ce défaut d'être exclusive. C'est justement l'une des portes qui peut nous permettre de sortir de la logique marchande, peut-être même la seule puisqu'au final ce que nous trouvons sur Internet peut nous permettre de produire ce dont nous avons besoin sans avoir besoin de passer par des décennies d'expérimentation individuelle. Nous perdons la notion de l'effort et de la chose durement acquise, ça c'est sûr, mais est-ce un mal ?

Ne soyons pas prompt à condamner la nouveauté, l'Eglise a eu bien tort de condamner Galilée, souvenons-nous en ;), et Einstein est l'un des pères de la bombe atomique. Les discours sont là pour être critiques, pas pour condamner.

Brèfle, désolé Ape, tu nous as offert une ouverture sur un thème très ouvert, et je crois que nous sommes pas mal à aimer ce genre d'ouvertures XD (moi c'est certain, je plaide coupable \o/), je ne suis pas spécialement objectif, mais j'essaie plus de dialoguer et converser qu'autre chose, je peux être taquin et mordant, mais globalement ce ne sera pas sur ce forum que j'utiliserai pleinement ces capacités, ce n'est pas le lieu où c'est intéressant à mes yeux ;), ni les personnes avec qui je trouve cela pertinent dans le contexte "asexualité" (j'ai des endroits nettement plus fun pour "lâcher le fauve" :P)

sophe52
Affable
Messages : 142
Enregistré le : 28 avr. 2016, 19:26
A aimé : 91 fois
A été aimé : 34 fois

Re: Nouveau venu

Message par sophe52 » 25 avr. 2018, 23:42

Bonsoir,
Perso, le communautarisme me fait peur et je trouve ce site sacrément ouvert.
Il est ouvert aux gens qui s'interrogent sur leur asexualité éventuelle.
Chacun peut y exprimer ses ressentis et forcément, ça amène des réponses (plutôt bienveillantes en général d'ailleurs).

Je ressens dans tes propos une certaine "revendication anti-sexe". Me trompe-je ?
Tu parles de "t'entonnoiriser"... C'est très fort comme mot.

Clotaire et PassionémentA l'ont bien exprimé et je pense que c'est essentiel : on n'a pas choisit d'être asexuel.
C'est un fait et non un choix.
Il n'y a pas de revendication dans le fait d'être asexuel, c'est comme ça.

Cette différence abstinence/asexualité est importante, elle est justement une des erreurs que de nombreux S peuvent avoir au sujet des asexuels.

Mais comme viens de dire Mr Nya : "Ne soyons pas prompt à condamner la nouveauté, ..... Les discours sont là pour être critiques, pas pour condamner."

Welcome !

Avatar du membre
Léonis
Associé
Messages : 730
Enregistré le : 17 sept. 2017, 22:39
Pronom : Elle
A aimé : 90 fois
A été aimé : 226 fois

Re: Nouveau venu

Message par Léonis » 26 avr. 2018, 12:25

Salut salut Ape ^^

C'est sans doute compliqué à bien estimer la nature de l'asexualité quand on la découvre, d'autant que de nombreuse sources sont inexactes ou approximatives. Ici même nous avons participé à la traduction d'une petite BD qui reprend les bases des notions liées à l'asexualité, ça pourrait te permettre de dégrossir ta compréhension de certains points et ainsi mieux te positionner par rapport à elle :
Afficher
Sois le bienvenu, par Minou !! =^.^=
Je suis non-binaire mais parlez de moi au féminin ça me fera plaisir :mrgreen:
Plus d'explication : Ma présentation
"Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose." Sigmund Freud

Ape
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 23 avr. 2018, 11:16

Re: Nouveau venu

Message par Ape » 26 avr. 2018, 17:55

@Leonis
Merci pour la BD, j'aime bien son format. Par contre quelqu'un qui s'abstient n'attend pas forcément la bonne personne, ça peut être à titre d'expérimentation.
J'ai eu une copine à qui j'avais proposé au bout d'un mois, post relations sexuelles fortement appréciable, d'entamer, de tenter une période d'abstinence en lui expliquant le pourquoi et le pour quoi. Je voulais essayer de construire notre relation sur d'autre base que le sexe, partir sur l'intellect, l'affect, d'autant plus que nous avons tous les deux disons.. quelque chose que seul 2% de la population et moins, selon les chiffres, ont. Donc je pensais qu'elle comprendrait mais elle n'a pas tenue. D'où mes propos sur la place du sexe dans les couples. L'abstinence est une philosophie qui peut amener à l'asexualité ET c'est réciproque car quelqu'un peut se croire asexuel jusqu'à ses 40 ans et un jour rencontrer une femme pour qui il pourra ressentir de l'attirance physique et devenir S.
J'aime également ta citation de Freud qui est on ne peut plus exact et malheureusement si les gens pouvaient la comprendre on vivrait dans un monde bien différent.

___
C'est pourquoi je parlais de chronologie, domaine et durée car:
- L'asexualité peut être le nom donné à ceux qui ne croient pas en une religion, les scientifiques, les athéistes, animiste, cartésiens etc..
- L'abstinence relève plus d'une question de croyance sans pour autant parler de religion, il y a plus une dimension sprirituelle, voire ésotérique, à durée plus ou moins longue, à but personnel, quête d'élévation psychique.
- Le voeu de chasteté lui est totalement religieux, comme un genre d'offrande, afin de ne pas se souiller, tenter la purification de l'âme, ne pas pécher par exemple.

Disons qu'avec le temps on est passé de la non pratique, l'abstinence rétroactivement parlant, limite animal, pour la saison de reproduction, ce que je pense être le mieux en fait, à la période temporaire ou définitive de voeu de chasteté, car les religions étaient bien plus présente, au pouvoir, puis au terme plus moderne d'asexualité.

C'est aussi pour cette raison que je parle de communautarisme car tous ces termes actuels, lgbt, metro et tout ça ne font qu'alimenter et ainsi séparer les gens. Que ce soit pour le sexe, les loisirs, tout et toutes autre choses.
Avant on ne définissait pas tout ça et pourtant tout le monde vivaient ensemble sans problèmes, généralement.
Et j'en viens presque à ta citation de Freud de Leonis, ou sur le fond il explique que parce que nous mettons des mots sur des chose, les choses sont, et font que nous les distinguons pour mieux concrétiser ce dont on a réellement besoin et non envie. Ce qu'il y a c'est qu'aujourd'hui il y a tellement de termes différent que c'est à en perdre la tête et nous confondons besoin et désir mais ça, c'est un autre sujet.

Je pense que vous voyiez plus précisément ce dont je veux parler depuis le début. Pour moi tout ça n'est en fait qu'illusion car chaque instant est différent du précédent et c'est pourquoi on ne peut catégoriser les choses. On change à chaque nano seconde que chacun fait. C'est presque de la physique quantique, même si je n'aime pas ce concept. On ne peut pas dire que les chats verts n'existent pas simplement parce l'homme n'en a jamais vu. Et je rajoute un proverbe chinois, il me semble:
"Tu ne te baigneras jamais deux fois dans la même rivière."

Avatar du membre
Léonis
Associé
Messages : 730
Enregistré le : 17 sept. 2017, 22:39
Pronom : Elle
A aimé : 90 fois
A été aimé : 226 fois

Re: Nouveau venu

Message par Léonis » 26 avr. 2018, 19:09

Je vais peut-être me tromper en le disant mais je pense pas qu'on devient S en rencontrant "la bonne personne". Dire ça c'est même assez insultant envers les asexuels car une fois de plus ça renvoie leur orientation à un choix ou une conséquence d'autre chose. Ce n'est pas un blocage qui peu un jour céder pour faire de nous des personnes enfin "normales". Et ce n'est pas un état que nous choisissons en réaction à quelque chose. C'est comme dire qu'un jour, un hétéro va tomber sur la bonne personne et devenir homo. Les orientations sont souples mais pas sujettes à volte-face aussi radicales.

Tu as raison en disant qu'il est possible pour un asexuel de finir par éprouver du désir pour une personne en particulier. C'est même la définition de la demi-sexualité. Mais ça sera uniquement vrai envers une personne et pas avec tout le monde. La personne A ne devient pas spontanément S car elle a eu une révélation. Il y a des tas de personne A qui ont des rapports régulier pour d'autre raison que de répondre à un désir qu'ils peuvent éprouver et ils ne vont pas en éprouver par la suite pour autant.

J'ai vraiment l'impression que tu mélanges beaucoup de chose.
L'asexualité n'est pas le choix volontaire de maîtriser une pulsion, mais bien le fait de ne pas en avoir. Du tout. De manière totalement indépendante de notre volonté. L'asexualité n'est pas le résultat d'une évolution ou modernisation des mots car nous avons trace de nombreux asexuels présumé au travers de l'histoire comme Newton (j'insiste sur la présomption car on le déduit de son comportement mais il ne s'est jamais qualifié comme tel).

Je t'invite à lire quelques témoignages sur le forum pour te faire une idée plus juste, c'est encore le meilleur moyen pour prendre connaissance des différents cas et de leur parcours.
Je suis non-binaire mais parlez de moi au féminin ça me fera plaisir :mrgreen:
Plus d'explication : Ma présentation
"Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose." Sigmund Freud

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Nouveau venu

Message par PassionA » 26 avr. 2018, 19:52

Ape a écrit :
26 avr. 2018, 17:55
C'est aussi pour cette raison que je parle de communautarisme car tous ces termes actuels, lgbt, metro et tout ça ne font qu'alimenter et ainsi séparer les gens. Que ce soit pour le sexe, les loisirs, tout et toutes autre choses.
Avant on ne définissait pas tout ça et pourtant tout le monde vivaient ensemble sans problèmes, généralement.
Je suis désolé mais non, c'est une vision complètement erronée et fantaisiste du passé. Que ce soient les homos, par exemple, ou toutes les autres orientations et genres marginalisées n'ont jamais "vécu ensemble sans problème" avec le reste de la population. Toutes ces personnes étaient forcées de se cacher et parfois de jouer la comédie toute leur vie afin que leurs vies ne se transforment pas en enfer, quand elles avaient le loisir de rester en vie. Prenons un héros de guerre, par exemple Alan Turing, le père de l'informatique et celui à la tête de l'équipe qui a décrypté les codes allemands pendant la seconde guerre mondiale et sauvé ainsi des millions de personnes, pouf après guerre enfermé parce qu'il était soupçonné d'être homosexuel - il s'est suicidé après avoir été castré. Il est beau le vivre ensemble. Je voudrais rappeler que l'homosexualité est encore un crime dans certains pays.

Actuellement, c'est la première fois dans l'Histoire (avec un grand H, ça veut dire depuis l'utilisation de l'écriture) que ces comportements avant cela marginalisés sont acceptés et entendus comme naturels et dignes. Il a fallu un certain nombre de révolutions éducationnelles et l'avènement de l'ère de l'information pour que ce soit le cas. Et pourtant ce ne sont encore que les balbutiements.

Il n'y a qu'à voir comment l'asexualité est encore invisibilisée voire réfutée (!) par notre entourage le plus proche. Dans ta tirade, tu crois que le coup du "tu n'as juste pas trouvé la bonne personne encore" on ne l'a pas déjà entendu mille fois ? Imagine à quel point c'est incroyablement pénible quand ça vient de sa propre famille, ou qu'ils veulent nous "caser" de force avec quelqu'un, ou pire quand certaines personnes se proposent de nous apprendre le sexe comme ça après c'est sur on va aimer.

L'asexualité, ce n'est pas une vision athée de la chasteté. Il y a nombre de personnes religieuses parmi nous. Nous ne sommes pas chastes et nous faisons tout à fait la différence. De nombreuses personnes parmi nous ont des relations sexuelles avec leurs partenaires, merci pour elles, même si elles ne font plus par dévotion amoureuse ou désir de parenté que par désir personnel à satisfaire. Il existe même des cas parmi nous qui apprécient tout à fait la sexualité et qui ne disent pas non, mais juste n'en ressentent pas l'envie (et voire peuvent souffrir émotionnellement de l'avoir fait, et se sentir violé sans comprendre pourquoi).

Il ne s'agit pas de communautarisme quand la seule raison d'être d'un endroit tel que ce forum est de faire apparaitre aux yeux de tous un phénomène naturel rendu invisible parce que contre-intuitif pour l'essentiel de la population. Il n'y a pas d'autre philosophie derrière cela que de dire : si vous aussi vous ressentez ça, ne vous inquiétez pas vous n’êtes pas bizarre ni cassé, vous êtes juste asexuel et votre vie peut continuer normalement !

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Nouveau venu

Message par didou » 26 avr. 2018, 22:08

Mr.Nya a écrit :
25 avr. 2018, 23:35
L'enseignement évolue didou. Tu veux que l'on regarde comment on enseignait avant les médias de masse ? Clairement, on est dans la stratosphère élitiste, [...]
Coucou Nya' :D
Bon, c'est très intéressant et et j'ai plein de réponses à tes arguments. Par contre, je crains que l'on ne fasse franchement du hors sujet :wink:
Afin de ne pas "flooder" le fil de discussion de @Ape, je préfère que nous ne continuions pas à faire du hors sujet. On peut en reparler en privé ou sur le tchat ;)
Et, je ne peux pas m'en empêcher, il ne faut pas accuser les méthodes d'enseignement d'être obsolètes : elles ont largement évolué depuis des décennies. Mais... ne hors-sujettons pas :wink:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Ape
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 23 avr. 2018, 11:16

Re: Nouveau venu

Message par Ape » 26 avr. 2018, 22:16

Alors dans ce cas désolé mais je crois que le simple fait de nommer et trouver des noms à des comportements inhabituel ou peu commun c'est simplement se trouver des raisons de s'enfoncer dans ces clichés. Je peux comprendre l'asexualité mais de là à en faire un genre de groupe fermé de gens qui comprennent des choses que personne ne peut comprendre.
Comme l'a dit je ne sais plus qui sur cette discussion c'est simplement pour se rassurer qu'on appartient à un groupe mais en fait sans cette apartenance ce serait pareil et même moins malsain parce qu'au moins vous vous sentiriez comme tout le monde tout en étant vous même.
Tu le dis toi même, Newton l'était mais ne le revendiquait pas. Comment sais-tu qu'il était alors ? Des témoignages ? Comment croire ces témoignages sans être sûr qu'ils ne sont pas déformés ? Newton était Newton point barre, pas besoin de le faire rentrer dans une catégorie car lui même savait que de se catégoriser faisait qu'on s'enfermé. Sinon il l'aurait revendiquait et tu aurait pu t'en servir comme réel argument.
Il y a beaucoup d'homosexuel qui n'ont pas été castré ou qui ne sont pas suicidé, Alan turing était connu voilà tout, c'est ça qui l'a tué. Si il avait été anonyme personne ne l'aurait su. Il y a une différence entre la politique et ce que les gens font. Ceux qui se sont fait avoir sont ceux qui ont pris le risque de se faire avoir en connaissance de cause. Mais ceux qui ne se mettaient pas en avant vivaient leurs vies tranquille. Donc pardon mais encore une fois, et tu n'es pas le seule, c'est toi qui a une vision erroné. Tu reproches exactement ce que tu n'arrives pas à changer. D'autant plus que ce Alan turing est cité deux fois sur deux topic différent dans le forum. J'ai presque l'impression que c'est la mascotte.
Bref, je ne renie pas l'asexualité je dis simplement et pourtant c'était clair dans mon dernier message, que c'est un sujet comme un autre qui existe bel et bien mais qu'il n'y a pas besoin d'en faire tout un plat et de jouer la carte de la victimisation. D'autre savent très bien le faire. Si vous vous assumez qu'est ce que vous en avez à faire de votre famille ? Vivez votre vie point barre.
Comment savez vous qu'il n'y a aucune pulsion, tu n'en sais rien, peut etre qu'un jour quelqu'un t'en donnera que ce soit chimique ou pas, on n'en sait rien et c'était bien le propos de mon message précédent. On ne sait jamais..
Mais ici j'ai l'impression que parce que jusqu'à aujourd'hui vous n'avez pas eu de pulsion cela signifie que vous n'en aurez jamais. Désolé mais c'est faux. C'est comme dire que comme tu as été malade une fois tu seras malade toute ta vie. Dans ce cas c'est sûr tu as plus de chance de tomber malade.
Vous vous enfermez au lieu d'essayer de réellement comprendre.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Nouveau venu

Message par didou » 26 avr. 2018, 23:47

Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Alors dans ce cas désolé mais je crois que le simple fait de nommer et trouver des noms à des comportements inhabituel ou peu commun c'est simplement se trouver des raisons de s'enfoncer dans ces clichés.
Ttt, c'est simplement essayer de faire de la classification. Un peu comme Linée. Personne ne cherche à s'enfoncer dans des clichés ici, surtout vu la diversité des profils de personnes présentes.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Je peux comprendre l'asexualité mais de là à en faire un genre de groupe fermé de gens qui comprennent des choses que personne ne peut comprendre.
La question n'est pas d'en faire un groupe fermé. C'est simplement, que le terme "asexualité", par définition, regroupe des personnes qui n'ont pas choisi de refuser les relations sexuelles. C'est la définition. De même, les homosexuels n'ont pas choisi de se priver de relations avec le sexe opposé.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Comme l'a dit je ne sais plus qui sur cette discussion c'est simplement pour se rassurer qu'on appartient à un groupe
C'est approximatif. Déjà, on "n'appartient pas à un groupe". On se "reconnaît dans un groupe". C'est totalement différent car l'on n'a pas à se sentir solidaire. De plus, personne ici ne revendique un certain "privilège" d'appartenance à un "groupe" fermé de "privilégiés", "d'élus".
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
mais en fait sans cette apartenance ce serait pareil et même moins malsain parce qu'au moins vous vous sentiriez comme tout le monde tout en étant vous même.
Mais rassure-toi, la majorité des gens ici se sentent comme tout le monde et sont eux-mêmes. Ils ont simplement conscience qu'ils ne partagent pas la même relations au sexe que la majorité de leur congénères.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Tu le dis toi même, Newton l'était mais ne le revendiquait pas. Comment sais-tu qu'il était alors ? Des témoignages ?
Passons sur ce débat qui n'aboutira à rien attendu que Newton est mort et que personne ne l'a enregistré en MP3 ou DivX à l'époque :lol:
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Il y a beaucoup d'homosexuel qui n'ont pas été castré ou qui ne sont pas suicidé, Alan turing était connu voilà tout, c'est ça qui l'a tué.
Euh, je ne te permettrai pas de dire que c'est d'être connu qui l'a tué :ouhla: C'est d'un irrespect total pour sa personne ! Ce qui l'a tué c'est l'irrespect de la société envers sa différence, pas le fait qu'il ait été connu ! Attention à ne pas mélanger les genres...
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Ceux qui se sont fait avoir sont ceux qui ont pris le risque de se faire avoir en connaissance de cause. Mais ceux qui ne se mettaient pas en avant vivaient leurs vies tranquille. Donc pardon mais encore une fois, et tu n'es pas le seule, c'est toi qui a une vision erroné.
Ah bin oui !!! C'est donc normal que Martin Luther King se soit fait buter car au lieu de rester silencieux dans son coin, il a osé revendiquer l'égalité entre les noirs et les blancs ! C'est normal pour Ghandi aussi ! Tu en veux d'autres ou l'on s'arrête là ? Moralité, il faut ferme sa gueule sur les injustices sinon c'est normal que l'on morfle. Pardon, mais belle morale :evil: (désolé, mais il n'y a ni l'émoticone "champignon atomique", ni celui "docteur Petiot" ou "Émile Louis" :evil:).
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Tu reproches exactement ce que tu n'arrives pas à changer.
Je ne suis pas certain de comprendre. Lorsque tu dis "tu", à qui t'adresses-tu parmi les précédents messages.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Bref, je ne renie pas l'asexualité je dis simplement et pourtant c'était clair dans mon dernier message, que c'est un sujet comme un autre qui existe bel et bien mais qu'il n'y a pas besoin d'en faire tout un plat et de jouer la carte de la victimisation.
Mais personne ici ne joue "la carte de la victimisation". Tu n'as pas bien compris le forum ! Quant à "en faire tout un plat", c'est un forum sur l'asexualité, il est un peu normal que l'on en parle :mrgreen:
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Si vous vous assumez qu'est ce que vous en avez à faire de votre famille ? Vivez votre vie point barre.
1) Il n'y a pas de "famille", il n'y a pas de "clan", il n'y a pas de "mafia". Personne n'est rejeté. Il y a des S sur le site qui participent et sont les bienvenus. Simplement, la notion d'asexualité est ce qu'elle est, avec certes de nombreuses est subtiles variations. Par contre, aucun n'implique un choix conscient de se priver de relations sexuelles. C'est tout.
2) Nous vivons notre vie, ne t'en fait pas. Pas nécessaire de nous l'intimer. Même si à certains moments, chez certaines personnes, leur asexualité peut ou a pu être une difficulté, globalement, les gens vivent ici, si si.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
- L'asexualité peut être le nom donné à ceux qui ne croient pas en une religion, les scientifiques, les athéistes, animiste, cartésiens etc..
Tu oublies ceux qui ne croient pas en le communisme, le capitalisme, l'intelligence artificielle, le réchauffement climatique, la loi des grands nombres ou la météo du lendemain. :mrgreen: Bref, j'aimerais bien que tu m'expliques la relation logique.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Comment savez vous qu'il n'y a aucune pulsion, tu n'en sais rien, peut etre qu'un jour quelqu'un t'en donnera que ce soit chimique ou pas, on n'en sait rien
Ah mais personne n'a jamais dit que c'était immuable. L'orientation peut tout à fait changer dans le temps. Et ça, si tu parcours le forum, tu verras que bon nombre de réponses font état du fait qu'effectivement, les choses peuvent changer. Et ce, sans jugement de valeur. Personne n'osera critiquer un A qui a subitement trouvé une personne avec qui il appréciera (enfin) d'avoir des relations sexuelles.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
et c'était bien le propos de mon message précédent.
J'ai beau le relire, je n'arrive pas à lire ce propos dans ton précédent message. Bon, il est un peu tard, je n'élimine pas le fait que j'ai pu en rater un passage. N'empêche que dans ton précédent message se retrouvent force références à l'abstinence ... qui n'est définitivement pas reliée à l'asexualité, que tu le veuilles ou non. Ce n'est pas un jugement de valeur, c'est une définition du mot dans la langue française.

"J'ai eu une copine à qui j'avais proposé [...] d'entamer, de tenter une période d'abstinence". "L'abstinence est une philosophie qui peut amener à l'asexualité" (c'est plus que très fortement discutable, et Nya l'a évoqué avec grande largesse d'esprit). "Disons qu'avec le temps on est passé de la non pratique, l'abstinence rétroactivement parlant [...]" (quoi que ça puisse signifier).

Donc non, l'abstinence, qui est une démarche volontaire, n'a rien à voir avec l'asexualité. Que ça te plaise ou non.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Mais ici j'ai l'impression que parce que jusqu'à aujourd'hui vous n'avez pas eu de pulsion cela signifie que vous n'en aurez jamais.
Attention. Tu parles à des gens parmi lesquels certains ont vécu en couple, ont eu des enfants, ont eu des expériences (voire plusieurs). Donc t'imaginer que tout le monde ici est ignorant de ce qu'est le couple, ce qu'est le sexe, ce qu'est de s'être forcé, ce qu'est d'avoir accepté est foncièrement faux.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
C'est comme dire que comme tu as été malade une fois tu seras malade toute ta vie.
Oups, mauvaise image :wink: La plus mauvaise qu'il soit au passage puisque l'asexualité n'est pas une maladie.
Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Vous vous enfermez au lieu d'essayer de réellement comprendre.
Bin écoute, je crois que "nous" sommes très loin de nous enfermer. Encore une fois, il y a ici une grande ouverture d'esprit. De plus, un certain nombre, voire un nombre certain de personnes ont déjà largement vécu, tout en étant asexuelles ou sexuelles, des situations avec des sexuels ou des asexuels. Donc le retour d'expérience sur la vie de couple, la vie avec sexe plus ou moins consenti, les variations de la relation au sexe avec le temps, tout ça, ce sont des choses que tu ne nous feras pas découvrir pour la première fois.

Donc, que tu aies des idées à partager, c'est intéressant. Par contre "Vous vous enfermez au lieu d'essayer de réellement comprendre." c'est un peu présomptueux. En terme de logique, et de syllogisme, ça s'appelle de la généralisation hâtive :wink:
Modifié en dernier par didou le 27 avr. 2018, 00:24, modifié 1 fois.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Nouveau venu

Message par PassionA » 27 avr. 2018, 00:22

Ape a écrit :
26 avr. 2018, 22:16
Mais ici j'ai l'impression que parce que jusqu'à aujourd'hui vous n'avez pas eu de pulsion cela signifie que vous n'en aurez jamais. Désolé mais c'est faux. C'est comme dire que comme tu as été malade une fois tu seras malade toute ta vie. Dans ce cas c'est sûr tu as plus de chance de tomber malade.
Vous vous enfermez au lieu d'essayer de réellement comprendre.
Je ne vais reprendre ce que dis Didou car ça me parait limpide. Sans vouloir te blesser, ça m'étonnerait que tu ai beaucoup lu les témoignages sur ce forum pour te faire une telle opinion. Tu parles des gens ici comme s'il s'agissait d'une seule entité mais chacun est différent, avec des ressentis et un parcours différent. Personne ne juge personne, et je le répète, tu es le bienvenue même si tu es abstinent plutôt qu'asexuel, ou même si tu n'es rien de tout cela et que tu préfères ne pas te définir car tu penses être trop fluide pour rentrer dans une case. Tu n'es pas le seul comme ça et tes ressentis et tes opinions te sont propres et sont valides, d'ailleurs beaucoup ici pensent également que l'orientation sexuelle peut être fluide dans la vie d'un individu - on a jamais dit le contraire.

Le problème c'était que la tournure de ton propos sonnait comme si personne ici n'avait vraiment essayé assez fort, ce qui est très pénible à entendre pour beaucoup qui souffrent ou ont souffert à cause de leur orientation, quelque chose que l'on ne contrôle pas (et merci pour le couplet de la victimisation, clairement ce sont ceux qui n'en souffrent pas qui savent ce que les autres endurent c'est bien connu - si ce forum existe et qu'il se remplit chaque année un peu plus c'est bien parce qu'il existe une souffrance qui se renouvelle et que les gens cherchent à trouver des réponses). Finalement, tu mélanges des notions spirituelles avec quelque chose qui fondamentalement ne l'est pas, et là ça coince fort parce que c'est complètement hors de propos. Mais encore une fois, si c'est ta façon de penser et bien elle est valide, on ne va pas chercher à te faire changer d'idée, juste à t'expliquer en détails des notions qui sortent d'un consensus et d'un long travail de recherche.

Après tout, ici tout ce qu'on fait c'est préciser les notions qui doivent être précisées parce qu'elles semblaient mal comprises. Parce qu'il est important de ne pas confondre les choses et d'être clair afin que toutes les personnes qui viennent en quête de réponses ne ressortent pas encore plus désorientées qu'en arrivant. Ce que tu appelles fermeture d'esprit c'est tout l'inverse qui se passe ici ; où l'on est tous en quête de réponses à nos questionnements et que l'on trouve dans les témoignages des uns et des autres et le partage de notre vécu. Les notions précises sont juste un appui important à notre réflexion commune, afin de parler le même langage.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités