Nouveau venu

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Ape
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 23 avr. 2018, 11:16

Nouveau venu

Message par Ape » 23 avr. 2018, 11:41

Salut à tous
Je mappelle Antoine et comme tout le monde ici présent je pense, je suis ici non pas par ma volonté mais bien parce que nous y sommes guidés.
Je ne comprends pas toutes ces sous catégories dans le domaine de l'asexualité mais en ce qui me concerne, j'aimes les femmes, physiquement et mentalement mais le sexe est, malgré l'échange d'énergie que cela peut procurer, devenu un exutoire pour bien des couples qui vivent frustrés, être avec quelqu'un simplement par peur de la solitude, la pression sociale etc. Le sexe a tué ce qu'il représente à savoir, l'essence même de la vie.
Je suis là par curiosité évidemment mais aussi pour échanger trouver une personne qui comprendra ma vision des choses car il ne s'agit pas seulement d'asexualité mais bien d'une philosophie de vie étant donné que nous ne somme pas majoritaire dans la société. Le contraire se saurait..

Bonne journée à tous.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Nouveau venu

Message par PassionA » 23 avr. 2018, 12:23

Salut et bienvenue :)

Merci de ton partage.

Il me semble important de préciser qu'ici les personnes ne se reconnaissent pas spécifiquement d'une philosophie commune mais reconnaissent juste leur orientation sexuelle, c'est à dire quelque chose que l'on ne peut pas contrôler ni choisir. L'asexualité c'est tout simplement ne pas ressentir d'attirance sexuelle (ou très peu) pour autrui. Cette orientation a ses propres problématiques dans la vie courante et notamment celle d'être souvent invisibilisée, décrédibilisée, ou considérée comme un choix (abstinence).

Ce forum est un lieu d'échange donc tout le monde est bienvenue, mais ce n'est pas particulièrement un lieu de rencontre non plus - il existe des sites spécialisés.

Bonne journée et n'hésite pas à parcourir le forum.

Avatar du membre
clotaire
AVENant
Messages : 3024
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 602 fois
A été aimé : 578 fois

Re: Nouveau venu

Message par clotaire » 23 avr. 2018, 13:15

Bienvenue Ape :-)

Ben si l'asexualité génère chez toi une philosophie de vie, c'est intéressant et, en effet, on serait ravis d'en savoir davantage dans les sections dédiées ;-)

Ramón

Re: Nouveau venu

Message par Ramón » 23 avr. 2018, 13:54

Bah ça, le couple c'est souvent l'incapacité à être seul qui nous pousse à le choisir. Et comme la quasi totalité d'entre nous avons une libido classique, forcément, dans le couple le sexe prend sa place. Et comme c'est une donnée physiologique qui revient tous les jours, on a du mal à le sortir de la routine et à le prendre comme une chose qui doit être aussi savoureuse qu'un restaurant à l'occasion. Les routines tuent, c'est bien connu.
Sinon, je suis venu par ma volonté, aucun guide d'aucune sorte ne m'a amené ici, je suis mon seul prophète, Baudelaire et Mercury étant morts...

Qu'est-ce que l'essence même de la vie sinon la vie elle-même ?
Et le sexe n'a rien tué, ce sont les individus qui tuent. Les concepts ne sont pas des criminels en puissance. Ils n'agissent pas, ils n'ont pas de volonté ou de conscience. Laissons le sexe de côté, intéressons-nous aux individus, aux personnes, aux êtres agissant, c'est la voie de la sagesse.

La bienvenue :)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3709
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 635 fois
A été aimé : 933 fois

Re: Nouveau venu

Message par Baelfire » 23 avr. 2018, 14:28

Salut Antoine,

Moi non plus je comprends pas tout à ces termes loin s'en faut. Mais on en apprend tous les jours et c'est intéressant. Pour ce qui est de la philosophie asexuelle ben...On a bien mon voisin du dessus qui aime bien verser dedans :) . Tu devrais donc trouver à qui causer. Et en ce qui me concerne je suis là de par ma propre volonté :)

Bienvenue.
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Dark Majesty
Adepte
Messages : 227
Enregistré le : 12 avr. 2018, 18:43
Pronom : Elle
A aimé : 22 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Nouveau venu

Message par Dark Majesty » 23 avr. 2018, 16:47

Bienvenue Ape :D

Les sous-catégories comme les catégories existent pour que certaines personnes puissent mettre un mot sur leur ressenti. Parfois ça peut aider de mettre un mot parce qu'on sent qu'on appartient à un groupe. :wink:
Après si tu n'es pas à l'aise avec ça tu n'as pas besoin de les utiliser. Tant que tu es bien dans ta peau c'est ce qui compte. :D
"Il n'y a pas de bien ou de mal, il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher" J.K Rowling

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4158
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 303 fois
A été aimé : 394 fois

Re: Nouveau venu

Message par Lilly » 23 avr. 2018, 19:04

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Nouveau venu

Message par didou » 23 avr. 2018, 23:12

Ape a écrit :
23 avr. 2018, 11:41
Je ne comprends pas toutes ces sous catégories dans le domaine de l'asexualité
Ah bin ça, effectivement, c'est un débat d'expert dans lequel beaucoup d'entre nous se perdent (par "beaucoup d'entre nous", il faut au moins comprendre "beaucoup d'entre moi") :mrgreen:
Ape a écrit :
23 avr. 2018, 11:41
mais en ce qui me concerne, j'aimes les femmes, physiquement et mentalement mais le sexe est, malgré l'échange d'énergie que cela peut procurer, devenu un exutoire
Je ne comprends pas. Un exutoire à quoi ? Un exutoire est un moyen de se débarrasser que quelque chose (voire de quelqu'un, d'une pensée). Donc de quoi ?
Ape a écrit :
23 avr. 2018, 11:41
pour bien des couples qui vivent frustrés, être avec quelqu'un simplement par peur de la solitude, la pression sociale etc.
Voudrais-tu dire que le sexe est un moyen de se débarrasser d'une frustration de vie commune pour éviter la solitude ? Si tel est le cas, je doute fort. Très fort.
Je pense, j'ose espérer, que la majorité des personnes qui vivent ensemble ont d'autres buts que juste "ne pas crever tout seul". :roll:
En tout cas, même A, lorsque j'ai passé de nombreuses années en couple, ce n'était absolument pas la motivation. Ou alors l'Être Humain est encore plus con que je ne le pense (et j'ai mis la barre diablement haute :twisted:).
Donc, il ne faut pas non plus diaboliser les relations entre être humains, fussent-elles sexuelles ou non. Non, je n'achète pas l'idée que tout le monde vit avec autrui par dépit. Par contre, j'achèterais plus volontiers le fait que la société moderne a perverti les relations humaines (à but de profit) au point que les gens ne reconnaissent plus ce qui relève de l'Humain et du sociétal. Donc oui, un nombre certain de personnes abandonnent des valeurs fondamentales (nous pourrons en faire une liste à débattre dans un autre sujet :D ) au profit de valeurs ... de profit.
Ape a écrit :
23 avr. 2018, 11:41
Le sexe a tué ce qu'il représente à savoir, l'essence même de la vie.
Oui, bon, c'est vrai au niveau purement biologique. Cela dit, A ou S, cet acte a subit quelques transformations indéniables dans la finalité. Les évolutions scientifiques, technologiques et sociétales ont permis que faire pilou-pilou ne soit plus autant nécéssaire pour avoir l'espoir qu'un rejeton n'arrive à un âge permettant la continuation de l'espèce. Et pour preuve, la grande majorité des enfants qui naissent dans les sociétés "avancées" survivent -- et d'ailleurs on est beaucoup beaucoup trop pour cette raison, y compris dans les pays "riches".
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

fiffi
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2025
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 569 fois
A été aimé : 306 fois

Re: Nouveau venu

Message par fiffi » 23 avr. 2018, 23:43

Bienvenue Ape ,

tu vis ton asexualité comme une philosophie de vie ou est-ce la philosophie qui t' as guidé vers l' asexualité ?

On est pas forcément en couple par dépit ou frustration , ta vision du sexe est pessimiste . Certes , beaucoup de gens devraient retrouver certaines valeurs plus humaine mais beaucoup d' entre nous respectent les relations humaines .

Je suis venu sur ce forum de ma propre volonté , personne ne m' a guidé .

Ape
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 23 avr. 2018, 11:16

Re: Nouveau venu

Message par Ape » 24 avr. 2018, 22:01

Merci pour vos réponses.

@didou
Je disais que dans certains couple le sexe servait à outre passer certain problèmes. Et de par son image et l'aveuglement qu'il peut apporter, cela peut retarder l'échéance de la séparation, la preuve en est le nombre de divorce. Si le sexe avait une meilleure image, les couples le pratiquerait peut-être moins mais ils passeraient plus de temps à mieux se connaître. La différence entre la génération de nos grand parents et la nôtre montre bien que le sexe a remplacé la communication. Ceci étant dit, reste à savoir si c'est un mal pour un bien au nom d'une certaine notion de liberté et de parité... C'est un autre sujet.
Mais pour te rejoindre sur le sujet du progressisme, il faut parfois savoir être dans la retenue plutôt que dans l'abondance et l'outrance. La marchandisation de l'humain subira le même sort que n'importe quel produit, la saturation du marché.

@fiffi
Je pense que c'est la philosophie qui m'a guidé vers l'asexualité. Je me suis rendu compte que le sujet du sexe avait réussi à étouffer certains aspect de la vie de couple. J'en ai pris conscience et me suis entonoirisé vers ce mode de vie. Mais comme dit plus haut j'ai un peu de mal à m'identifier sur le terme approprié.
En ce qui concerne les couples, je ne perçoit aucun genre de respect autour de moi, et d'autant plus de l'homme envers la femme car l'homme est trop esclave de ses pseudo pulsions et finira toujours par se plier à celles ci. Certaines femmes sont pareilles mais l'homme a tendance a se laisser faire pour ne pas passer pour un idiot auprès de ses amis au premier abord mais c'est surtout pour son égo.
Il y a beaucoup de frustration, mais celle ci masque la culpabilité que chacun peut ressentir face aux problèmes du quotidien.
L'asexualité comme je pense la comprendre va prendre beaucoup d'ampleur car paradoxalement trop de sexe tue le sexe. Et comme l'a dit didou, le progressisme fait que le contact physique va disparaître, et les rapports se feront comme tout autre choses dans un futur proche, connectée, à distance, en réalité virtuelle. Et si un couple veut un enfant il aura une application pour le commander avec tous les paramètres possible et imaginable.
- Pourquoi un homme serait esclave de son sexe, au nom de la liberté ? Car la féminisation de la société amènera l'homme à faire la même chose que les femmes, vouloir la parité.
- Et pourquoi une femme voudrait déformer son corps simplement pour avoir un enfant. La preuve est que beaucoup d'entre elles n'allaitent plus juste pour le côté esthétique ?

Telles seront les questions politiques du futur.
C'est stupide mais c'est fort plausible que cela se passe ainsi.

Avatar du membre
Muriel Evelyne
AVENant
Messages : 3176
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1224 fois
A été aimé : 621 fois

Re: Nouveau venu

Message par Muriel Evelyne » 24 avr. 2018, 22:08

Bienvenue Ape :)
"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Nouveau venu

Message par didou » 24 avr. 2018, 22:47

Ape a écrit :
24 avr. 2018, 22:01
@didou
Je disais que dans certains couple le sexe servait à outre passer certain problèmes. Et de par son image et l'aveuglement qu'il peut apporter, cela peut retarder l'échéance de la séparation, la preuve en est le nombre de divorce.
Ttt, il y a un raccourci (que l'on appelle en logique non sequitur) : rien n'indique que le sexe permet de retarder les divorces. Ou alors, une référence serait la bienvenue.
De surcroît, "dans certains couple", ne peut avoir valeur de généralité. "Certains" est fondamentalement différent de "tous" voire "la majorité".
Ape a écrit :
24 avr. 2018, 22:01
Si le sexe avait une meilleure image, les couples le pratiquerait peut-être moins mais ils passeraient plus de temps à mieux se connaître.
C'est une interprétation qui t'appartient. comment peut-on dire que le "sexe a mauvaise image". Nous sommes sans doute parmi les plus mal placés pour en débattre, attendu que ce sexe a, pour beaucoup d'entre nous, une image négative, ou au bas mot, peu intéressante.
Ape a écrit :
24 avr. 2018, 22:01
La différence entre la génération de nos grand parents et la nôtre montre bien que le sexe a remplacé la communication.
Je ne suis pas d'accord. Les "nouvelles technologies" ont remplacé la communication. Les gens sont obnubilés par leur "smart"-phone, l'accès à la 3-4-5G, à Facebook, Snaptruc et consorts (auxquels je me refuse de sacrifier, tout en étant profondément dans le domaine de l'informatique).
Donc non, le sexe est sans doute plus libre depuis mai 68 ... par rapport aux années 20, mais sans doute moins libre aujourd'hui ... par rapport aux années 68.
Je n'achète pas l'argument que le sexe a tué la communication. Du moins, d'autres facteurs ont participé au meurtre, et ce de manière nettement plus efficace.
Ape a écrit :
24 avr. 2018, 22:01
@fiffi
Je pense que c'est la philosophie qui m'a guidé vers l'asexualité. Je me suis rendu compte que le sujet du sexe avait réussi à étouffer certains aspect de la vie de couple. J'en ai pris conscience et me suis entonoirisé vers ce mode de vie. Mais comme dit plus haut j'ai un peu de mal à m'identifier sur le terme approprié.
Cette difficulté à t'identifier vient peut-être que les personnes qui se ressentent asexuelles, n'ont pas été guidées par une philosophie : elles étaient comme ça et s'y sont juste reconnues.

Ape a écrit :
24 avr. 2018, 22:01
L'asexualité comme je pense la comprendre va prendre beaucoup d'ampleur car paradoxalement trop de sexe tue le sexe.
Ttt, l'erreur est dépenser l'asexualité comme réponse à la sexualisation de la société. Non : les A n'ont pas choisi en réponse. Il n'y a pas d'analyse, pas de réaction vis-à-vis de quelconque caractéristiques de l'environnement. Donc non, la seule ampleur que l'asexualité pourra prendre, c'est par le fait que des personnes A-lattentes finiront par entendre parler de l'asexualité de par la diffusion de son existence.

Ton discours pourrait se reformuler en remplaçant asexualité par homosexualité. Et on se rend bien compte que ça n'a aucun sens.
Ape a écrit :
24 avr. 2018, 22:01
Et comme l'a dit didou [...] Et si un couple veut un enfant il aura une application pour le commander avec tous les paramètres possible et imaginable.
Euh, c'est loin d'être comme "je l'ai dit". Il faut cesser d'extrapoler de manière légère. Non, tout ne sera pas Uber-isé :?

J'ai quand même une forte impression que tu généralises rapidement et à outrance :mrgreen:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Nouveau venu

Message par PassionA » 25 avr. 2018, 01:00

Merci Didou, j'étais justement en train de me demander quelles philosophies poussaient les personnes à être hétérosexuelles, homosexuelles ou bisexuelles (ou autre). Il en va de même pour les asexuelles. Ape, il est important de comprendre que ce n'est pas un mouvement de pensée, c'est une orientation et on ne choisit pas d'être ainsi. Ce n'est pas de l'abstinence.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3709
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 635 fois
A été aimé : 933 fois

Re: Nouveau venu

Message par Baelfire » 25 avr. 2018, 09:16

Ouh là là ! Tu as une vision bien négative des relations de couples et d'une manière générale des rapprochements humains j'ai l'impression.

Il y a très peu de chances pour que l'affection et les câlins disparaissent même pour du virtuel. Parce que comme dit la chanson "vivre sans tendresse on ne le pourrait pas". Très peu de chances également pour que le sexe disparaisse. Tant qu'on a pas la même libido que les pandas du moins...En revanche qu'il soit perçu de manière plus libre et non obligatoire je pense qu'on est sur ce chemin. Et si la plupart des femmes n'allaitent plus c'est d'avantage pour des questions pratiques. Je ne dis pas que les raisons esthétiques ne contribuent pas légèrement mais je doute que ce soit la majorité des cas. En plus ça revient.

Je sais pas dans quel milieu tu évolues mais ça a pas l'air très rigolo :(

Et définitivement les orientations sexuelles et la philosophie bof...c'est pas comme si on choisissait quoi.
Image

TAGADAAAAA !!!

Ramón

Re: Nouveau venu

Message par Ramón » 25 avr. 2018, 12:06

La philosophie peut procéder de l'asexualité, mais l'asexualité ne née pas de la philosophie. La possibilité reste qu'une ascèse puisse nous y mener (une abstinence sur une très longue durée pourrait modifier le comportement du corps, c'est envisageable), mais bon, même les moines ont de la concupiscence, et on voit bien ce que l'obligation du célibat peut provoquer comme dégats. Pareillement, la castration chimique n'est pas un gage qu'un pédosexuel devienne inoffensif pour un enfant.
Sinon, tous les humains sont esclaves de leur corps Ape : hommes comme femmes, la différenciation est spécieuse. Et c'est bien plus complexe que le mot pulsion est capable de décrire : c'est un ensemble de réactions physico-chimiques qui nous poussent à agir. Même notre conscience est un produit de ces réactions. Et le terme volonté tel qu'il est pensé en philosophie pourrait être un gros leurre qui nous permet de nous maintenir dans une situation confortable, cela aurait la même fonction que Dieu, quelque chose de rassurant. Nous ne sommes rien d'autre que les héritiers des humains qui se sont planqués dans des cavernes, barricadés derrière des murs, emmitouflés dans des maisons. Nos progrès sont surtout venus des rares personnes qui ont pris des risques, et en terme de nombre, leur influence biologique est probablement négligeable dans nos comportements. Des Félix Baumgartner, ça ne court pas les rues, même chez les sportifs les plus riches.


Sinon didou, la communication étant la mise "en commun", nous n'avons jamais autant communiqué qu'à l'heure actuelle. Et justement grâce aux nouvelles technologies. Le partage d'informations est juste intensifié comme jamais notre espèce ne l'a connu. Logique qu'au final, ce soit perturbant et brise les comportements sociaux traditionnels. Mais il n'y a pas eu de remplacement, c'est juste que ce n'est pas encore assimilé par les générations qui ne sont pas nées avec (la voiture a bien du inquiéter de la même manière les contemporains de son apparition massive), que la mutation n'a pas encore terminée son opération => d'où les inquiétudes qui n'en seront probablement plus dans 50 ans.
La communication n'est pas morte, elle n'a jamais été aussi vivace et présente, au point de nous en rendre ivre et d'y voir un danger de trop plein.


Quant aux questions du futur, elles sont inconnues, il y a les questions du passé et du présent qui sont là, et qui sont, pour nombreuses, empruntes de nombreux fantasmes sur ce qu'est l'humain et ce qu'est la société humaine (et ne parlons même pas de la nature ^^)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités