nouvelle... un peu perdue

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
clochette
Néophyte
Messages : 2
Inscription : 03 sept. 2006, 11:25
Localisation : Hainaut - belgique
A aimé : 0
A été aimé : 0

nouvelle... un peu perdue

Message par clochette »

Bonjour,
Voilà c'est fait... je viens de m'inscrire !
Comme beaucoup sans doute, je me pose la question de savoir qui je suis et où j'en suis par rapport à la sexualité ! :shock:
Je suis mariée et vis avec mon cher et tendre depuis 5 ans. Au début : tout était parfait, passionné,... mais avec le temps, mes "démons" du passé ont ressurgis ! En effet, j'avais déjà vécu ça dans ma relation précédente (qui a tout de même duré 6 ans 1/2) : panne de désir, libido à zéro,...
Alors je culpabilise, je me sens mal, j'ai "envie d'avoir envie"... mais l'envie n'est jamais au rendez-vous quand nos corps sont ensemble !
Maintenant, faut être honnête : j'ai eu envie, j'ai eu du plaisir,... mais c'est rare... de + en + rare...
Enfin voilà, je ne vais pas raconter toute ma vie dès le 1er message au risque de soûler tout le monde !
J'espère que certains pourront m'aider...
Ah oui, j'ai été chez un "endocrinologue" (spécialiste de tout ce qui est hormonal) et j'attends les résultats de la prise de sang. Je n'ai pas de cycle menstruel (donc pas d'ovulation)... qui dit que les soucis de désir ne sont pas liés à un dérèglement hormonal ?
Avatar de l’utilisateur
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Inscription : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni »

ImageBienvenue !

J'espère que tu trouveras aussi des réponses sur ce forum.

Petite précision cependant : le plaisir sexuel n'est pas incompatible avec l'asexualité ! Tu pourras trouver des témoignages sur cela.
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env
Avatar de l’utilisateur
Seb
Membre
Messages : 28
Inscription : 13 août 2006, 23:19
Localisation : Cardiff, UK
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: nouvelle... un peu perdue

Message par Seb »

Bonjour Clochette,
clochette a écrit : Ah oui, j'ai été chez un "endocrinologue" (spécialiste de tout ce qui est hormonal) et j'attends les résultats de la prise de sang. Je n'ai pas de cycle menstruel (donc pas d'ovulation)... qui dit que les soucis de désir ne sont pas liés à un dérèglement hormonal ?

A mon avis ce sont tes hormones qui réagissent en fonction de tes désirs et non l'inverse... à ta place je n'irai pas trop chercher une réponse en regardant ce que font tes hormones :).

D'après les nombreuses personnes de ce forum, l'absence de désirs sexuels est un état parfaitement sain et physiologique. De ce fait, pourquoi le corps ne s'adapterait-il pas à l'absence de désirs...? Pour l'organisme c'est une économie d'énergie de ne pas avoir d'ovulation, donc à la rigueur, c'est même mieux de ne pas en avoir!

Tu as l'air d'avoir envis d'avoir des désirs, si tu en n'as pas cela est très bien ainsi pourquoi veux tu te changer?
Avatar de l’utilisateur
Naibed
Adepte
Messages : 187
Inscription : 07 nov. 2005, 02:31
Localisation : Overijse, Belgique
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Re: nouvelle... un peu perdue

Message par Naibed »

Seb a écrit :A mon avis ce sont tes hormones qui réagissent en fonction de tes désirs et non l'inverse...
Je ne vais pas vous faire un cours sur le fonctionnement neuro-physiologique du cerveau, mais c'est quand même un peu plus compliqué que ça, hein !
Seb a écrit :D'après les nombreuses personnes de ce forum, l'absence de désirs sexuels est un état parfaitement sain et physiologique.
Faudrait voir à pas simplifier outrancièrement, à tort et à travers. Dans un certain nombre de cas, l'asexualité est, c'est vrai, et il faut le dire et le redire, parfaitement normale. Mais ça ne veut pas dire que dans d'autres, ellle ne puisse être, au contraire, le symptôme d'un dysfonctionnement, voire d'une maladie que l'on peut guérir. Figer cette situation, la considérer comme définitive, c'est un choix qui n'est ni neutre, ni anodin..

Et si je m'insurge contre la tendance de certains sexologues à considérer comme maladif toute absence de désir sexuel, ce n'est pas pour autant que j'admets, à l'inverse, un discours simplificateur et prosélyte, qui tendrait à présenter au lance-pierre l'asexualité comme une chose « normale » dans tous les cas : ce qui serait tout aussi bête et tout aussi réducteur!
Seb a écrit :De ce fait, pourquoi le corps ne s'adapterait-il pas à l'absence de désirs...?
Le corps s'adapte aussi à beaucoup de privations, de mutilations, de maladies, etc. ...vous savez ! Tenez: ...même au cancer (ce n'est qu'un exemple).
Seb a écrit :Pour l'organisme c'est une économie d'énergie de ne pas avoir d'ovulation, donc à la rigueur, c'est même mieux de nepas en avoir!
Ah que c'est ben sûr ! c'est mieux, un cycle hormonal perturbé, un métabolisme qui disjoncte, etc. etc.
(vous avez reçu une trousse du petit docteur à Noël ?)
Seb a écrit :Tu as l'air d'avoir envis d'avoir des désirs, si tu en n'as pas cela est très bien ainsi pourquoi veux tu te changer?
Après avoir joué au docteur de pacotille, vous jouez maintenant au psy d'occasion ? sans rien connaître à la situation particulière de clochette, à ses motivations, à sa relation avec son compagnon de cinq ans, etc. etc. ?

Si AVEN est là pour apporter aide et soutien éventuel à ceux qui se sont découvert être asexuels, en leur expliquant qu'ils ne sont ni des malades, ni des anormaux, il n'est pas là pour faire du recrutement, à ce que je sache ! D'autant que pour d'autres, l'asexualité peut être une souffrance, voire l'indice d'une maladie.. et non un état normal auquel elles aspirent ! Et n'est en aucun cas la réponse toute trouvée à donner à qui souffre de problèmes de désirs, ou à une panne de libido qui pourrait se révéler toute provisoire. Enfin, c'est un choix qui est grave, et lourd de conséquences..
N
--
Ici il y avait une signature cool
Avatar de l’utilisateur
Naibed
Adepte
Messages : 187
Inscription : 07 nov. 2005, 02:31
Localisation : Overijse, Belgique
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Message par Naibed »

clochette a écrit :Bonjour,
Comme beaucoup sans doute, je me pose la question de savoir qui je suis et où j'en suis par rapport à la sexualité ! :shock:
Bonjour clochette
clochette a écrit :J'espère que certains pourront m'aider...
Ah oui, j'ai été chez un "endocrinologue" (spécialiste de tout ce qui est hormonal) et j'attends les résultats de la prise de sang. Je n'ai pas de cycle menstruel (donc pas d'ovulation)... qui dit que les soucis de désir ne sont pas liés à un dérèglement hormonal ?
Je ne saurais trop vous encourager à explorer à fond la voie médicale : à commencer par ce problème hormonal et d'ovulation, qui peut cacher bien des choses. Et vos pannes de désir qui ne sont peut-être, comme vous l'avez dit, que le résultat organique des problèmes que vous connaissez. Je vous conseille également de bien prendre tous les aspects en compte, et certainement votre relation de couple, avant de vous laisser tenter à sauter le pas vers l'asexualité, qui n'est aucunement une panacée pour tous , et qui peut ne pas être la solution adéquate pour vous.

Tout faire pour avoir dialogue franc et ouvet et le meilleur possible avec votre compagnon (qui partage sans doute vos angoisses et vos craintes est aussi un élément important dans l'épreuve que vous subissez.

Tous mes voeux vous accompagnent !
N
--
Ici il y avait une signature cool
Avatar de l’utilisateur
Seb
Membre
Messages : 28
Inscription : 13 août 2006, 23:19
Localisation : Cardiff, UK
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Seb »

Bonjour Naibed,

J'ai été très deçu par vos commentaires, un forum est fait pour échanger des idées et non pas pour aboyer sur les gens!

Vous avez l'air de vous y connaître en neurosciences et d'avoir votre point de vue fort établi. Je le respecte tout à fait. J'ai un masteur 2 en neurosciences et je prépare une thèse, néanmoins je suis persuadé que c'est notre esprit qui dirige notre corps et non l'inverse. C'est pour moi la seule hypothèse réellement viable... bien sur notre corps est fait de millards de neurones dans lesquels se déroulent des réactions chimiques, mais qui dirige les neurones? Les expériences d'imagerie cérebrale montrent très bien que la pensée active les neurones et spécifiquement les régions cérébrales en correspondance avec le sujet de la pensée. Une personne qui s'imagine courrir active son cortex moteur! De ce fait, il apparait évident que c'est la pensée qui dirige le corps et non l'inverse. Du reste vous avez le droit de penser que je suis un peu fou :)!!!

Je ne pense pas non plus jouer au "docteur de pacotille" comme vous dites, vous voyez ce que vous avez envis de voir dans ce que j'ai écrit. Pour moi, si une personne veut se changer c'est la moindre des choses de se demander pourquoi. Là est la vrai question, parce que vouloir ce changer peu rhymer avec le fait de ne pas s'aimer et la compréhension de cela est la seule solution. Je conçois qu'il est plus simple de ne pas se poser de questions et de se plaindre... et d'être victime de la vie, chacun choisi. Mais encore une fois cela est un point vue personnel et je ne prétents absolument pas être un psychologue alors je vous prie de garder vos critiques pour vous.

Si il y a quelque chose d'utile dans mes messages prennez et jeter le reste :D
dimsum
Membre junior
Messages : 13
Inscription : 31 août 2006, 23:43
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par dimsum »

Doucement! ne vous comportez pas comme des barbares,elle vous demande de petites réponses(si y a moyen bien entendu),ne vous affrontez pas sur ses question pour savoir lequel à le plus raison.Allé messieurs enterrez la hache de guerre(svp) et répondez le mieux possible à ses interrogations.

Sans vous commander bien sûr... :lurk: :sermon:
"Ange mélancolique,passez votre chemin,
Ange de l'espoire, passez vore chemin,
Ange de mon coeur,passez moi l'envie de vivre..."(de moi)
CarpeDiem
Membre
Messages : 21
Inscription : 19 août 2006, 10:50
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: nouvelle... un peu perdue

Message par CarpeDiem »

clochette a écrit :Ah oui, j'ai été chez un "endocrinologue"....
On m'a parfois dit : va voir un toubib, c'est pas normal...

Jusqu'à ce que je comprenne que j'étais comme ça et qu'il fallait que je sache si ça me convenait ou pas : pas par le regard des autres, simplement mon sentiment à moi, profond.

J'ai choisi : l'argent que je mettais chez un psy, je vais au restau avec, en invitant une amie. Et là, j'ai du plaisir....
Avatar de l’utilisateur
Jullianna
Aborigène
Messages : 4147
Inscription : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 91 fois
A été aimé : 67 fois

Re: nouvelle... un peu perdue

Message par Jullianna »

CarpeDiem a écrit :

Jusqu'à ce que je comprenne que j'étais comme ça et qu'il fallait que je sache si ça me convenait ou pas : pas par le regard des autres, simplement mon sentiment à moi, profond.
et c'est cela le plus difficile ... se détacher du regard extérieur , et d'oser être soi-même !
Avatar de l’utilisateur
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Inscription : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Re: nouvelle... un peu perdue

Message par Gianni »

CarpeDiem a écrit :
On m'a parfois dit : va voir un toubib, c'est pas normal...
Normalité... euh ? koikess ? "crac-crac" 20 fois par jour minimum ?

:lol:
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env
Avatar de l’utilisateur
Naibed
Adepte
Messages : 187
Inscription : 07 nov. 2005, 02:31
Localisation : Overijse, Belgique
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Re: nouvelle... un peu perdue

Message par Naibed »

CarpeDiem a écrit :
clochette a écrit :Ah oui, j'ai été chez un "endocrinologue"....
On m'a parfois dit : va voir un toubib, c'est pas normal...
Jusqu'à ce que je ....[...]
Sauf que vous, c'est vous, et que elle, c'est elle.
Et que vous n'avez pas, que je sache, de problème hormonal, de cycle menstruel interrompu, de problèmes d'ovulation, etc. ...
N
--
Ici il y avait une signature cool
Avatar de l’utilisateur
Naibed
Adepte
Messages : 187
Inscription : 07 nov. 2005, 02:31
Localisation : Overijse, Belgique
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Message par Naibed »

Seb a écrit : J'ai été très deçu par vos commentaires, un forum est fait pour échanger des idées et non pas pour aboyer sur les gens!
Je n'aboie pas, je relève vos erreurs. Et je n'appele pas « idées à échanger » des affirmations fausses (voir plus loin) à caractère pseudo-médical, qui peuvent de desservir la personne à qui vous répondez.
Seb a écrit :Vous avez l'air de vous y connaître en neurosciences et d'avoir votre point de vue fort établi.

...on croit rêver ! vous inversez : c'est vous qui avez un point de vue très établi, et surtout outrancièrement simplificateur et mal informé qui plus est. Et où vous vous permettez d'empiéter sur un domaine médical que vous connaissez manifestement fort mal.
Seb a écrit :Je le respecte tout à fait. J'ai un masteur 2 en neurosciences et je prépare une thèse, néanmoins je suis persuadé que c'est notre esprit qui dirige notre corps et non l'inverse. C'est pour moi ...[...]
Un « masteur », ...vraiment ? Il n'est vraiment pas nécessaire d'avoir un master en neurosciences (1), pour se rendre compte à quel point vous racontez n'importe quoi ! Si vous aviez un minimum de connaissances médicales de base, vous sauriez que ce n'est pas « notre esprit » mais notre cerveau qui dirige notre corps, ...et encore ! que dans des conditions optimales jamais réunies, et pour autant que le corps lui transmette les bonnes informations. Autant dire qu'en pratique, on navigue tout le temps quelque part entre bonne santé relative (en ce compris sur le plan psychosomatique) et maladie.

Ensuite, vous sauriez que le cerveau est un organe (trois, en fait) incroyablement complexe, et susceptible de se dérègler pour un rien. Et que, pas plus qu'un ordinateur n'est capable d'animer correctement un robot si certains circuits sont niqués, ou si une baisse de potentiel se produit dans certains bus de commande, le cerveau ne sera à même d'exercer correctement son rôle, si les informations qu'il transmet vers le corps ou qu'il reçoit de celui-ci sont défaillantes ou erronnées. Or, ce sont justement tout un ensemble d'hormones très diversifiées et très complexes ayant chacune un rôle très spécifique, qui servent de relai d'informations (ce que l'on appelle les neuro-transmetteurs) entre le cerveau et le reste du corps.

D'où l'importance qu'il y a, sur le plan médical, à ne jamais négliger un problème hormonal, quel qu'il soit.
Seb a écrit :Je ne pense pas non plus jouer au "docteur de pacotille" comme vous dites, vous voyez ce que vous avez envis de voir dans ce que j'ai écrit.
Je ne «vois» pas ce que j'ai «envie de voir», je lis ce qui est écrit, no more, no less ! Et ce n'est pas moi qui ai écrit des énormités comme :

« A mon avis ce sont tes hormones qui réagissent en fonction de tes désirs et non l'inverse. »

(comment voulez-vous que le désir sexuel naisse, si le cerveau n'est pas renseigné, au départ, par un pattern d'hormones ad hoc, signalant, p.e., la perception de phéromones de type sexuel ?)

« D'après les nombreuses personnes de ce forum, l'absence de désirs sexuels est un état parfaitement sain et physiologique.»

(D'abord, qu'est-ce qu'elles en savent ? Ce n'est pas parce que certaines (et pas toutes) ne souffrent pas de cette absence de désirs sexuels, que ça prouverait que cette absence n'est pas liée à une carence physiologique ! A ce compte-là, on pourrait dire que l'absence de perception de chaleur ou de froid est aussi un « état parfaitement sain » du point de vue physiologique ...tant que la personne n'en souffre pas ! Bien sûr, on peut tenter d'objecter qu'il y a une différence de degré dans l'importance pour la personne : c'est sans doute vrai pour l'individu en tant qu'individu (2), mais la physiologie concerne l'individu en tant que membre de l'espèce, et de ce point de vue, l'absence de désir est certainement liée à une carence du point de vue physiologique.

« Pour l'organisme c'est une économie d'énergie de ne pas avoir d'ovulation, donc à la rigueur, c'est même mieux de nepas en avoir! »

(C'est aussi une économie d'énergie pour l'organisme que de ne pas respirer: allez-vous aussi conseiller d'arrêter la respiration)

Si vous aviez des connaissances médicales même élémentaires, vous sauriez que quand on a un problème de cycle hormonal, la première chose à faire, qu'on soit A, S, ou même martien vert à pois jaunes, c'est de se faire suivre médicalement, parce que ça peut avoir des répercussions importante sur la santé de l'individu.)
Seb a écrit : Pour moi, si une personne veut se changer c'est la moindre des choses de se demander pourquoi. Là est la vrai question, parce ...[ snip prosélythisme ]
D'abord, la personne n'a pas dit qu'elle voulait changer (relisez son intervention) pour devenir A, elle a dit qu'elle voulait faire le point sur sa sexualité, ce qui n'est pas la même chose. Ensuite, si vous aviez un « masteur » (sic) en neurosciences, vous sauriez à quel point le cycle hormonal est une chose importante pour la santé d'une femme, et pas seulement pour sa sexualité. Et que la vraie question (et la première priorité), c'est qu'elle se fasse examiner médicalement, et recoive éventuellement les soins médicaux que son état requiers. Après ça, il sera toujours temps pour elle de se poser des questions sa sexualité, si toutefois celle-ci ne s'est pas spontanément rétablie avec la disparition du problème hormonal
N
--
Ici il y avait une signature cool
dimsum
Membre junior
Messages : 13
Inscription : 31 août 2006, 23:43
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par dimsum »

si je puis me permetre une remarque,il n y a pas que le cerveau.Il y a aussi et surtout le monde qui nous entoure.Il y a cet oppression constante d appartenance a un groupe dit:"sexuel" et uniquement sexuel.je m explique;tout le tissu social(ou presque) considère(ou fait considérer) que le pillier central de la vie c est le sexe qui fait naitre le désire de l autre et puis de là naît l amour.ET par opposition,nous avons les différents degrés d'asexualitée qui nous démontre que c est justement l inverse,d abort avoir la force de s accepter comme on est(ou on naît)donc de s aimer soi-même,ensuite de savoir aimer l autre pour ce qu il est,et de là, l amour peut comencer à être sincère,et encore y a du boulot..... :lol: :shock:

"ON NE BAISE PAS L'AMOUR" c est une de mes doctrines.....(elle n est pas de moi,mais qu est qu elle lourde de sens pour nos générations et suivantes)génération zapping,qui ne sais rien de l amour véritable, et qui dés que ça ne lui plait pas change de crèmerie

AVE tout le monde,celui qui vous salue,va bekter :lol:
"Ange mélancolique,passez votre chemin,
Ange de l'espoire, passez vore chemin,
Ange de mon coeur,passez moi l'envie de vivre..."(de moi)
kinou
lololo !
Messages : 1456
Inscription : 04 avr. 2006, 18:37
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Message par kinou »

Clochette a écrit :Bonjour,
Voilà c'est fait... je viens de m'inscrire !
Comme beaucoup sans doute, je me pose la question de savoir qui je
suis et où j'en suis par rapport à la sexualité !
Salut Clochette, bienve nue surle site de AVEN fr :)

Je t'offre comme veut la tradition une part de gateau
( qui c'est qui a instituer ce ryte ou trdaition Super Conviviale ;) ) ?
C'esi Heimdall ou qqu'un d'autres ?

Goute a mes peitits cookies faits maison ! ? ...
Tu aimes bien ... ?

A plus Clochette, j'espere pouvoir te revoir sur ce site, et aussi j'espere
que tu pourras trouver une reponse a tes attentessur ta sexualité ou
ASEXUALITé ? a voir ... :)

@@@+++ Kinou !

Image
dimsum a écrit :si je puis me permetre une remarque,il n y a pas que le
cerveau.Il y a aussi et surtout le monde qui nous entoure.Il y a cet
oppression constante d appartenance a un groupe dit:"sexuel" et
uniquement sexuel.je m explique;tout le tissu social(ou presque)
considère(ou fait considérer) que le pillier central de la vie c est le sexe
qui fait naitre le désire de l autre et puis de là naît l amour.
C'est claire qu'avant de connaitre le site de AVEN fr et le sujet de l'asexulaité, je croyais comme
tout le monde que le sexe etait le moteur du monde : la libido, force qui fait tout dans notre vie,
alors si tu ne baises pas = pas de libido, alors tu n'es pas humains, car le sexe et la
sexulaité = Moteur de la vie ( force ) de tout etre humain.
Mais maintenant, j'arrive a moderer tout ca, en m'acceptant comme je suis , je suis A.
( ca fait plus de 6 ans que je n'ai pas couché veritbalement ), je pense meme avoir arreter
le sexe a 18 ans ( soit maintenant j'ai 24 ans ca fait bien 6 ans ) ! Mais pour moi le sexe,
c'est superficiel et non essentiel ! J'arrive a m'en passer assez facilement, et je ne suis
pas du tout faciner par le sexe, meme si je regarde des films pornons, ca ne me tente pas,
au contraire les films pornos m'excitent mais me degoute aussi simultanement en meme tps ! Je regarde
par necessité OU pour par addiction ( drogué au films XXX ) !
dimsum a écrit :ET par opposition,nous avons les différents degrés d'asexualitée qui nous
démontre que c est justement l inverse,d abort avoir la force de s
accepter comme on est(ou on naît)donc de s aimer soi-même,ensuite de
savoir aimer l autre pour ce qu il est,et de là, l amour peut comencer à
être sincère,et encore y a du boulot..... :lol: :shock:
Image
Je prefere croire a l'anitié, aux relations dites simples, ou encore aux belles choses de la vie mais
toujours sans sexe, le sexe pollue pas mal mes pensées, je prefere parler de belles choses , et ,
concepts sans arriver fatalement au sexe, aux rapports sexuels ou encore a ces themes
recurrents que beucoup de gens trouvent normaux dans notre societe ?! via la tele ou les medias !

Pourquoi , je ne sais pas, peut etre qu'on vectorise cet image trop facilement, de l'homme
virile qui a des rapports sexuels avec toutes les femmes, et puis ca fait bien, et ca fait
vendre aussi.

Mais je me suis accepté ! :o :o :o , je ne suis pas cet homme marketing , je ne suis mannequin et je ne
mesure pas pas 1 m 90 et avec des tablettes de chocolats , je suis david 24 ans, fier de lui avec
ses 1 m 85 ! Mais sans libido bien sur, ou du moijs avec un peu de libido en lui :)
Et je suis bien plus representatif que ces hommes parfaits dans les medias ! qui sont
juste une peite minorité non representif de la france ( de meme que dans les films XXX ,
ce sont des tars et des professionnels avant d'etre comme tout le monde ! )
dimsum a écrit :"ON NE BAISE PAS L'AMOUR" c est une de mes doctrines.....
(elle n est pas de moi,mais qu est qu elle lourde de sens pour nos
générations et suivantes)génération zapping,qui ne sais rien de
l amour véritable, et qui dés que ça ne lui plait pas change de
crèmerie

AVE tout le monde,celui qui vous salue,va bekter :lol:
Aller a plus, tout le monde @@@+++ Clochette et a DimSum ...
et a bientot tout le monde ....
et aussi a Angelique qui m'a envoye un messages privé ....

:) BISOU @@@ TOUS !
=================))

Passer un bon dimanche sur le net ou depuis chez vous ...
Je vous laisse et espere voir plus de messages sur ce forum que j'aime bien ( venir ) !
Join my Channel and Subscribe @ www.youtube.com/channel/UCkPRDVcYKORGX-dpb82h4HQ
There are many cool and funny video of my life.
Thank You - Join Me Now !

See My Playlist too :-)) @ https://www.youtube.com/channel/UCkPRDV ... /playlists

Please Subscribe .
Avatar de l’utilisateur
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Inscription : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

kinou a écrit :Je t'offre comme veut la tradition une part de gateau
( qui c'est qui a instituer ce ryte ou trdaition Super Conviviale ;) ) ?
C'esi Heimdall ou qqu'un d'autres ?
Je crois que ça vient du forum en anglais, et au début on se contentait du gâteau maison :cake: certes beaucoup plus petit que les récentes photos (dont la mode est venue après un plantage du serveur qui nous avait fait perdre certains smilies).
kinou a écrit :je ne mesure pas pas 1 m 90 et avec des tablettes de chocolats , je suis david 24 ans, fier de lui avec ses 1 m 85 !
Ah ouais quand même :o :mrgreen:
Répondre