48 ans, no sex depuis toujours , pas malheureuse du tout !

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Sandro_60+
Apprenti
Messages : 57
Enregistré le : 17 mars 2007, 14:26
Localisation : Belgique

Message par Sandro_60+ » 23 mars 2007, 11:29

Les situations vécues sont peut-être plus éclairantes que les discussions sur les théories.
Modifié en dernier par Sandro_60+ le 28 mars 2007, 01:20, modifié 1 fois.

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 23 mars 2007, 11:39

46 ans 4 enfants
donc il y a quand même quelques temps que vous ne faites plus rien
il te le reproche (normal pour un S)
va t il ailleurs soulager ses instincts ? l'accepterait il ? l'accepterais tu ?
en tout cas il t'aime s'il reste quand même avec toi, c'est quand même déjà un point positif
reste à savoir combien de temps il supportera
une fois l'andropause, tu es sauvée :oops:

Avatar du membre
rainette
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 22 mars 2007, 20:19
Localisation : France

Message par rainette » 23 mars 2007, 12:12

donc il y a quand même quelques temps que vous ne faites plus rien
il te le reproche (normal pour un S)
va t il ailleurs soulager ses instincts ? l'accepterait il ? l'accepterais tu ?
en tout cas il t'aime s'il reste quand même avec toi, c'est quand même déjà un point positif
reste à savoir combien de temps il supportera


Je comprends, Cyclodocus que tu me poses ces questions : la situation est vraiment bancale. Il a pu en parler avec un psy qui lui a dit qu'il avait un profil de maso. Il m'a toujours affirmé qu'il n'avait eu aucune aventure. Je le crois et je le déplore. Je l'incite depuis longtemps à aller voir ailleurs. C'est vrai qu'il m'aime, enfin il le dit. Est-ce que cet amour "maso" est normal ? Je suis malheureuse de ne pas pouvoir le lui rendre et je lui souhaite de tout mon coeur de le trouver avec une autre.
J'ai mal quant je pense à la séparation, mais je ne peux exiger de lui de continuer ainsi. L'honnêteté m'oblige à reconnaitre que cela évoque pour moi une libération.

Les situations vécues sont peut-être plus éclairantes que les discussions sur les théories.

Merci Sandro pour ton message. C'est vrai que les toutes les théories sont vraies et éclairantes lorsqu'on se sent concerné. Je lis en ce moment un livre acheté par mon mari "Comment s'aimer toujours" de Patricia Delahaie. Il est plein de bons préceptes auquels on ne peut qu'adhérer. Mais ils ne peuvent s'appliquer à nous.
Quant je me penche sur mon parcours de vie, je réalise que je n'aurais jamais dû me marier, j'aurais dû avoir la lucidité de rester seule, de ne pas fonder un foyer. Nous étions si jeunes...
J'ai souhaité en finir bien souvent, je ne suis pas une "A" heureuse. Ce problème nous a pourri la vie. On n'a jamais pris le temps de se faire aider. Je ne suis d'ailleurs pas sûre que ça aurait servi, tant le sexe me déprime.

Sandro_60+
Apprenti
Messages : 57
Enregistré le : 17 mars 2007, 14:26
Localisation : Belgique

Message par Sandro_60+ » 23 mars 2007, 12:27

Message supprimé
Modifié en dernier par Sandro_60+ le 28 mars 2007, 01:21, modifié 1 fois.

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 23 mars 2007, 14:12

rainette a écrit : Il a pu en parler avec un psy qui lui a dit qu'il avait un profil de maso.
on a tous un profil maso et un profil sado. Ca ne veut rien dire.
il ne semble pas maso puisque la situation le fait "souffrir" (le maso y prendrait plaisir !!)
avez vous quand même des moments d'intimité (tendresse, calins, attouchements), en as tu envie (lui oui apparemment) ou est ce le calme plat ?
l'aides tu de temps en temps ou se soulage t il tout seul ?
es tu asexuelle ET asexuée ou te fais tu du bien de temps en temps ? Auquel cas il faudrait essayer de trouver un modus vivendi entre vous, même en parallèle
Il m'a toujours affirmé qu'il n'avait eu aucune aventure. Je le crois et je le déplore. Je l'incite depuis longtemps à aller voir ailleurs.
attention chez beaucoup d'hommes (t'as vu Syd, je ne généralise pas :D) la sexualité entraîne l'affection. Supporterais tu la concurrence affective d'une autre ?.
C'est vrai qu'il m'aime, enfin il le dit. Est-ce que cet amour "maso" est normal ?
Il préfère peut être simplement souffrir un peu avec toi que beaucoup loin de toi.
Quant je me penche sur mon parcours de vie, je réalise que je n'aurais jamais dû me marier, j'aurais dû avoir la lucidité de rester seule, de ne pas fonder un foyer. Nous étions si jeunes...
tant de monde ne devrait jamais se marier. Je regrette mon premier mariage, pourtant sans lui je ne me serai pas découvert, sans lui je n'aurais sûrement jamais connu Celle qui maintenant me rend heureux
J'ai souhaité en finir bien souvent, je ne suis pas une "A" heureuse.
Peu de A sont heureux. hélas, le faible nombre de A implique une incompréhension de la population S
Ce problème nous a pourri la vie. On n'a jamais pris le temps de se faire aider. Je ne suis d'ailleurs pas sûre que ça aurait servi, tant le sexe me déprime.
cela n'aurait effectivement servi à rien si l'"aide" était S.



enfin une question primordiale : toi l'aimes tu ?

Avatar du membre
rainette
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 22 mars 2007, 20:19
Localisation : France

Message par rainette » 23 mars 2007, 15:33

Je suis un peu affolée par toutes vos questions, pourtant grâce à elles j'ai l'impression que je vais peut-être arriver à desserrer un peu le sac de noeuds qui encombre ma tête ! Il est vrai que c'est la première fois que je m'épanche sur ce sujet...
Je vous ai induit en erreur en vous faisant croire qu'il ne se passait plus rien entre nous : je le tolère quant même de temps en temps, (tout en le maudissant toute la durée). On peut considérer que c'est juste "pour l'hygiène".
C'est vrai que ce n'est pas une "bête de sexe", il ne me saute pas dessus en réclamant son dû tous les soirs. Mais il dit qu'il veut pouvoir connaitre le bonheur au lit avant qu'il soit trop tard, il attend autre chose de la vie, il veut s'éclater. Je le comprends tout à fait, c'est pour ça que je lui souhaite une aventure avec une autre.
J'avais vu un reportage à la TV, où des couples avaient une double vie : l'homme dont la femme officielle n'avait plus aucune attirance pour le lit, avait une maitresse juste pour le sexe. Tout le monde s'en accomodait, l'épouse qui n'avait plus de corvée de lit, la maitresse qui n'avait pas à gérer l'entretien des enfants et de la maison, le mari bien évidemment qui préservait "sa vitrine" et satisfaisait ses besoins sexuels.
Un peu archaïque comme image, mais tellement tentant...
Ce ne doit être possible que dans le cas où l'homme se satisfait du sexe et seulement cela. Mon mari a besoin de relations sincères, je ne peux l'en blamer.
Je devrais même l'admirer pour cela. Il a de vraies qualités, mais je n'arrive plus à l'aimer et à l'apprécier car me montrer câline et tendre conduit inévitablement à l'acte.
Pensez-vous vraiment que je devrais voir un psy ? Y aurait-il un blocage tapi au fond de moi que je n'arrive pas à identifier ? Aurais-je manqué de câlins quant j'étais petite ? Je n'ai pas eu d'enfance à problèmes majeurs.

Sandro_60+
Apprenti
Messages : 57
Enregistré le : 17 mars 2007, 14:26
Localisation : Belgique

Message par Sandro_60+ » 23 mars 2007, 16:07

Message supprimé
Modifié en dernier par Sandro_60+ le 28 mars 2007, 01:21, modifié 1 fois.

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 23 mars 2007, 16:33

je dirais comme Sandro
j'ajouterai juste qu'il attend bien tard pour se rentre compte qu'il voudrait "s'éclater au lit" avec toi

Avatar du membre
rainette
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 22 mars 2007, 20:19
Localisation : France

Message par rainette » 23 mars 2007, 17:02

J'ai trop de mal à me faire comprendre. En même temps, c'est comme ça qu'on va avancer.
- Je n'ai jamais vu de psy. C'est lui qui a eu l'occasion de parler avec un.
- Des problèmes il en a lui aussi, bien sûr, mais je ne veux pas le faire passer pour un primaire. Il ne cherche pas à me sauter dessus dès qu'il sent une ouverture. C'est plutôt qu'il a du mal à me comprendre. Il est tellement frustré que... ou c'est plutôt moi qui apréhende tellement la suite que j'anticipe systématiquement en le repoussant.
J'ai des flots de pensées qui me viennent, j'ai du mal à les ordonner et c'est difficile par écrit. Je vais quant même faire l'essai d'un psy, je vois que c'est le grand bazar dans ma tête, et je ne sais pas si je suis complètement honnête sur tout ce que je dis. Je m'en voudrais de le faire passer pour un pervers et moi pour une oie blanche.
Vous devez me prendre pour une déjantée. Si j'avais accepté de faire cette démarche il y a bien longtemps, je n'en serais pas là aujourd'hui.

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 23 mars 2007, 17:21

rainette a écrit :Je m'en voudrais de le faire passer pour un pervers et moi pour une oie blanche.
ce n'est pas le cas
tu sembles relativement lucide et honnête
Vous devez me prendre pour une déjantée. Si j'avais accepté de faire cette démarche il y a bien longtemps, je n'en serais pas là aujourd'hui.
absolument pas
sinon on ne répondrait pas
et tu cherches à avancer
il n'est jamais trop tard

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 23 mars 2007, 18:06

rainette a écrit :Vous devez me prendre pour une déjantée. Si j'avais accepté de faire cette démarche il y a bien longtemps, je n'en serais pas là aujourd'hui.
Non, au contraire, mais c'est un peu normal de se sentir tourneboulé dans les premiers contacts ici ;-) Ta situation me semble relativement claire, mais pas si facile à vivre.
Pour les psy, certains vont penser que ne pas avoir envie de relations sexuelles est ok, tandis que d'autres seront peut-être moins ouverts.

Avatar du membre
wawa
Affable
Messages : 111
Enregistré le : 22 déc. 2006, 15:08

Message par wawa » 07 mai 2007, 17:14

Rainette, je te comprends tout à fait.

Je trouve également énormément de plaisir à me promener en forêt, à lire des bouquins, à jouer de la musique, à en écouter également... Toutes les choses du quotidien me comblent, je profite de chaque instant...

et pourtant là j'ai envie de pousser un gros coup de g... à la lecture de tous vos posts : car c'est vrai, quoi, à la fin, pourquoi les S pensent-ils que nous commes anormaux :x ?? pourquoi sont-ils persuadés que sans sexe nous sommes maheureux? c'est tout à fait le contraire ! pour moi, ce serait avoir des relations sexuelles qui me rendrait malheureuse ! j'ai toujours l'impression de devoir me justifier. Et ça m'énerve quand les gens me disent "Un jour, tu rencontreras quelqu'un et ce sera for-mi-dable !' sous-entendu, un jour tu feras l'amour avec quelqu'un et tu aimeras ça. Mais je n'attends rien, je suis heureuse comme ça, qu'est-ce qu'ils ont tous :evil: ??? Comme toi Rainette, je ne supporte plus de dormir avec mon ami, à chaque coucher c'est la même chose : il veut des calins, et plus si possible. Ca m'insupporte. Pourquoi les S ont tant besoin de toucher? A force, moi aussi ça me rend distante, je crois même que je vais m'acheter un lit pliant, tiens ! Ah, si tout le monde pouvait être A...

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 07 mai 2007, 18:29

wawa a écrit :Rainette, je te comprends tout à fait.
pourquoi sont-ils persuadés que sans sexe nous sommes maheureux? c'est tout à fait le contraire
C'est une bonne question. Est ce qu'il n'y aurait pas justement un rapport avec l'image que l'on donne aux autres ? (je veux dire, il y a pas mal de gens qui font croire qu'il ont une vie sexuelle épanouie alors que ce n'est pas le cas : de peur de passer pour des loosers :?:) Ca rappelle un peu le lycée : certains le faisaient pour frimer. Du coup, ceux qui revendiquent ne pas faire l'amour paraissent encore plus comme des loosers car ils ne prennent même pas la peine de mentir... :lol: :lol:
(alors qu'en fait, avoir une vie sexuelle épanouie est plutôt une exception ?)
wawa a écrit :Comme toi Rainette, je ne supporte plus de dormir avec mon ami, à chaque coucher c'est la même chose : il veut des calins, et plus si possible. Ca m'insupporte. Pourquoi les S ont tant besoin de toucher? A force, moi aussi ça me rend distante, je crois même que je vais m'acheter un lit pliant, tiens ! Ah, si tout le monde pouvait être A...
L'amour, la tendresse, les relations sexuelles, pour un S, tout ça se mélange. Il faut les comprendre : tout le monde a envie de s'endormir dans les bras d'une fée :wink: .
Moi même, si j'avais une fille que j'aime dans mes bras je pense qu'une partie S en moi se réveillerait... sans aller jusqu'à l'envie d'un rapport sexuel plus "appronfondi" :mrgreen:
Mais comme je ne risque pas d'avoir une fille que j'aime dans mes bras, tout ça reste très hypothétique... :lol:
:|
:oops:

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 07 mai 2007, 19:04

Et ça m'énerve quand les gens me disent "Un jour, tu rencontreras quelqu'un et ce sera for-mi-dable !'
oui ce le sera
pas nécessairement (faut pas choquer !) avec du sexe !
amier qq'un c'est formidable
le sexe n'est qu'un plus dont on peut se passer

thomas31140
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 09 avr. 2007, 03:15
Localisation : Toulouse

Message par thomas31140 » 07 mai 2007, 20:04

si tu est bien comme cela tant mieux mais je ne comprend toujours pas d'où vient l'asexualité ((bizarre quand même))
je suis ce que je suis

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité