Bonsoir :)

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Bonsoir :)

Message par ToPa » 16 juil. 2005, 21:31

Je me prénomme William, j'ai 31 ans; jusque là tout va bien.

J'ai découvert ce forum par hasard et m'y suis inscris il y a qques temps déjà, mais c'est mon premier post, et c'est là que tout bascule.

Je commence brutalement je sais, j'ai beau tourner la roue dans tous les sens, je me sens perdu, mais quand je vois une fille ,qu'elle soit habillée, jolie, charmante, nue, en sous vêtements ou même quand je suis au lit avec elle, rien, je n'ai aucun désir, aucune attirance, , le sexe ne m'attire pas, je me dis que je ne suis peut être pas tombé sur la bonne, mais rien y fait, une bombe sexuelle peux rester a côté de moi, mais rien...Et cela dure depuis des années.

Je suis sensible à son charisme au mieux, je ressens de l'affection pour le sexe opposé mais en aucun cas rien de sexuel, même si au cours d'un eventuel rapport j'aime faire plaisir à l'autre en la caressant par exemple, je n'ai aucune envie de passer à l'acte, même si la fille me chauffe au pire je me met à rire, c'est pour moi si futil, c'est la serenité intérieure, j'ai même cherché du côté d'une éventuelle impuissance, mais non,tout fonctionne normalement mais je n'ai pas de désir, pas l'envie, , c'est pas un blocage mais tout simplement pas l'envie, donc je n'ai bien sur aucune éréction, car je n'y trouve aucun interet, c'est difficile à expliquer et encore plus à faire comprendre ça aux autres.

Je peux ressentir du plaisir dans la masturbation éventuellement, mais le sexe ne m'attire pas, il ne me fait pas fuir non plus, mais je n'y vois aucun interêt. J'ai connu la satisfaction sexuelle avec une fille à un moment de ma vie, mais c'était banal pour moi alors j'ai entendu parler d'asexualité, et je me reconnaissais dans cette description.

Je me sens moins seul au fil de mes lectures sur ce forum, peut être qu'un jour ca changera, mais c'est le calme plat au niveau de la libido, je suis plûtot beau garcon, je plais aux filles, mais il ne se passe rien, je recherche uniquement le côté relationnel, parfois affectif, en aucun cas sexuel, j'ai beau me forcer à essayer, je sais au fond de moi que ca ne m'interesses simplement pas, quand tous mes collègues ont la queue qui fretille au contact d'une jolie fille, imaginant tout et n'importe quoi avec elle, moi je la zappe complètement ou je la regarde comme qqun de banal, comme n'importe quelle passante.

Je me sens à part, j'ai partagé le lit de tres belles filles (c'est rare quand ca arrive quand mêm :) ) et ne rien ressentir, ca me fait tout chose, j'ai un absence TOTALE de pulsions, alors que n'importe quel mec "normalement constitué" aurait été comme un fou :)

Dois je préciser que bien sur je ne suis pas homo, les hommes et le femmes ont droit au même traitement, aucun désir d'avoir de relations sexuelles. Je ne peux imposer ca à personne, alors je suis célibataire, ca ne me deplait pas, ca crée juste un manque affectif parfois. Je me suis souvent forcer à reveiller une libido peut être endormie voir inexistante en forcant le destin, mais voilà je me forcais, alors forcément...

J'ai la chance d'avoir un boulot qui me plait, une bonne situation, beaucoup d'amis a la fois filles et garçons, alors je ne sais pas ce qui bloque, peut être que ca fait partie de moi, et quand j'y repenses, même adolescent, je n'avais pas cette envie.

Je me sens rassuré, moins isolé, je me suis senti tellement seul à un moment, c'est l'été, les filles sont belles comme tout, et moi je suis là, je ne ressens aucun attrait, aucun titillement hormonal lol...et ce depuis des années.

Voilà j'ai fait mon coming out, en me relisant ca parait confus :),j'ai un peu tout envoyé en bloc, mais je sais au fond de moi bizarrement que le sexe ne m'a jamais attiré, même si j'insiste sur le fait que je ne suis pas insensible, , j'éprouve des émotions fortes qques fois, mais le sexe n'en fait pas partie, alors oui, je suis asexuel, j'en ai l'intime conviction, est ce une tare? dois-je me résoudre au fait de vivre seul toute ma vie? Une chose est sure, je sais où j'en suis, je ne me réfugie pas dans un état (l'aséxualité en l'occurence), je sais que cela fait partie intégrante de moi sauf que maintenant je peux mettre un nom dessus, ca ne sera pas facile à vivre sans doutes, mais après tout il y a pire.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout, j'en avais gros sur le coeur. 8) 8) :D :D

Muta
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 17 juil. 2005, 15:30
Localisation : Villeperdue

Message par Muta » 17 juil. 2005, 15:55

Salut! Je suis aussi nouveau sur ce forum et je ne me suis pas encore présenté (je vais le faire). Je ne suis pas partisant de l'asexualité mais je pense pas que tu sois annormalement constitué (pour reprendre ton expression).
Je pense que tu est peut être homosexuel. Je ne sais pas si tu as déjà essayé avec un homme mais peut être que c'est ça.

Sinon, le sexe ne fait pas partit intégrante des sentiments (à mon avis) donc tu ne dois pas te résoudre à vivre seul (que pense tu du libertinisme? dans le sens où ta femme pourrait coucher avec d'autre hommes sans sentiments...). Les sentiments et le sexe sont entièrempent dissociables...

Pour finir deux choses, l'asexualité n'est en auccun cas une tare (ça permet même une dépendance de moins) et ton article est sufisement clair.

léa
Adepte
Messages : 163
Enregistré le : 05 juin 2005, 20:36
Localisation : Québec / Canada
A été aimé : 1 fois

Message par léa » 17 juil. 2005, 16:30

Salut toi!
bienvenue sur le forum, j'espere que tu t'y plaira. Ton article est clair, c'est difficile de faire son ''comming out'' et de rester clair et cohérant malgré le stresse et d'autre trucs comme ca!
Contente de te voir parmis nous sur se forum... ca me fait toujours plaisir de voir qu'une nouvelle personne vien discuter avec nous :P

bonne journée

ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Message par ToPa » 17 juil. 2005, 17:26

Merci pour votre accueil, et pour répondre à Muta, je ne suis pas homosexuel, je n'ai aucune attirance pour le sexe masculin, quand je dis aucune c'est vraiment le cas, disons qu'a ce niveau je me place au meme stade qu'un hétéro. Mais je fais mon bonhomme de chemin, :)

Muta
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 17 juil. 2005, 15:30
Localisation : Villeperdue

Message par Muta » 17 juil. 2005, 17:40

D'accord, désolé pour la méprise! :oops:
Je ne suis pas A...

Mangez des pommes pour garder le sourire, mangez des poires pour garder le silence

L'Alcyon, le plus bel oiseau existant sur terre!

Heimdall
Affranchi
Messages : 467
Enregistré le : 01 mai 2005, 08:36
Localisation : Louvain-La-Neuve, en Belgique
Contact :

Message par Heimdall » 18 juil. 2005, 22:23

Salut ToPa ! Tout va bien, fais comme chez toi !

Tu as l'air de bien t'accepter, c'est une chance, ça !

Et puis, si les filles sont déjà jolies, franchement, que demander de plus ? :wink:

Miaous
Affilié
Messages : 320
Enregistré le : 05 juin 2005, 19:07

Message par Miaous » 18 juil. 2005, 22:30

Image

Ton post est très clair. Et je te comprends parfaitement quand tu parles de traiter hommes et femmes de la même manière. Pour le manque affectif, je pense que pas mal d'asexuels le ressentent.

En lisant ton post, je me suis dis : tiens un asexuel. Pour d'autres, la réaction est plutot de se demander si tu n'es pas homosexuel. C'est un problème que je rencontre régulièrement.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Re: Bonsoir :)

Message par Gianni » 09 août 2005, 01:49

ToPa a écrit :
Je commence brutalement je sais, j'ai beau tourner la roue dans tous les sens, je me sens perdu, mais quand je vois une fille ,qu'elle soit habillée, jolie, charmante, nue, en sous vêtements ou même quand je suis au lit avec elle, rien, je n'ai aucun désir, aucune attirance, , le sexe ne m'attire pas, je me dis que je ne suis peut être pas tombé sur la bonne, mais rien y fait, une bombe sexuelle peux rester a côté de moi, mais rien...Et cela dure depuis des années.

Je peux ressentir du plaisir dans la masturbation éventuellement, mais le sexe ne m'attire pas, il ne me fait pas fuir non plus, mais je n'y vois aucun interêt. J'ai connu la satisfaction sexuelle avec une fille à un moment de ma vie, mais c'était banal pour moi alors j'ai entendu parler d'asexualité, et je me reconnaissais dans cette description.

Je me sens à part, j'ai partagé le lit de tres belles filles (c'est rare quand ca arrive quand mêm :) ) et ne rien ressentir, ca me fait tout chose, j'ai un absence TOTALE de pulsions, alors que n'importe quel mec "normalement constitué" aurait été comme un fou :)


Voilà j'ai fait mon coming out, en me relisant ca parait confus :)

Salut William

Non, tu n'es pas confus... tout au moins pour qui ressent la même chose.

Tu dis avoir eu un certain plaisir avec une fille... En étais-tu amoureux ? T'es-tu posé la question de savoir si quelque part au fond de toi le sexe sans amour t'est impossible ? Peut-être y avait-il un manque de complicité également avec tes partenaires ?

Tu parles de plaisir dans la masturbation, sans avoir envie de sexe... C'est assez fréquent ! Essaye de te poser des questions comme : qu'est-ce que je trouve dans la masturbation et pas dans le sexe ? Qu'est-ce qui me "dérange" dans le sexe ? Essayes aussi de savoir ce qui t'a poussé à recommencer avec d'autres, alors que tu ne sens pas de pulsions ? Et finalement, lorsque tu te masturbes, tu penses à qui, à quoi ? Remontes dans le temps : as-tu tjs eu ce manque de pulsions, de désir, ou est-ce après les premières expériences ?

Il y a toutes sortes de questions qui peuvent t'aider à voir en toi... Cela peut prendre du temps...

ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Message par ToPa » 09 août 2005, 10:22

Coucou Gianni, la seule fille avec qui j'ai connu l'acte sexuel était cette fameuse fille qui m'a dépucelé, peut être en étais-je amoureux c'est fort possible car j'ai souffert de la séparation, avant elle je n'avais pas vraiment envie de trouver une partenaire, mais je voulais néanmoins essayer voir ce que donnait la pénétration. Je sais qu'a certains moments je souffre d'un manque affectif, alors je cherche des partenaires mais pas pour les mêmes raisons que les mecs classiques, juste pour essayer comme tu dit de trouver une complicité mais sentimentale, a chaque fois ca dérivait vers le lit, mais moi je n'avais pas envie de procéder à un acte sexuel ( la pénétration en l'occurence), c'était le but premier de ma recherche, à l'epoque je ne connaissais pas l'A, et a chaque fois je m'occupais bien de la fille (caresses, léchouilles, calins) mais absence totale d'aller au dela, aucun désir, pas un blocage, mais aucun désir. Et quand je me forcais à tenter une pénétration (contre mon gré en fait car l'envie n'était pas là), c'étai la débandade dans le pur sens du terme. Mais peut être était ce aussi surement un moyen de retrouver une certaine normalité, paraître en société en somme.

Quand à la masturbation c'est un moyen pour moi d'"évacuer", car malgré tout ca qu'on dit cela permet de garder un équilibre physiologique et psychologique. Ce n'est pas un moyen de subsituer une relation sexuelle ou combler un manque contrairement à la majeur partie des gens sexuellement actifs, mais bel et bien une pulsion dictée par mon corps me disant "il est temps d'ouvrir les vannes y a un surplus". Pendant ce moment je ne penses pas à une partenaire en particlier mais plutot a des "fétiches" qui sont sur de me faire démarrer, parfois j'ai même envie d'en finir rapidement.

Le sexe ne me dérange pas, je pourrais peut être un jour avoir envie à nouveau de faire l'amour a qqun, mais je n'ai que tres trés peu de désir (voire aucun) depuis mon adolescence, et encore aujourd'hui. L'A se définit par le manque d'attirance sexuelle, ce manque fait partie de moi, je n'en ressens pas de frustration particulière. Je connais l'A depuis peu, avant je pensais vraiment avoir un problème, mais apres prises de sang et bilan hormonaux mes taux étaient normaux, alors je me santais bizarre.

Quand je fait le bilan de ma vie, jusqu'a tres tard je n'ai jamais vraiment eu de pulsions m'ayant forcé à trouver un partenaire sexuel, mais a chaque fois je voulais rencontrer une personne sentimentalement proche de moi.

Il y a peu c'était le chaos ds ma tête, mais depuis qques jours je me sens serein, mon cerveau travaille bien la nuit quand je dors, et je me reveille de plus en plus en accord avec moi meme chaque matin. La communauté AVEN y est pour bcp je penses car je trouve bcp de réponses ici.

ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Re: Bonsoir :)

Message par ToPa » 09 août 2005, 10:29

Gianni a écrit :
Tu parles de plaisir dans la masturbation, sans avoir envie de sexe... C'est assez fréquent !
Cette phrase m'interpelle Gianni, tu dis que c'est fréquent pour les A ou pour les gens sexuels?, peux tu un peu éclaircir ma lanterne? :D

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 09 août 2005, 21:00

Bonjour Topa,

Bienvenue sur le forum, un petit :cake:

Je trouve ton intro très bien et tu expliques exactement (ou presque) ce qui en ait pour moi aussi (au féminin par contre).

Cette absence de désir, qui n'est pas réprimé, seulement absente. Un peu comme quelqu'un qui n'aurait pas faim, jamais (vraiment pas mon cas). Ce n'est pas un problème, autre qu'en comparant avec les autres, et pour ce manque affectif. Domage que les A ne soient pas plus visible, ont pourraient peut-être se trouver entre nous. J'aimerais beaucoup connaître une relation avec un/une A. Pas facile, il faut non seulement trouver un/une A mais que ça "clic" entre les 2. Enfin, voilà.
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Message par ToPa » 09 août 2005, 21:12

Je penses comme toi NeeNoon, rencontrer une personne A avec qui ca collerait ca sera difficile, mais être seul ne me dérange pas car je trouve mon équilibre ailleurs. J'ai grandi et vécu seul, donc j'ai une certaine aisance à ce niveau là, je sais que pour d'autres A ca n'est pas le cas et à ceux là je leur dit de tenir bon.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Re: Bonsoir :)

Message par Gianni » 09 août 2005, 21:37

ToPa a écrit :
Cette phrase m'interpelle Gianni, tu dis que c'est fréquent pour les A ou pour les gens sexuels?, peux tu un peu éclaircir ma lanterne? :D
Je dis que c'est fréquent chez les "sexuels", tout au moins les hommes.

Plusieurs raisons à cela, la différence de plaisir, mais aussi la rapidité pour obenir un orgasme : dans une relation "sexuelle normale" il y a les préliminaires et le temps nécessaire (si possible) de faire parvenir la partenaire à l'orgasme avant de penser à soi. (remarque, je pense que ce doit être la même chose chez les gays, quoique moins long)

Un de mes amis me disait que l'avantage de la masturbation est "moins fatigant"

Il est vrai que l'on parle moins de la masturbation lorsqu'on est impliqué dans une relation. Tabou... mais aussi, comme je l'avais lu "mais je suis là, moi !" se lamentait l'épouse...

Il serait intéressant de faire une étude approfondie (elle doit exister !) pour savoir le pourquoi exacte : désir de se soulager, désir d'une autre plaisir, fantasme sur une autre personne que la partenaire...

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 09 août 2005, 22:05

ToPa a écrit :
Quand à la masturbation c'est un moyen pour moi d'"évacuer", car malgré tout ca qu'on dit cela permet de garder un équilibre physiologique et psychologique. Ce n'est pas un moyen de subsituer une relation sexuelle ou combler un manque contrairement à la majeur partie des gens sexuellement actifs, mais bel et bien une pulsion dictée par mon corps me disant "il est temps d'ouvrir les vannes y a un surplus". Pendant ce moment je ne penses pas à une partenaire en particlier mais plutot a des "fétiches" qui sont sur de me faire démarrer, parfois j'ai même envie d'en finir rapidement.

L'A se définit par le manque d'attirance sexuelle, ce manque fait partie de moi, je n'en ressens pas de frustration particulière. Je connais l'A depuis peu, avant je pensais vraiment avoir un problème.

Il y a peu c'était le chaos ds ma tête, mais depuis qques jours je me sens serein, mon cerveau travaille bien la nuit quand je dors, et je me reveille de plus en plus en accord avec moi meme chaque matin. La communauté AVEN y est pour bcp je penses car je trouve bcp de réponses ici.

Salut William

Je comprends très bien ce que tu ressents par rapport à la masturbation. Se masturber n'est pas forcément vouloir "jouir" (dans le sens éprouver du plaisir sexuel) mais c'est aussi dicté par le corps : besoin de soulager une tension, ou la nécessité "d'éliminer" les sécrétions corporelles. (je ferai une recherche mais je crois qu'un de nos philosophe parlait de "vider les vases" - mais plutôt que de dire une bétise, je rechercherai avant de donner le nom ! :? )

Pour ma part, je me suis défini comme "A" depuis des années, bien avant que l'on en parle, je disais "je suis asexuel, avec le "A" privatif" (éventuellement "zéreosexuel" :lol: ) et finalement, l'équilibre, je l'ai trouvé en me sentant bien dans ma peau ainsi ! Pourquoi se forcer à entre dans un moule ?

Peut-être avais-je été aidé indirectement par les résultats d'une étude (dans les années 85) qui disait que 27% de hommes avouaient finalement préférer les préliminaires à la pénétrations... De là cheminement normal dans ma tête : se forcent-ils ? si oui pourquoi ? Et si 27% pensent ainsi, j'en fait donc partie... alors pourquoi faire quelque chose que je n'ai pas envie de faire ?

S'accepter soi-même... c'est le premier pas à faire !

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 09 août 2005, 22:12

NeeNoon a écrit :Dommage que les A ne soient pas plus visible, on pourrait peut-être se trouver entre nous. J'aimerais beaucoup connaître une relation avec un/une A. Pas facile, il faut non seulement trouver un/une A mais que ça "clic" entre les 2. Enfin, voilà.
Maintenant qu'il y a l'AVEN cela devient plus possible qu'avant... Nous pensions être des exceptions, et finalement, nous sommes plus nombreux que nous le pensions ! Alors, qui sait ? Peut-être aurons nous ce "clic" :bise: ? Par rapport au site américain de l'AVEN? Il manque encore sur celui-ci la possibilité de faire un profile plus détaillé sur nos personnalités.

Garde l'espoir, NeeNoon ! :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités