Bonjour je me présente :)

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4214
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: Bonjour je me présente :)

Message par cyclodocus » 05 mai 2017, 10:49

Ellexa a écrit :
04 mai 2017, 17:27

C'est encore une coutume ici ? En tous cas il est magnifique <3
c'est une coutume qui remonte aux débuts du forum
un gâteau à chaque nouvel(le) inscrit(e)
au départ il était tout petit (il est toujours dans les emoticones) car le net balbutiait
et les débits ne permettaient pas les images

Ellexa
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 04 mai 2017, 14:23
Localisation : Lyon + Paris
A aimé : 12 fois
A été aimé : 5 fois
Contact :

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Ellexa » 05 mai 2017, 11:38

Ouiiii c'est tout mignon en tous cas, merci cyclodocus pour ce petit historique :D
ellexA~Axelle

Debobos
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 30 avr. 2017, 11:46
A aimé : 3 fois
A été aimé : 10 fois
Contact :

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Debobos » 05 mai 2017, 14:14

Salut :)

En fait ... je pense qu'il ne faut pas le subir ^^ Si tu te sens bien comme tel, que tu n'en souffres pas je ne vois pas de problèmes alors ;) ça ne fait pas longtemps que je suis ici mais les membres m'ont déjà bien rassuré et je sais maintenant que ça ne sert à rien de forcer des choses qui n'arrivent pas ou que tu ne ressens pas :)

Bienvenue :D

Ramón

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Ramón » 05 mai 2017, 14:41

Le romantisme est un courant artistique. Comme la plupart des courants artistiques (ou politiques ou...), il a donné lieu à des comportements particuliers, ces comportements sont d'ordre romantiques. La principale caractéristique du mouvement romantique est qu'il s'oppose au rationalisme et met en avant l'idéalisme. En gros, la relation romantique est une relation idéalisée qui n'a rien à voir avec la réalité d'une relation humaine faite de hauts et de bas, de conflits qu'il faut apprendre à gérer, de fatigues, de besoin d'isolement,... entre autres choses parmi les "moins" dans une relation. La forme qu'il prend est résolument esthétique, belle, noble. Et on peut le constater, les personnes romantiques mettent des roses, des étoiles, des coeurs et des paillettes un peu partout ^^. On dira que la cristallisation sociale du romantisme, c'est la Saint-Valentin (bien que le romantisme ne se limite pas à ça non plus, disons que ça le caricature plutôt bien).
Au sens strict, l'aromantique est la personne qui n'est pas attirée par tout ça (ce qui ne veut pas dire qu'elle n'en fera jamais l'expérience), et qui aura tendance à fuir les relations avec des personnes romantiques (voire de leur arracher le coeur et de le manger en chantant des louanges à Méphistophélès, mais il s'agit des cas les plus extrêmes). Au sens étendu, dans la mesure où il s'agit du comportement dominant dans la société, et que la culture populaire tourne quand même pas mal autour, PassionA souligne l'idée majoritaire de ce qu'est l'aromantisme pour les aromantiques, à savoir la non-attirance (non-besoin aussi) pour le couple, puisque l'on a de très fortes chances de tomber sur une personne qui idéalise le couple et idéalise la personne qu'elle aime (il n'y a qu'à voir les étoiles dans ses yeux).

Et on vit très bien seul. D'ailleurs, les personnes seules ont tendance à avoir des aptitudes plus importantes à supporter le vieillissement et la perte d'autonomie qui va avec, ce qui n'est pas très étonnant dans la mesure où beaucoup de célibataires assurent toutes les tâches domestiques du quotidien. C'est formateur ^^

Et tu n'es pas trop jeune pour mettre un mot sur une attitude, un désir,... qui te concerne. Même à 5 ans tu peux te définir ainsi, même si je doute qu'à 5 ans ce genre d'autodétermination a peu de chances de traverser l'esprit de l'enfant. Surtout que ce n'est pas figé non plus, on en apprend toujours sur notre corps, sur nous-même, au fil du temps :)
Et puis ce n'est qu'un mot. Et tu es, je pense, bien plus qu'un agrégat de mots ;)


En tout cas, installe-toi comme tu le sens, et sois la bienvenue :)

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Bonjour je me présente :)

Message par PassionA » 05 mai 2017, 15:38

Ellexa a écrit :
05 mai 2017, 09:03
"Lorsqu'une personne romantique s'est intéressée voire est tombée amoureuse de moi, soit ce fut le calvaire car cette attention venant de l'autre a tourné au désagréable au point que je vive cela comme du harcèlement, soit ce fut triste car inévitablement l'autre s'est détourné de moi quand finalement mon aromantisme fut entendu comme un "friend zoning" ou un rejet"

-> J'ai un peu vécu la même situation, dans le sens où lorsque l'on est tombé amoureux de moi cela a été super compliqué, je ne ressentais pas d'amour de mon côté. La situation a connu une issue plus heureuse dans mon cas puisque c'est moi qui suis partie de peur que cette personne continue de trop s'accrocher, moi ne ressentant rien pour elle. Ce fut un déchirement de devoir le quitter, non pas parce que je ne le voulais pas, mais parce que je me sentais très mal pour lui.
Oui, alors j'ai aussi connu cela mais je pense que ce qui est différent c'est que tu ne ressentais pas d'amour réciproquement. On est d'accord que lorsque c'est uniquement dans un sens, il faut couper court rapidement. Mais tu verras, je l'espère, que tu peux ressentir de l'amour pour quelqu'un. Je faisais référence aux cas où il y avait des sentiments réciproques.

J'ai presque envie de dire, le problème vient de la manière dont s'exprime l'amour chez les aromantiques et il y a autant de façon différentes que d'aro. Chez moi, il n'est pas obsessif, ni monomaniaque, ni jaloux, ni exclusif. J'aime l'autre, mais je l'accepte telle qu'elle est, sans vouloir ni la changer, ni l'avoir pour moi. J'aime être avec, mais j'aime aussi de pas être avec, laisser de la distance, de la liberté, à la relation. Se retrouver pour mieux apprécier les moments passés ensemble. Vivre chacun de notre côté et prendre le temps d'être avec l'autre à la fois.

Ce qui m'a le plus gêné dans mes expériences amoureuses ce fut cette impression d'intrusion de l'autre dans ma vie et dans ma sphère intime. Une intrusion souvent trop soudaine et trop importante. Je ne voulais pas de l'autre à ce point là, aussi vite. Je ne voulais pas de proximité physique chaque jour. Je ne voulais pas de contacts inappropriés ou trop nombreux. Je ne savais pas comment garder l'autre à distance raisonnable la plupart du temps, et même si je savais qu'elle ne faisait qu'exhiber ses sentiments, cela me mettait mal à l'aise car soit je ne savais pas comment y répondre, soit je n'arrivais pas à les tolérer. J'étais heureux de sa présence dans ma vie de façon occasionnelle et/ou inattendue uniquement et je comprends que pour la plupart des gens, ce type de relation devienne progressivement insupportable.
Dans les cas ou les choses se sont passées à ma convenance, ce détachement vis à vis de la relation fut systématiquement compris comme un délaissement et donc un manque d'amour. Cela a toujours mené à une séparation assez brusque.

Il m'est aussi arrivé de fréquenter des personnes qui considéraient de façon irrationnelle que la relation et son expression était devenue du jour au lendemain LA chose la plus importante du monde, devant tout le reste. Ce n'a jamais été mon ressenti. Pour moi, la relation s'inscrit dans un processus, cela prend du temps avant qu'elle accède à un statut prioritaire dans ma vie, si jamais elle le doit un jour.

J'aime beaucoup la façon dont Mr.Nya expose la dichotomie en mettant en avant l'idéalisation que font les romantiques de leur relation ou de leur partenaire. Je crois que c'est une bonne hypothèse. Les aro restent avant tout pragmatiques dans leur relations amoureuses, et ce n'est pas à confondre avec de la rationalisation de nos sentiments. Comme on ne fait pas d'idéalisation, on est nettement moins susceptible d'être déçu par l'autre, on est ouvert au changement, on pardonne plus facilement, et au final on est toujours fidèle à nos sentiments.
Modifié en dernier par PassionA le 05 mai 2017, 16:17, modifié 1 fois.

Ellexa
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 04 mai 2017, 14:23
Localisation : Lyon + Paris
A aimé : 12 fois
A été aimé : 5 fois
Contact :

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Ellexa » 05 mai 2017, 16:14

Effectivement nous étions dans des perspectives différentes. Encore une fois je verrais bien ce qui me tombera dessus ou pas. Tout ce que je sais c'est que je suis capable de ressentir de l'amour dans le sens d'une amitié très forte mais cela n'est jamais allé au delà, ou alors je ne m'en suis pas rendue compte... :/ Je ne sais pas, mais vu ce que j'en entends, il faudrait vraiment être aveugle ou ne pas vouloir le voir.

Je comprends que ta manière de vivre l'amour ait pu repousser certaines personnes. Cela doit être difficile quand d'un côté quelqu'un est dans une perspective fusionnelle et de l'autre la personne soit plus distante (dans le sens occasionnel). Tu ne veux pas que cela aille trop vite et je peux le comprendre.

J'aime bien aussi cette idée de vision pragmatique de la situation. Même si je ne pense pas être ainsi. J'ai déjà été en couple, jamais amoureuse (en espérant que cela vienne au fil du temps), mais j'ai toujours idéalisé. Je me vois mal pardonner une infidélité ou autre trahison facilement, de toutes façons ce n'est jamais arrivé et tout cela était avant la découverte de mon asexualité, donc cela va peut-être être remis en question dans les jours/mois/années qui viennent. :)
ellexA~Axelle

Ellexa
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 04 mai 2017, 14:23
Localisation : Lyon + Paris
A aimé : 12 fois
A été aimé : 5 fois
Contact :

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Ellexa » 05 mai 2017, 16:17

Bonjour Debobos et merci de ta réponse :)
En effet, au fil des discussions c'est à cette conclusion que j'en arrive également.
Pour l'instant je me sens bien dans ma vie, dans ce que je suis, c'est tout ce qui compte.
ellexA~Axelle

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Bonjour je me présente :)

Message par PassionA » 05 mai 2017, 16:21

Ellexa a écrit :
05 mai 2017, 16:14
Tout ce que je sais c'est que je suis capable de ressentir de l'amour dans le sens d'une amitié très forte mais cela n'est jamais allé au delà, ou alors je ne m'en suis pas rendue compte... :/ Je ne sais pas, mais vu ce que j'en entends, il faudrait vraiment être aveugle ou ne pas vouloir le voir.
Euh, oui, je crois que c'est comme ça que je décrivais les choses aussi quand j'étais plus jeune et moins capable de faire la distinction entre l'amour et l'amitié - non pas que je présume que ce soit ton cas. C'est le temps qui m'a appris que ce que je ressentais était quelque chose de différent de l'amitié, et pas juste une plus grande amitié, mais c'est resté très confus pour moi pendant très très longtemps. Je dirais même que ça l'est toujours un peu.

Ellexa
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 04 mai 2017, 14:23
Localisation : Lyon + Paris
A aimé : 12 fois
A été aimé : 5 fois
Contact :

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Ellexa » 05 mai 2017, 16:33

Merci Mr.Nya de ta réponse :)
Et on peut le constater, les personnes romantiques mettent des roses, des étoiles, des coeurs et des paillettes un peu partout ^^
Le courant artistique ça, ça va. Je ne savais pas qu'on pouvait envisager la définition de l'aromantisme comme cela. J'ai l'impression qu'il existe un paquet de variations, tout comme pour l'asexualité. J'aime bien les petits coeurs et les étoiles moi ! Comment vais-je faire ? Mais j'avoue que j'en envoie déjà énormément à mes amis alors je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus pour une relation amoureuse x) Mais de l'autre je suis aussi très rationnelle, je sais que la vie n'est pas faite que de petits moments tous mignons, même si ce serait très chouette, il faut bien le dire.
Au sens strict, l'aromantique est la personne qui n'est pas attirée par tout ça (ce qui ne veut pas dire qu'elle n'en fera jamais l'expérience), et qui aura tendance à fuir les relations avec des personnes romantiques (voire de leur arracher le coeur et de le manger en chantant des louanges à Méphistophélès, mais il s'agit des cas les plus extrêmes)
.
J'ai beaucoup aimé le passage de Méphistophélès :twisted: , penses-tu que de telles personnes existent ? Se réunissent-ils au clair de Lune pour accomplir leurs méfaits ? En tous cas, si on accepte cette définition de l'aromantisme, je ne suis pas dedans, c'est clair. J'aime bien les moments choupinou. :bise:
Au sens étendu, dans la mesure où il s'agit du comportement dominant dans la société, et que la culture populaire tourne quand même pas mal autour, PassionA souligne l'idée majoritaire de ce qu'est l'aromantisme pour les aromantiques, à savoir la non-attirance (non-besoin aussi) pour le couple, puisque l'on a de très fortes chances de tomber sur une personne qui idéalise le couple et idéalise la personne qu'elle aime (il n'y a qu'à voir les étoiles dans ses yeux).

J'avoue que ce qui me plairait le mieux c'est de tomber sur une personne avec des étoiles dans les yeux et que je puisse en avoir moi aussi. Si cette personne pouvait être asexuelle ce serait le top ! Mais de l'autre, je suis aussi très heureuse toute seule, c'est ce que tu décris après d'ailleurs.
Et on vit très bien seul. D'ailleurs, les personnes seules ont tendance à avoir des aptitudes plus importantes à supporter le vieillissement et la perte d'autonomie qui va avec, ce qui n'est pas très étonnant dans la mesure où beaucoup de célibataires assurent toutes les tâches domestiques du quotidien. C'est formateur ^^
Je pense pouvoir très bien m'accommoder d'une vie solitaire, avec des amis pour me soutenir, en tous cas cette perspective loin de me repousser m'attire, autant que celle de faire ma vie avec quelqu'un. Les deux me conviennent mais j'ai besoin de moments seule. Sans cela, je crois que ce serait invivable, ce qui rejoint un peu la façon de voir de PassionA (même s'il me semble que nos perspectives sont un peu éloignées l'une de l'autre)
Et puis ce n'est qu'un mot. Et tu es, je pense, bien plus qu'un agrégat de mots ;)
Je pense être plus qu'un agrégat de mots aussi, je pense que tu l'es aussi et que nous le sommes tous. ;) Comme je le disais un peu plus haut, c'est rassurant de rentrer dans des cases à première vue, mais plus on y réfléchit, plus je me rends compte que cela peut être très bête et qu'on n'est pas forcés de le faire.
ellexA~Axelle

Ellexa
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 04 mai 2017, 14:23
Localisation : Lyon + Paris
A aimé : 12 fois
A été aimé : 5 fois
Contact :

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Ellexa » 05 mai 2017, 16:37

Euh, oui, je crois que c'est comme ça que je décrivais les choses aussi quand j'étais plus jeune et moins capable de faire la distinction entre l'amour et l'amitié - non pas que je présume que ce soit ton cas. C'est le temps qui m'a appris que ce que je ressentais était quelque chose de différent de l'amitié, et pas juste une plus grande amitié, mais c'est resté très confus pour moi pendant très très longtemps. Je dirais même que ça l'est toujours un peu.
C'est rassurant de voir que le temps peut permettre de faire mieux comprendre certaines choses. De l'autre si tu es toujours un peu confus c'est aussi un peu stressant... En tous cas s'il s'avérait que je ressentais de l'amour pour l'un de mes amis, cela signifierait que j'en ressentirais pour la majorité... Je tombe dans le contraire de ce que je pensais, un polyamour généralisé :lol: Pas facile facile tout cela...
ellexA~Axelle

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1616
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 257 fois
A été aimé : 460 fois

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Aphélie » 05 mai 2017, 17:21

Le principal c'est que tu ne souffres pas de ton célibat ! Après, aromantique ou non, c'est à toi d'en décider mais comme d'autres te l'ont dit avant moi, il n'est pas trop tôt pour en déterminer, tu peux très bien te définir ainsi maintenant et changer dans quelques années. Si une part de toi aspire à une relation romantique mais peut vivre sans, peut-être que tu n'es pas tant aro que suffisamment indépendante/solitaire pour que ça ne te pèse pas, c'est aussi une possibilité. Tu verras bien comment les choses évoluent. Bienvenue en tout cas :)
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Bonjour je me présente :)

Message par PassionA » 05 mai 2017, 21:42

Ellexa a écrit :
05 mai 2017, 16:37
De l'autre si tu es toujours un peu confus c'est aussi un peu stressant... En tous cas s'il s'avérait que je ressentais de l'amour pour l'un de mes amis, cela signifierait que j'en ressentirais pour la majorité...
C'est à dire que plus on se pose de questions et plus on entretient la confusion. Il ne me semblait pas être confus avant de répondre à ce sujet, mais en mettant en perspectives mes relations passées, et en y réfléchissant avec un œil nouveau, je me rends compte qu'il reste toujours des zones d'ombres pour moi entre l'amitié et l'amour. Mais je ne sais pas si c'est une caractéristiques aro d'être sensibles à cette confusion, j'imagine juste que parfois les deux sentiments peuvent se juxtaposer et former un amalgame assez difficile à dénouer.

Cela fait maintenant de nombreuses années que je n'envisage plus mes nouvelles relations que dans le cadre amical, sans plus jamais m'essayer à autre chose - mes expériences m'ont bien fait comprendre que ce n'était pas pour moi, et je n'en ressens pas du tout le désir. Ainsi, comme il clair que je n'ai pas ressenti d'élan amoureux pour quelqu'un depuis que j'ai pris cette direction dans ma vie, je me pose des questions sur les souvenirs que je garde de mes sentiments amoureux passés. Une chose est certaine cependant, quelques unes ces personnes tiennent une plus grande place dans mes souvenirs que d'autres avec lesquelles je sais que ce n'était que de l'amitié.

Galiocha
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 01 mai 2017, 18:43
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Galiocha » 05 mai 2017, 21:54

Bienvenue Ellexa :)

Ellexa
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 04 mai 2017, 14:23
Localisation : Lyon + Paris
A aimé : 12 fois
A été aimé : 5 fois
Contact :

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Ellexa » 06 mai 2017, 16:21

Merci Aphélie :)
Je pense que tu as parfaitement résumé la situation
ellexA~Axelle

Ellexa
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 04 mai 2017, 14:23
Localisation : Lyon + Paris
A aimé : 12 fois
A été aimé : 5 fois
Contact :

Re: Bonjour je me présente :)

Message par Ellexa » 06 mai 2017, 16:21

Merci à toi Galiocha !
ellexA~Axelle

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités