Rompre avec le silence

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Sweet'
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 12 avr. 2017, 19:52
A aimé : 4 fois
A été aimé : 7 fois

Rompre avec le silence

Message par Sweet' » 13 avr. 2017, 02:48

Salut tout le monde,

Commencer cette présentation est assez difficile pour moi, et je m'excuse par avance de la longueur de celle-ci. Pour passer très rapidement sur les bases, vous pouvez m’appeler Sweet', je suis une demoiselle de presque 21 ans assez timide et réservée. Je suis physiquement assez banale, une tête anodine dans une foule hétéroclite, en somme.

/!\ Tout ce qui attrait à la communauté Queer -si c'est le bon terme- est très nouveau aussi j'espère que je ne ferais pas d'erreur de terme. N'hésitez pas à me corriger.

J'ai atterrie sur ce forum après des mois -voir des années en faite- de galère avec mon orientation sexuelle/sentimentale. C'est plutôt compliqué de poser un mot sur ce que je suis, même si je pense pouvoir enfin souffler en me disant asexuelle biromantique. J'ai mis beaucoup de temps à me décider sur cette étiquette, que je n'assume d'ailleurs pas du tout. Ecrire ce message est, j'espère, le premier pas vers un changement radical.


C'était la petite introduction. Maintenant on va passer au gros du sujet pour ceux que ça intéresse. J'imagine que le titre intriguera beaucoup et mème si les premières lignes vous ont déjà permis de deviner mon problème, autant être franche : Je suis actuellement une énorme hypocrite. Quand on sait que je considère l’honnêteté comme une vertu fondamental, ça pose les bases de cette situation compliquée. Pour ceux qui n'auraient pas le courage de lire les détails qui m'ont amenés là, sachez juste que je suis venue sur ce forum pour échanger avec des gens qui seront dans des situations semblables et dont les conseils ne pourront que m'apporter du réconfort.



Tout a vraiment débuté il y a huit ans. J'étais une pré-ado mal dans sa peau, seule et harcelée scolairement en raison de son surpoids. A ce moment, je me suis énormément renfermée sur moi même. J'ai croisé le chemin de mauvaises personnes qui m'ont conforté dans cette idée que je n'étais pas faite pour les relations amoureuses à cause de mon physique "disgracieux". -En réalité, j'étais juste grosse. Mais vous savez, l'adolescence, la bétise...- Je me suis automatiquement dit que je n'aurais jamais de copains, jamais de relations amoureuses... Bref, la rengaine de toute personne qui ne se sent pas bien. Cette situation a duré jusqu'au lycée, vers mes seize ans. Mème si sur le plan amical, ça allait mieux et que je remontais la pente coté psychologie, je restais fermement convaincue que je n'étais pas faite pour être aimée.
Ça m'a énormément complexée. Seize ans, pas d'amoureux, jamais aucune expérience même minime... J'étais un espèce d'alien pour les gens "normaux". Etant une grande geek, je passais beaucoup de temps sur internet à discuter avec des gens qui partageaient mes passions. -Les jeux vidéos, en l'occurence.- C'est à ce moment que j'ai rencontré un garçon un peu comme moi, timide et réservé, sans expérience... Bref. Ca a très bien accroché. On a discuté jusqu'à pas d'heure, on riait, genre le coup de foudre de film. Arriva ce qui du arriver, on a voulu aller plus loin. Sur le moment, j'ai été soulagée ! Ouf ! Je suis "NORMALE", j'ai un chéri qui m'aime, on fait des bisous, on s'appelle, on s’envoie des photos... J'ai rapidement dit à tout le monde que j'avais un copain, qui vivait loin mais que je voyais pendant les vacances scolaires. D'ailleurs, un bon ami à moi m'avait sorti l'une des répliques les plus marquantes de mon adolescence : "T'as un mec ? M**, j'ai toujours pensé que tu étais lesbienne !", dans sa voix on sentait beaucoup d'humour mais avec le recul, je crois que je comprends mieux.

Suite à ça, on a commencé à se voir souvent, T et moi. Un coup chez l'un, puis chez l'autre... Bref, un couple assez classique. Sauf qu'un garçon de seize ans "normal", ça a des besoins assez clairs. Surtout quand il est amoureux de sa copine et qu'ils dorment dans le même lit. Un soir, on a finit par aborder le sujet fatidique. Il avait très envie et moi non. Je l'ai repoussé gentillement en lui disant que six mois de relations, ça me semblait court, que je voulais être sûre, tout ça... En gros, j'ai cherché toutes les excuses du monde pour ne plus avoir à aborder le sujet. A chaque vacance, je savais qu'il voudrait. Qu'il avait ce besoin que je n'avais pas. T. a été génial, patient et tout. Il pensait que je finirais par être prête. Mais ça n'a pas arrivé. Je ne serais jamais prête car ça ne m'intéressait pas. Mais alors absolument pas. Et là ou j'ai eu beaucoup de mal, c'est que j'avais ce genre de désir en solitaire. Seulement dès que ça impliquait de partager ce genre de plaisir, là il n'y avait rien. Rien du tout. Ni dégoût, ni gène. Juste un profond sentiment de désintéressement. J'ai jamais été fichue de lui en parler. Notre couple a battu de l'aile un temps -trois ans, en faite- et on s'est séparé. Le genre de rupture pleine de non-dit où chacun part blessé.
Parallèlement à cette histoire, j'ai longtemps été perturbé par mes sentiments vis-à-vis de ma meilleure amie. Une fille géniale et pleine de compréhension dont je me sentais très proche. Peut être un peu trop proche. Il n'y a jamais rien eu entre nous mais c'était très ambigüe ce qui m'avait fait me questionner sur mon orientation. "Et si j'aimais les filles, en faite ? Ça expliquerait pourquoi ça n'a jamais marché avec T."

Puis finalement, j'ai rencontré mes amis actuels. Un grand pêle-mêle de gens très sympa, ouvert d'esprit et capable de discuter de presque tout. Avec eux, on a pu parlé de mon absence de sexualité et d'esprit débridé. -Du genre à jamais comprendre la moindre blague un peu salace.- C'était surtout un prétexte pour en rire, de moi et ma "pureté" mais ça m'a permis de me poser des questions sur ce que j'étais. Avec l'un d'eux, j'ai eu la discussion du déclic. Je lui ai expliqué que je me sentais très étrangère à cette histoire de vie sexuelle. Que moi, célibataire et timide, je n'avais pas de besoin, pas d'envie. Mais que même en couple, je n'avais pas ressentis ses pulsions.
Il m'a simplement répondu ceci, qui a été la révélation : "Tu sais, soit ça viendra avec le temps, soit ça viendra pas. Et c'est pas grave. Il y a plein d'autre chose génial dans la vie, en dehors du sexe."
De là, j'ai commencé des recherches sur la communauté queer et ses différents groupes. Je me sentais profondément seule. Mes amis, aussi géniaux soit-ils, sont relativement classiques de ce coté là. Ce qui m'a achevé de me convaincre de mon biromantisme, ce fut le véritable coup de foudre que j'ai eu pour une pote rencontrée sur le net. J'ai compris que peu importait le sexe. J'aimais des individus. De recherche en recherche, j'ai découvert ce qu'étais l'asexualité et ses divers variantes. Et c'est exactement comme ça que je ressens les choses. Je n'ai pas envie d'avoir de relations sexuelles. Ni maintenant, ni plus tard.

Alors me voilà, perdue sur un forum, à essayer de prendre mon courage à deux mains pour assumer cette facette de ma vie. Je suis fatiguée de devoir inventé des histoires pour me justifier d'être vierge à mon age. Fatiguée des questions déplacées que je dois subir, fatiguée des comparaisons familiale où on me rappelle que ma jeune cousine est en couple et probablement plus avancée sur le sujet que moi. Et surtout, je suis fatiguée de m'entendre dire que c'est une phase et que ça viendra. J'ai seulement besoin de me sentir comprise, acceptée. Je ne sais pas comment aborder le sujet avec ma famille, qui me croit hétérosexuelle depuis ma relation avec T. Et c'est de loin le plus dur. Vivre dans un mensonge, encaisser les blagues et sourire, sans trouver les mots pour leur expliquer. Du coté des amis, je sais que tout ira bien le jour où je briserais le silence. Ce sont des gens compréhensifs et qui m'accepteront. Pour le moment, j'ai besoin de m'accepter et de briser ce silence qui m'empoisonne.
Je cherchais simplement un endroit où je cesserais d'être étrange, où je trouverais des gens qui me comprendraient vraiment et qui ne feraient pas semblant.

TL;DR : Voilà la fin du chemin qui m'a mené ici. J'espère que cette -longue- présentation ne vous aura pas trop découragée. Pour finir sur une note plus positive, sachez que j'adore les chocolats, le cinéma, les bouquins et les jeux vidéos ! J'ai des lunettes trop grandes qui tombent souvent de mon nez et je perd constamment mes affaires. Je suis une grande tête en l'air qui préfère rêver éveillée et j'adore le thé à la menthe.
Merci de m'avoir lu !

-Pour vous féciliter d'avoir tout lu, voici l'image d'un chat avec une gauffre sur la tête !-
Image
Zephyr, 19/04
[...] certains mâââles prennent ça pour un challenge personnel -_-' du style "aha tu te dis que tu es asexuelle ms c'est parce que tu n'as pas trouvé le bon!! MoI CHevaliER de LA taBLE RONDe je SErais le PRemier à Avoir l'honneUR de rencontrer toN InnonceeeeNce"

Avatar du membre
Hestia
Avenista
Messages : 1498
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 203 fois
A été aimé : 343 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par Hestia » 13 avr. 2017, 06:11

Bienvenue :D
"Tu sais, soit ça viendra avec le temps, soit ça viendra pas. Et c'est pas grave. Il y a plein d'autre chose génial dans la vie, en dehors du sexe."
C'est vraiment cool d'avoir dit cela. :D
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Rompre avec le silence

Message par Zimou » 13 avr. 2017, 09:07

Bienvenue! :)
Sweet' a écrit :Je suis fatiguée de devoir inventé des histoires pour me justifier d'être vierge à mon age. Fatiguée des questions déplacées que je dois subir, fatiguée des comparaisons familiale où on me rappelle que ma jeune cousine est en couple et probablement plus avancée sur le sujet que moi. Et surtout, je suis fatiguée de m'entendre dire que c'est une phase et que ça viendra.
Malheureusement, on y a tous un peu le droit en tant qu'asexuel, meme si il est peu fréquent qu'une personne doivent faire tout ça (etre questionné, devoir se justifier, être mit en doute, etc... ) :( peut être que ça te poussera vers le militantisme pour combattre ce qu'on subi et te sentir mieux de faire quelque chose d'actif contre ça?
Sweet' a écrit :J'ai seulement besoin de me sentir comprise, acceptée.
Ici, tu le sera pleinement :)
Sweet' a écrit :Je ne sais pas comment aborder le sujet avec ma famille
Pourquoi l'aborder? Simplement à chaque fois qu'ils abordent le sujet, leur dire que tu veux pas en parler, que ça les regarde pas et que c'est ta vie privé :) ça va les mettre en situation de malaise et ça devrait les freiner la prochaine fois ;)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2927
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 573 fois
A été aimé : 555 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par clotaire » 13 avr. 2017, 11:21

Bienvenue Sweet' :-)

elle est chouette ta présentation, tu as l'air de bien comprendre ta situation :-)
Je suis fatiguée de devoir inventé des histoires pour me justifier d'être vierge à mon age.
Cela supposerait que tu dise aux gens que tu es vierge, et vraiment je ne vois pas au nom de quoi ça regarde qui que ce soit.
Pour ma part, à 13 ans de plus que toi et aucun passé conjugal, j'ai appris à prendre les choses au second degré. Quand on assume, on parvient mieux à en rire aussi, parce que les remarques des autres nous atteignent beaucoup moins. Tu as l'air bien partie pour y parvenir aussi ;-)

thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par thailog » 13 avr. 2017, 12:57

Bienvenue à toi ! j'ai lu ta présentation et je trouve qu'il y a beaucoup de maturité sur ton asexualité, moi à ton age je ne savais même pas que ça existait. Je pense que tu as une bonne démarche en voulant mieux te comprendre et en cherchant du soutient sur le forum, plus tu serras sur de toi plus il sera facile de faire ton coming-out si tu le souhaites.

je comprend ta fatigue sur le fait de te justifier d'être vierge, j'ai 28 ans et je le suis aussi. Je n'ai pas de conseil à te donner, je te renvois sur le message de clotaire au-dessus du mien.

N'oublie pas que tu peux écrire librement sur ce forum, nous ne te jugerons pas et nous te soutiendrons.

Sweet'
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 12 avr. 2017, 19:52
A aimé : 4 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par Sweet' » 13 avr. 2017, 13:57

Merci à vous quatre pour ce chouette accueil ! J'avais beaucoup d'appréhension avant de poster. J'ai lu une quarantaine de sujets différents avant de prendre mon courage à deux mains, pour être honnête. Mais vous aviez l'air tous très bienveillant, donc ça me semblait bien plus simple de parler de ça ici que dans le monde "réel".

@Hestia
Ca m'a surtout fait énormément de bien de l'entendre, pile à un moment ou je me sentais vraiment en désaccord avec les valeurs que nous véhicule la société sur ce sujet.

@Zimou
Si je veux l'aborder, même si c'est dans longtemps, c'est pour briser cet avis qu'ont mes proches de moi. J'en ai marre de m'entendre dire "Tu veux que je te présentes machin ? C'est un mec de ton age, il est mignon et vous avez plein de points communs." Les gens s'improvisent agence matrimoniale dès que t'as célib et dans la "norme". Quoi qu'après réflexion, je suis presque certaine que c'est encore pire lorsque tu as une sexualité plus minoritaire... Je crois que j'ai jamais autant entendu la phrase "Ah mais t'es gay ? Attend, je vais te présenter un ami, lui aussi, il préfère les garçons ! Vous iriez trooop bien ensemble."

@Clotaire
Concernant la virginité, j'imagine que tu vois très bien le genre de pote un peu lourd que j'ai pu rencontrer, qui pose des questions sans aucun tact, pensant que ça ne blessera personne. Des questions très privées. Quand j'éludais le sujet, j'avais toujours le droit au fameux "Olalala t'es trop coincée !" Quand j'étais honnête, parce que au fond, moi je n'ai aucun complexe vis à vis de mon asexualité. On me répondait que c'était "trop bizarre" et on plaignait mon copain...
C'est dingue ce besoin qu'ont les gens de savoir ce genre de chose. Enfin, avant. Comme je l'ai déja dit, j'évolue dans des relations beaucoup plus saines depuis plus d'un an !

@Thailog
Je pense que la maturité vient du parcours un poil étouffant que j'ai fais pour en arriver là. Et j'ai clairement croisé les bonnes personnes à un moment clef. Et tu as parfaitement compris ma démarche, donc j'ai du être suffisamment claire dans mon roman de présentation !

-Pour conclure, voici l'image d'un chat se transformant en avion.-
Image
Zephyr, 19/04
[...] certains mâââles prennent ça pour un challenge personnel -_-' du style "aha tu te dis que tu es asexuelle ms c'est parce que tu n'as pas trouvé le bon!! MoI CHevaliER de LA taBLE RONDe je SErais le PRemier à Avoir l'honneUR de rencontrer toN InnonceeeeNce"

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Rompre avec le silence

Message par Zimou » 13 avr. 2017, 14:58

Sweet' a écrit :
13 avr. 2017, 13:57
@Zimou
Si je veux l'aborder, même si c'est dans longtemps, c'est pour briser cet avis qu'ont mes proches de moi. J'en ai marre de m'entendre dire "Tu veux que je te présentes machin ? C'est un mec de ton age, il est mignon et vous avez plein de points communs." Les gens s'improvisent agence matrimoniale dès que t'as célib et dans la "norme". Quoi qu'après réflexion, je suis presque certaine que c'est encore pire lorsque tu as une sexualité plus minoritaire... Je crois que j'ai jamais autant entendu la phrase "Ah mais t'es gay ? Attend, je vais te présenter un ami, lui aussi, il préfère les garçons ! Vous iriez trooop bien ensemble."
Si tu en ressent le besoin, alors fonce :) Pour ma part, mon entourage est au courant, famille comprit. ça s'est bien passé à l'annonce : ma famille à qui je l'ai dit en face m'a posé des question et a eu un peu de mal à comprendre, et mes parents avec qui j'en ai parlé par mail la 1ere fois se sont aussi posé des questions et l'ont bien accepté :) mais dans l'ensemble, tout s'est bien passé si on prend en compte le fait que c'était la 1ere fois qu'ils en entendaient parler en ayant un proche concerné. Je te souhaite que ça se passe aussi bien :)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Nannerl
Ace-Cream
Messages : 1054
Enregistré le : 23 nov. 2014, 14:00
Localisation : La Comté
A aimé : 352 fois
A été aimé : 340 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par Nannerl » 13 avr. 2017, 15:13

Heeey ! Pour les gens qui posent des questions sur ta vie privée franchement dit leur que ça les regarde pas mais alors pas du tout, t'as pas à te justifier.

Sinon, t'aime le cinéma, les jeux vidéos, les bouquins, et le thé à la menthe, tu ne peux qu'être que quelqu'un de bien :3

Sinon ikr, je perds aussi tout le temps mes affaires et je suis aussi une tête en l'air qui préfère rêver, High Five !

Bienvenue en tout cas :)
“ Je peins des fleurs pour qu'elles ne meurent pas ” - Frida Kahlo
Make Tea, not Love ☕
Image

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4120
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 295 fois
A été aimé : 387 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par Lilly » 13 avr. 2017, 17:55

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
Muriel Evelyne
AVENant
Messages : 3065
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1124 fois
A été aimé : 594 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par Muriel Evelyne » 13 avr. 2017, 18:10

Bienvenue Sweet' :)

Ton pseudo fait-il référence à Sweetie, le chat de Ma Dalton ? :mrgreen:

Image
Modifié en dernier par Muriel Evelyne le 13 avr. 2017, 21:47, modifié 1 fois.
"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Sweet'
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 12 avr. 2017, 19:52
A aimé : 4 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par Sweet' » 13 avr. 2017, 19:10

@Zimou
On en est pas encore là, mais ça viendra. J'espère !

@Nannerl
Je sais bien que ça ne regarde que moi, enfin bon. Et oui, on est tout pareil, merci pour ton accueil ! #Hug

@Lilly
Ca a l'air beaucoup trop bon.

@Muriel
Indirectement. Mon chat s'appelle Sweetie en référence à celui de Ma, effectivement. Et Sweet' c'est son diminutif ! Ravie de voir que tu connais.

-Et voici l'image d'un chat dans une boite-
Image
Zephyr, 19/04
[...] certains mâââles prennent ça pour un challenge personnel -_-' du style "aha tu te dis que tu es asexuelle ms c'est parce que tu n'as pas trouvé le bon!! MoI CHevaliER de LA taBLE RONDe je SErais le PRemier à Avoir l'honneUR de rencontrer toN InnonceeeeNce"

Zephyr
Membre
Messages : 21
Enregistré le : 13 avr. 2017, 17:33
A aimé : 5 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par Zephyr » 14 avr. 2017, 00:15

Bonjour Sweet !!

Je suis nouvelle ici aussi ! Je faisais un tour des nouveaux sur le forum, et je tombe sur ton profil. On se ressemble dans nos parcours, et on a presque le même âge (22 ici) \o/ Je suis pan(ou bi) aussi, je (pense ? tend à être ?) self-sexuelle aussi (on en parle sur mon topic si ça peut t'aider : viewtopic.php?f=13&t=7993), et surtout comme toi je veux appartenir à un ensemble où on te te regarde plus comme "l'anormale" T_T ça doit être tellement bien de pouvoir être toi-même et être acceptée !

Bref j'espère qu'on trouvera notre bonheur en se baladant ici, et si tu veux parler ma messagerie est grande ouverte :D

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1902
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 529 fois
A été aimé : 277 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par fiffi » 14 avr. 2017, 00:25

Bienvenue Sweet ,

on a tous subis , plus ou moins , les pressions sociales , familiales et amicales . Sur ce forum tu seras comprise et tu prendras plus confiance en toi cela t'aideras à mieux affronter les autres . Tu n'as pas à te justifier sans arret mais à montrer que les réflexions désobligeantes n'ont pas de prises sur toi : avec le temps on y arrive . Et pourquoi pas militer pour faire reconnaître notre orientation ?

Sweet'
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 12 avr. 2017, 19:52
A aimé : 4 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par Sweet' » 14 avr. 2017, 03:35

@fiffi
Merci de ta compréhension. Et pour le militantisme, je passes mon tour pour le moment. Peut-être plus tard, quand le masque sera tombé ?

@Zephyr
J'aurais adoré discuter avec toi mais je n'ai pas encore accès aux mps. Donc... si tu y tiens, tu peux toujours m'envoyer une adresse mail ou attendre qu'on se croise via la chatbox.

-Edit : Voici l'image d'un chat devenu une serviette-
Image
Modifié en dernier par Sweet' le 14 avr. 2017, 14:30, modifié 1 fois.
Zephyr, 19/04
[...] certains mâââles prennent ça pour un challenge personnel -_-' du style "aha tu te dis que tu es asexuelle ms c'est parce que tu n'as pas trouvé le bon!! MoI CHevaliER de LA taBLE RONDe je SErais le PRemier à Avoir l'honneUR de rencontrer toN InnonceeeeNce"

Avatar du membre
Violet
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 05 avr. 2017, 18:15
A aimé : 21 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Rompre avec le silence

Message par Violet » 14 avr. 2017, 09:35

Bienvenue Sweet' !! :D

Tout d'abord merci pour la photo de chat avec une gaufre sur la tête !
"Et c'est pas grave. Il y a plein d'autre chose génial dans la vie, en dehors du sexe."
C'est tellement vrai ! Comme le chocolat, le cinéma, les bouquins, les jeux vidéos et le thé à la menthe par exemple ! :D
Je n'ai pas envie d'avoir de relations sexuelles. Ni maintenant, ni plus tard.
Et c'est ton droit !
Alors me voilà, perdue sur un forum, à essayer de prendre mon courage à deux mains pour assumer cette facette de ma vie. Je suis fatiguée de devoir inventé des histoires pour me justifier d'être vierge à mon age. Fatiguée des questions déplacées que je dois subir, fatiguée des comparaisons familiale où on me rappelle que ma jeune cousine est en couple et probablement plus avancée sur le sujet que moi. Et surtout, je suis fatiguée de m'entendre dire que c'est une phase et que ça viendra. J'ai seulement besoin de me sentir comprise, acceptée.
Pour le moment, j'ai besoin de m'accepter et de briser ce silence qui m'empoisonne.
Je cherchais simplement un endroit où je cesserais d'être étrange, où je trouverais des gens qui me comprendraient vraiment et qui ne feraient pas semblant.
J'espère que tu te sentiras comprise et accepter ici, parce que crois moi je te comprends ! Je suis une petite nouvelle sur le forum moi aussi mais ça fait tellement du bien de pouvoir dire tout ce qu'on a sur le cœur en sachant que les personnes en face comprennent vraiment ce qu'on ressent sans se demander ce qui cloche chez nous ou en se disant que c'est juste "une phase" !
"Dans la vie, rien est à craindre, tout est à comprendre." Marie Curie

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 8 invités