Une vie de famille comme asexuel

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
Avatar du membre
lemonsoda
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 23 mars 2017, 06:53
A aimé : 0
A été aimé : 0

Une vie de famille comme asexuel

Message par lemonsoda »

Bonjour à toutes et tous,

Je suis un peu vieux pour découvrir un nom sur ma vie sexuelle.
En fait j'ai toujours su que j'étais "différent", à mon adolescence je pensais être homosexuel, mais dans les années 1975 c'était difficile de le dire.

J'étais très attiré par les garçons, sans jamais vouloir franchir le pas. Je me masturbais avec le fantasme d'être avec un jeune homme. Et une fois terminé mon affaire, beurk, je ne me voyais pas dans le lit avec un autre garçon!
Puis un peu comme pour refouler ces émotions, et pour ne pas accepter une probable homosexualité alors que je ne ressentais pas une vraie attirance, je me mettais en condition uniquement lorsque je devais soulager mes tensions et donc cela restait un fantasme.

A l'âge adulte j'avais envie de fonder une famille, j'ai eu quelques rapports avec différentes jeunes filles, puis j'ai rencontrer ma future femme.
Nous avons eu 2 enfants et notre vie sexuelle était pas toujours très active, nous pouvions passer plusieurs mois et même plus sans aucun rapport.
Durant ces périodes je me suis toujours masturbé avec le même fantasme.
Et donc ma vie à continué tel quel, au pont de me demander de nombreuses fois: et si finalement j'étais un homo refoulé? et à cette question je ne pouvais accepter une réponse positive, du moins pas tant que je recommençais mon fantasme pour évacuer mes tensions....
D'ailleurs j'ai toujours eu des camarades de route homosexuels, sans que je veuille tester!

Il faut dire que pendant des années la sexualité avait pour seul nom: hétéro, homo, bi, enfin c'est ce que je croyais.
Aujourd'hui mes enfants sont hors du nid et la sexualité entre ma femme et toujours la même, quelques rapports annuel. Ma femme est plus en demande, alors que moi je peux très bien vivre sans sexe, tout en aimant beaucoup ma femme.
Et je continue à me masturber toujours avec le même fantasme. Je crois à chaque fois que je vais franchir le pas et une fois que j'ai éjaculé, non, définitivement je ne veux pas être avec une personne.

Tout cela pour vous dire que je sais enfin que je ne suis ni un homo refoulé, ni "différent", mais grâce à l'évolution des consciences, je peux enfin mettre un nom à ma sexualité: ASEXUEL

Je suis donc un asexuel avec une vie de famille presque "normale". Est-ce compatible?
Je crois pouvoir dire oui, pour autant que votre partenaire accepte et de le lui dire (ce que je ne vais pas faire car c'est trop tard pour nous).

Nous vivons bien et nous nous aimons, même avec peu, voire très peu de sexe.

Bonne journée à toutes et tous.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3886
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 674 fois
A été aimé : 1014 fois

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par Baelfire »

Salut Lemonsoda,

Quelle histoire !

Comme on aime à le répéter inlassablement ici, être A ne fait pas de nous des extra terrestres. On est comme les autres vraiment. Ce n'est pas une tare ou un handicap. Quand on est au courant et qu'on sait le gérer tout roule. Alors évidemment qu'une vie de famille est compatible avec le fait d'être A.

Heureusement d'ailleurs !!

Bienvenue :)
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
clotaire
AVENant
Messages : 3230
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 668 fois
A été aimé : 641 fois

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par clotaire »

Bienvenue lemonsoda :-)

malgré le fait que tu mettes des mots sur ton identité sexuelle un peu sur le tard, c'est une belle histoire que tu nous racontes :-) Enfin moi ça me donne de l'espoir !

Merci !

Ramón
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par Ramón »

C'est à 100% compatible.
Faut pas croire que la majorité des couples de longue date avec enfants pratiquent le sexe toutes les semaines. L'appétence sexuelle tend à diminuer avec les années d'ailleurs.

Et puis, tu peux très bien fantasmer sur les mecs et être hétéro ou avoir une vie hétéro. Le fantasme et l'attirance sont dissociables. La sexualité n'est pas quelque chose de rigide dans la société, il y a trop de combinaisons possibles pour qu'elle le soit ;)

Et voilà qui est heureux que cette relation harmonieuse avec ta femme !

Sois le bienvenu :)

Avatar du membre
respect
Membre junior
Messages : 12
Enregistré le : 23 mars 2017, 14:59
Localisation : ile de france
A aimé : 1 fois
A été aimé : 0
Contact :

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par respect »

Je n'ai jamais eu envie de faire l'amour ni quoi que ce soit d'acte bucal ou sexuel. Je suis plus asexuel que toi lemonsoda. J'ai toujours pensé qu'un homme ne devait jamais se masturber pour mieux garder son désir et le donner à une seule femme. De voir un homme dans cet état submergé par ses hormones parait tres attisant pour les femmes.

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4234
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 308 fois
A été aimé : 428 fois

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par Lilly »

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par didou »

Aloha lemonsoda :)
lemonsoda a écrit : Je suis un peu vieux pour découvrir un nom sur ma vie sexuelle.
Oh, bin il y en a bien d'autres qui ont mit un mot sur leur tracas antédiluvien...
lemonsoda a écrit : [...] Et une fois terminé mon affaire, beurk, je ne me voyais pas dans le lit avec un autre garçon!
De toute façon, il est de notoriété publique qu'après "une affaire", chez l'homme, il faut recharger les endorphines :lol: Donc il est plutôt normal que l'excitation initiale disparaisse.
De surcroît, lorsque l'excitation est provoquée par une pensée fantasmatique, que l'on considère plus ou moins "honteuse" (par rapport à sa propre référence du "conventionnel"), un ressenti de dégoût est courant.
lemonsoda a écrit :D'ailleurs j'ai toujours eu des camarades de route homosexuels, sans que je veuille tester!
Oui, bon, cela n'a pas forcément de rapport. J'ai également des amis homos, pour autant je ne vois aucune autre raison que le fait qu'ils sont ouverts, sympas, marrants, sensés. Tout comme des hétéros peuvent l'être.
lemonsoda a écrit :Je crois à chaque fois que je vais franchir le pas et une fois que j'ai éjaculé, non, définitivement je ne veux pas être avec une personne.
On en revient à ce que je te disais un peu plus haut.
lemonsoda a écrit :Je suis donc un asexuel avec une vie de famille presque "normale". Est-ce compatible?
Pas du tout, c'est impossible, hérétique :lol: :lol: Non, je plansante bien entendu :D J'ai été en couple pendant 21 ans, nous avons eu des jujus, et pourtant, je dois dire que plus je pouvais m'épargner de jouer au petit lapin, mieux c'était. Donc aucune incompatibilité. Bon, ensuite le couple s'est transformé en 2 demis-couples :mrgreen: mais pas spécialement pour cette raison.
lemonsoda a écrit :Je crois pouvoir dire oui,
Oui, tu peux dire "oui" :)
lemonsoda a écrit :pour autant que votre partenaire accepte et de le lui dire (ce que je ne vais pas faire car c'est trop tard pour nous).
Ce n'est pas tant de le dire l'important: c'est que ça se passe bien dans le couple en dépit du déséquilibre de besoin entre les deux parties.
lemonsoda a écrit :Nous vivons bien et nous nous aimons, même avec peu, voire très peu de sexe.
Bin ça c'est formidable, et il faut en être fiers et contents !
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1638
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 277 fois
A été aimé : 481 fois

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par Aphélie »

Déjà, il n'y a pas d'âge pour faire ce genre de découverte, et puis comme le remarquent mes voisins du dessus, une vie de famille est tout à fait compatible avec le fait d'être A, c'est (comme pour beaucoup de choses dans un couple) une affaire de compromis. Bienvenue à toi en tout cas !
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

fiffi
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2154
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 629 fois
A été aimé : 351 fois

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par fiffi »

Bienvenue Lemonsoda ,

il n'est pas trop tard pour toi de connaître l'asexualité , nous sommes plusieurs a avoir su le mot à des ages tardifs . Ton témoignage sur la vie en couple redonneras confiance et espoir à tous les A qui souhaitent vivre en couple .

Avatar du membre
Muriel Evelyne
AVENant
Messages : 3370
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1354 fois
A été aimé : 686 fois

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par Muriel Evelyne »

Bienvenue lemonsoda :)
"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Annick
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 20 mars 2017, 02:07
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par Annick »

Bonjour,

On peu très bien être en couple et ne pas avoir de sexe. Pour moi le sexe et l'amour sont deux choses différentes. Moi aussi j'ai une famille et je suis asexuelle. J'ai un petit garçon de 6 ans. Mon copain lui est sexuel. Mais il sait comment je suis et ne me force pas à avoir des relations sexuels si je ne veux pas. Il m'arrive d'en avoir parfois avec lui pour lui donner du plaisir. Mais je suis capable de me passer de sexe et je ne ressent rien quand j'en ai même si j'aime mon copain. J'ai aussi ma petite libido secrète quand il m'arrive de me masturber. Mais je n'ai pas besoin de mon copain pour me donner mon petit plaisir.

Bienvenue!

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3886
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 674 fois
A été aimé : 1014 fois

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par Baelfire »

Respect est ce que tu pourrais te présenter avant d'intervenir chez les autres ?

On apprécierait de faire ta connaissance :)

Merci !
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
lemonsoda
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 23 mars 2017, 06:53
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par lemonsoda »

respect a écrit :Je n'ai jamais eu envie de faire l'amour ni quoi que ce soit d'acte bucal ou sexuel. Je suis plus asexuel que toi lemonsoda. J'ai toujours pensé qu'un homme ne devait jamais se masturber pour mieux garder son désir et le donner à une seule femme. De voir un homme dans cet état submergé par ses hormones parait tres attisant pour les femmes.
C'est le seul message qui m'ait troublé, je respecte ton point de vue, mais il manque d'arguments concrets. Il y a seulement des reproches sur le mâle et mes (ses) pratiques.

A vous tous:
Je vous remercie toutes et tous pour vos commentaires et leurs pertinences

Avatar du membre
respect
Membre junior
Messages : 12
Enregistré le : 23 mars 2017, 14:59
Localisation : ile de france
A aimé : 1 fois
A été aimé : 0
Contact :

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par respect »

attisant c'est une belle qualité
quand psysiquement tu as besoin... c'est la que tu es le plus sexy aux yeux de toutes les femmes

Avatar du membre
lemonsoda
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 23 mars 2017, 06:53
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Une vie de famille comme asexuel

Message par lemonsoda »

respect a écrit :attisant c'est une belle qualité
quand psysiquement tu as besoin... c'est la que tu es le plus sexy aux yeux de toutes les femmes
Oh comme je suis confus, mon cerveau (reptilien, sans doute) avait lu: attristant.
Comme quoi la langue française est pleine de subtilité, puisqu'un simple mot peut quasiment inverser le sens d'une phrase.
Excuse moi si j'ai pu te froisser.

Et donc je puis continuer...

Répondre