Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
Annick
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 20 mars 2017, 02:07
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par Annick »

Bonjour,

Je suis une femme qui approche de la quarantaine. Tout dernièrement je me suis rendu compte que je suis asexuelle. Il n'est jamais trop tard pour apprendre des choses sur soit. Quand je regarde plus loin dans mon passé, je l'ai toujours été. Quand j'était adolescente, malgré le fait que les gens disaient que les ados aiment explorer le sexe et et que leurs hormones sont dans le tapis, moi je ne ressentait rien. J'ai eu mon premier chum à 20 ans. Au secondaire, je disait à mes amis qu'un certain gars m'intéressait pour me sentir "normal", mais ça n'allait pas plus loin. J'ai même déjà été attiré par une femme, mais le sexe était toujours bien loin dans mes pensée. Je me posait des questions sur moi-même, mais je ne voulait pas trop y penser car ça me dérangeait. Au collège à 20 ans, j'ai ressenti une petite attirance physique envers un homme. Nous nous sommes embrassé. Mais j'ai commencé à avoir peur de devoir "passer à l'action". Car dans la société, l'asexualité n'était pas bien connu et la "norme" était qu'un couple doit avoir des relations sexuelles. Je me suis dit: "Bon, faut que ça se fasse". J'ai alors demander à mon copain de rompre ma virginité comme ça, sans même avoir le goût de coucher avec lui. Il m'a alors "défoncé" avec son sexe et j'ai fait une hémorragie vaginal. Je me suis dit: "Ça y est!" Mais quelle mauvaise expérience.....

Je suis resté 4 ans avec cet homme! Nous avons habité ensemble, nous avions quelques relations sexuelles mais je devait me préparer mentalement avant. Et cela se faisait toujours très vite. Et quelques mois ont passé sans relations sexuelles... J'avoue que ça ne me manquait pas. Je n'était jamais en manque. Mais j'ai appris par la suite que mon copain voyait une autre fille et c'est pourquoi il ne me faisait plus d'avances. Était-ce mon asexualité qui le faisait agir ainsi? Je ne le saurait jamais... Toujours est-il que par la suite, être en couple ne m'intéressait pas. J'aimait la sensation de liberté! Je rencontrait des hommes, mais il n'y avait pas de suite. Dans ma tête, je me posait des questions... Quand je me mettait à penser que j'avait une relations sexuelles avec quelqu'un, je me sentait mal. Je m'empêchait d'être en couple à cause de ça. Plus tard j'ai rencontré un joli jeune homme qui m'attirait beaucoup physiquement. Il était drôle, gentil. C'est devenu mon chum pendant 1 an. J'aimait tellement être avec lui! J'était en amour! Je le trouvait si beau! Il sentait bon! On faisait des activités ensemble. Quel bonheur! Mais il y a le "mais". Le maudit sexe! Je me forçait à en avoir avec lui pour être "normal" Mais je n'aimait pas ça. Au bout de 1 an il m'a laissé pour une raison que je n'ai jamais compris...

J'était rendu dans la trentaine, seule, d'ailleurs j'ai été célibataire pendant 7 ans! Et ça m'a permis d'être indépendante et d'être fière de ce que j'accomplissait. Et je n'ai jamais été en manque, je n'ai jamais eu de "fuck friend", je me disait en blague que des toiles d'araignée étaient entrain de se former dans mon vagin. Avec curiosité je me suis mis à explorer mon clitoris. J'ai bien aimé les petites sensations que j'avait et c'est le seul petit côté "sexuelle" que j'aime. Je me dit que c'est ma libido secrète. J'ai pas besoin de personne pour me faire plaisir et avoir du sexe avec quelqu'un ne m'intéressait pas. Mon horloge biologique a alors commencé à sonner très fort. Je voulait avoir un enfant! Je voulait être maman! Mais j'était seule! J'ai réfléchis et je me suis alors tourné vers des cliniques de fertilité. Avec bonheur, on acceptait d'inséminer les femmes célibataires pour avoir un enfant. Après divers tests et de la préparation dans ma vie personnelle, j'ai reçu 3 inséminations de sperme d'un donneur interne de la clinique et la 3e fois fut la bonne. J'était enceinte! J'ai même pas eu besoin de courir après l'homme idéale et d'avoir des relations sexuelles. Un de mes rêves allaient se réaliser! :) Les femmes asexuelles, si vous avez de la difficulté à être en couple, sachez que vous pouvez avoir des enfants quand même! :D Soyez bien préparé, c'est le conseil que je vous donne et ça peu se faire.

Aujourd'hui mon petit garçon va avoir 6 ans. Je suis en couple depuis 1 an avec un homme au grand coeur qui m'aime énormément et qui adore mon fils! Mon fils l'aime beaucoup aussi. Cet homme me fait vivre des bons sentiments. Mais mon copain aime le sexe. Il a vite vu que quelque chose me dérangeait. Le temps que j'ai été seule, j'ai appris à me connaître, me comprendre et je savait mieux quoi répondre aux questions de mon copain. Avec le temps aussi, j'ai fait des recherches sur internet pour comprendre ma situation et quand je suis tombé sur le terme "asexualité" quel soulagement! :) J'en ai parlé un peu à mon copain. Il m'a dit qu'il apprend à me connaître. C'est pas toujours facile pour lui. Il sait que je ne suis pas une bête sexuel. Même si des fois ça le déçoit un peu. Mais il m'aime tellement! On veux construire un avenir ensemble. Dans notre couple je fait des compromis. Ce n'est pas toujours facile mais j'ai des relations sexuelles avec lui pour lui donner du plaisir, pas plus. Je l'aime quand même. Il m'arrive de stimuler mon clitoris à ses côté ou quand je suis seule, mais je n'ai pas besoin de son aide. Quand j'ai du plaisir avec mon clitoris, c'est pour me faire du bien. C'est mon petit plaisir à moi. J'ai lu quelque chose qui dit: "Si une personne peu avoir du sexe sans aimer, une personne peu aimer sans avoir du sexe!" Pourquoi pas? Le sexe et l'amour pour moi ont toujours été 2 choses différentes. Et j'aimerais tellement que l'asexualité soit mieux connu et soit dans les "normes"! De nos jours encore la société rend les choses difficiles... Je ne parle pas encore ouvertement de mon asexualité à cause de ça. De toutes façons, les gens voient que moi et mon copain on fait un beau couple et mon copain a du respect pour moi. Il ne me force jamais quand ça me tente pas d'avoir de relations sexuelles. Il apprend à me connaître!........ Et moi aussi......

Avatar du membre
clotaire
AVENant
Messages : 3225
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 668 fois
A été aimé : 640 fois

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par clotaire »

Bienvenue Annick :-)

Si je comprends bien tu es au Québec ?

Sinon l'asexualité ça ne regarde que toi et ton copain, je pense que les autres ne sont pas obligés de savoir, peu importe l'état de la société.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Revolutions
Messages : 1926
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 496 fois
A été aimé : 540 fois

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par PassionA »

Bienvenue Annick et merci pour ton témoignage :)

Annick
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 20 mars 2017, 02:07
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par Annick »

J'ai habité longtemps au Québec et maintenant je suis de retour en Ontario ou j'ai grandit.

Ramón
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par Ramón »

C'est donc pour ça que je me disais : "Mince, elle est anglophone ou francophone ?!" ^^

Effectivement, voilà un sacré témoignage :)
Et oui, ton organe sexuel t'appartient et tu en fais ce que tu désires. Pareil pour ton organe reproducteur.

Welcome :)

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4234
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 308 fois
A été aimé : 428 fois

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par Lilly »

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
Muriel Evelyne
AVENant
Messages : 3367
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1351 fois
A été aimé : 686 fois

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par Muriel Evelyne »

Bienvenue Annick :)
"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1638
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 277 fois
A été aimé : 481 fois

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par Aphélie »

Bienvenue !
Contente que tu aies pu répondre à tes élans maternels sans trop de difficultés, et que tu aies trouvé quelqu'un pour partager ta vie, ça fait plaisir à lire. Je te souhaite encore beaucoup de bonheur à venir :D
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

fiffi
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2154
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 629 fois
A été aimé : 351 fois

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par fiffi »

Bienvenue Annick ,

ton témoignage offre plusieurs pistes aux asexuelles qui sont dans ton cas , je suis sur qu'elles en auront bon usage .

Avatar du membre
respect
Membre junior
Messages : 12
Enregistré le : 23 mars 2017, 14:59
Localisation : ile de france
A aimé : 1 fois
A été aimé : 0
Contact :

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par respect »

Bienvenue et félicitations waw Annick

Avatar du membre
lemonsoda
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 23 mars 2017, 06:53
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Tranquillement je commence à me connaître et m'accepter.

Message par lemonsoda »

Bienvenue,

Très beau témoignage, bravo

En fait il aurait fallu que nous nous connaissions :P
Non plus sérieusement, un couple asexuel ça doit être le rêve pour bien d'entre nous.

Répondre