Ca a débuté comme ça.

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
Lautréamont
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 12 mars 2017, 20:27
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Ca a débuté comme ça.

Message par Lautréamont »

Bonjour à tous !

Commençons par les bons usages: je suis un homme de 22 ans, actuellement engagé dans un Master 1 passionnant.

La suite. Avec un peu plus de profondeur. J'ai découvert ce forum, pour être honnête, hier seulement. La raison étant que ma sexualité diffère de l'image commune (médiatisée) de la sexualité. Peu de recherches sur le terme "asexualité" m'ont suffit pour voir que les définitions en sont multiples, voire individuelles. Donc, je ne vais pas m'éterniser dans les méandres de ce vocabulaire (certaines de mes connaissances sont dans la vague LGBT+, et cette marée de néologismes sur le genre et la sexualité me surpassent largement, même si j'entends parfaitement que l'on veuille poser un terme fixé sur son identité).
La particularité qui est mienne est la suivante: je ressens du désir pour les femmes et aucun pour les hommes, le contact physique sensuel me plaît dans l'ensemble mais j'exècre les formes de pénétrations. C'est probablement lié à un dégoût des organes sexuels, surtout du pénis (et j'ai assez de mal avec les cunnilingus, même si ce n'est pas totalement exclu). Je me masturbe (d'une manière particulière pour ne pas avoir de contact avec le pénis) mais le désir s'exerce quasiment exclusivement à travers le (pluri-)fétichisme.
De nature, j'ai toujours été un solitaire, asocial (à discuter), mais absolument pas misanthrope, au contraire je voue une passion inextinguible pour la complexité de l'âme humaine. J'ai quelques troubles ? dysfonctionnements ? au niveau des émotions, plus précisément dans la transmission des émotions.

J'ai vécu une histoire d'amour pendant quatre ans, ma première histoire, sa première histoire (elle aussi solitaire, un peu hors des sentiers tracés (même si je n'ai aucune légitimité à dire quel est le droit chemin, tant et si bien qu'il en existe un)). Une très belle histoire dans l'ensemble, mais alors cette impossibilité de "concrétisation" de l'acte sexuel à commencer à poser problème. Aimante, elle a accepté cette situation, patienté, encore et encore, j'ai voulu faire des efforts, en vain. D'une première conclusion que l'amour sans sexe était possible en est venue la seconde que l'affirmation précédente est fausse. Je l'ai quitté alors que la situation devenait insupportable pour elle, avec cette virginité honteuse la vingtaine passée. Au delà des conventions imposées par l'environnement social, je pense que perdre sa virginité peut avoir une réelle force symbolique chez certaines personnes; jamais je n'aurais pu la blâmer pour l'importance qu'elle attachait à la perte de virginité, elle avait une liberté totale avec moi, chaque choix étant respecté.

Cela fait maintenant un an que je suis seul. J'ai du mal avec le couple, j'ai besoin de beaucoup d'indépendance, c'est pourquoi je laisse la liberté totale à ma partenaire car dans un sens (égoïste dira-t-on) c'est ce que j'attends d'avoir également. Cela parait incompatible avec l'idée de couple, c'est peut-être vrai. Je ne suis pas possessif malgré l'amour inconditionnel que je peux porter. D'ailleurs c'est ce qui m'a porté préjudice, en partie, car ma difficulté à traduire en signes (attention, gestes, absence de jalousie, etc...) mon amour m'a fait passé pour un mauvais amant; et lorsque votre partenaire doute de votre amour (pas de contact physique "concret" et une liberté accordée qui parait suspicieuse) ça à de quoi vous faire remettre en question jusqu'au plus profond de vous même.

Ma vie n'est pas composé que de ça, bien heureusement. Je suis multi-instrumentiste,et de manière générale je consomme énormément de musique (toutes. Et c'est pas une façon de parler, vraiment toutes (même si on en découvre jamais assez)). J'écris des textes, plutôt des poésies, qui m'occupe de plus en plus. J'étudie dans le milieu de l'art, inexorablement j'aime l'art (je ne préfère pas préciser, on y resterait des plombes). Et beaucoup d'autres choses, trop de choses, mais des choses bien (sinon j'aimerais pas, rhétorique implacable). Et j'aime mettre des virgules ((et des parenthèses) trop).

Pour résumer la situation en quelques mots si la progression vous a paru confuse: j'ai du désir pour les femmes, je ne pratique pas de pénétration, l'abstinence (des préliminaires, vous me comprenez) me gêne légèrement mais je vis très bien sans finalement, j'accepte le contact physique (c'est une contingence), mon désir se traduit à travers le fétichisme et la paraphilie (parties intimes sous des circonstances spécifiques, et parties non intimes du corps).

Dernière précision, je ne pense pas à l'avenir consulter de médecin car je ne me considère pas malade ou vicié; je me considère comme différent mais je n'éprouve ni honte ni le besoin d'en faire une identité à défendre à tout prix.

Je suis sincèrement enchanté de rejoindre le forum, j'espère rencontrer de belles personnes, ce dont je ne doute pas.
J'espère pouvoir régulièrement, même si la fac et la musique me prennent la grande majorité du temps.
Merci d'avoir lu jusqu'au bout (ou non, et si c'est le cas lisez l'antépénultième paragraphe ça suffira ! c'est un TL;DR spécialement pour vous).

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par didou »

Ouelcome Lautréamont,

Bon, en oubliant ton goût prononcé pour, entre autre (soit dit entre parenthèses), les virgules, (j'eusse aimé dire virgule après la précédente virgule :D), (fermons la parenthèse), tu ne seras pas le premier à trouver que Dame Nature n'avait que guère les yeux en face des trous (si l'on peut dire entre parenthèse ;)) lorsqu'elle a affublé les garçons de leur attribut (soi-disant) viril. Bref. Il semble qu'effectivement la physionomie de cet organe te rebute, d'où peut-être la mention de fétichisme dont tu fais part. Cela dit, il semble qu'il y ait quelques âmes damnées ici également encombrées par du fétichisme :D

La vie en couple (pour en avoir fait l'expérience pendant 21 ans) n'est pas chose facile surtout lorsque l'on souhaite avant tout ne pas blesser l'autre et que l'on est par ailleurs un tantinet indépendant. J'ai l'impression qu'il y a certaines personnes plus ou moins pas faites pour vivre avec une autre au quotidien.

Exposer ses sentiments, ses attentions n'est pas chose facile pour tout le monde. Tu ne seras pas le premier (entre parenthèse, ni le dernier :D) à être dans ce cas. Brassens ne disait-il pas dans sa chanson, "le modeste", "pour lui montrer son coeur ou son cul c'est pareil" ?

Pour faire écho à ton pénultième paragraphe, effectivement, consulter un carabin pour tout cela n'a que peu de chances d'aboutir à quelque chose. Surtout si, comme tu le dis si bien, tu ne te considères ni malade ni vicié.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Tarii
Affable
Messages : 111
Enregistré le : 05 janv. 2017, 14:27
A aimé : 7 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par Tarii »

Bienvenue !! :D

Et aussi, merci d'être ici. Car lire des présentations dans lesquelles je m'identifie plus ou moins me fait beaucoup de bien, et me permet d'avancer.
Même si ce n'est pas le but premier bien sûr, c'est bénéfique à la fois pour vous, mais également pour des personnes comme moi :)

Avatar du membre
clotaire
AVENant
Messages : 3053
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 612 fois
A été aimé : 591 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par clotaire »

Bienvenue Lautréamont :-)
Et moi aussi je te remercie pour ta présentation ! Ravi de croiser un autre fétichiste ;-)
Bien que terminée, je trouve que l'histoire d'amour que tu décris est très belle. Je pourrais avoir envie d'avoir vécu la même chose^^
Au plaisir alors !

fiffi
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2053
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 592 fois
A été aimé : 318 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par fiffi »

Bienvenue Lautréamont ,

et tu n'est pas le seul fétichiste ici , ça serait meme une idée de sondage .

Lautréamont , c'est une référence au poete qui a écrit "Les Chants de Maldoror " ?

Avatar du membre
Muriel Evelyne
AVENant
Messages : 3207
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1241 fois
A été aimé : 626 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par Muriel Evelyne »

fiffi a écrit :Lautréamont , c'est une référence au poete qui a écrit "Les Chants de Maldoror " ?
J'allais poser la même question. Bienvenue parmi nous :)
"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Ramón
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par Ramón »

Voilà un chant qui était fort intéressant. Pareil à celui du "vieil océan" :)

Autrement, nope, il n'existe pas 50 définitions du terme "asexuel" ^^, il existe un spectre qui va de l'asexualité à la sexualité. La définition en haut du forum est la plus proche de ce qui se rapporte aux orientations sexuelles, puisqu'il a été décidé que cette non-orientation en était une à part entière. C'est le ressenti qui est individuel par contre. Nous sommes ainsi, nous avons un corps unique et il n'y a que nous qui soyons à la manette. Mais le langage est là pour formaliser les choses et nous permettre de nous entendre, au moins par écho :)

Aaaaah, et on peut être misanthrope et particulièrement intéressé par l'humain. D'ailleurs, il peut arriver que cela renforce cette misanthropie ^^.

Tu n'as pas besoin de médecin, ça apparaît plutôt bien dans ton chant ;)

Sois le bienvenu :)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3756
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 644 fois
A été aimé : 956 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par Baelfire »

Salut Lautréamont,

En toute honnêteté...j'ai absolument rien compris. Ou pas grand chose. Juste que tu es fétichiste (et encore j'ai pas saisi de quoi) et que tu es très indépendant.

Ce qui m'interloque un peu c'est que tu utilises le mot "abstinence". J'ai pas compris de quoi tu t'abstenais mais...pourquoi ? Si tu as envie, pourquoi t'en empêcher ? Ca ne peut qu'engendrer de la frustration...Un A ne s'abstient pas. Il n'a pas envie. Donc pas de frustrations.

Bref, il me semble que tu as simplement une pratique sexuelle et amoureuse différente des standards. Et il existe peut être bien des forums de discussion adaptés à ce que tu es. Notamment sur le fétichisme.

Cela n'empêche en aucun cas que tu as ta place ici et que tu es le bienvenu :)
Image

TAGADAAAAA !!!

Lautréamont
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 12 mars 2017, 20:27
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par Lautréamont »

fiffi a écrit : Lautréamont , c'est une référence au poete qui a écrit "Les Chants de Maldoror " ?
Effectivement c'est une référence à l'auteur. Plus subtilement, le "Ca a débuté comme ça" sont les premiers mots de Voyage au bout de la nuit de Céline.
Mr.Nya a écrit : Aaaaah, et on peut être misanthrope et particulièrement intéressé par l'humain. D'ailleurs, il peut arriver que cela renforce cette misanthropie ^^.
J'ai du ressentiment contre personne. Le misanthrope fait le choix de s'écarter de la société soit parce qu'il considère les autres comme un danger soit parce qu'il se considère comme un danger. J'étais dans le second cas, ça n'est plus mon avis aujourd'hui mais on s'habitue à la solitude finalement "Je m'en suis fait presqu'une amie, une douce habitude". Je vais pas forcément vers les gens, mais jamais je ne repousserais quelqu'un qui fait l'effort de venir à moi.
Tarii a écrit : Et aussi, merci d'être ici. Car lire des présentations dans lesquelles je m'identifie plus ou moins me fait beaucoup de bien, et me permet d'avancer.
Même si ce n'est pas le but premier bien sûr, c'est bénéfique à la fois pour vous, mais également pour des personnes comme moi :)
Si ça te fais du bien, j'en suis enchanté !
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Lautréamont pour son message :
fiffi (13 mars 2017, 23:24)

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4175
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 306 fois
A été aimé : 398 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par Lilly »

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

fiffi
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2053
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 592 fois
A été aimé : 318 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par fiffi »

Merci pour la réponse Lautréamont ainsi que la précision sur Céline : décidément , on a des gouts communs , du moins en littérature .

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1622
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 259 fois
A été aimé : 464 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par Aphélie »

Master passionnant, mais de quoi ? :O (Vu la suite de ta présentation je tends vers un domaine artistique, mais comme tu n'as pas voulu t'épancher et que je suis curieuse... :mrgreen:)

Sinon je ne pense pas que liberté et indépendance soient incompatibles avec la notion de couple. Ça dépend de ce que les différents partis impliqués en font, mais aucun couple ne ressemble à un autre, il n'y a pas un[/b@ modèle de relation. Il y a bien des couples qui vivent séparément, qui acceptent que leur partenaire aille voir ailleurs, etc, etc, donc pourquoi pas ?

Et pour en revenir à l'usage de rigueur : bienvenue !
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Ennellya
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 20 déc. 2016, 20:02
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par Ennellya »

Bienvenu bienvenu :)
ça se voit que tu aimes écrire, et tu as un style certain (ou certain style je sais pas trop :D). Peut etre nous fera tu découvrir certaines de tes écritures ?

Ramón
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Ca a débuté comme ça.

Message par Ramón »

Au sens strict, le misanthrope n'est pas nécessairement solitaire, c'est un trait de caractère qu'on lui a donné plus qu'autre chose.
Je fais globalement comme toi, je ne vais plus trop "vers", je ne prends plus les devants dans les relations interpersonnelles. Et j'écoute aussi Reggiani ^^

Répondre