vic

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Polymnie
Amène
Messages : 436
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 45 fois

Re: vic

Message par Polymnie » 28 mai 2016, 07:25

Je suis en couple avec un S, et je serais plus tempérée.
En effet on c'est connu qd je ne connaissais pas l'asexualité et mon conjoint a tout essayé pour comprendre pourquoi tout était compliqué avec les clés qu'il avait. Et par clés je dirais que faire l'amour c'est génial, c'est un moment de partage de libération que le sexe est le ciment du couple.
Bref tout ce que la société véhicule et qu'on ne remet pas en question. Il est très compliqué de comprendre ce qu'on ne ressent pas dans un sens comme dans l'autre. Il nous a fallu Dix ans d'amour et de situation compliqué de phrases très dures de ma part, de pleurs pour que j'en arrive à dire que j'en avais pas envie et que je n'avais pas besoin de raison.
Puis on a découvert l'asexualité, je dis on car lorsque je l'ai découvert, le soir même je lui montrais la définition du site.
Depuis, il est toujours en manque :-) mais il ne vient plus "m'embeter avec tout ça" comme il dit. En fait qd les conditions sont réunies (la liste et longue) c'est moi qui fais le premier pas et nos rapports même rare se terminent bien mieux que tous les précédents.
En tous cas de notre côté, le ciment d'un couple A/S c'est l'amour et la discussion car l'un comme l'autre on ne peut pas deviner ce que l'autre ressent puisqu'on fonctionne completement differement.
Courage à toi et si tu n'as pas pu réellement en discuter sers toi du site

Avatar du membre
Frejya
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 01 mai 2016, 17:40
A aimé : 16 fois
A été aimé : 74 fois

Re: vic

Message par Frejya » 06 juin 2016, 13:23

Difficile à vivre ce genre de situation, mais je suis du Même avis que Nya sur ce coup: la souffrance de ton mari n'est pas plus grave ou plus importante que celle que tu ressens, et je ne vois pas pourquoi c'est toi qui devrais te sacrifier au nom du bonheur de ton couple. Tu cites ce que tu as entendu comme quoi pour les hommes, un couple sans sexe ce n'est pas un vrai couple. C'est sûr que quand les pulsions sexuelles prennent le dessus sur le bon sens, justifier ce besoin par l'amour est bien plus facile que d'accepter le fait que dans ces moments-là c'est dans la partie basse que règne le contrôle de la personne, et pas dans la partie haute ^^
Amour et sexe n'ont rien à voir, le sexe étant naturellement un moyen de se reproduire et culturellement un moyen de se faire plaisir. L'amour quand à lui est un concept judéo-chrétien qui n'a même pas cours dans toutes les cultures du monde (je prends l'exemple de l'Asie en générale, où l'on parle plus d'entente conjugale que d'amour qui n'est arrivé que récemment chez eux par le biais de l'exportation de la culture occidentale). On est même pas capable de définir clairement ce qu'est l'amour: est-ce un sentiment? le résultat de messages chimiques et électrique dans le cerveau? une "énergie spirituelle" vers laquelle l'esprit peut s'élever?
Aimer et posséder une personne ce n'est pas la même chose, et quand un des deux membres du couple ne peut concevoir qu'un couple fonctionne sans le sexe, c'est son côté possessif et dominateur qui parle, ses pulsions, et là, l'amour n'y a pas sa place. Si le sexe était la base pour que l'amour fonctionne, on coucherait avec nos amis et nos enfants. Pas très ragoutant, mais c'est la réalité. Donc il faut arrêter de justifier le sexe par l'amour, car c'est ce qui sert de terreau au chantage affectif et au viol conjugal indirect.
Si ton mari t'aime vraiment, il se doit de faire lui aussi des efforts, car dans un couple, il y a deux personnes et elles comptent autant l'une que l'autre. Les efforts sont à faire des deux côtés.


En tout cas bienvenue à toi! =)
Image

vic
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 01 mai 2016, 22:44
Localisation : 57

Re: vic

Message par vic » 12 août 2016, 23:21

Polymnie a écrit :Je suis en couple avec un S, et je serais plus tempérée.
En effet on c'est connu qd je ne connaissais pas l'asexualité et mon conjoint a tout essayé pour comprendre pourquoi tout était compliqué avec les clés qu'il avait. Et par clés je dirais que faire l'amour c'est génial, c'est un moment de partage de libération que le sexe est le ciment du couple.
Bref tout ce que la société véhicule et qu'on ne remet pas en question. Il est très compliqué de comprendre ce qu'on ne ressent pas dans un sens comme dans l'autre. Il nous a fallu Dix ans d'amour et de situation compliqué de phrases très dures de ma part, de pleurs pour que j'en arrive à dire que j'en avais pas envie et que je n'avais pas besoin de raison.
Puis on a découvert l'asexualité, je dis on car lorsque je l'ai découvert, le soir même je lui montrais la définition du site.
Depuis, il est toujours en manque :-) mais il ne vient plus "m'embeter avec tout ça" comme il dit. En fait qd les conditions sont réunies (la liste et longue) c'est moi qui fais le premier pas et nos rapports même rare se terminent bien mieux que tous les précédents.
En tous cas de notre côté, le ciment d'un couple A/S c'est l'amour et la discussion car l'un comme l'autre on ne peut pas deviner ce que l'autre ressent puisqu'on fonctionne completement differement.
Courage à toi et si tu n'as pas pu réellement en discuter sers toi du site
Je me reconnais assez dans ce que tu écris...surtout dans ta vision tempérée du problème sauf que j'ai découvert l'asexualité il n'y a que quelques années ...que mes difficultés ont déjà plongé mon mari dans un état plutôt dépressif (ce qui est assez lourd à vivre pour moi) . Il est assez demandeur et non, je ne suis pas encore arrivée à lui dire que je n'en ai tout simplement pas envie ; . Il me reproche de ne pas faire d'effort et est, je pense, à 100 lieues d'imaginer que l'asexualité existe. Il sait que ce n'est pas ma tasse de thé et depuis plusieurs années maintenant, il se contente du minimum que je lui donne (je parle en terme de qualité) mais, il me le dit régulièrement, il se sent frustré.
Bref, le jour où on parlera de ce problème au journal télévisé, peut-être pourra-t-il l'envisager... En attendant, tant que je supporte mais c'est vrai que certaines fois, je me dis que je ne vais plus pouvoir longtemps...mais bon, je suis toujours là ou plutôt nous sommes toujours là, je veux dire ensemble sans difficulté majeure à part le sexe.

Polymnie
Amène
Messages : 436
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 45 fois

Re: vic

Message par Polymnie » 16 août 2016, 21:58

De notre côté aussi le seul problème était et reste le sexe.
Je trouve dommage que tu ne lui ai pas encore parlé de l'asexualité car le fait de dire que tu supportes encore signifies que c'est déjà compliqué voir trop compliqué pour toi.
Si tu ne te lances pas tu risques d'arriver au point de non retour et de regretter.
Courage

vic
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 01 mai 2016, 22:44
Localisation : 57

Re: vic

Message par vic » 18 août 2016, 11:38

Tu as raison, je le sais mais, je crains qu'il le vive très mal , je veux dire encore plus mal que je ne vis la situation actuelle...j'ai déjà fait plusieurs tentatives par le passé (d'expliquer ma "non envie" je ne connaissais pas l'asexualité ) et je sais ce que ça donne...si bien que je me suis dit que je n'en ferais plus. Depuis, j'ai découvert "l'asexualité" ce qui a été très déculpabilisant , maintenant, j'en parle sur ce site....j'avance, mais lentement je sais

En tout cas, j'apprécie d'en parler avec toi

Polymnie
Amène
Messages : 436
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 45 fois

Re: vic

Message par Polymnie » 19 août 2016, 07:35

Je dirais qu'on était malheureux chacun de notre côté avant.
Maintenant on avance ensemble.
Même si la découverte de l'asexualité l'a un peu ébranlé, car ça anéantissait toutes " ses chances que je change" au moins il ne cherchait plus des raisons, des causes, ce qu'il faisait mal, ou tout autre chose pour expliquer ce qui se passait entre nous. Il a bcp cherché des explications, posant des questions à droite et à gauche. Maintenant je suis "normale" mais pas ds la moyenne :-) . Nos rapports même si peu qu'ils soient se passent mieux car on cherche à se comprendre et non à se ressembler.
N'hésite pas si tu veux en discuter mais le plutôt tu lui diras, le mieux se sera pour tous les deux. Même si l'annonce perturbe elle a le mérite d'éclaircir la situation et de permettre de discuter ensemble de ce que chacun souhaite et peux faire

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités